And The Reason Is You.. || Gabe&Nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: And The Reason Is You.. || Gabe&Nora   Jeu 26 Juil - 22:59


« I'm sorry that I hurt you, it's something I must live with everyday. And all the pain I put you through, I wish that I could take it all away and be the one who catches all your tears. »

Des vacances ? Pas tellement. Bien qu'ayant fini les cours, je passais mes journées à aller de droite à gauche. Pas une seule minute de répit. Le défilé était pour bientôt et il ne se passait pas un seul jour sans que Nina m'appelle pour tout mettre au point. Aujourd'hui les derniers essayages étaient prévu. J'appréhendais légèrement ce moment. Commencent à prendre du poids, je craignais le pire. Je n'avais pas envie que tout les efforts fournis par mon amie n'aient servis à rien. J'espérais qu'elle n'ait pas à retoucher tout les vêtements par ma faute, ou pire, qu'elle change de mannequin. En ce moment j'avais besoin de ce travail. Non pas financièrement, mais c'était surtout histoire de me changer les idées. Kylian n'était jamais là. Entre son foot et ses potes, on dirait qu'il n'a jamais de temps pour moi. Alors plutôt que de ruminer toute seule, il valait mieux que je m'occupe l'esprit et il fallait dire que cette histoire de défilé tombait à pic. Sortant de l'appartement, je marchais jusqu'au lieu de l’événement. Tout commençait à se mettre en place et il fallait avouer que cela rendait bien. Saluant quelques personnes que je connaissais au passage, je me dirigeais là ou tout ce passait réellement. Nina avait l'air d'une vraie furie, c'était assez amusant à voir. Me voyant, elle s'empressa de me donner une première tenue. Elle repartie aussitôt, me disant juste avant de me dépêcher. Je me rendis dans le coin essayage et j'enfilais la robe. Revenant vers mon amie, j’aperçus au loin un visage familier. Il avait l'air de chercher quelqu'un et je priais pour que cela ne soit pas moi. Je me retournais face à Nina, faisant en sorte qu'il ne me voit pas. Mais trop tard.. La styliste me fit un signe de tête, désignant Gabriel qui était à présent juste derrière moi. Je me retournais et reculais d'un pas. Nos retrouvailles ne fut pas des plus chaleureuses.. Bien au contraire. « Qu'est ce que tu fais ici ?! Je te préviens que si tu es venu jusque là pour me menacer encore une fois j'appelle les flics ! » j'étais sur la défensive et ne voyais pas comment être autrement en la présence du jeune homme.

« Vous pouvez tous reprendre ce que vous étiez en train de faire bande de cons. » Je regardais autour de nous, voyant que tout le monde m'avait entendu. Comme quoi la discrétion, cela n'avait jamais été mon fort. Et maintenant ils faisaient tous semblant de retourner à leurs occupations face aux paroles de Gabriel. Je croisais les bras, reposant à nouveau mon regard vers lui. «Je suis venu pour te faire mes excuses. J'aurais pas dû te violenter et te menacer. Après tout.. tout le monde est libre d'aller où bon lui semble. J'espère que je ne t'ai pas fait mal... ca ne se reproduira plus. » Je pensais qu'il allait encore s'en prendre à moi et bien c'était tout le contraire. Du mal? Il m'en avait fait. Bien qu'ayant été plaqué contre un mur, ce fut intérieurement que ça me fit le plus mal. Il réapparaissait dans ma vie, le passé en faisant de même. Tout ce que j'avais pu faire d'horrible à une certaine époque remonter à la surface sans prévenir. Revoyant son visage il me rappelait automatiquement Mathias et c'était surement ça qui était le plus dur. Qu'il m'en veuille, qu'il en vienne aux mains, ça je pouvais le comprendre. J'avais tué son frère. Alors qu'il s'excuse de son comportement me parut étrange.. « Okay.. » Dis-je simplement en hochant la tête. Sur le coup je ne savais pas vraiment quoi lui dire. « Tu sais.. Je n'irais pas porter plainte, si c'est ce qui te fait peur. Donc ne te sens pas obligé de venir jusqu'ici pour ça. » Je ne savais pas s'il était sincère ou non, alors tant cas faire, mieux valait d'une certaine façon le rassurer. Et puis personnellement, je ne me voyais pas le balancer aux flics alors que moi j'avais entraîné son frère dans la tombe. Chose que je ne me pardonnerais jamais et que d'ailleurs le brun me remémorerait sans cesse. J'avais l'impression que Gabe pensait qu'il n'y avait que lui qui en souffrait, que cela m'était bien égale et qu'à l'inverse de lui, je faisais ma vie comme si il ne s'était rien passé. Bien sûr je voulais tourner la page et passer à autre chose, mais ce n'était pas pour autant que cette tragédie ne resterait pas gravé en moi. Je l'aimais, sincèrement. Il n'était pas l'un de ses mecs banals que je jetais dés que l'envie m'en prenait. Je l'avais entraîné dans ma folie et malheureusement cela lui coûta la vie. Et ça, pas un seul instant son frère ne m'en excusa. Mathias m'avait apprit lorsqu'il était arrivé en France pour les vacances qu'il avait eu une violente dispute avec son jumeau parce que normalement ils devaient passer l'été ensemble. Ce n'en fut pas le cas et d'une certaine façon, j'aurais préféré. Mathy passait son temps à s'en vouloir de ne pas être avec Gabe, alors que moi je passais mon temps à me défoncer. Un soir pour qu'il décompresse, je l'avais emmené à une soirée et cela lui fut fatal. Pire soirée de ma vie.

« Tu te fous de moi … Tu crois vraiment que je m’excuse pour éviter la taule ? J’ai passé plus de nuit à l’ombre depuis la mort de Mathy que tu n’en a passé avec lui. » Touché. Apparemment son comportement avait bien empiré depuis la mort de son frère. « Je m’excuse parce que je n’aurais pas dû te frapper c’est tout. Ca ne veut rien dire d’autre. Je te déteste. T’as bousillé ma vie, tu m’as détruit. » Coulé. Je le savais, mais qu'il me le dise en face me fit extrêmement mal et pourtant j'essayais de ne rien laisser paraître. « Je ne veux plus te voir. Tu m’as pris mon frère. C'est toi qui aurait dû crever.» Il avait le don de me blesser et je n'avais pas envie de me défendre, je le méritais bien après tout. Je baissais la tête, légèrement confuse. Je ne voulais pas me mettre à pleurer, pas devant lui et pourtant lorsque je relevais la tête, j'avais les larmes aux yeux. « Que tu me crois ou non, je regrette pour tout ce qu'il s'est passé.. Je n'aurais pas dû insister pour qu'il me rejoigne en France alors qu'il aurait dû partir avec toi. Je m'excuse pour l'avoir entraîné la dedans. Je sais que ce n'est pas ça qui le ramènera, mais je tenais à te le dire. » Il avait présenté ses excuses, il était normal que j'en fasse de même, non? Je me doutais que ce que je venais de lui dire ne changerait pas son opinion vis-à-vis de moi. J'étais et je resterais celle qui à tué sa moitié.


U.C


Dernière édition par Nora De Guisset le Dim 29 Juil - 21:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: And The Reason Is You.. || Gabe&Nora   Jeu 26 Juil - 23:52


Il s'était conduit comme un sale con. Comme souvent en fait. Comme chaque fois que ça touchait à son frère jumeau, comme chaque fois qu'il s'était levé en colère contre le monde entier. Chaque fois qu'il était trop fatigué pour se contrôler, chaque fois qu'il avait trop bu, ou trop fumée. Ca ne lui laissait plus beaucoup d'espace pour son montrer sous un meilleur jour. Les gens avaient peut-être raison sur ce qu'ils racontaient sur lui. Il était un sale con, impulsif et violent. Après tout, ça n'était pas nouveau, c'était juste pire depuis que Mathias n'était plus là. Il avait besoin d'aide. Ses parents n'avaient de cesse de le lui répéter, de lui demander de voir un psy, pour apprendre à tuer cette colère qui le détruisait à petit feu. Il apprendrait alors peut-être à contrôler sa violence. Peut-être qu'il ne frapperait plus Jax' pour la mettre à la porte quand il n'avait pas la force de la voir. Peut-être qu'il n'irait pas si souvent finir sa nuit au trou pour quelques coups donné dans un club. Peut-être qu'il n'aurait plus besoin de monter sur un ring. Peut-être qu'il serait capable d'avoir une relation normale avec quelques personnes. Mais il n'était pas prêt pour toutes ces conneries de psychologue. Il ne voulait pas parler de sa haine du monde entier. il préférait tenir debout, seul, le temps qu'il pouvait.

Il avait dérapé... C'aurait pu être plus grave. Comme avec Jax' sur qui il levait parfois carrément la main. Avec Nora, il l'avait juste malmenée, plaquée contre un mur et menacée. Il lui avait surement fait du mal et fait très peur. Une part de lui continuait de penser qu'elle l'avait mérité et qu'il avait bien fait de lui dire de quitter la ville, car elle le méritait et qu'un jour il finirait pas la tuer, pour venger son jumeau. Mais une autre partie de lui s'en voulait complètement, le rongeant de remords. Il avait encore violenté une femme. Il avait qui plus est violentée la petite amie d'un de ses amis à Londres. Il s'était laissé emporté, n'avait rien pu contrôlé. Il devait s'excuser. Pour au moins soulager sa conscience. Il l'a détestait toujours autant. Mais il ne devait pas faire ce qu'il avait fait.
C'est la raison pour laquelle il se trouvait là devant la devanture d'une grande enseigne de mode. Il y était depuis 20 bonnes minutes, hésitant à entrer. il venait de voir le ciel se couvrir en quelques minutes et l'averse qui devait éclaté dans ce ciel chargé de chaleur, finit par éclater. Il resta quelques minutes sous l'averse, ne pouvant se résoudre à entrer. Allait-il vraiment s'excuser d'avoir violentée celle qui lui avait pris son jumeau ? Oui il le fallait. Son coeur se tut et sa conscience l'obligea à entrer. L'averse était pourtant terminée. Il s'épousseta les cheveux et les vêtement et chercha un endroit où on pourrait le renseigner. il fut vite orienté et aperçut au loin celle qu'il venait voir. Elle se détourna et il dût prendre sur lui pour ne pas disparaitre dans l'instant. Il souffla légèrement et s'approcha pour qu'elle n'ait plus d'échappatoire. il n'avait pas fait tout ça pour craquer au dernier moment.

« Qu'est ce que tu fais ici ?! Je te préviens que si tu es venu jusque là pour me menacer encore une fois j'appelle les flics ! » Lui avait-elle fait en s'éloignant d'un pas de lui, sur la défensive. Il jeta un regard autour de lui, gêné. Tout le monde le regardait maintenant. Comme s'il n'était pas assez tendu comme cela. "Vous pouvez tous reprendre ce que vous étiez en train de faire bande de cons." lâcha-t-il fidèle à lui-même avant de planter de nouveau son regard dans celui de Nora. Il prit lentement sa respiration, comme s'il attendait le bon moment pour parler. Comme si il y avait un bon moment. C'est la mâchoire légèrement serrée et le corps tendu qu'il commença.
"Je suis venu pour te faire mes excuses. J'aurais pas dû te violenter et te menacer. Après tout.. tout le monde est libre d'aller où bon lui semble. J'espère que je ne t'ai pas fait mal... ca ne se reproduira plus." réussit-il à sortir avant que ca mâchoire ne se referme, plus nerveusement que jamais. *je te déteste, je te déteste, je te déteste...* Il resta là à la fixer.

C’était étrange de la revoir. La dernière fois, il avait été pris par sa colère, il l’avait regardée sans la voir vraiment. Il avait comme essayé de la planter dans un mur, ses bras la claquant tout contre le béton. Il ne sait pas ce qui aurait pu se passer si Kylian n’était pas arrivé pour le raisonner. Peut-être l’aurait-il frappée plus encore. Il n’avait pas besoin de s’analyser pour comprendre qu’il avait un problème. Il n’était pas si violent avant, il n’était tant en colère. Il était conscient d’avoir un problème avec ce monde et la vie qu’il lui avait prise, il était conscient d’avoir peut-être besoin d’aide mais été aussi persuadé que personne ne pourrait l’aider. Le vide était trop grand et Mathy ne reviendrait pas. L’assassin était devant lui et il venait lui faire ses excuses. Parce qu’elle était une femme, parce qu’elle était la copine d’un de ses amis à présent, parce qu’elle était Nora aussi, tout simplement. Il l’avait appréciée à une époque. Jusqu’à ce qu’elle lui enlève Mathy. Depuis il la détestait. Même lorsqu’il s’excusait, il la détestait.
La vie semblait avoir repris son cours après qu’il se soit exprimé. Plus personne ne les regardait comme si un combat allait avoir lieu. Ils avaient semble-t-il tous repris leurs activités.
Gabe ne se sentait pas plus à l’aise. Il fallait qu’il s’en aille vite. Il avait fait ce qu’il fallait, il s’était excusé. Maintenant il devait fuir cette jeune femme de toutes ses forces. Pour ne plus la voir, pour ne plus la hair, pour ne plus l’apprécier.

« Tu sais.. Je n'irais pas porter plainte, si c'est ce qui te fait peur. Donc ne te sens pas obligé de venir jusqu'ici pour ça. »
C’était une blague ? Croyait-elle qu’il était là parce qu’il craignait la prison ? Les flics ?
Cette réflexion tira un sourire nerveux au garçon qui préféra éviter le regard de la blonde tant il sentait de nouveau cette rage monter en lui. Il serra la mâchoire puis repris. « Tu te fous de moi … Tu crois vraiment que je m’excuse pour éviter la taule ? J’ai passé plus de nuit à l’ombre depuis la mort de Mathy que tu n’en a passé avec lui. » il laissa échappé un rire serré et marqua une pause. « Je m’excuse parce que je n’aurais pas dû te frapper c’est tout. Ca ne veut rien dire d’autre. Je te déteste. T’as bousillé ma vie, tu m’as détruit. » sa gorge se serrant il détourna une nouvelle fois le regard. « Je ne veux plus te voir. Tu m’as pris mon frère. C'est toi qui aurait dû crever.»

Comment osais-elle en plus mettre en doute la sincérité de ses excuses. Oui il avait mis un moment et beaucoup de rage à venir lui faire ses excuses mais il était là, bien là. Et pas parce qu’il craignait quoi que ce soit. Si ce n’est peut-être sa part de colère. Faire ses excuses pour tout ça c’était une petite victoire sur lui-même, sur son lui d’après Mathy. Elle venait de redonner à sa colère de quoi se nourrir. Cette fille le tuerait un jour.
Il vit cependant qu’il avait touché juste, au bon endroit et bien fort. Depuis le temps qu’il avait envie de cracher ces mots, c’était un véritable soulagement que de pouvoir enfin les dire à la bonne personne. Il voulait lui faire mal, et il ne s’en cachait pas. Il ne faisait que lui rappeler la vérité, celle qui le hantait chaque jour, celle qu’elle ne devait jamais oublier. C’était sa punition. La culpabilité. Et entendre ces mots d’un homme qui ressemblait traits pour traits à celui qui quelques années plus tôt était des plus tendre avec elle devait être terrible. Les entendre d’un visage semblable à celui qu’elle avait fait disparaître devait être insoutenable. Il ne s’en soucia pas le moins du monde, elle devait souffrir. Jusqu’à ce qu’elle relève la tête.
Les larmes aux yeux elle le fixa et répondit.
« Que tu me crois ou non, je regrette pour tout ce qu'il s'est passé... Je n'aurais pas dû insister pour qu'il me rejoigne en France alors qu'il aurait dû partir avec toi. Je m'excuse pour l'avoir entraîné là dedans. Je sais que ce n'est pas ça qui le ramènera, mais je tenais à te le dire. »
Gabriel l’écouta, la fixant, mâchoire serrée, puis baissa le regard malgré lui. Ca l’atteignait. Pourquoi la voir pleurer lui faisait-il du mal ? Il avait rêvé mille fois la voir mourir dans d’atroces souffrances et voilà qu’il se mettait à culpabiliser d’être la raison de ses larmes.
Il se reprit. Il était hors de question qu’il laisse une brèche. Il releva la tête, de nouveau dur.
Il repensait à son frère qui lui était toujours si adorable, incapable de colère. Il le revoyait parfaitement tendre avec elle, souvent trop même, à la limite du risible et de l’ennuyeux. Elle obtenait tout ce qu’elle voulait de lui et le trainer dans cette soirée qui l’avait tué n’avait pas dû être si dur. C’est ce qui faisait de Mathy l’un des coupables également. Il avait toujours été trop faible, trop gentils, laissant toujours les autres faire les choix pour lui.

« Il aurait dû être avec moi, il serait toujours en vie. Va au diable. » Fit-il simplement avant de tourner les talons et de sortir du lieu. Il fit une pause juste dehors en sortant et s’alluma une clope avant de repartir.
Revenir en haut Aller en bas
 
And The Reason Is You.. || Gabe&Nora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azénora
» [Présentation] Logane Nora Waldorf ~
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» Pique-nique improvisé [ PV Nora & Irving]
» Nora Weaver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: