you're having my baby, what a lovely way of saying how much you love me ✿ paulence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: you're having my baby, what a lovely way of saying how much you love me ✿ paulence   Dim 15 Juil - 14:08

J’entre dans l’appartement. Angie court vers moi et me fait un gros câlin. « Ta journée s’est bien passée ma puce ? » « Oui maman, c’était bien, on a fait du coloriage à l’école, faut que je te montre ! » Je souris. « Oui bien sur ma belle ». Je salue Lola, sa baby sitter, et lui demande si tout s’est bien passé. Elle répond par l’affirmative, comme tous les soirs, avant d’aller chercher ses affaires. Angie n’est pas le genre de gamine qui pose des problèmes, loin de là. Ma fille court dire au revoir à Lola qu’elle adore. Il est vingt heures, elle a déjà diné et pris son bain. Je l’emmène dans sa chambre et lui lit une histoire avant d’éteindre la lumière. « Tu diras à papa de venir me dire bonsoir hein ? » « Oui ma chérie, il le fait toujours tu le sais bien ! Bonne nuit » Je laisse la porte entrouverte juste comme elle l’aime et me dirige vers la cuisine. Je prépare un diner rapide et mets la table. Je dois annoncer quelque chose de très important à Paul ce soir sans réellement savoir comment le dire. Je passe en revue plusieurs façons de dire les choses tout en sachant, pour avoir déjà vécu ce moment, que je finirai toujours par trouver une autre façon à laquelle je n’avais pas pensé, ni meilleure ni moins bonne que les autres. Je me sers un verre d’eau et vais m’allonger sur le canapé avec un bon Ken Follett en attendant que mon cher mari arrive. Lorsque j’entends la clé tourner dans la serrure je me relève d’un coup et lance un bonjour tonitruant. Je m’approche du pas de la porte un peu plus rapidement que d’habitude. Paul m’embrasse puis se dirige vers la chambre de notre fille. « J’arrive, je vais dire bonne nuit à Angie. » Je hoche la tête. C’est toujours la priorité de mon mari lorsqu’il rentre tard, aller voir la petite fille avant qu’elle ne soit complètement endormie. Je me dirige vers la table que j’ai mise un peu plus tôt, y pose le diner et me laisse tomber sur une chaise. Paul arrive derrière moi et me masse les épaules, doucement. « Tu vas bien ? » Je ne peux m’empêcher de sourire. « Oui et toi ? Dure journée ? » Je sens bien que je ne fais pas avancer la conversation dans le sens où je devrais le faire mais je stresse, sans réellement savoir pourquoi, à l’idée d’annoncer ma nouvelle grossesse à mon mari. « Comme d’habitude. On a un match important ce week-end donc Peter ne nous lâche pas. Et toi ? Ca se passe bien au boulot ? » Je souris. Il sert deux verres de vin et m’en tends un. Je secoue la tête. « Non merci je… je n’en ai aucune envie… Et oui tout se passe bien au bureau ! » Je prends une grande inspiration et lance comme si je parlais de la pluie. « Je suis enceinte Paul. » Il crache son vin et en verse un peu partout ce qui m’arrache un sourire. Je n’ai aucun talent pour les nouvelles du genre, à chaque fois c’est pareil, je lance le sujet d’un ton totalement tranquille et mon mari frôle la crise cardiaque. « Tu en es sûre ? » Je hoche vigoureusement la tête. « Certaine… J’ai vérifié ! » Il se lève et vient vers moi. « Tu en es à combien de semaines ? » « Une douzaine je pense ! Et avant tout autre question, oui, j’ai vraiment mis trois mois à réaliser… Enfin deux et demi mais je ne voulais rien te dire avant d’être sure ! Tu m’en veux pas ? » Paul a l’air plus heureux qu’énervé. Ça ne me surprend pas mais je suis rassurée tout de même. Ce genre de choses ne sont jamais évidentes à annoncer. Tout peut arriver. « T’en vouloir ? Pourquoi je t’en voudrais ? Prudence, c’est une merveilleuse nouvelle ! » Je souris. Il m’embrasse et pose une main sur mon ventre. « Il faut que j’aille faire une échographie bientôt, tu m’accompagnes hein ? D’ailleurs, ce coup-ci on demande si c’est une fille ou un garçon, j’ai failli mourir de curiosité la dernière fois ! » Je m’arrête une seconde. « Je suis vraiment heureuse, je ne pensais pas qu’un jour ma vie pourrait être aussi géniale… » Je ne mentionne pas Jude mais je sais qu’il comprend. La petite fille de sept ans qui vient de perdre son frère et qui pense ne plus jamais pouvoir être heureuse vit toujours quelque part en moi et elle n’arrive pas à y croire.

uc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: you're having my baby, what a lovely way of saying how much you love me ✿ paulence   Dim 15 Juil - 22:46


« Allez Paul, une dernière fois ! » J’acquiesce et attrape le ballon qu’on m’envoie. Je me mets en position et le jeu reprend pour la dernière fois de la soirée. Je sais que bientôt on a un match important, donc il faut que je me concentre sur le jeu. Vingt min plus tard, c’est terminé. J’essuie la boue que j’ai sur les mains, sur mon maillot et je file sous la douche. Si je rentre dans cet état, Prudence va me tuer. Je me dépêche désireux, de voir Angie avant qu’elle ne sombre dans les bras de Morphée. Je n’aime pas rentrer trop tard, mais je ne peux pas dire à l’entraîneur que je dois partir car je dois voir ma fille, même si je suis sûr qu’il comprendrait. J’accélère, tout en faisant attention à la route. Ca serait bête d’avoir un accident maintenant. Je me gare devant chez nous et attrape mes affaires. J’entre et sens une bonne odeur. Mon ventre se met à faire un drôle de bruit, signifiant que j’ai faim. J’entends Prudence qui me dit bonjour depuis le salon. Elle apparait sur le pas de la porte. Je lâche mon sac, lui souris et m’approche pour l’embrasser. « J’arrive, je vais dire bonne nuit à Angie. » Elle acquiesce. Je ramasse mon sac, que je dépose dans la salle de bain et je rentre doucement dans la chambre de ma fille. Je remarque ses cheveux blonds qui dépassent de sous la couette. Je souris et m’assois sur le côté de son lit. Je la vois bouger et me rapproche d’elle. « Angie you're beautiful, but ain't it time we said good night. » Je chantonne la chanson des Rolling Stones et elle se retourne vers moi, les yeux endormis. « Tu es venu ! » J’hoche la tête et dépose un baiser sur son front. « Il est temps de dormir, d’accord ? » Je remonte sa couette et arrange ses cheveux. « Bonne nuit ma chérie. On se voit demain matin. » Je dépose un autre baiser sur son front et sors de sa chambre à reculons, tout en lui faisant un signe de la main. J’arrive à pas de loup derrière ma femme et pose mes mains sur ses épaules pour lui faire un massage. Elle abandonne sa lecture et ferme les yeux. « Tu vas bien ? » « Oui et toi ? Dure journée ? » J’éclate de rire et hausse les épaules. « Comme d’habitude. On a un match important ce week-end donc Peter ne nous lâche pas. Et toi ? Ça se passe bien au boulot ? » J’abandonne ses épaules et m’assois en face d’elle. J’attrape la bouteille de vin que j débouche puis sers deux verres avant d’en tendre un à ma femme, avec un sourire. Elle refuse le verre que je lui tends. Je fronce les sourcils un instant. « Non merci je… je n’en ai aucune envie… Et oui tout se passe bien au bureau ! » Je pose le verre que j’ai en trop sur la table tandis qu’elle continue la conversation. « Je suis enceinte Paul. »

Je recrache le vin que j’avais dans la bouche, dans me verre et finis par en renverser sur mon tee-shirt. Je regarde la tâche qui se forme, puis ma femme et de nouveau la tâche. Enceinte ? Je relève la tête vers Prudence qui attend une réponse de ma part. « Tu en es sûre ? » Un sourire se forme sur mon visage. « Certaine… J’ai vérifié ! » Je dépose mon verre et me rapproche d’elle, le regard rivé sur son ventre, qui va finir par s’arrondir au fur et à mesure des mois qui vont passer. « Tu en es à combien de semaines ? » Je vais être papa de nouveau ! « Une douzaine je pense ! Et avant tout autre question, oui, j’ai vraiment mis trois mois à réaliser… Enfin deux et demi mais je ne voulais rien te dire avant d’être sure ! Tu m’en veux pas ? » Douze semaines. Ça fait douze semaines qu’elle porte notre enfant. Ça me rend tellement joyeux. « T’en vouloir ? Pourquoi je t’en voudrais ? Prudence, c’est une merveilleuse nouvelle ! » Je me penche vers elle pour l’embrasser puis me recule et pose une main sur son ventre. Cette nouvelle est vraiment merveilleuse. Je suis dans un tel état euphorique que je ne me rends même pas compte de celui de Prudence. Et si elle ne le voulait pas ? Mais tous mes doutes disparaissent quand elle me parle de son échographie. « Il faut que j’aille faire une échographie bientôt, tu m’accompagnes hein ? D’ailleurs, ce coup-ci on demande si c’est une fille ou un garçon, j’ai failli mourir de curiosité la dernière fois ! Je suis vraiment heureuse, je ne pensais pas qu’un jour ma vie pourrait être aussi géniale… » Je me redresse une nouvelle fois, tout en gardant ma main sur son ventre. Notre famille va s’agrandir et j’espère qu’elle ne s’arrêtera pas là. Je n’en ai jamais vraiment parlé avec Prudence, mais j’espère qu’on aura une famille nombreuse. Bon pour faire une équipe de rugby, ça va être difficile. Sauf si on fait du rugby à 7. Il faudra que je réfléchisse à cette histoire plus sérieusement. « Bien sur ! Peter comprendra que je doive manquer un entrainement pour t’accompagner. Et je ne raterai ça pour rien au monde. En tout cas, j’ai hâte de savoir ce qui se cache dans ton ventre. Il faut qu’on trouve de nouveaux prénoms ! » Je suis tout excité à l’idée. J’adore trouver des prénoms. UN nom de personnage, de chanteur ou même une chanson, tout m’inspire.

uc
Revenir en haut Aller en bas
 
you're having my baby, what a lovely way of saying how much you love me ✿ paulence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: