last friday niiiight w/lysophie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: last friday niiiight w/lysophie   Mar 3 Juil - 22:02

Nous gambadons joyeusement en direction de mon appartement qui est a eu fort heureusement l’occasion de subir les soin de la femme de ménage après mes crises existentielles récentes. Ma sœur est aveugle mais pas complètement idiote. Je tourne les clés dans la serrure et débouche sur un ensemble propre et rangé à l’image du Lys ordinaire, celui qui cherche la perfection et qui ne tient surtout pas à montrer ses failles facilement. Ce soir en revanche, je compte décompresser après tout il faut bien rattraper le temps perdu. Entre mes voyages et son boulot on a pas vraiment eu l’occasion de se voir. « Les filles qui t’ont dit que j’étais un mauvais coup, toutes des jalouses. » Je ris et sors deux verres de mon bar que je dépose négligemment sur la table basse. Avant qu’elle ne commente je reprends la parole. « L’année prochaine je m’inscris dans une école de musique à Londres, on pourra se voir plus souvent. » Je jette un coup d’œil à mon verre qui manifestement s’est bien rempli pendant que je parlais. Elle avale le sien d’une traite et semble ravie par l’idée suggérée. « A nos futures soirées pleines d’alcool qui je l’espère seront plus régulières ! » J’avale mon verre et hoche la tête. « Quand j’y pense c’est avec le mec d’Andrea que tu travailles, tu dois le voir plus souvent que moi tiens. » Je ris un peu, je les avais présenté l’année dernière cela avait plutôt eu l’air de coller, mais je ne les ai jamais revu tous les deux ensemble depuis. A croire que je ne fête jamais mes anniversaires. « Tristan est devenu un bon ami. Et il m’arrive de croiser Andrea oui.» Je ne connais pas tellement Tristan, il est vrai qu’apprendre l’homosexualité d’Andrea m’a au début laissé un peu perplexe et distant, pas que je sois homophobe mais j’étais incapable d’appréhender la nouvelle et savoir comment me comporter en conséquence, ce qui a conduit en partie à notre éloignement j’imagine, et au fait que je me sois jamais vraiment intéréssé à son compagnon. « J’t’avoue que j’aimerais qu’Andrea arrête de traîner sans cesse dans nos pattes et me laisse faire mon travail. Mais j’imagine que c’est un peu trop demander, vu qu’il couche avec le boss. » Finit-elle par sortir abrupte. Je fronce les sourcils et nous ressers. « Il m’avait semblé que vous vous étiez bien entendus. Revirement de situation hein ? » Je lance, je crois qu’elle voit ou je veux en venir. Je ne veux cependant pas prendre partie pour l’un de mes deux meilleurs amis. J’enchaîne directement. « De toute façon tu n’y peut pas grand chose, Andrea n’est pas méchant tu devrais pouvoir lui imposer tes idées, t’es une vraie femme maintenant. » Je plaisante au sujet de sa situation de femme du monde.

« Je ne peux que te donner raison là-dessus, mais il se trouve qu’Andrea ne me porte pas franchement dans son cœur. Enfin, plus. Mais Tristan ne remet pas mes capacités en doute, donc je me contente de ça pour le moment. »  Il est vrai qu’Andrea a parfois ses têtes, mais je ne préfère pas me pencher sur cette histoire qui a l’air bien trop compliquée pour mon futur taux d’alcoolémie. Si je me marie un jour je me contenterai de ne pas oublier de pas les placer à la même table, sauf si j’ai vraiment pas le choix. « Mais assez parlé de boulot. Du mien en tout cas. Comment ça se passe de ton côté ? Ca fait longtemps que tu n’m’as plus fait écouter l’une de tes chansons. » Je hausse les épaules, il est vrai que le groupe est un peu en stand by depuis que Steeve passe plus de temps à courir après son irlandaise et moi après les compétition de fin d’année. « J’ai pas vraiment écrit ces derniers temps, j’me suis barré trois mois en grèce, j’ai fait que de la merde et je suis rentré reprendre mes grandes études. » Je soupire, la fin de l’année m’offrira au moins l’occasion de me reposer un peu. « Ton boss t’accordes quelques vacances ? On aurait pu partir une semaine tous les deux après les compétitions ? » Un voyage me ferait du bien en tout état de cause, elle aussi sûrement puisqu’elle travaille trop. J’ai sans doute besoin de m’éloigner de Cambridge après avoir réussi dans un exploit avéré à tenir au milieu de l’hypocrisie notoire qui y règne.  « Je suppose que je peux me permettre une semaine de vacances oui ! Où voudrais-tu partir ? Moi du moment qu’il fait chaud et beau, je te suis jusqu’au bout du monde. » Je hausse les épaules on s’en fiche pas mal du moment qu’il faut chaud. « Tunisie ? Hotel de luxe, farniente ? » Je ris, alcool à volonté en formule tout compris.




UC


Dernière édition par Lysander Tybalt Murray le Mar 3 Juil - 23:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: last friday niiiight w/lysophie   Mar 3 Juil - 22:12

Nous ne tardons pas à arriver à son appartement et je songe que cela fait bien longtemps que je n’y ai pas remis les pieds. Je dois bien avouer que mon boulot pour la série me prend énormément de temps et je ne peux me permettre d’accorder même quelques heures à mon meilleur ami. J’aimerais qu’il en soit autrement mais la réalisation d’un épisode est très longue, aussi j’ai bien l’intention de profiter de la soirée, bien consciente qu’elles se font de plus en plus rares. Je l’observe sortir deux verres de son bar et nous sers une dose d’alcool assez copieuse. Autant commencer correctement. « Les filles qui t’ont dit que j’étais un mauvais coup, toutes des jalouses. » Je lui adresse un sourire, son éternel narcissisme m’amusera toujours autant. Mais il ne me laisse pas le temps de répondre. « L’année prochaine je m’inscris dans une école de musique à Londres, on pourra se voir plus souvent. » Il me faut quelques instants pour comprendre, et je suis presque sûre qu’il a remarqué que mes yeux se sont mis à briller en entendant ces mots. Alors je lève mon verre et nous trinquons. « A nos futures soirées pleines d’alcool qui je l’espère seront plus régulières ! » et je finis le breuvage d’une traite. « Quand j’y pense c’est avec le mec d’Andrea que tu travailles, tu dois le voir plus souvent que moi tiens. » Je hoche la tête pour toute réponse tandis que la vodka s’insinue dans mon œsophage avec une chaleur qui me rend fébrile. « Tristan est devenu un bon ami. Et il m’arrive de croiser Andrea oui.» dis-je en me resservant un verre. Il est bien dommage qu’Andrea et moi n’ayons jamais réussi à accrocher mais j’imagine que le passé ne se change pas, et je dois maintenant supporter de voir l’une de mes anciennes conquêtes venir sur mon lieu de travail pour embrasser mon patron à pleine bouche. Désagréable. « J’t’avoue que j’aimerais qu’Andrea arrête de traîner sans cesse dans nos pattes et me laisse faire mon travail. Mais j’imagine que c’est un peu trop demander, vu qu’il couche avec le boss. » Lys me connaît trop bien et je sais pertinemment qu’il décèlera la pointe de jalousie qui perce dans ma voix. « Il m’avait semblé que vous vous étiez bien entendus. Revirement de situation hein ? » J’acquiesce sans en ajouter plus, il est intelligent, il aura compris que le sujet est délicat. « De toute façon tu n’y peux pas grand-chose, Andrea n’est pas méchant tu devrais pouvoir lui imposer tes idées, t’es une vraie femme maintenant. » « Je ne peux que te donner raison là-dessus, mais il se trouve qu’Andrea ne me porte pas franchement dans son cœur. Enfin, plus. Mais Tristan ne remet pas mes capacités en doute, donc je me contente de ça pour le moment. » J’avale mon deuxième verre d’une traite et savoure le piquant de l’alcool en fermant les yeux quelques instants. Je les rouvre et repose mon verre sur la table. « Mais assez parlé de boulot. Du mien en tout cas. Comment ça se passe de ton côté ? Ca fait longtemps que tu n’m’as plus fait écouter l’une de tes chansons. »« J’ai pas vraiment écrit ces derniers temps, j’me suis barré trois mois en grèce, j’ai fait que de la merde et je suis rentré reprendre mes grandes études. » Comme je m’y attendais, Lys n’est pas des plus productifs ces derniers temps et c’est bien dommage, il a un talent indéniable et je suis une grande fan de son travail. « Ca finira bien par revenir. Tu devrais tenter de sombrer dans l’alcool, paraît que les plus grands ont trouvé des tubes comme ça. »

« Ton boss t’accordes quelques vacances ? On aurait pu partir une semaine tous les deux après les compétitions ? » Je marque une pause et écoute attentivement la proposition des plus alléchantes qu’il me fait là. Un peu de vacances ne me feraient guère de mal, au contraire, cela me permettrait de souffler un peu. Et sa compagnie n’est pas négligeable évidemment. « Je suppose que je peux me permettre une semaine de vacances oui ! Où voudrais-tu partir ? Moi du moment qu’il fait chaud et beau, je te suis jusqu’au bout du monde. » « Tunisie ? Hotel de luxe, farniente ? » Mon sourire s'élargit encore, l'idée de partir seule avec Lys' m'emplit de joie, ainsi nous pourrons nous retrouver ailleurs que sur une piste de glace ou dans un cimetière et je pense sincèrement que nous en avons besoin l'un comme l'autre. « Ca marche. J'poserai quelques jours, je pense pas que Tristan m'en veuille, même si je suis terriblement indispensable à la série ! » Je marque une courte pause puis reprends. « Comme ça je pourrai échapper à cet espèce de dingue qui m'envoie bouquet de roses sur bouquet de roses. Il commence presque à me faire peur. »



Underco.
Revenir en haut Aller en bas
 
last friday niiiight w/lysophie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Friday Night Smackdown - 24 février 2012 (Carte)
» Friday Night Smackdown - 27 Avril 2012 (Résultats)
» Friday Night Smackdown - 11 Mai 2012 (Résultats)
» Friday Night Smackdown - 18 Mai 2012 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: