Relax. I need to relax. [ft Kylian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Relax. I need to relax. [ft Kylian]   Lun 18 Juin - 12:55

Annabelle ♥ Kylian



La méchante belle-maman était partie. J'étais seule dans l'immense maison, qui avait appartenu à mon père. J'avais une bouteille de vodka, pas tout à fait pleine et quelques joints. Le tout devant moi, sur la petite table basse. Je fixai ma soirée dans les yeux en ce moment, c'est-à-dire, la vodka et les joints. Ça allait être ça, ma soirée. J'avais besoin de me détendre, pour les fois qu'je l'avais pour moi, cette maison... Sauf que je m'étais dis que je n'avais pas particulièrement envie d'être seule, ce soir. Non parce que quand je suis seule, je me mets à réfléchir à toute sorte de trucs trop sérieux qui ont le don de détruire mes journées. Ou mes soirées, comme maintenant. C'est pour ça que j'avais pensé à Kylian... et croyez-moi, on ne réfléchissait pas. Du moins, pas toujours. J'avais prit mon téléphone et lui avais envoyé un texto en lui demandant s'il voulait passer me voir. Alors j'attendais. Puis on cogna. Je pris la bouteille de vodka, en prit une gorgé à la bouteille et allai ouvrir la porte. C'était bel et bien lui. « Hey. T'en veux ? » Dis-je en lui tendant la bouteille d'alcool. Il ne me répondis pas tout de suite, mais prit la bouteille... de laquelle il ne prit pas une gorgé tout de suite non plus. Il s'était approché de moi et je souriais en le regardant. Il posa un baiser sur le coin de ma bouche et finalement prit une gorgé de vodka, avant de me redonner la bouteille et de déposer son sac à dos par terre. « Alors, tu t'ennuyais sans moi ? ». Dit-il, un sourire sur les lèvres avant d'aller s'effondrer sur mon sofa. « Oui j'ai réalisé récemment que la vie sans toi ne valait pas la peine d'être vécu et que mon existence dépendait entièrement de la tienne...» avais-je dis très, très, très sarcastique, un sourire en coin sur le visage, avant de prendre une autre gorgé de vodka et de m'asseoir par terre, devant la table basse, mon dos accoté au canapé. « Je sais pas si t'es au courant, mais c'est moche de mentir. Et c'est pas bien ! » Qu'il avait répondu, tout en riant légèrement. Donc un sourire en coin c'était dessiné de nouveau sur mon visage et je haussai les épaules, tout simplement. Qui avait dit que j'étais quelqu'un de bien ? Si j'étais vraiment quelqu'un de bien, je n'aurais pas cette bouteille d'alcool entre les mains, il n'y aurait pas de joint sur la table basse et j'aurais prit en considération le fait qu'il a une copine, je ne l'aurais même pas laisser entrer une seule fois, sachant très bien que notre volonté fini toujours par s'effriter tranquillement, lorsqu'on est ensemble. Je n'étais pas vraiment ce qu'on pouvait appeler ''quelqu'un de bien''. Alors tant pis. « Tu fais goûté ? J'ai pas pu vraiment sentir se liquide à la fois froid au touché mais chaud quand il te transperce la gorge. Ouais c'est du lourd la vorkoff. Vas-y envois au lieu d'tout boire solo. » Disait-il tout en accotant sa tête sur mon épaule et en me volant cette si précieuse bouteille. Il déposa un baiser dans mon cou et je frissonnai un peu, parce que lui comme moi... nous savions comment ça allait se finir. « Relaaaax... on est pas obligé de se presser, la belle-mère elle est pas là de la fin de semaine, on a tout notre temps. À moins qu'on t'attende quelque part ? » Avais-je finalement dit, en prenant un joint sur la table et en l'allumant pour en prendre un peu. Je toussotai, comme chaque fois à la première bouffé et m'agenouillai pour me tourner vers lui et déposer à mon tour un baiser dans son cou, puis sur le coin de sa bouche avant de me reculer. Frustrante un peu, je sais. Mais ce que j'aime jouer ! Je me levai, pour aller mettre de la musique, plutôt forte et commençai à danser, tout en prenant des bouffés une fois de temps en temps, en attendant qu'il me rejoigne. Il avait sourit et secoué la tête. Voilà, j'en étais certaine... « c'est fou ce que tu aimes jouer avec moi.» Disait-il, je souris parce que ce n'était que trop vrai... Je dansais et je le voyais se mordre la lèvre, probablement parce qu'il aimait ce qu'il voyait, ce qui me fit sourire. « je ne viendrais pas danser si c'est c'que tu veux. » Je haussai les épaules et me dirigeai vers lui, tout en continuant à danser sensuellement sur le rythme de la musique. Je lui pris la bouteille des mains et en bu une gorgé, puis une autre. « Allez, lève toi et viens avec moi... t'aime pas la musique ou c'est ma danse que t'aime pas ? Parce que je peux arrêter de danser si tu veux... » Dis-je un sourire en coin sur le visage. J'étais persuadé que ce n'était pas la danse qu'il n'aimait pas.... Je lui pris la main pour essayer de le forcer à se lever en prenant une autre gorgé de vodka. Tout ce qu'il trouva à faire fut de déposer un baiser sur ma main. Un sourire se dessina sur mon visage alors qu'il me répondait. « J'aime mais je n'en ai pas envie pour le moment et puis j'étais entrain de rouler d'abord ! donc t'es nul ! » J'éclatai de rire et il m'attira vers lui pour m'entourer de ses bras. Il m'embrassa sur la nuque et je fermai les yeux, appréciant le contact de ses lèvres et les rouvrit lorsqu'il posa celles-ci près de ma bouche. « Je finit ce que j'étais entrain de faire et je suis à toi. ». Un sourire en coin, encore, toujours, éternellement, sur mes lèvres. Puis un éclat de rire. Encore. Je pris une bouffée en inspirant profondément, puis expirai tout près de son visage, avant de déposé un baiser à la base de sa mâchoire et de me reculer. « Ah ouaiiis ?? Non parce que je croyais que j'étais nul je voudrais pas te déranger... » Il s'était retourné, après avoir finit de rouler son weed. Il passa un bras autour de moi et il s'approcha de moi. Dangereusement. Il caressa ma cuisse. Ses mains sur moi ont toujours été comme... comme une brûlure. Une douce brûlure qui ne pouvait s'apaiser qu'avec un baume. Et ça c'était lui aussi, Il était le feu et ce qui apaisait ses dégâts. Celui qui me faisait brûler et celui qui faisait taire cette même brûlure s'il y mettait un peu du sien et j'avais confiance qu'il le ferait... Puis il posa ses lèvres sur les miennes pour m'embrasser, langoureusement. Nos langues dansant l'une avec l'autre... il monta sa main jusqu'à ma hanche, me faisant frissonner du même coup. Il alluma finalement le joint qu'il venait de se rouler et j’eus quelque peut la fumée dans la figure, il l'avait fait exprès, je savais.... « Tu me fais rire, et non tu ne me dérange plus là. C'est bon. » Dit-il finalement. Il souriait... Je lui souris à mon tour, en levant les yeux au ciel. « Oui à croire que j't'ais déjà dérangé de toute manière, tu m'adore beaucoup trop. En fait, tu ne pourrais même pas te passer de la personne que je suis ~. » Dis-je à la blague avant d'entourer mes bras autour de son cou et de laisser glisser une main sur son torse. Je levai mes yeux vers lui avant d'embrasser son cou, sa mâchoire, le lobe de son oreille... Il avait tout simplement sourit à ma remarque, et là, il était en train de souffler sa fumé dans ma bouche. Je l'inspirai, tranquillement, alors que nos lèvres étaient proches mais ne se touchaient pas. Il posa son joint dans le cendrier et m'attira avec lui, nous faisant basculer vers l'arrière. « C'est fou c'que tu peux jouer avec moi. T'es une aguicheuse en vrai ! » J'éclatai de rire. Probablement la drogue. Ou l'alcool. Ou les deux. Je tirai mon joint, le mit dans le cendrier à mon tour en me tortillant de toute les manières possibles pour pouvoir l'atteindre et finalement je revint à ma principale occupation. « Une aguicheuse !? Moi ? M'enfin, de quoi tu parles, tu sais bien que je suis un ange... » Dis-je en posant une nouvelle fois mes lèvres sur son cou. Mon but ce soir ? Attendre qu'il craque. Qu'il n'en puisse plus de me vouloir. Parce que j'adorais me sentir désiré... il n'y avait pas d'autre manière que celle-là que je le sois, mais ça m'allait. Enfin, personne ne m'appelait le soir pour qu'on soit ''copain''. Bref. Je souris. « Bon d'accord. Peut-être un peu. Mais tu aimes ça, alors en quoi c'est mal ?? » dis-je finalement, presque innocemment. Presque.

Underco.



Dernière édition par Annabelle Sara Klein le Jeu 21 Juin - 10:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Relax. I need to relax. [ft Kylian]   Lun 18 Juin - 13:25


annabelle, kylian
RELAX, I NEED TO RELAX.
« J'te préviens Kylian. Je te veux sur le terrain vendredi soir à 22h. » je relève mon regard vers le coach et hoche la tête pour dire oui. J'attends qu'il aille plus loin pour prendre mes affaires et allé à la douche. En sortant du stade j'allume mon portable pour voir si j'ai des messages ou des appels manqués. En voyant le message de Ana' je souris légèrement en me disant qu'une soirée après un entraînement foireux ( ouais il était foireux. ) ne pourrait que faire du bien. J'envois un message à Nora pour lui dire que finalement on va manger tous ensemble en ville et que je rentrerais tard puis me dirige jusqu'à chez Annabelle qui n'habite pas loin d'où je suis.
Je frappe, et en attendant qu'elle vienne m'ouvrir je termine ma clope. C'est en me redressant que je tombe nez à nez avec elle. « Hey. T'en veux ? » Je lui souris et lui prends la bouteille des mains avant de me rapprocher dangereusement d'elle et de poser un baiser près de ses lèvres. Je bois une grande gorgée de la bouteille puis lui redonne, posant mon sac au sol. « Alors, tu t'ennuyais sans moi ? » je souris légèrement et m'affale dans son canapé. « Oui j'ai réalisé récemment que la vie sans toi ne valait pas la peine d'être vécu et que mon existence dépendait entièrement de la tienne...» je ris légèrement en la regardant parler et secoue légèrement le visage. « Je sais pas si t'es au courant, mais c'est moche de mentir. Et c'est pas bien ! » je pointe mon index sur elle, la regardant boire une gorgée et s'installer à coté de moi mais sur le sol. Les soirées à deux avec Ana sont toujours plus entraînante vers l'enfer que d'autres. On finit toujours par ne plus résister à cette tentation, à se désir éprouver pour l'un et l'autre mais tout est physique, rien de plus. A chaque fois que je viens je sais à quoi m'attendre elle me fait beaucoup rire, son personnage me fait rire. Elle a une personnalité que j'adore « Tu fais goûté ? J'ai pas pu vraiment sentir se liquide à la fois froid au touché mais chaud quand il te transperce la gorge. Ouais c'est du lourd la vorkoff. Vas-y envois au lieu d'tout boire solo. », je souris légèrement et pose ma tête sur son épaule lui prenant la bouteille des mains. Je dépose un baiser dans son cou. L'alcool qui passait dans ma gorge me faisait légèrement grimacé, je bus deux bonne gorgée avant de la laisser me glisser doucement des mains à fin de la poser sur le sol. « Relaaaax... on est pas obligé de se presser, la belle-mère elle est pas là de la fin de semaine, on a tout notre temps. À moins qu'on t'attende quelque part ? » je la regardais en souriant, j'avais envie de lui dire que oui et jouer les hommes fidèles à leur femme pour une fois mais je n'en ai pas la motivation. Je me contente de secouer la tête de la gauche vers la droit le sourire aux lèvres puis bois une nouvelle gorgée avant qu'elle ne vienne doucement me déposer des baisers. Un dans le cou, ce qui a tendance à me faire frissonné - ouais ok c'est mon point faible - puis un tout près des lèvres, quand elle se relève pour aller mettre de la musique je souris et me mords légèrement les lèvres en l'observant danser, la bouteille de nouveau dans la main. « c'est fou ce que tu aimes jouer avec moi.» je bois une nouvelle gorgée et secoue la tête de nouveau « je ne viendrais pas danser si c'est c'que tu veux. » je la regarde à mon tour, un peu joueur puis pose la bouteille sur la table pour rouler un bedo. J'ai à peine le temps de le finalisé qu'elle arrive vers moi en dansant, je laisse ce que j'étais entrain de faire en souriant : je ne suis pas du genre à m'énervé aussi facilement. « Allez, lève toi et viens avec moi... t'aime pas la musique ou c'est ma danse que t'aime pas ? Parce que je peux arrêter de danser si tu veux... », je dépose un baiser sur sa main avec lequel elle tente de m'attiré. Non pas que je n'aime pas danser, c'est quelque chose qui me permet de me divertir un peu, et la musique.. n'en parlons pas, s'il y a bien quelque chose auquel je ne pourrais jamais me passer c'est bien elle, la musique. « J'aime mais je n'en ai pas envie pour le moment et puis j'étais entrain de rouler d'abord ! donc t'es nul ! » je souris l'attirant contre moi et passe mes deux bras autour d'elle. J'embrasse sa nuque puis monte doucement tout près de ses lèvres. « Je finit ce que j'étais entrain de faire et je suis à toi. ». Je la sens soupirer, surexcitée, et éclater de rire près de moi. Un mélange d'alcool et de drogue sans doute. Je ris légèrement en secouant la tête avant de lécher la feuille pour finalisé le roulage puis je le pose sur la table. « Ah ouaiiis ?? Non parce que je croyais que j'étais nul je voudrais pas te déranger... » je me tourne et remet ma casquette correctement. Je passe un bras derrière elle et m'approche de son visage passant mon autre main doucement sur l'une de ses cuisses. Mes lèvres frôlent les siennes et je souris en la regardant, amusé. Un jeu tellement dangereux qu'à trop jouer avec le feu on finit par se brûler. Mes lèvres touchent les siennes et je l'embrasse langoureusement avant de jouer avec sa langue montant ma main jusqu'à sa hanche puis j'attrape le bedo et l'allume lui recrachant la fumée doucement sur elle. « Tu me fais rire, et non tu ne me dérange plus là. C'est bon. », je lui fais un grand sourire comme un enfant et tire de nouveau la fameuse clope magique. S'il y a bien une chose que je me dis et que je me répète à chaque fois qu'une tel situation prend place entre moi et n'importe qu'elle go, c'est que je ne suis pas amoureux de Nora. Cette conclusion me permet de me libérer d'un poids durant toute une soirée et de ne plus penser à elle ou du moins à tout ce qu'elle peut subir avec moi. Sa souffrance m'empoisonne mais au final, je m'empoisonne moi-même. Sa souffrance est l'oeuvre de mes actes. « Oui à croire que j't'ais déjà dérangé de toute manière, tu m'adore beaucoup trop. En fait, tu ne pourrais même pas te passer de la personne que je suis ~. » si je pouvais ne pas rire à chaque fois qu'elle fait se genre de remarque je ne rirais jamais. Je souris simplement, tirant sur mon joint puis la laisse poser mes lèvres doucement sur ma peau, ses baisers me donne des frissons dans tout le corps, j'ai l'impression d'avoir seize ans. Nous sommes comme deux enfants quand nous sommes ensemble, bon après j'peu dire que c'est déconseillé aux moins de 18ans ( -18 comme à la télé ! ) mais bon. Depuis qu'on se voit, Ana connait mes points faibles et joue beaucoup avec ça, en attendant c'est moi qui me contrôle comme je peu. Je l'attire un peu plus contre moi et tire de nouveau sur le joint pour ensuite recraché la fumée dans sa bouche puis je le pose dans le cendrier et bascule doucement en arrière, avec elle. « C'est fou c'que tu peux jouer avec moi. T'es une aguicheuse en vrai ! » sans déconner ? Comme-ci je ne savais pas.. ! Je souris légèrement tout près de ses lèvres. Elle reprit son joint pour tirer une latte et le reposait dans le cendrier. Ses lèvres se posaient sur mon cou et mes mains glissaient sur ses hanches. « Une aguicheuse !? Moi ? M'enfin, de quoi tu parles, tu sais bien que je suis un ange... » elle jouait bien, elle m'allumait bien, elle jouait bien avec moi aussi. En fait, tout allait toujours bien quand j'étais avec Ana. Plus le temps de réfléchir mes neurones ce soir : j'en ai plus. Ou ils sont plus bas Je sais pas en fait. « Bon d'accord. Peut-être un peu. Mais tu aimes ça, alors en quoi c'est mal ?? » comment ne pas aimé quand une femme tente le tout pour le tout pour bien vous allumé, vous faire craqué ? Après certains ne sont pas de vrais hommes, sans doute. Je souris rapprochant un peu plus son corps du mien. Ses lèvres frôlent les miennent et j'ai très envie d'y goûté. « Je n'ai pas dit que c'était mal au contraire je ne me plainds pas. Tu me donnes tes lèvres ? »

underco.
Revenir en haut Aller en bas
 
Relax. I need to relax. [ft Kylian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kylian
» Soulmates never die [Kylian] Terminé
» 01.02/07.L.Purple Mood Bar - Relax, take it easy
» Zen, relax ....
» Mew / Mew

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: