« this is my comeback, girl » ┃MOONAÏS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: « this is my comeback, girl » ┃MOONAÏS   Dim 10 Juin - 21:26


Why Me by Kinny & Horne on Grooveshark
Elle alluma sa chaîne hifi et mit quelque peu le volume à fond sans pour autant déranger le voisinage vu l'heure légèrement tardive. Thaïs avait passé sa journée à répéter son texte pour le film qu'elle était en train de tourner avec Christopher Mac-Adam, il fallait bien qu'elle puisse s'accorder un peu de détente ! En plus en ce moment avec Iona, ça n'allait pas fort. Il y avait toujours quelques problèmes qui subsistaient et puis ce malaise du baiser planait toujours autours d'elles lorsqu'elles étaient ensembles. Et puis elle culpabilisait aussi par rapport à Kael, son petit-ami. Elle se sentait mal de lui avoir fait ça à son pauvre chou. Lui, jamais il serait allé embrasser une autre comme ça ! Bref, elle ressentait pleins de sentiments compliqués en ce moment. Entre son boulot, Iona et ses sentiments obsessionnels pour Kael, elle ne savait plus où donner de la tête. Il fallait qu'elle puisse se détendre un peu. Se trémousser en shorty débardeur dans tout l'appartement était peut-être la meilleure solution. Comme Iona n'allait pas être là ce soir, elle en profitait un peu pour décompresser. Après tout, elle le méritait après tout ce qu'elle avait vécu ces derniers jours. Elle attacha ses cheveux en chignon et déambula dans tout l'appartement en ondulant son corps sous le rythme de la musique lorsque la sonnerie de la porte retentit. Elle s'arrêta un instant puis alla voir qui venait à cette heure-ci. Elle s'arrêta tout de suite de danser en voyant la personne qui lui rendait visite avec une petite valise posée au sol. ❝ Moon... ? ❞ Le maquillage qui avait coulé sur ses joues et ses yeux légèrement rougis faisaient remarquer à Thaïs que Moon n'avait pas du passer une très bonne soirée, ce qui l'inquiéta quelque peu. « Salut… tu m’accordes l’asile politique ? » À peine elle fit un pas vers elle qu'elle fut vite prise par surprise par Coffee qui lui sauta dessus, tout content. Thaïs sourit légèrement et lui grattouilla doucement la tête avant de s'intéresser à nouveau à Moon. Elle vint vers elle pour prendre sa valise et l'invita à entrer dans l'appartement. ❝ Tu sais bien que tu es toujours la bienvenue chez moi. ❞ Thaïs accordait beaucoup d'importance à ses amis et Moon était une amie qui lui importait énormément vu ce qu'elles étaient avant et vu leur relation qui s'ensuivit après leur rupture. Une amitié indestructible en somme. Elle posa la valise au pied de sa porte tandis que Moon se dirigea vers le canapé douillet du salon, Coffee lui... et bien il faisait comme s'il était à la maison ! En même temps, il connaissait chaque recoin de l'appartement vu le temps que Moon et lui avaient passé ici lorsqu'elles étaient encore ensemble. Thaïs baissa sa musique et partit dans la cuisine pour chercher quelque chose à boire. Elle rejoignit rapidement la jeune femme installée dans le salon, posant une bouteille de vodka sur la table et s'assit auprès d'elle. ❝ Je pense que tu en auras besoin ! ❞ Passant une main sur la nuque de Moon, elle reprit ❝ Racontes-moi ce qu'il s'est passé. ❞

Thaïs caressa doucement la peau de Moon jusqu'à descendre sur son bras et revenir vers son cou, l'aidant à se calmer. Elle savait pertinemment qu'elle pouvait être en crise surtout lorsqu'elle était dans cet état. Elle portait une attention particulière à cette dernière d'ailleurs. Peut-être que le fait qu'elle puisse connaître la maladie de Moon la rendait plus protectrice à son égard vu qu'elle même en avait une aussi même si elle l'ignorait complètement. Cependant il n'y avait pas que cela qui jouait sur son attitude vis à vis d'elle. Thaïs l'aimait énormément et se sentait très proche de Moon. Elles avaient toujours ce petit quelque chose entre elles qui faisait qu'elles ne pouvaient décemment pas se passer de l'une et de l'autre. C'était pour cela d'ailleurs qu'elles avaient gardé une amitié solide avec un petit plus puisque Thaïs ne pouvait guère se résoudre à ne pas l'avoir contre elle lorsque Moon était dans les parages. « Je me suis disputée avec Dexter, encore une fois. » La relation entre son garde du corps et elle, c'était très compliquée. Thaïs avait vite deviné qu'au fond, bien qu'ils soient toujours en conflit, Moon s'était attachée à lui. C'était juste qu'elle ne voulait pas assumer cette tendresse qu'elle ressentait pour ce dernier. « Il a refusé que je sorte… et il m’a traitée de gamine entre autres. Je l’ai giflé et je me suis enfermée dans ma chambre e… et je suis sortie par la fenêtre » Elle releva le regard vers Coffee qui reniflait la bouteille de vodka puis tourner la tête vers Moon après que celle-ci ait parlé d'un ton attristé. Ce qui repositionna l'attention de Thaïs vers cette dernière tout en posant sa main dans sa chevelure ébène. ❝ Je comprends... Tu sais je pense qu'il n'a pas voulu te contrarier en te disant ça, il s'inquiète énormément pour toi. Il n'a juste pas envie qu'il t'arrive quelque chose. ❞

Les yeux verts de Thaïs suivirent le petit animal qui vint se faufiler sous le haut de la jeune femme, sentant bien évidemment la tristesse de cette dernière. Cet écureuil l'étonnera toujours. Jamais elle n'avait vu un animal aussi proche d'un être humain. Thaïs sentait que Moon était de plus en plus apaisée en sa présence, elle avait toujours eu cet effet auprès d'elle à dire vrai. Bien sûr, elle était de bon conseil lorsque celle-ci venait la retrouver quand elle était dans ses mauvais jours. Il était évident que Thaïs était lucide à chaque fois que Moon venait la voir. « Il me considère comme une gamine » je m’obstine. « Je suis majeure et pourtant je n’ai pas le droit de sortir comme je voudrais. J’étouffe Thaïs » La tristesse du ton de Moon chagrinait Thaïs. Elle détestait la voir dans ces moments là. Même si elle arrivait à la calmer, elle avait l'impression qu'elle ne pouvait pas grand chose pour elle puisque le conflit qu'il y avait entre eux durait déjà depuis un moment. « J’aimerais juste… qu’il me laisse respirer de temps en temps. Si je sors avec mes amis et que je fais une crise, je sais qu’ils seront là pour m’aider. Mais il ne veut pas comprendre, il dit qu’ils sont aussi irresponsables que moi et qu’ils me laisseront… » La main de Thaïs prit le visage de Moon pour la tourner vers elle. ❝ Écoutes, je pense que Dex' est du genre à prendre son boulot très au sérieux ! C'est pour ça qu'il n'a pas confiance aux autres parce que justement il n'est pas là pour vérifier que tu vas bien. ❞ Elle caressa sa joue puis reprit ❝ Je pense qu'il a juste envie de tout contrôler et quand tu lui échappes comme ça, ça lui fait peur parce qu'il n'est pas là pour te protéger. C'est juste un gros tas de muscle enveloppé de crainte de te perdre un jour ! ❞ dit-elle en souriant légèrement. Moon releva la tête vers elle après avoir sorti cette théorie qui pourrait être véridique, en tout cas Thaïs en était sûre. « Tu sais que j’ai presque l’impression de t’entendre me dire que Dexter est fou amoureux de moi là ? » Thaïs releva les sourcils tout en restant silencieuse par la conclusion que venait d'émettre Moon. Cependant lorsque celle-ci éclata de rire, elle en fait de même. Non, jamais elle ne penserait que Dex pouvait éprouver un quelconque sentiment amoureux envers Moon, c'était impensable. Enfin, ce n'était pas parce qu'on ne pouvait facilement tomber amoureux de Moon, loin de là, Thaïs avait bien succomber à son charme ! Non, c'était juste que Dex ne mélangeait pas bien à cette idée là. « Il n’y a que toi qui me redonne aussi facilement le sourire tu sais ? » le baiser sur sa joue la fit sourire. Jamais Thaïs n'allait se lasser des tendresses de la belle. Elle fixa Coffee qui restait bloqué sur elles lorsque Moon vint poser sa tête contre son épaule, après s'être légèrement calmer. Coffee vint rejoindre les genoux de Thaïs et cette dernière posa ses mains sur sa tête, le caressant doucement. « Thaïs, je crois que Dexter devrait te vénérer. » Elle émit un rire légèrement ironique. ❝ Je ne sais pas si je suis une personne à vénérer... En tout cas je sais qu'il tient à toi, rien que son attitude en dit long sur l'importance que tu peux lui apporter. ❞ Elle lâcha Coffee et passa cette main sur le visage de Moon tout en tournant son regard vers elle. ❝ Tu ne sais pas combien tu peux rendre dingue les personnes qui t'entourent quand tu le veux. ❞

« J’avais d’autres manières de te rendre dingue à l’époque, je sais pas si tu te souviens mais moi oui ! » Elle s'approcha de Thaïs et posa ses lèvres au niveau de son cou. Le point faible de Thaïs. Cette dernière ferma les yeux alors qu'elle posa une main sur le dossier du sofa, le serrant légèrement tout en fermant les yeux. Ah oui, ce genre de baiser, surtout à cet endroit là, lui faisait un effet fou. Thaïs savait que Moon l'a connaissait parfaitement et qu'elle adorait aussi lui rappeler l'époque où elles ne faisaient qu'un. Bien sûr ce n'était pas juste à cause du baiser qu'elle frissonnait. Moon lui faisait aussi autant d'effet qu'avant, c'était indéniable. Le rire de la jeune femme la fit moyennement sourire, elle poussa gentiment son épaule avec son autre main. ❝ Ce n'est pas drôle d'utiliser ça contre moi, tu sais combien je ne peux pas résister à ça ! ❞ Puis elle arbora de nouveau un sourire. « Merci Thaïs, merci d’être là même si je te rends dingue et que Coffee est présentement en train de dévorer ton bouquet de fleurs. » Thaïs tourna subitement son regard vers Coffee, fronçant les sourcils ayant un air autoritaire sur le visage ainsi que sur le ton de sa voix. ❝ Coffee non ! Les bouquets de fleurs ne sont pas à manger ! ❞ Coffee s'arrêta d'un coup, tout en ayant une pétale de rose qui dépassait de ses toutes petites lèvres. Il regardait Thaïs avec son air de chat potté qui venait de faire une bêtise. ❝ Moon, il faudrait que tu apprennes à Coffee ce qu'il ne faut pas manger. ❞ Elle tourna de nouveau son visage vers elle ❝ Et toi, ce n'est pas la peine de me remercier car tu sais que je serai toujours là pour toi même si tu me fais péter un plomb. ❞ Thaïs la regarda un instant puis se décida à détourner de nouveau le regard. Moon était une femme qu'elle appréciait énormément. Elle était faible à cet instant et Thaïs aussi en ce moment -même si elle ne le dira jamais- . Cette dernière avait eu une soudaine envie d'avoir de l'affection de sa part mais elle détourna vite fait son envie sur autre chose. Coffee avait cessé de bouffer son bouquet de fleur et il était allé se réfugier dans un coin, essayant de se faire pardonner de sa bêtise. Thaïs prit un verre de vodka glace et le but d'un trait. ❝ Et comment va ta grand-mère ? Toujours à tes petits soins ? ❞ Ah apparemment elle ne l'avait pas tenu au courant vu comment elle venait tout juste de réagir face à la question de Thaïs. « Oh mon dieu ! Granny va être folle d’inquiétude ! » La regardant se redresser d'un coup, ayant l'air paniqué, Thaïs n'avait pas pu s'empêcher d'esquisser un léger sourire. « Je devrais l’appeler tu crois ? Mais si je l’appelle Dexter va venir me chercher et… ohlala qu’est ce que je dois faire ! » Elle s'enfonça dans le dossier du sofa tout en portant son verre -après s'être resservie- à ses lèvres puis monta ses pieds sur le canapé. ❝ Ah oui ça, elle va être inquiète ! ❞ Lâcha-t-elle en éclatant de rire. Ouais, elle aimait bien la taquiner un peu, c'était à son tour ! ❝ En plus la connaissant, si elle n'a pas de tes nouvelles dans l'heure qui suit, elle risque même d'appeler la police. ❞ Puis elle re but de nouveau en voyant le visage de Moon se décomposer légèrement. « Dexter va me tueeeeeeeeeeer » gémit-elle. Thaïs était attendrie par son attitude. De toute façon, Moon la faisait craquer. Elle la trouvait fragile dans sa façon d'être et donc, elle avait envie d'un peu la protéger. Tout en sachant bien sûr que la jeune femme pouvait en jouer ! « Ok… tu as raison. Je vais appeler Dexter pour qu’il vienne me chercher… seulement si tu me jure que tu vas l’empêcher de me tuer ! Je ne suis pas franchement prête… à encore m’engueuler avec lui. Il m’a vraiment fait de la peine cette fois » Thaïs sourcilla un instant. « Enfin si toi tu l’appelle et tu lui dis que je passe la soirée ici, ça me ferait vraiment plaisir tu sais ? Je veux dormir avec toi et je te promets que Coffee sera sage. » Oui, elle savait qu'elle allait lui demander ça ! Jetant un regard sur Coffee qui dormait déjà à poing fermé, elle se devait d'accepter sa demande. Elle était bien obligée maintenant. Quoi que ça ne la dérangeait en aucun cas que Moon dorme à l'appartement. Au moins, ça fera moins vide avec sa présence. Thaïs sourit puis lui donna un baiser sur le front. ❝ Quand tu fais tes gros yeux tout mignon, je ne peux rien te refuser. ❞ rétorqua-t-elle doucement. Elle prit son téléphone et se leva du canapé, se détachant de l'étreinte de Moon pendant un instant. Elle attendit que Dex décroche le téléphone mais non, son répondeur prit la relève. ❝ Salut Dex' c'est Thaïs. Je te téléphone juste pour te dire que Moon est chez moi et qu'elle passe la nuit à l'appartement. Donc ne t'inquiète surtout pas pour elle ! Je la ramènerai demain. Bonsoir. ❞ Raccrochant le téléphone, elle se dirigea vers elle et lui prit la main pour l'emmener dans sa chambre. ❝ Allez viens, je pense qu'il est temps d'aller dormir vu la soirée que tu as du passer ! ❞ Elle avait toujours agis comme une sorte de maman avec Moon même quand elles sortaient ensemble. Cependant, Thaïs se complaisait dans ce rôle là avec elle. Cela ne lui déplaisait guère, au contraire. Elles avaient une relation particulière. Elle jeta un regard sur Coffee qui ne bougeait pas d'un poil avant de fermer la porte de sa chambre, enfin pas entièrement au cas où il se réveillerait puis rejoignit Moon qui était déjà sous les couvertures.

FIN


Dernière édition par Thaïs Cross le Mer 8 Mai - 23:06, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: « this is my comeback, girl » ┃MOONAÏS   Mar 12 Juin - 16:47


« JE TE DETESTE ! » Les larmes roulant sur mes joues, je monte les escaliers quatre à quatre et file m’enfermer dans ma chambre. J’entends les pas de Dexter, je l’entends frapper à ma porte et m’ordonner de lui ouvrir. Je sanglote et enfouis mon visage dans mon oreiller. Je le déteste. Et je déteste quand on se dispute. Ou plutôt quand il m’engueule. J’ai l’impression d’être une enfant. Il ne me laisse rien faire. Je sais bien qu’il est payé pour veiller sur moi mais j’aimerais avoir un peu plus de liberté. Pourquoi s’est-on encore engueulé ? Ah oui. Parce qu’il ne veut pas me laisser sortir seule avec Oliver et compagnie. Parce que selon lui nous ne sommes qu’une belle bande d’irresponsables. Parce que selon lui si je tombais, ils ne me ramasseraient même pas. Je me suis énervée, je l’ai traité de tous les noms. Il m’a traitée de gamine. J’ai essayé de le frapper et il a attrapé mon poignet. Je n’ai pas réussi à soutenir son regard cette fois. Ma main libre a rencontré sa joue et il m’a lâchée. Je me suis réfugiée dans mon fief. Coffee lèche doucement mes larmes et je le caresse du bout des doigts. Je ne veux pas rester ici. Je me lève brusquement et attrape les fringues qui me tombent sous la main. Mes médicaments, mon portefeuille, quelques affaires de toilette, je fourre tout dans un sac et j’enfile mes rangers. J’ouvre doucement la fenêtre, laisse tomber mon sac sur le sol. Je m’accroche à la gouttière et descends discrètement avant de courir de l’autre côté de la rue. Bon, Dexter doit être trop en colère pour se rendre compte que je me suis fait la belle. Tant mieux. Je marche un peu et je finis par trouver un taxi. Direction Oxford, ça va lui rapporter un max, mais ce n’est pas comme si j’étais dans le besoin. Nous roulons et je m’endors, Coffee blottit dans le creux de mon cou. Lorsque nous arrivons, j’ai à peine ouvert les yeux. Ça y est. Je paie le chauffeur, descends du véhicule et mon sac sur l’épaule, me dépêche de grimper les escaliers. Coffee se tient sur ma tête et je frappe à la porte. « Moon ? » Je souris piteusement. Mon maquillage a coulé et j’ai de grosses traces noires sur les joues. Je ne savais pas où aller, à part chez elle. Thaïs. Nous avons été ensemble un moment. Puis amies, enfin presque. Disons qu’il y a toujours eu des avantages en plus. « Salut… tu m’accorde l’asile politique ? » Coffee trépigne de joie et saute sur l’épaule de Thaïs, léchant joyeusement sa joue. Cet écureuil est incorrigible.

Ce qui est bien avec Thaïs c’est qu’elle accepte volontiers que Coffee soit hystérique et collant au possible. « Tu sais bien que tu seras toujours la bienvenue chez moi. » Je souris à nouveau, me sentant déjà mieux et la laisse prendre ma valise tandis que je me dirige vers le canapé et m’y effondre sans la moindre grâce. Elle revient bien vite et s’installe à côté de moi, pose une bouteille de vodka sur la table. « Je pense que tu en auras besoin. » J’acquiesce et pose ma tête sur ses genoux, ronronnant de plaisir alors qu’elle effleure doucement ma nuque. « Raconte moi ce qu'il s'est passé. » Je reste muette pendant quelques minutes, préférant d’abord me calmer avant que la crise n’arrive pour cause de trop plein d’émotions pour la soirée. J’aime cet endroit. J’y ai passé de merveilleux moments avec Thaïs et même si nous avons rompu, nous sommes restées amies, pour mon plus grand plaisir. Je n’aurais pas supporté de la perdre, je l’aime trop pour ça. « Je me suis disputée avec Dexter, encore une fois. » je lâche dans un soupir las et triste. Elle sait parfaitement à quel point ma relation avec Dex est conflictuelle, à quel point mon chauffeur/garde du corps/nounou se montre protecteur à mon égard, parfois trop. J’ai vingt et un an et je n’ai pas le droit de sortir seule avec des amis. Tout ça parce que je suis narcoleptique. « Il a refusé que je sorte… et il m’a traitée de gamine entre autres. » je finis par lâcher d’un ton blessé. « Je l’ai giflé et je me suis enfermée dans ma chambre e… et je suis sortie par la fenêtre » je conclue d’un ton misérable.

« Gniiiiik ! » Je soupire et je jette un coup d’œil à Coffee, dangereusement près de la bouteille de vodka. Déjà que lorsqu’il absorbe de la caféine il est intenable, je n’ose pas imaginer ce que ça donnerait s’il buvait un peu d’alcool. Je tends la main vers lui et le laisse grimper le long de mon bras et se blottir sous mon teeshirt. Je ris faiblement et espère simplement qu’il ne viendra pas massacrer mon soutien-gorge avec ses petites griffes acérées de rongeur psychopathe. Thaïs caresse doucement mes cheveux et je me sens bien. Je ne pense pas être capable de me lever tout de suite, je ne suis pas encore tout à fait calmée et je ne tiens pas à faire une crise. Mais elle m’apaise. Je me souviens que lorsqu’on était ensemble, mes crises s’espaçaient, étaient moins violentes. Tout juste si je souffrais d’une légère somnolence une fois de temps en temps. Maintenant nous sommes juste amies et nous nous voyons moins souvent. Malgré tout, elle a gardé cet effet calmant sur moi et c’est avec elle que je me sens le mieux. « Je comprends…Tu sais je pense qu'il n’a pas voulu te contrarier en te disant ça, il s’inquiète énormément pour toi. Il n’a juste pas envie qu’il t’arrive quelque chose. » La voix de la raison. Comme toujours, Thaïs est celle qui prend les choses avec calme et sérieux. Moi j’en suis incapable. Je m’énerve vite, j’ai de drôles de tendances à me la jouer actrice tragique. Bref, je n’ai aucun contrôle sur mes émotions et quand elles sont trop violentes, je fais une crise. « Il me considère comme une gamine » je m’obstine. « Je suis majeure et pourtant je n’ai pas le droit de sortir comme je voudrais. J’étouffe Thaïs » je dis soudain d’un ton malheureux. « J’aimerais juste… qu’il me laisse respirer de temps en temps. Si je sors avec mes amis et que je fais une crise, je sais qu’ils seront là pour m’aider. Mais il ne veut pas comprendre, il dit qu’ils sont aussi irresponsables que moi et qu’ils me laisseront… » Il n’avait pas le droit de dire ça. J’ai l’habitude qu’on s’en prenne à moi. Je me prends du soda dans la tête plus souvent qu’à mon tour et les membres du JCC me méprisent ouvertement. Soit, j’ai appris à vivre avec. Mais je ne supporte pas qu’on dise du mal de mes amis. Non, ça je ne peux pas l’accepter.

« Ecoute je pense que Dex’ est du genre à prendre son boulot très au sérieux ! C’est pour ça qu’il n’a pas confiance en les autres parce que justement il n’est pas là pour vérifier que tu vas bien. » Je grogne un peu mais je sais qu’elle a raison. Thaïs a toujours raison. « Je pense qu’il a juste envie de tout contrôler et quand tu lui échappes comme ça, ça lui fait peur parce qu’il n’est pas là pour te protéger. C’est juste un gros tas de muscles enveloppé de crainte de te perdre un jour ! » Je relève la tête et la fixe d’un air dubitatif. « Tu sais que j’ai presque l’impression de t’entendre me dire que Dexter est fou amoureux de moi là ? » Je la regarde sans rien dire dans un silence presque religieux avant d’éclater purement et simplement de rire, m’écroulant sur ses genoux alors que les larmes me montent aux yeux. Je ne parviens pas à m’arrêter, cette simple idée est si drôle ! Coffee sort de sa cachette et en profite pour sauter sur la table et nous regarde d’un air que je qualifierais d’étonné, si tant est que Coffee puisse s’étonner de quoi que ce soit. Enfin mon fou rire se calme et je me redresse, venant effleurer la joue de Thaïs de mes lèvres. « Il n’y a que toi qui me redonne aussi facilement le sourire tu sais ? » Oui parfois je regrette le temps où nous sortions ensemble, mais finalement, mis à part le sexe, peu de choses ont changé entre nous. Fort heureusement nous sommes restées tout aussi proches. Doucement, je pose ma tête sur son épaule. Et je réfléchis. Aurait-elle voulu dire que malgré mon comportement pour le moins insupportable et mon caractère difficile Dexter tient un peu à moi ? Qu’il s’inquiète sincèrement pour moi ? C’est une chose que je n’ai jamais envisagé et j’avoue que je trouve ça un peu flippant. Mais si c’était vrai ? Alors je crois que je devrais lui faire des excuses, de vraies excuses pour une fois, sincères. « Thaïs, je crois que Dexter devrait te vénérer. » je fais d’un ton sérieux.

« Je ne sais pas si je suis une personne à vénérer... En tout cas je sais qu'il tient à toi, rien que son attitude en dit long sur l'importance que tu peux lui apporter. » Première nouvelle, je suis importante pour Dexter. Oui bon évidemment, je sais que Granny le paie une fortune pour veiller sur moi. Evidemment que je suis importante, son compte en banque doit apprécier. Cela mis à part, je sais que je suis insupportable, que j’abuse souvent. Que je ne sais pas me montrer raisonnable. Et qu’il aurait pu claquer la porte et partir un nombre incalculable de fois. « Tu ne sais pas combien tu peux rendre dingue les personnes qui t'entourent quand tu le veux. » Je fixe Thaïs avec un sourire crétin et niais au possible, le genre de sourire qui énerve profondément Dexter mais qui amuse la plupart des gens. Il paraît que je ressemble à un lapin crétin comme ça. « J’avais d’autres manières de te rendre dingue à l’époque, je sais pas si tu te souviens mais moi oui ! » Et voilà, je recommence. Je ne résiste jamais à l’envie de lui rappeler que nous avons été ensemble et que de ce fait je connais tous ses points faibles, notamment celui qui se situe là… Je dépose un baiser dans le creux de son cou et ricane en la voyant frissonner. Ça marche à tous les coups. « Merci Thaïs, merci d’être là même si je te rends dingue et que Coffee est présentement en train de dévorer ton bouquet de fleurs. » je déclare d’un ton sérieux alors que mon crétin de rongeur mange joyeusement le contenu du vase posé sur la table.

« Ce n'est pas drôle d'utiliser ça contre moi, tu sais combien je ne peux pas résister à ça ! » Je ronronne, je souris. J’adore Thaïs et je ne résiste jamais à l’envie de la taquiner légèrement. Je l’aime de tout mon cœur et j’avoue que parfois je suis nostalgique de l’époque où nous étions encore ensemble. J’adorais me réveiller dans ses bras et passer des heures lovée contre elle à regarder des films. Ça n’a pas vraiment changé aujourd’hui, le sexe en moins. « Coffee non ! Les bouquets de fleurs ne sont pas à manger ! » J’éclate de rire en voyant Coffee fixer mon amie avec des yeux ronds, un pétale encore dans la bouche. S’il y a bien quelqu’un qui a de l’autorité sur cette bestiole c’est bien Thaïs. L’écureuil file dans un coin en faisant ses yeux de chat potté et je ricane. « Moon, il faudrait que tu apprennes à Coffee ce qu'il ne faut pas manger. Et toi, ce n'est pas la peine de me remercier car tu sais que je serai toujours là pour toi même si tu me fais péter un plomb. » J’embrasse Thaïs sur la joue et vais poser ma tête sur ses genoux en baillant doucement. Je me sens bien ici. Libre et en sécurité. J’arrive à me détendre, on ne m’impose rien et c’est pourquoi j’accepte de me tenir tranquille. « Et comment va ta grand-mère ? Toujours à tes petits soins ? » Je sursaute et me réveille. « Oh mon dieu ! Granny va être folle d’inquiétude ! » J’avais complètement oublié. Paniquée, je me redresse. « Je devrais l’appeler tu crois ? Mais si je l’appelle Dexter va venir me chercher et… ohlala qu’est ce que je dois faire ! »

« Ah oui ça, elle va être inquiète ! » Je me décompose en fixant Thaïs. « En plus la connaissant, si elle n'a pas de tes nouvelles dans l'heure qui suit, elle risque même d'appeler la police. » Je me liquéfie. Complètement. Je suis une flaque. Une lamentable flaque. Je lève les yeux vers Thaïs en gémissant. Je sais ce que je dois faire mais… « Dexter va me tueeeeeeeeeeer » je geins en m’accrochant à elle et en enfouissant mon visage dans sa poitrine. Enfin sauf si elle calme le jeu entre ma nounou terminator et moi. « Ok… tu as raison. Je vais appeler Dexter pour qu’il vienne me chercher… seulement si tu me jure que tu vas l’empêcher de me tuer ! Je ne suis pas franchement prête… à encore m’engueuler avec lui. Il m’a vraiment fait de la peine cette fois » j’avoue en me frottant les yeux. Ah moins que… « Enfin si toi tu l’appelle et tu lui dis que je passe la soirée ici, ça me ferait vraiment plaisir tu sais ? Je veux dormir avec toi et je te promets que Coffee sera sage. » Je fais mon regard de chat potté et j’attends. Coffee s’est déjà endormi sur un coussin, elle n’a aucune raison de refuser !

U.C
Revenir en haut Aller en bas
 
« this is my comeback, girl » ┃MOONAÏS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: