jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 17:52


jackson alex fitzmartin w/ xavier samuel
the characterthe person
→ habite à oxford.
→ âgé(e) de dix-sept ans.
→ né le trente avril à oxford.
→ est lycéen.
→ un t-shirt ? likes girls
→ est actuellement célibataire.
→ pseudo : electric stars. ou lola.
→ âge : j'ai quinze ans en août !
→ comment avez-vous connu le forum ? jore je cherchais un forum et jore gomar/rachel elle m'envoie le forum et jore je lui avais même pas dit que je cherchais un forum et jore je suis là.
→ code : kkkk by lem
→ crédits : tumblr. et oui, je ne mets jamais la source exacte vu qu'elle est impossibru à trouver. ><
→ de quelle couleur sont les petits pois ? aucune idée mais c'est hyper bon à sniffer !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 17:53

it's my life, it's now or never
« Remember this, Al, ok ? Remember this. I love you. Forever and after. To infinity and beyond. No matter what. I will always be in your heart and you will always be in mine. Do you hear me ? I love you. » Sur les lèvres du gamin – qui avait tout de même quinze ans – les mots se forment, désespérés. Ils s’accrochent à ses lèvres, y pendent malicieusement sans pour autant sortir. Al, Alex, ne peut pas parler. L’émotion lui étreint la poitrine ; la tristesse le scie en deux ; la peur lui a foutu un nœud impénétrable, inextricable à la place du cerveau. Il ne peut rien dire, ne peux plus se défendre. Alors ses lèvres forment les mots, en silence – i love you too. La mère sourit légèrement. Des pattes d’oie sur les tempes, adorables parenthèses autour des lippes, air ravi malgré la sueur froide qui lui dévale sur le front. Ses yeux, verts pailletés d’ambre, croisent ceux, énormément différents, de son fils. Il est son joyau, la prunelle de ses yeux, son diamant, sa huitième merveille – ou plutôt : sa cinquième. Elle, elle est son phare au milieu de la nuit, son panneau indicateur, son chemin éclairé, son guide qui résistera aux tempêtes, aux vagues, à tout rien que pour lui. Une mère, ça n’a pas le droit de mourir, pas comme ça, pas maintenant. Il a quinze ans, vous comprenez. C’n’est pas beaucoup, quinze ans. Mais, à la fois, c’est énormément long, carrément chiant. Il faut être patient pour avoir quinze ans. Et sa mère, elle part, jolie petite histoire. Elle laisse derrière elle cinq gosses, quatre sont dans le couloir, avec papa Fitzmartin, et le petit dernier est à son chevet, ravalant fièrement ses larmes, tenant ses mains si frêles, jadis si fermes, entre les siennes. Il pose son front sur cette entremêlé de doigts, de désespoir et d’espoir aussi. Car tu sais, Al, l’espoir fait vivre. Tu le sais. Alors tu pries, toi qui est pas croyant pour deux sous, t’adresses tout ce que tu peux au Grand Manitou, tu sers les doigts coquettement vernis de ta maternelle en priant. Une larme, unique, innocente, coule sur sa peau et elle frissonne, détache sa main et pose sa paume sur tes cheveux, qu’elle ébouriffe gentiment. « Don’t cry, you idiot. Just don’t cry. I’ll be back, sweetie. » Il rigole nerveusement, hystériquement, se redresse et efface cette larme – traîtresse. « Are you fucking kidding me ? I’m not five anymore, mama, I know you’re not coming back. » Elle lui tape l’épaule, réprobatrice. « Don’t be rude, Jackson Alex Fitzmartin ! » Il lève les yeux au ciel et pose les coudes sur les genoux, repose à nouveau son front sur leur entrelacs de mains. Une dernière fois, ses lèvres articulent i love you et il se détache à contrecœur. « I will visit you this Sunday for Mother’s Day. » « Be sweet, don’t bring me flowers. I feel like a fucking florist right now. » Effectivement, à chaque visite que Jane reçoit, les gens lui apportent des compositions florales. Tant et si bien que la chambre embaume tout le couloir, la plupart de l’aile du petit hôpital privé de la campagne anglaise. Alex ne dit rien – il va devoir aller chercher un autre cadeau. Mais il le fera. Avec plaisir même. Il veut tout faire pour sa mère. « Don’t be rude, mama. » « I’m not rude. Come here. » Il s’approche, elle lui embrasse le front. « Be good to your daddy, Al. And remember… » « You love me. Ok. Bye mama. » « Bye, big boy. »

« I-I am sorry but I’m afraid I don’t get it. » Un soupir se fait entendre de l’autre côté du fil. L’infirmière, honteusement placée à la réception, vérifie si une putain de particule de poussière ne s’est pas glissée sous ses ongles manucurés. Elle soupire légèrement. « My mother was in your hospital, room B-46 and she… » « …passed out. I’m sorry, sir. » Silence. « Pa-pass… » « Passed out. She died in her sleep and we found her this morning. She was smiling. » [color=cadetblue]« That’s not possible. » Elle soupire encore, attendrie cette fois. Il a quoi le gamin ? Seize, dix-sept ans ? Il a l’air perdu, même au téléphone. Mais vaut mieux enlever le sparadrap d’un coup plutôt que d’attendre que la plaie s’infecte. Elle se redresse sur son siège, indique à son petit ami qu’elle arrive d’un signe et s’apprête à clore la discussion – she doesn’t give a single fuck. « Maybe that’s not possible – but actually, this is true. So, now, please, would you call the funeral undertaker's ? I give you a number, ok ? » « O-Ok. And when will I see my mother ? »

« Fuck you, that’s why. I just want my room back. » L’homme ne semblait pas content. Pas content du tout même. Il avait la cinquantaine environ, des cheveux gris parfaitement teintés et une houppette qui lui volait une demi-douzaine d’années. Tout en lui respirait la suffisance et l’arrogance, une certaine richesse aussi – une méchante richesse. Le genre de richesse qui exploite les pauvres, le genre de richesse que les gens détestent. Que Alex déteste. « Your sister is in it. » « This is my room. » « Well, Alexander, this is not anymore. » Et il a baissé ses yeux, qu’il avait bleu, bleu acier, vers son journal. Aussi simplement que ça – il pensait sans doute qu’appeler son benjamin par son prénom complet le ferait renoncer. Le problème étant qu’Alex – Alexander, Al, bref, Fitzmartin junior – n’allait pas renoncer car en plus d’être pétri d’orgueil comme on ne savait pas quoi, il était aussi remonté qu’un ressort. Il voulait sa chambre. « I don’t want to return to Peter’s. » Peter’s, c’était un internat austère au fin fond de la campagne anglaise. Il était très réputé, un très grand internat, effectivement, mais il avait trois inconvénients. Le premier étant qu’il était dans le Devonshire aka l’endroit le plus ennuyant et pourri du monde. Secundo, il était composé que de garçons – et Dieu seul savait à quel point le manque d’œstrogènes pouvait troubler Alex. Troisièmement, tous s’accordaient sur le fait qu’il avait peut-être l’uniforme le plus immonde d’Angleterre – et Alex en avait marre des chapeaux de paille en été et des hideuses chemises aux reliures jaune canari. Alors quand Noël était arrivé et quand il était rentré dans sa petite grande maison d’Oxford, Alex avait foncé dans le bureau de son père, encore vêtu de ce stupide uniforme, et lui avait demandé sa chambre. Le père a dardé son regard le plus sérieux sur le fils, qui n’a pas cillé. Il était allé à bonne école. « I’m sorry ? » « I do not want to return to Peter’s. That’s it. Give me my room back or I-I… » Une lueur amusée dans le regard du paternel qui, mine de rien, a souri et est retourné à sa lecture. Il était persuadé de sa victoire – Alex n’insisterait jamais, il hésitait, il allait perdre, retourner dans le Devonshire, lui foutre la paix. « I do my coming-out and I start to date Jonah King’s son. And I go study at Cambridge. And I obviously take an appointement with the Times to explain them everything. And I… » « Shut the fuck up, Alex, you don’t know what you’re talking about. » « Do I ? I want everything to be as I want it and I want my room to be cleaned and just like I let it when I left. » Et il est sorti de la pièce dans une tornade d’énervement.

« Hey, Baker. » Ils étaient dans la petite voiture, à six empilés sur tous les sièges comme tout jeunes qu’ils étaient. Il n’y avait qu’un réel majeur, à la place conducteur, clope au bec et l’air un peu agacé – il avait besoin d’être rapidement à Londres et, pourtant, Alex trouvait encore le moyen d’accoster quelqu’un (certainement pour les mener avec eux). Ils allaient passer une soirée mémorable. Alors, gentiment sans doute, peut-être apitoyé par sa solitude irradiante, il avait fait s’arrêter le conducteur au niveau de la jolie brune. « Hey Baker. » a-t-il répété et elle a levé les yeux, qu’elle avait d’un joli marron, vers lui. Hautaine. « We are going to London. Wanna join ? » Elle a levé les yeux au ciel et les mots ont jailli dans l’esprit d’Alex – étouffée d’orgueil. « I’d rather die than spending time with you. » Il a haussé les épaules en souriant légèrement, baissant les lunettes sur le bout de son nez (alors que le soleil se couchait au loin mais l’effet lui semblait des plus dévastateurs). « I just tried to be nice, Baker. Well, see ya. » Il a fermé la fenêtre. « Oh my god, did you really talk to her ? » « I have to admit that was awkward. » « She’s awkward. » « She should have accept. » « Oh my god, I’m happy she didn’t ! » Et tous rigolèrent de bon cœur – Alex plus fort que les autres.


truth or (almost) dare
→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? Je ne travaille qu'avec Steven Spielberg et avec Natalie Portman en co-star (quoi que je bosserais bien avec Clara Morgane aussi, tiens), voilà ce que je lui réponds. Aussi simplement que ça. Faut pas déconner non plus. Plus sérieusement, j'accepte carrément. Je propose même qu'on se fasse une lecture le jour-même ! Mais même si ça n'arrive pas vraiment, je ne suis pas triste ou amère : mon heure de gloire, elle a commencé à ma naissance et ne se terminera pas avant bien longtemps.

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? Si elle chante bien, je consens à descendre le volume de mes écouteurs pour écouter d'une oreille distraite - si ce n'est pas le cas, je lui écrase toutes ses calories à la figure, la détruit mentalement, l'insulte de tous les noms et lui demande de bien vouloir se taire. Je n'aime pas trop qu'on pollue mon environnement, vous voyez.

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? Ce serait vraiment awkward mais, si c'est une cousine (et pas un cousin), bah je me laisse embrasser. Je sais pas si vous avez remarqué les sexy beasts qu'on est dans la famille... mais ça vaut le coup. Et t'as cru ma première fois c'était avec l'amour de ma vie ? T'as craqué dans ta tête, c'était avec cousine Ambre (kikoo à toi, cousine Ambre) alors pour la première impression à chaud... disons que je le serai moi, chaud, comme la braise. Et les réactions à froid... pareil. J'inceste sur le fait qu'ils sont très beaux, les cousins, chez nous.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Soirée arrosée au Carling d'Oxford, nuit de folie au Fez Club de Cambridge et matinée de théâtre à Londres puis shopping au HMV de Oxford Street pour faire le plein de jeux vidéos pour la soirée d'après. En gros, ouais, c'est ça.

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Un jour, à Halloween, j'ai lancé des substances jaunes dégoulinantes sur les cheveux de Caro sur la maison du vieux avec Alzheimer. Sinon, je suis un ange ! Si on oublie toutes les fois où j'ai commis inceste avec cousine Ambre (kikoo à toi, cousine Ambre (je crois pas que vous vous rendez compte à quel point elle était bonne, cousine Ambre (elle a déménagé en France quand papa a pigé ce qui se tramait))).

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? Je lui achète toutes les bagues de fiançailles Cartier du monde, voilà ce que je fais.

→ C'est la fille de tes rêves, tu en es persuadé et pourtant, celle-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné, stratégique, ou éploré ? On veut les détails ! Lol, j'aimerais bien me voir éploré. Si c'est la fille de mes rêves impossible qu'elle soit avec quelqu'un d'autre - voyons.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Non. Ah en fait... non. Voilà. Mais je deviendrais certainement pas docteur, soyez en sûr.

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Je préfère dare, évidemment !

they don't really care about us
De vous à nous, dîtes-nous. Votre personnage a-t-il déjà entendu parler des Trouble Makers ? Si oui, qu'en pense-t-il ? Désapprouve-t-il de leurs actions ou bien serait-il prêt à tout faire pour qu'ils le remarquent ? Rêverait-il même d'en faire partie? Ou serait-il prêt à rejoindre le premier anti-fanclub de ces chers TM? À moins qu'il ne s'en foute complètement de leurs activités (raison à préciser)?

Nan mais sérieux, les gars, laissez-moi tranquille et tout ira bien pour vous, hein. C'est à vos propres risques et périls.


Dernière édition par J. Alex Fitzmartin le Jeu 31 Mai - 20:08, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 17:55

bienvenuuuuuuue
ton choix d'avatar est magique ! bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 17:58

Bienvenue sur le forum
Bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 17:58

XAVIIIIER
Bienvenue sur le forum et parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 18:03

Calvin E. Smith a écrit:
bienvenuuuuuuue
ton choix d'avatar est magique ! bon courage pour ta fiche

NICOLAS IL A TROP PAS RECONNU LOLA.

ma lola, ma soulmate, la meilleure de la terre entière que j'aime à la folie, JE T'AIMERAIS JUSQ'A LA FIN DE MES JOURS POUR VOULOIR DE MOI ENCORE ET TOUJOURS. dire que je pensais même pas que tu allais craquer sur alex. bref, je t'aime à la folie, faudrait inventer un mot plus fort que je t'aime en fait (a) MERCI. et ralexdisney = mythique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 18:08

    rrrrrrrrrrrrrrrrrrralex, ça fait lion, ça fait passionné, ça fait plein de colère et passion, comme ralex quoi. (j't'avais dit que j'allais la ressortir, ta phrase. (a))

    merci beaucoup à tous.
    MOI AUSSI JE T'AIME. genre j'te nem au poulet, aux légumes, au thon, au porc, à tout, en sauce, en boeuf bourguignon, au vin blanc, pour toujours, vers l'infini et l'au-delà, tavu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 18:09

Rachel A. Baker a écrit:
Calvin E. Smith a écrit:
bienvenuuuuuuue
ton choix d'avatar est magique ! bon courage pour ta fiche

NICOLAS IL A TROP PAS RECONNU LOLA.


.. JE SUIS FATIGUÉ EUKAY ?
pourquoi tout le monde il est méchant ?

mais euh. KIKOO LOLA WELCOME
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 18:14

    kikoo nicolas, merci donc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 18:41

Aleeeeeeeeeeeeex omg Xavier est un super choix d'avatar. Bienvenuuuue sur TTE et bon courage pour taa fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 18:51

Xav. Sam

Bienvenue parmi nous sweetie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 19:05

Le tiiiiiiiiiiiitre, Shake It Out aksdjnhjk
Bienvenue parmi nous. heart
Si tu as la moindre question, les boîtes mps du staff te sont ouvertes !


Dernière édition par Lemon J. Mitchell le Sam 26 Mai - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 19:33

Jeeeeeez Xavier Bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 26 Mai - 19:40

Excellent choix d'avatar && de pévario
BIENVENUE sur TTR & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Dim 27 Mai - 0:11

welcome & bonne chance pour ta fiche heart
samuel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Dim 27 Mai - 11:06

Welcooooooooooooooome
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Dim 27 Mai - 14:32

Bienvenue parmi nouuuuuuus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Dim 27 Mai - 18:33

I FUCKIN' LOVE YA.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Mar 29 Mai - 23:34

Tout HC va se retrouver sur TTR bientôt *-*

Bienvenuuuuuuuuue !

Et bonne chance pour ta fiche !

(genre y a Nicolas aussi :O)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Jeu 31 Mai - 20:11

    vous êtes beauuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux.
    merci beaucoup à tous.
    bah, tavu rowan, faut bien qu'on s'occupe hein.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Jeu 31 Mai - 21:27

o.m.g , Xavier quoi.
Bienvenue & réserve-moi un lien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Jeu 31 Mai - 23:56

Bonsoiiiiiiiiiir
Je valide ta fiche avec plaisir
En revanche, malgré le grand et profond attachement que j'ai pour la langue anglaise et malgré le fait également que j'ai longtemps pratiqué le rp dialogues en anglais sur le forum même, nous avons récemment décidé d'interdire la pratique au sein même du jeu pour deux raisons : d'abord parce que nous n'avons pas envie de contrôler la justesse de l'emploi de la langue, le français étant déjà assez délicat comme ça à manier/vérifier au quotidien, et ensuite pour la simple et bonne raison que ça indispose les membres qui ne maitrisent voire ne parlent pas du tou:ht la langue.

Je ne te demande évidemment pas de reprendre ta présentation, je l'ai lue et comprise et c'est parfait, c'est juste une petite indication pour le futur du rp heart.

Have fun - ahah, cqfd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 2 Juin - 13:29

    merci beaucoup pour la validation rapide et c'est noté, pas d'anglais !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   Sam 2 Juin - 16:08

LOLA LOLA LOLA LOLA LOLAAAAAAAAAAA, oh mon dieu
bon, mon moi-Jason ne t'aime pas beaucoup sweetie, ni mon moi-Leah (la faute à ton boulet d'frère, même si j'suis pas certaine qu'on ait lié Leah à Alex avec Margot mais brefsme) mais mon moi-originel t'aaaaaaaaaaaaaaaime et bienvenue ici (même si tu es déjà validée). c'coolsme de voir les meilleurs HCiens débarquer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.   

Revenir en haut Aller en bas
 
jaf Ҩ every demon wants his pound of flesh.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le trone du seigneur demon!
» Le Demon Du Rire
» Plein de demon du chaos a vendre
» Golden Demon: Games Day
» Projet Golden Demon Allemand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: