trip away ♦ HEATHER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: trip away ♦ HEATHER   Dim 20 Mai - 10:01

Je suis à Cambridge pour quelques jours. J’ai décidé, après tous les évènements qui se sont déroulés dans mon entourage proche ces dernières semaines, qu’il était temps de prendre un peu l’air. Alors j’ai réservé une chambre d’hôtel proche de l’université et je suis parti, prévenant Lia que je serai disponible pour la voir ces prochains jours. L’hôtel est évidemment miteux, vu mes moyens, mais je ne compte m’incruster nulle part ailleurs que dans cette minuscule chambre sale pour mon échappée belle. De toute façon, j’ai l’habitude des habitations modestes, en toute franchise, et tout ce dont j’ai besoin c’est un peu d’isolement et d’autres pensées. Ce que je peux parfaitement trouver en dehors de la chambre qui somme toute ne me sera pas si utile que ça. D’ailleurs, c’est ce que je mets en pratique immédiatement. J’attrape ma veste laissée parmi mes affaires et l’argent que j’ai apporté ici ; certains diraient sans doute que le dépenser dans un bar est un gâchis royal et honnêtement, ils auraient raison. J’ai d’autres dépenses importantes. Mais je veux vivre ça, juste une soirée. Etre un étudiant d’une grande université et sortir n’importe où, sans se prendre la tête sur les dépenses. Je veux partager cette vision là de la vie et des choses, aussi futile soit-ce.
Je trouve un bar à mi-chemin entre le classe et le détendu. Inutile de trouver un endroit où danser, ça n’est pas franchement mon genre, surtout dans des territoires inconnus. Je m’installe directement au bar – lieu de socialisation, l’expérience vous le dira – et commande un verre qu’on ne tarde pas à m’apporter. Je me tourne et manque de le renverser sur une jeune femme plantée derrière moi que j’évite de justesse. « Woh, attention ». Je fronce le nez en me remettant en place pour avaler une gorgée. « Non pas que la vodka tâche, mais c’est pas très agréable d’en avoir plein… la robe ». Je hausse un sourcil désabusé et hausse une épaule. « Lucas ? » Je relève les yeux vers mon interlocutrice et fronce un peu le nez, étonné. Certes, je connais des gens de Cambridge et ça ne devrait pas être étonnant que ça de les croiser, mais tout de même, je viens d’arriver et la ville est pleine à craquer d’étudiants divers et variés, représentés en nombre. « Ça va ? Qu'est-ce que tu fais à Cambridge ? » Je souris un peu et hoche la tête. « Heather ! Désolé pour le verre et l’absence de reconnaissance, je viens de me taper trois heures de route ». Je soupire un peu et avale une gorgée de mon verre en soupirant un peu. « Je suis venu me changer les idées pour quelques jours. J’ai une sœur ici, maintenant, en plus ». Je ricane un peu, en effet, c’est assez drôle comme situation. « Comment ça ? » Je grimace légèrement et avale une nouvelle gorgée de mon verre pour faire passer la pilule. Lia est adorable et soyons honnêtes, je l’adore. Réellement. Mais ça n’empêche pas que j’ai cru pendant 23 ans et quelques que mon père était mort et qu’il est en fait un riche chorégraphe cambridgien. « Enfin... Tu n'es pas obligé de m'en parler. Fais comme tu veux. Désolée. » Je secoue la tête et pose mon verre sur le bois du bar, devant moi. « Daniel Logan, ça te dit quelque chose ? » J’inspire et enchaine sans réellement attendre la réponse, je sais qu’il est professeur à la fac, ici. « Je suis son fils ». Je ricane, c’est tellement étrange. « Ma mère m’avait raconté que mon père était mort et je me suis rendu compte que c’était faux ».

« Je suis vraiment désolée, Lucas. » Elle pose sa main sur la mienne et je lui adresse un sourire résigné, en dehors du fait que ma relation avec ma mère a désormais atteint des sommets d’inutilité désolants, je m’y suis relativement fait. « Et... Heu... il est au courant ou... ? » J’acquiesce doucement en terminant mon verre. « J’ai retrouvé et rencontré sa fille, Lia, et elle nous a présenté ». Je soupire un peu. « Ca c’est plutôt bien passé, ils sont adorables en tout cas, je suis là en partie pour la voir un peu ce week-end ». « C'est génial ! Lia est une fille super, tu vas voir. Personnellement, en tout cas, je l'adore. Qu'est-ce que tu pense d'elle ? » J’acquiesce lentement, réceptif. « Je ne l’ai vu que quelques fois depuis que je sais mais elle m’a toujours fait excellente impression. Je crois que j’ai eu de la chance de tomber sur elle et pas sur une maniaque qui n’aurait pas avalé mon histoire une seule seconde… » Je roule un peu des yeux et soupire, rattacher Lia à ma cause n’était pas une mince affaire, du moins pas avant que je me retrouve assis en face d’elle dans ce café ce jour là. « Assez parlé de moi, qu’est-ce que tu racontes ? » Je penche un peu la tête, souriant.

uc.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: trip away ♦ HEATHER   Dim 20 Mai - 23:59

Je soupire d'ennuis, allongée sur mon lit. Mon appartement est désespérément vide et ça me déprime. Emile est partie il y a bien trois heures maintenant pour aller passer la nuit avec Naveed – sérieusement, ils passent la nuit ensemble mais ils sont incapable de se rendre compte qu'ils s'aiment, expliquez moi la logique, je ne comprends pas – et je ne suis pas d'humeur à m'affaler sur mon canapé pour regarder la télé – oui, ça m'arrive. Non, à vrai dire, je suis plutôt d'humeur à sortir, et à bien y réfléchir, je ne vois pas ce qui m'en empêche. J'ai vingt ans, je vis dans mon propre appart', un océan me sépare de mes parents, je ne vois pas pourquoi j'aurais besoin de l'accord de quelqu'un pour sortir trainer en ville.
Je me lève de mon lit, enfile une robe simple, bleu pâle, en mousseline et qui s'arrête juste au niveau des genoux, me décide pour des talons de seulement cinq centimètres – quand on fait ma taille, croyez-moi, ce n'est pas beaucoup – et me voilà prête, après avoir mis un peu de mascara. J'attrape mon sac et me voilà dehors. Bientôt j'arrive au Riverside et y pénètre tout sourire. Je ne vais pas faire la gueule en publique, quand même. Je me dirige droit vers le bar et manque de rentrer dans un blondinet qui évite de peu la catastrophe – autrement dit, me renverser sa boisson dessus. « Woh, attention. Non pas que la vodka tâche, mais c’est pas très agréable d’en avoir plein… la robe » J'écarquille les yeux, surprise. Voilà quelqu'un que je ne m'attendais certainement pas à croiser dans le coin. Il ne semble pas m'avoir reconnu, ce qui me fait sourire. Je suis très reconnaissable, pourtant, en général, ce n'est pas tout les jour qu'on croise des rouquines après tout, même en Angleterre. « Lucas ? » je m'exclame, et la surprise de tout à l'heure se sent encore dans ma voix. « Ça va ? Qu'est-ce que tu fais à Cambridge ? » je lui demande en venant m'accouder au bar à sa droite, mon regard pétillant fixé sur son profil. « Heather ! Désolé pour le verre et l’absence de reconnaissance, je viens de me taper trois heures de route » Je souris et hoche la tête, signe que ce n'est pas un problème. Je ne vais pas lui en vouloir pour ça, je peux comprendre qu'après avoir conduit pendant des heures, on soit un peu à l'ouest. « Je suis venu me changer les idées pour quelques jours. J’ai une sœur ici, maintenant, en plus » Il ricane et je fronce les sourcils. « Comment ça ? » je lui demande sans réfléchir. Je rougis et me reprends bien vite. « Enfin... Tu n'es pas obligé de m'en parler. Fais comme tu veux. Désolée. » je lui dis rapidement en tournant mon regard vers le barman. « Daniel Logan, ça te dit quelque chose ? » Je me tourne à nouveau vers le blond, surprise. Il ne me laisse pas le temps de lui répondre, mais effectivement, ça me dit quelque chose. Il est le père de Lia, et je me souviens vaguement de Basile et Emile me parlant de lui et de ce qu'ils sont entrain de faire à la chorale. « Je suis son fils » J'écarquille les yeux de surprise. « Ma mère m’avait raconté que mon père était mort et je me suis rendu compte que c’était faux » Je pose ma main sur la sienne et lui fait un petit sourire qui se veut rassurant. « Je suis vraiment désolée, Lucas. » Je me mords légèrement la lèvre. « Et... Heu... il est au courant ou... ? » j'enchaine timidement, ne voulant pas le brusquer. « J’ai retrouvé et rencontré sa fille, Lia, et elle nous a présenté » Un grand sourire éclaire mon visage. Évidemment, s'il est le fils de Daniel Logan, Lia est sa demi-sœur, pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ? « Ca c’est plutôt bien passé, ils sont adorables en tout cas, je suis là en partie pour la voir un peu ce week-end » Je sourit un peu plus. « C'est génial ! Lia est une fille super, tu vas voir. Personnellement, en tout cas, je l'adore. » je m'exclame joyeusement. « Qu'est-ce que tu pense d'elle ? » Il hoche la tête. Apparemment, il est d'accord avec moi, ce qui est une bonne chose, parce que ça serait quand même bête s'il n'appréciait pas sa demi-sœur alors qu'il vient à peine de la retrouver. « Je ne l’ai vu que quelques fois depuis que je sais mais elle m’a toujours fait excellente impression. Je crois que j’ai eu de la chance de tomber sur elle et pas sur une maniaque qui n’aurait pas avalé mon histoire une seule seconde… » Je hoche la tête. C'est clair qu'il aurait pu tomber sur bien pire. « Assez parlé de moi, qu’est-ce que tu racontes ? » Je me fais pensive un instant avant de sourire. « Je sais pas si Lia t'as raconté, mais c'était le bazar à Cambridge ces derniers temps. » Je fais une grimace en repensant à notre punition qui s'est bien fait sentir. « Tu connais le JCC? » je lui demande, parce que s'il ne sait pas ce que c'est, ça ne sert à rien que je lui raconte, même si je me doute bien qu'il doit en avoir entendu parler d'une manière ou d'une autre.
UC jocolor
Revenir en haut Aller en bas
 
trip away ♦ HEATHER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trip à trois!
» Heather Ciabattino Stanam Williams
» Very Bad Trip
» Heather Stevens Williams
» [1748] Follow me as I trip the Darkness [Leene]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: