Tu es belle comme la lune w/ TIMOON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Tu es belle comme la lune w/ TIMOON   Sam 12 Mai - 22:25

Vendredi soir, au lieu de me retrouver devant mon PC à regarder une saison entière de Misfits, je me retrouve je-ne-sais-où, avec la bande habituelle. Je ne sais pas comment les filles ont réussi à me convaincre de venir. Heureusement, Basile et Larry, que je commence à connaitre un peu plus, sont là. Depuis la fête clandestine, j’ai peu confiance en Kin, qui serait capable de me faire boire, encore une fois, à sa place. La présence de mes deux amis me rassure. Je ricane dans mon coin, en écoutant l’histoire extraordinaire d’une inconnue, qui me jette un regard assassin. J’hausse les épaules en signe d’excuse. Pas la peine de ma justifier, elle ne m’entendrait pas et surtout elle ne m’écouterait pas. J’abandonne le groupe, pour trouver des gens que je connais. Ils sont tous partis, me laissant dans un coin. J’ai l’impression de me comparer à un chien. J’attrape un verre sur l’espèce de bar, qu’ils ont confectionné. Je bois d’un trait, le cocktail qui a un goût bizarre. Je retrouve un mec de l’option audio-visuel et me mets à discuter avec lui. On commence à débattre sur les films qui sortent en ce moment, au cinéma. Très porté sur les comics, je le laisse argumenter en faveur des Avengers, de Batman, Superman et Spiderman, qui doivent sortir cette année. Je le laisse faire, amusé par ses arguments très alcoolisés, qu’il me sort. Il finit par se lasser et se précipite aux toilettes. J’explose de rire et remarque que mon verre est vide. Je file au bar et en attrape deux, que je bois rapidement. Après j’arrête. Un sourire idiot apparait sur mon visage et je reconnais la chanson qui passe en fond sonore. Je me précipite sur la piste de dance, où je me mets à gesticuler dans tous les sens et à imiter la danse de la girafe, made in Doctor Who. Je me sens bien, très bien même. J’attrape encore un verre, toujours servi par le même mec, qui semble heureux de me fournir les boissons que je désire. Je remarque Oliver, un peu plus loin. Je traverse la foule, en dansant et en chantant à tue-tête, des paroles incompréhensibles. Pourquoi ne suis-je pas comme ça tout le temps ? Ce soir, le monde est beau et j’aime tout le monde. « Oliiiiiiiiiiver ! » Je me rapproche et m’accroche à lui. « Tu sais Oliver, tu sais ce qu’on devrait faire ? On devrait monter notre propre famille sur TTR. Comme ça, on deviendrait les rois du forum. Diiiis, viens on fait ça ? » Je tourne la tête pour découvrir Moon. « Oh Moon, la belle Moon. » C’est la première fois que j’arrive à lui parler. Elle est belle sous l’éclat de la lune. Moon est belle comme la lune. Je souris niaisement en pensant à ma comparaison. Je suis content de la voir. Par contre, ça n’a pas l’air d’être son cas. En me voyant, elle recule et se cogne contre un arbre en bafouillant. « Euh... s... salut Tim... » Pourquoi a-t-elle peur comme ça ? Je jette un coup d’œil par-dessus mon épaule. Peut-être que Dexter se trouve derrière nous, peut-être qu’il m’observe depuis le début. Oh mon Dieu, il va me tuer. Il a bien été clair, la dernière fois qu’on s’est vus. Si j’approche Moon, il me tue. Je commence à paniquer. Je ne suis pas prêt à donner ma vie à cette brute. Je suis bien trop jeune pour mourir maintenant. Je n’ai rien fait de ma vie. Enfin, j’ai voyagé, mais rien d’important. Je regarde la foule compacte et ne remarque pas, la tête de Dexter, qui devrait dépasser tout le monde. Je pousse un soupir de soulagement. Finalement, je ne mourrai pas ce soir. Je fais un pas de plus pour discuter avec la jolie Moon, mais avant que je ne puisse dire un mot, elle s’effondre. Je lâche mon verre et titube pour la rattraper, avant qu’elle ne se cogne de nouveau. « Je te tiens ! » lui dis-je doucement. Personne ne semble avoir remarqué sa nouvelle crise. Je me retrouve maintenant avec une fille endormie dans les bras. Et si on m’accuse de vouloir lui faire du mal ? Et si Dexter ou Mme Carter l’apprend ? Je suis trop paranoïaque. Je me relève difficilement, sans lâcher Moon. J’essaye de la soulever de différentes façons, changeant la position de mes bras. Je ne veux pas qu’elle se fasse mal. J’ai l’air débile à gesticuler dans tous les sens. Je finis par réussir à l’attraper comme une princesse. Voilà, Moon est une princesse. J’ai de nouveau ce sourire niais sur le visage. Si Moon est une princesse alors je suis son prince charmant. Ca veut dire qu’on va se marier ! Hahaha Dexter devra faire avec. « Oyez, oyez populasse, laissez place ! » Les gens s’écartent avec un regard curieux en notre direction. J’emmène ma princesse un peu plus loin, à l’écart de la population, afin qu’elle ne se fasse pas écrasé. Je la dépose quelques secondes, le temps d’enlever ma veste, que je positionne sur l’herbe. Je la redépose sur ma veste. Je pose sa tête sur mes genoux et je caresse ses longs cheveux bruns. Un écureuil vient se mêler à la scène. Quand j’étais petit, j’aimais bien les écureuils mais après un cauchemar affreux où un écureuil s’est transformé en loup-garou, j’ai plus de réticence à les approcher. Pourtant, ce soir, je me sens d’attaque à affronter ma peur. Je tends la main et me fais mordre. « Aïe ! Ca fait mal ! » L’écureuil s’approche quand même et vient se poser contre Moon. « Une vraie princesse. » Je soupire. « Moon, tu es belle comme la lune. Je ne sais pas ce que je t’ai fait, mais je lèverai la malédiction qui te frape afin qu’on puisse vivre notre conte de fée. Tu joueras la princesse, je serai le prince charmant. Dexter sera, le fidèle destrier et on pourra avoir tous les animaux que tu voudras. Oh oui, Moon, je ferai tout pour toi. » J’observe la lune, qui est bien ronde. Je jette un regard assassin à l’écureuil. « Je te préviens petit, si tu te transformes en loup, je ferai de toi, de la chair à saucisse. C’est clair ? » On dirait qu’il a compris. Heureusement, car je n’ai pas d’épée et je ne suis pas un expert en prises de catch, comme Kin. « Promis Moon, un jour tu arrêteras de dormir, quand je serai dans les parages. On pourra vivre notre amour, devant tout le monde. » Je souris bêtement. Cette soirée est la meilleure que j’ai eue depuis mon arrivée à Cambridge. Tout est parfait. Je ferme les yeux à mon tour, tout en continuant de jouer avec les cheveux de Moon. Mais je sens une présence étrangère et dangereuse. Je prends le risque d’ouvrir un œil pour découvrir un Dexter furieux. Il est venu pour me tuer. Ma main se stoppe et ouvre mes deux yeux. J’ouvre la bouche pour protéger ma princesse mais il attrape Moon et s’en va. J’ouvre la bouche en grand pour protester mais il est déjà loin. Je me lève précipitamment, attrape ma veste et cours derrière eux. « Moon ! Moon ! Tu n’as pas le droit de l’enlever comme ça ! » Je rectifie mes propos de tout à l’heure. Dexter ne sera pas le fidèle destrier mais plutôt le monstre qui garde la princesse enfermée dans sa plus haute tour. Il se retourne pour me faire face. « Je t'avais dit de ne plus l'approcher. J'espère pour toi que tu ne lui as rien fait ! Dans le cas contraire je vais te faire passer le goût de t'attaquer à une jeune fille narcoleptique ! » « Je ne lui ai rien fait ! Je l’ai sauvée même ! Elle s’était endormie au milieu de la foule, elle aurait pu se faire écraser. Maintenant laisse ma princesse tranquille ! » Quand on parle du loup, … Celle-ci se réveille et hausse un sourcil face à la situation qu’elle n’a pas l’air de comprendre. Elle tapote le bras de Dexter, qui la dépose à terre. Elle tient difficilement sur ses jambes. Je fais un pas vers elle mais le regard assassin de Dexter m’empêche de m’approcher. Elle se rapproche de son garde du corps et essaye de le tirer en arrière. « C'est pas de la faute de Tim, je te le jure ! C'est pas sa faute si je fais une crise quand il m'approche, c'est comme une malédiction, il y peut rien et moi non plus ! » Elle se tourne vers moi, en rougissant. « D... désolée Tim je... j'ai pas fait exprès, j'espère que t'as pas eu trop peur. » Je lui souris et m’approche d’elle, en tendant la main. « Je n’ai pas eu peur. Je sais que, tant que tu es avec moi, il ne peut rien t’arriver. Rien, ni personne ne pourra nous séparer. » Ma princesse n’a pas l’air de comprendre. Je suis sûr que Dexter y est pour quelque chose. Il a du lui retourner le cerveau, lui faire avaler quelque chose le temps que je les rattrape. Elle se retourne vers lui. Ne t’approche pas trop, Moon. Il va encore t’enfermer dans sa tour, et maintenant qu’il sait que je suis à ta recherche, il fera tout pour m’empêcher de te retrouver. Mais heureusement, elle retrouve toute sa raison. Elle repousse la main de Dexter et s’approche de moi. Elle me regarde droit dans les yeux. Oh Moon, ma princesse belle comme la lune. « Tim est ce que tu te sens bien ? Qu'est ce que tu as bu ? » Je lui souris de plus belle. Mais encore une fois, Dexter vient gâcher ce moment. « Moon ne t'approche pas. » « Oh ça va Dexter, arrête de jouer les mamans poules ! Il est pas dans son état normal. » Haha prends ça, pouilleux ! Elle se rapproche encore plus mais garde une certaine distance. « J’ai juste bu quelques verres, mais rien de bizarre. Je suis juste heureux de t’avoir près de moi Moon. » J’attrape sa main et mets un genou à terre. C’est le moment idéal. Dexter ne pourra pas nous séparer. « Moon, ma princesse belle comme la lune, ma Belle au bois dormant. Epouse-moi ! Marions-nous ! Je n’ai pas de cheval blanc, mais je viendrai te chercher tous les jours, pour aller à la fac. On pourra se marier dans ce parc, avec ton écureuil. On pourrait même se marier maintenant. Je t’aime Moon. » Je n’arrive pas à croire que je vais me marier. Cette merveilleuse nouvelle me fait tourner la tête. Ma belle Moon reste bouche-bée, j’étais sûr que ma demande allait faire effet. Elle ouvre et referme la bouche plusieurs fois. Accepte jolie Moon, on aura plein d’enfants tous les deux. Un éclat de rire semble sortir de nulle part. J’hausse un sourcil et penche la tête sur le côté pour voir le propriétaire de ce rire affreux. Je le fusille du regard. Personne n’a le droit de nous déranger. Tu rigoleras moins pouilleux quand je ferai parti de la famille. Moon me tire de mes pensées en m’attrapant. Elle me relève, difficilement. J’ai encore la tête qui tourne. Elle me regarde dans les yeux encore une fois. « On peut reparler de tout ça quand tu auras cuvé ? Ne prends pas ça pour un non, je veux juste être sûre que tu es en pleine possession de tes facultés mentales en me demandant un truc pareil. Faut vraiment être taré pour me demander en mariage... » Taré ou fou d’amour pour toi, ma princesse. Je lui souris mais je fronce les sourcils. Certes elle n’a pas dit non, mais elle n’a pas accepté non plus. « On va te ramener chez toi Tim d'accord ? Oui, non en fait tu n'as pas ton mot à dire, on te ramène et tu vas dormir. Et puis quand t'auras émergé et survécu à une gueule de bois monumentale, on reparlera tranquillement et sobrement de l'engagement matrimonial et de tous ces trucs de bisounours. DEXTEEEER ! AIDE MOI A LE PORTER AU LIEU DE TE MARRER COMME UNE BALEINE ! » Avec Dexter, ils m’attrapent tous les deux un bras et m’emmène loin de ce parc merveilleux, qui marquera à jamais ma vie. « Demain, toi et moi, on sera fiancés, Princesse. On aura pleeeein d’enfants ! Quant à toi, Dexter, tu feras office de nounou. Je trouve que tu fais un bon travail avec Moon, malgré tes méthodes de gorille. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Tu es belle comme la lune w/ TIMOON   Sam 12 Mai - 22:33


Ma casquette vissée sur la tête, ma tenue de combat enfilée, des vêtements sombres et sobres, un slim noir, un teeshirt bleu marine et mes bottines noires, je suis fin prête à m'échapper pour une autre fête, qui n'a certes pas lieu à la fac, mais dans un parc. Autant dire que Dexter (qui joue les nounous en l'absence de Granny) ne m'aurait jamais laissée y aller seule et que je ne tiens pas à être accompagnée, surtout par la réincarnation de Godzilla. Je descends le long de la gouttière et me cache dans un buisson. Hahaha ! Chuck Norris serait fier de moi ! Mode furtif activé, je rampe sur la pelouse légèrement humide et lorsque je suis suffisamment éloignée de la maison, je me relève et cours vers le lieu de rendez-vous. Ouuuuh ! Mais ça m'a l'air bien sympa tout ça ! Je pousse un cri perçant en sentant quelque chose contre ma jambe puis soupire de soulagement. Ce que QUE Coffee. Qui m'a suivie. Encore. j'aurais dû m'en douter. Je l'attrape en le sermonnant et il me saute sur la tête, tout content.

La fête est marrante mais je m'ennuie un peu. Il n'y a pas vraiment d'ambiance et je regrette presque de ne pas avoir de boisson suspecte dans la main. Mais bon cette fois je me tiens à carreaux, je bois de l'eau et des jus de fruits et uniquement en bouteille. Faut pas déconner hein, une fois m'a suffit. J'ai eu de la chance que Lia veille sur moi et que ça ne se finisse pas mal. Bref ! Soyons sérieuse et prudente ! Que je ne fasse pas comme ce type bizarre, là-bas sur la piste de dan... OH MON DIEU ! OH MON DIEUUUUU ! C'EST... non. C'est pas Tim quand même ? Il fait la danse de la girafe, DE LA GIRAFE !!!! Il se dirige vers Oliver, mon pauvre petit Oliver et lui parle de je ne sais quoi, de famille, de TTR, de quoi ? Il se tourne vers moi et je sursaute. Oh non, oh nononononon ! Qu'est ce qu'il me veut ? Je vais, je vais... « Oh Moon, la belle Moon. » Heiiiiin ? Il a fumé quoi ? Je recule et percute un arbre. Aïeuuuh. « Euh... s... salut Tim... » Pi-toy-a-ble.

Tim a l'air bizarre. Je veux dire, vraiment bizarre. Je sais que moi je suis bizarre. Eh ben lui, il l'est encore plus que moi maintenant. C'est dire si c'est flippant, au point que je me répète et que le mot "bizarre" s'imprime presque sur mes rétines. Il est gentil Tim, MAIS FLIPPANT. Déjà que d'habitude je ne suis pas à l'aise avec lui, là c'est encore pire. On dirait qu'il a bouffé un bisounours. Il regarde autour de lui, l'air aussi flippé que moi. J'imagine qu'il cherche Dexter des yeux. Ben je l'ai laissé à la maison. Et j'aurais peut être pas dû. M'enfin c'est pas de la faute de Tim si je ne suis pas à l'aise en sa présence. Il est gentil, un peu niais quand il a bu, mais pas méchant du tout. Même un chihuahua serait plus féroce que lui. Enfin il remarque que mon gorille n'est pas dans les parages et semble soulagé. Il s'avance vers moi. OH MERDE IL S'AVANCE VERS MOI ! C'EST PAS BON, PAS BON DU T... Il fait soudainement noir et je sens que tous mes muscles me lâchent avant de sombrer dans l'inconscience. Ouais, j'aurais dû emmener Dexter.

Lorsque je me réveille je pousse un couinement pitoyable, bien plus digne d'une souris que d'un réel hurlement. Dexter me tient serrée contre lui et fusille Tim du regard. J'ai pas tout suivi là. Je jette un coup d'oeil timide à mon garde du corps, l'air franchement inquiète. Il presse doucement mes épaules, semblant plus... eh bien oui inquiet pour moi qu'en colère. Bon, on peut espérer que je ne vais pas subir ses foudres, du moins pas tout de suite. C'est déjà ça. « Je t'avais dit de ne plus l'approcher » gronde mon garde du corps à l'intention du pauvre Tim. « J'espère pour toi que tu ne lui as rien fait ! Dans le cas contraire je vais te faire passer le goût de t'attaquer à une jeune fille narcoleptique ! » Blasée. Je suis blasée. Et pourquoi ne pas carrément dire "handicapée" hein ? Je tapote doucement le bras de Dexter et l'incite à me poser par terre. Je vacille un peu et je ne peux m'empêcher de sourire en le voyant prêt à me rattraper. Je fais quelques pas et c'est bon, je suis de nouveau en état de marche. J'attrape le bras du tueur psychopathe qui en veut à la vie de mon pauvre camarade et essaye de le tirer en arrière. « C'est pas de la faute de Tim, je te le jure ! C'est pas sa faute si je fais une crise quand il m'approche, c'est comme une malédiction, il y peut rien et moi non plus ! » Je me tourne vers Tim et je rougis comme une tomate. « D... désolée Tim je... j'ai pas fait exprès, j'espère que t'as pas eu trop peur. » Pitoyable, oui je le maintiens, je n'arriverais jamais à faire face à Timothy, même s'il est un bisounours tout doux.

« Je n’ai pas eu peur. Je sais que, tant que tu es avec moi, il ne peut rien t’arriver. Rien, ni personne ne pourra nous séparer. » Arrêt sur image. DE QUOIIIIII ?! J'ai pas tout compris là, on peut la refaire ? Tim avance vers moi, ok. Il me tend la main ? Mouaiiiiis... « Je n’ai pas eu peur. Je sais que, tant que tu es avec moi, il ne peut rien t’arriver. Rien, ni personne ne pourra nous séparer. » Error 404. Je me tourne vers Dexter avec un air d'autoroute... euh un air effaré. Tim se drogue ? OH MON DIEU TIM EST UN JUNKIE ! Pourtant c'est la première fois que je le vois dans cet état. Alors... non, ils ont quand même pas osé refaire le coup du punch corsé tout de même ? Inquiète, je repousse la main de Dexter posée sur mon épaule et m'approche de Tim en scrutant ses yeux avec appréhension. Pitié me dîtes pas... que ses pupilles sont dilatées, ben si, un peu justement. « Tim est ce que tu te sens bien ? » je fais, complètement angoissée. « Qu'est ce que tu as bu ? » je couine d'une voix trop aiguë pour être sereine. « Moon ne t'approche pas. » me coupe l'espèce de gorille sensé me conduire n'importe où à n'importe quel moment. « Oh ça va Dexter, arrête de jouer les mamans poules ! Il est pas dans son état normal » je déclare en m'approchant un peu plus de Tim mais en me gardant bien d'attraper sa main. Ne tentons pas le diable, je ne tiens pas à refaire une crise maintenant.

« J’ai juste bu quelques verres, mais rien de bizarre. Je suis juste heureux de t’avoir près de moi Moon. » Il nous a complètement pété une durite le Timothy. Je vois pas d'explication plus plausible. Oui bon l'alcool. Mais pour me dire des trucs pareils... soit Tim est en réalité un psychopathe qui cache vraiment bien son jeu en temps normal, soit il est complètement fou quand il est bourré. Lorsqu'il attrape ma main, je ne parviens pas à retenir un couinement désespéré et jette un coup d'oeil à Dexter qui me semble osciller entre énervement et... amusement ? Oh le con, OH LE CON ! AH NON TE FOUS PAS DE MA GUEULE LE GORILLE ! Je m'apprête à lui hurler bien gentiment dessus quand Tim ouvre la bouche. Ah non ! Ah nonononononon ! Ne parle pas tu vas encore dire des co... « Moon, ma princesse belle comme la lune, ma Belle au bois dormant. Epouse-moi ! Marions-nous ! Je n’ai pas de cheval blanc, mais je viendrai te chercher tous les jours, pour aller à la fac. On pourra se marier dans ce parc, avec ton écureuil. On pourrait même se marier maintenant. Je t’aime Moon. » Je ramasse ma mâchoire qui vient de fracasser le sol et referme la bouche. Incapable de prononcer le moindre mot, j'ouvre et je ferme la bouche plusieurs fois, mais ma voix semble être partie aux Bahamas ou quelque chose comme ça. « Hahahahaha ! » Je jette un regard furieux à Dexter qui ose se foutre ouvertement de moi. Tu crois que c'est facile de gérer UNE DEMANDE EN MARIAGE ? Je reporte toute mon attention sur Tim et songe que c'est gênant, vraiment gênant comme situation. Je l'attrape par les épaules et le force à se relever. « On peut reparler de tout ça quand tu auras cuvé ? Ne prends pas ça pour un non, je veux juste être sûre que tu es en pleine possession de tes facultés mentales en me demandant un truc pareil. Faut vraiment être taré pour me demander en mariage... » j'ajoute en grognant. « On va te ramener chez toi Tim d'accord ? Oui, non en fait tu n'as pas ton mot à dire, on te ramène et tu vas dormir. Et puis quand t'auras émergé et survécu à une gueule de bois monumentale, on reparlera tranquillement et sobrement de l'engagement matrimonial et de tous ces trucs de bisounours. DEXTEEEER ! AIDE MOI A LE PORTER AU LIEU DE TE MARRER COMME UNE BALEINE ! »

Nous traînons Timothy, bon gré, mal gré, à travers le parc. J'ignorais qu'il avait l'alcool joyeux et un peu crétin. Mais malgré moi, je trouve ça trop mignon et avouons-le, c'est tout de même assez extraordinaire d'arriver à être aussi proche de lui sans faire de crise. Finalement le Tim bourré est assez sympathique. « Demain, toi et moi, on sera fiancés, Princesse. On aura pleeeein d’enfants ! Quant à toi, Dexter, tu feras office de nounou. Je trouve que tu fais un bon travail avec Moon, malgré tes méthodes de gorille. » Je me tourne vers Dexter avec un grand sourire et il me semble que nous sommes tous les deux d'accord pour une fois : le Tim bourré, il raconte vraiment n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tu es belle comme la lune w/ TIMOON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOLVEIG ♦ elle est belle comme un accident d'bagnoles
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly
» Aussi belle que la lune, brûlante comme le soleil +ELOÏS
» La vie est belle comme un vol d'hirondelle
» Nycée, belle comme une fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: