leachel Ҩ keep calm and take some skittles baby girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: leachel Ҩ keep calm and take some skittles baby girl   Ven 27 Avr - 16:42

❝ keep calm and take some skittles baby girl ❞

Oh god, qu'avait-elle fait ces derniers temps pour mériter ça ? Sérieusement, y avait-il marqué assistante sociale sur son front ? Pourquoi était-ce elle qui se retrouvait, assise sur un fichu banc, dans ce fichu parc, à consoler cette fichue fille manifestement fan de Lysander ― et convaincue que Leah était gentille au point de lui présenter son frère.. douce rêveuse, va ―, fille qu'elle ne connaissait par ailleurs ni d'Eve ni d'Adam. Bon, d'accord, elle n'avait pas été très sympa en l'envoyant paître. Peut-être cette petite ― elle en avait déduit que c'était une gamine, malgré son aplomb.. surtout à cause de son aplomb, en fait ― adorait simplement Lys et qu'elle ne cherchait qu'à obtenir un autographe. Ce n'était pas la première fois que ça arrivait. Mais quand bien même. Leah n'avait pas aimé ses manières. Elle avait été désagréable, d'accord, mais c'était mérité. Ce n'était pas parce qu'il y avait une canne blanche posée à son côté, sur le banc qu'on devait la traiter moins bien que les autres. Certaines personnes avaient tendance à penser que c'était normal de s'adresser à elle comme une demeurée sous prétexte qu'elle avait perdu la vue. Bande de connards. C'était arrivé souvent, ces derniers temps, alors.. oui, bon, d'accord, peut-être qu'elle avait un peu forcé la dose et qu'elle s'était défoulée sur l'inconnue. Voilà, voilà, elle commençait à se sentir coupable. Merde, merde, merde, tiens. Les sanglots de la fille n'arrangeaient rien, en plus de ça. « Ça, mh, ça va aller » marmonna-t-elle en passant, maladroitement, une main dans le dos de la fille, assise à côté d'elle. Leah n'était pas très douée pour consoler les inconnues, surtout lorsqu'elle était responsable des pleurs de ladite inconnue. « C'est quoi ton nom ma biche ? » demanda-t-elle. Bon, le ton plein de compassion, il faudrait qu'elle le révise. Ça ne sonnait pas très juste, bien au contraire. « Quand tu m'appelles ma biche, j'ai l'impression d'être une petite fille niaise » Elle n'avait pas tort, haha. « Mais.. je m'appelle Rachel, continua la jeune fille. Bon, tu sais, pas besoin d'avoir pitié de moi, je vais partir maintenant et promis tu ne me verras plus » A ces mots, Leah éclata franchement de rire. Elle reposa ses mains sur ses genoux, « En fait, je suis déjà bien en peine de te voir maintenant » pouffa-t-elle, ses doigts tâtonnant pour trouver le manche de sa canne, calée entre ses genoux. Elle la leva pour expliquer le pourquoi du comment à la dénommée Rachel. « Leah Rachel Murray, dit-elle à son tour, après avoir immobiliser au moyen de ses genoux l'encombrante canne dont elle ne pouvait se séparer, mais tu le sais déjà » ajouta-t-elle, un rien mordante. Elle se sentait peut-être un peu coupable mais elle était loin d'avoir la mémoire courte. « Tu n'es pas d'ici, reprit-elle sans se formaliser sur l'apparent désir qu'avait la jeune fille de s'en aller, ton accent.. tu es américaine, hein ? » Ce n'était qu'une vérification. Cette fille avait le même accent yankee que Jimmy, le mec pour lequel Mélusine craquait, et Mandy, l'autre nunuche qui avait transformé Garreth en brave petit toutou. « Ouais, et pas la peine de dire quoi que ce soit, je sais que les américaines sont carrément des outsider dans le coin » Manifestement, cette petite Rachel ne se faisait pas aussi bien à l'Angleterre que les autres Américains que connaissait Leah. Celle-ci sourit et glissa une main dans la poche droite de sa veste, tandis que la jeune fille continuait. « ça ne te rend pas folle, d'être dans l'ombre de quelqu'un ? » Drôle de question. Elle ne répondit pas immédiatement, se contentant de lever le paquet de bonbons qu'elle avait toujours sur elle. Garreth avait ordre d'en racheter régulièrement et de les disposer dans sa poche droite, comme d'habitude. « Je ne vis pas dans l'ombre de Lysander, répondit-elle avant de lever le paquet, skittles ? proposa-t-elle, un sourire aux lèvres, avant de rependre : il ne faut pas croire tout ce que tes yeux te disent, Rachel, juste essayer de voir au-delà. Ce n'est pas parce qu'il est populaire et que je suis aveugle qu'il a forcément le dessus. Ce n'est pas comme ça qu'on fonctionne. Je ne suis pas simplement la sœur de Lysander Murray, ce n'est pas ce qui me définit. Je ne vis pas dans son ombre, répéta-t-elle doucement, même si ce n'est pas facile tous les jours.. il faut savoir s'imposer »

ec



Dernière édition par Leah Rachel Murray le Ven 1 Juin - 16:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: leachel Ҩ keep calm and take some skittles baby girl   Dim 20 Mai - 16:47

J'étais une vraie idiote. Nan, j'étais même plus une idiote, j'étais une vraie niaise-névrosée-désespérée complètement folle pour le coup. J'étais sûre, à l'instant présent, que personne ne craignait autant sur cette terre que moi, rachel amanda baker, la fille qui veut retrouver son statut de queen bee. Là tout de suite, j'avais envie de plonger dans le goudron et de m'enfoncer un peu plus jusqu'au fin fond de la terre pour mieux brûler en enfer. Je ne savais pas ce qui m'avait pris. J'avais uniquement vu mon intérêt et avait pensé qu'aller voir la sœur de la big star du moment aller aider mes problèmes d'intégration. awesomazing idiot Dans le genre je suis une pauvre petite fille tout droit sorti de ses disney j'étais la meilleure. Maintenant, non seulement je me sentais humiliée, détruite et honteuse, mais en plus, j'avais gagné de m'enfoncer un peu plus dans mes problèmes en jouant les filles sympa par intérêt. Mais gosh comment en étais-je arrivée à ces extrémités ? À new-york, je n'avais pas besoin de prier les gens pour qu'ils tournent les yeux vers moi, je n'avais pas besoin de faire la lèche-botte pour obtenir ce que je voulais. Alors ouais, j'avais pas pu contenir mes larmes, et je passais désormais pour une fille capricieuse et totalement niaise. Mais comment voulez-vous que j'arrive à me retenir après avoir passé une journée pareille ? Dés que j'essayais d'arranger quelque chose, un truc se mettait toujours en travers de mes pattes pour m'écorcher un peu plus la face. Le style murray était de loin le plus expéditif. En quelques secondes, je m'en étais pris plein la gueule et le visage de la sister m'avait tellement effrayé que j'avais eu peur de me prendre un coup de canne -sans blague, hein.- Et voilà que maintenant je voyais assez flou pour ne pas pouvoir marcher. « Ça, mh, ça va aller » fit la Murray en passant la main dans mon dos. Alors quoi, elle avait pitié de moi maintenant ? C'était de pire en pire. « C'est quoi ton nom ma biche ? » ça se voyait qu'elle savait pas trop quoi me dire, elle devait pourtant être habituée à être face à ce genre de situation. Sure, elle me prenait pour une groupie de son frère. « Quand tu m'appelles ma biche, j'ai l'impression d'être une petite fille niaise. Mais.. je m'appelle Rachel. Bon, tu sais, pas besoin d'avoir pitié de moi, je vais partir maintenant et promis tu ne me verras plus » lâchai-je, cachant mon énervement contre moi-même, espérant secrètement que oui, je ne la reverrais jamais. damn rachel, when are you gonna learn from your mistakes ? Et voilà qu'elle éclatait de rire maintenant, le rêve. Comme si on ne se moquait pas assez de moi à oxford comme ça. Je vis du coin de l'oeil qu'elle reposait les mains sur ses genoux, mes yeux humidifiés me rendant encore plus pathétique que je ne l'étais déjà. « En fait, je suis déjà bien en peine de te voir maintenant » fit-elle moitié amusée, en levant quelque chose devant mes yeux. Je dus me forcer à plisser les yeux pour voir quelque chose à travers les larmes. Finalement, quand je fus à même de comprendre ce qui se tenait devant moi, mon cœur rata un battement. J'étais vraiment une pauvre idiote. Murray avait une canne blanche, donc elle était aveugle. J'aurais du le remarquer rien qu'à la manière dont ses yeux se posaient sur moi, avec peu de précision, sans vraiment me voir. Et puis j'aurais du voir la canne blanche. M'enfin bon, ça semblait plus l'amuser qu'autre chose, alors je décidai de ne faire aucune réflexion. De toute manière, elle n'avait sûrement pas envie que quelqu'un lui sorte un nouveau oh ma pauvre je suis désolée. « Leah Rachel Murray, mais tu le sais déjà » finit-elle par ajouter, en coinçant sa jolie canne entre ses genoux. Cela m'arracha un petit sourire malgré que je sois un peu décontenancée et toujours aussi honteuse. « Tu n'es pas d'ici, ton accent.. tu es américaine, hein ? » J'eus de nouveau envie de de crier. Décidément, mes origines me poursuivaient toujours. J'allais définitivement passer pour une américaine de base pour la superstar's sister. De toute façon, tout étant perdu, je répondis « Ouais, et pas la peine de dire quoi que ce soit, je sais que les américaines sont carrément des outsider dans le coin. » je remis mes longs cheveux en arrière, les doigts humides. Laissant ma mélancolie et ma fatigue parler, je fis, sans détours : « ça ne te rend pas folle, d'être dans l'ombre de quelqu'un ? » Parce que moi, ça me rendait folle, complètement folle.

uc. (a)
Revenir en haut Aller en bas
 
leachel Ҩ keep calm and take some skittles baby girl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin
» Keep calm and pass your way ♙ Saewald [TERMINEE]
» Hey guys, keep calm ! ☮
» Keep Calm And Carry Swords
» KEEP CALM & kill zombies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: