c'est ouveeeert w/ logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: c'est ouveeeert w/ logan   Dim 15 Avr - 23:34

Ces marmots sont franchement navrants, Logan ne les as que depuis le début du mois et je le vois déjà venir avec sa syncope. Un peu de nerfs voyons moi ça fait presque un an que je les torture et je me lasse pas. Je hausse un sourcil et rassemble quelques papiers après avoir avalé mon café. Emily sort de mon bureau en pleurant. Elle s’est foulé la cheville, quel dommage, pauvre gamine, adieu la gloire et le voyage aux îles Maldives, tout frais payé par l’univ en cas de victoire. Et dire qu’elle voulait se rapprocher du petit Basile celle là, vraiment quel dommage, sea sex and sun c’est rayé de ses projets de vacances. On frappe à la porte, Brad Pitt est derrière. « C’est ouveeert. » Il se laisse tomber devant mon bureau comme une larve, rien qui ne ressemble à ce cher Logan qui est je le devine venu se plaindre de mes gosses si je puis me permettre l’expression. Le destin s’acharne dangereusement. J’en abandonne une pour me retrouver avec un groupe entier. « Je te déteste, tu le sais ? » Je hausse les épaules, il ne serait pas le premier, et surtout pas le dernier, mais laissons le donc râler ce pauvre petit gars. Moon est aussi bonne danseuse que C3PO, mais ce n’est pas pour rien que j’ai fait appel à ses services. « Je dois encore me taper ton élève cet après-midi et j’ai mal au crâne rien que d’y penser. » Bingo. « Fillette. » Je souris et repousse un peu mon café en battant des cils comme cette petite Carolyn qui est venue espionner ma chorale la semaine passée. Je ne lui laisse pas le temps de répondre et enchaîne. « Logan tu perds de ton standing, je ne voudrais pas avoir à divulguer l’affreuse rumeur selon laquelle tu serais bien ramolli et incapable de venir à bout d’une pauvre gamine qui n’a même pas de problème d’obésité. Je ne te dis même pas ce que les gens vont en conclure si j’utilise le terme ramolli d’ailleurs. T’es un battant mon grand, t’as eu affaire à pire, et dois je te rappeler que le doyen nous offre à tous un voyage aux Maldives en cas de victoire ? Hôtel cinq étoiles, formule tout compris... » Oui, une bonne raison de ne pas perdre de sa motivation. « Tu vas finir par rouiller si tu restes à te plaindre sur cette chaise, retrouve la fougue de ta jeunesse ! Dis toi que ce soir on sort se taper de l’étudiant chez l’ennemi. »

Il tire une de ces gueules, c’est que ça doit le remuer pauvre garçon, si on peut même plus plaisanter. « Landsbury, je m’en tape de ce voyage je préfère encore me l’offrir tout seul histoire de ne pas partir avec tous ces gosses que tu essayes tant bien que mal de supporter depuis toutes ces années » Je lève les yeux au ciel, évidemment tout ces bourgeois crachent sur ce qu’on peut leur offrir gratuitement et se sentent obligés d’exhiber qu’eux bien sur peuvent se payer un voyage dans l’une des destination les plus chères du monde et tout au dernier moment. N’ont il pas conscience qu’il y a des pauvres gens qui sont obligés de faire crier des mômes pour obtenir ce genre de chose. Pauvre de moi, ça m’apprendra.  « Et ne t’avise plus de me traiter de fillette » Je reprends mon sourire.  « Je suis trop qualifié pour ça. Je vais régresser à cause de toi ». Je secoue la tête, c’est affolant le nombre de conneries qu’il débite à la seconde. « L’égo de monsieur est blessé. Après tout ce temps ? » Je ricane et l’empêche une nouvelle fois de répondre. « Raison de plus pour considérer ça comme un challenge, tu resteras pas longtemps le meilleur si tu te repose sur tes acquis Logan. » Et c’est là que j’interviens, et le sauve de la facilité. « Je t’ai trouvé le summum de la nullité si tu réussis à les transformer en danseurs alors effectivement tu pourras ajouter ce prodige à ton palmares. D’aileurs le grand Daniel Logan ne serait il pas en train de geindre ? »

« Je ne geins pas » Oh tiens donc, ça y ressemblait presque. « Ca n’est pas un prodige, je le répète, c’est une perte de temps. Je peux évidemment transformer cette gamine en danseuse, d’ailleurs tu apprendras qu’elle a déjà fait des progrès, mais je ne vois pas en quoi c’est censé avoir une quelconque inspiration positive sur moi. A part me rendre plus psychologue parce que crois moi il faut une sacré dose de patience pour gérer cette gamine, mais à ce que je sache, le manque de pédagogie et de psychologie ne t’a jamais dérangé avant ». 
Il n’écoute pas ce que je dis, je lui parle de challenge, de défi à relever, qui peuvent prouver qu’il est encore au top. « Je le répète, c’est un challenge Daniel, une façon de te prouver que tu t’en sors aussi bien sur le long terme que dans l’urgence et avec des cas. En parlant de cas j’aimerai te parler de ta fille. Pas qu’elle soit mauvaise non au contraire, seulement dans son intérêt tu devrais lui dire d’arrêter d’attaquer les membres du JCC avec des pots de peinture d’organiser des fêtes secrètes et débridées dans les locaux de l’université et de faire preuve d’un peu plus de respect pour ses professeurs. Sms en cours, remarques désobligeantes sur la façon dont je mène mon programme, c’est une élève douée, mais ces derniers mois elle n’a pas fait preuve d’un comportement exemplaire. J’ai plaidé sa cause auprès du doyen après l’histoire de la partie de paintball, mais ses écarts de conduite vont finir par lui coûter Cambridge et pas seulement un solo dans le spectacle de fin d’année. » Je perds mon sourire, je ne suis pas là pour donner de conseils à Logan sur l’éducation de sa fille et je sais que Lia est une gosse tout à fait charmante, mais si personne n’informe Logan de ses petites activités, elle risque de se saborder elle même. « Je suis peut être une harpie en ce qui concerne le sérieux exigé dans ma classe, mais je me soucie d’eux, je dois l’admettre. » l’aveux me coûte mais après tout tant que personne ne leur en touche un mot je peux continuer de faire mon travail correctement. Je me lève et tapote son épaule. « Merci pour Moon. Je te vois ce soir, j'ai un cours particulier avec Jackson ce n'est pas mieux crois moi. »


Dernière édition par N. Trinity S. Landsbury le Jeu 3 Mai - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: c'est ouveeeert w/ logan   Dim 15 Avr - 23:51

Sérieusement, faut-il que je me sois encombré d’une mission quasi-impossible en faisant danser ces empotés qui n’ont qu’une envie : se reposer sur leurs lauriers et se laisser mourir jusqu’à ce que la victoire leur tombe dans le bec ? C’est insensé, complètement insensé. Je secoue la tête, et foule les couloirs de la faculté en quittant mes bons élèves, ceux qui ont vraiment envie de danser correctement, bien déterminé à aller me plaindre dans le bureau de ma vieille harpie de copine Trinity. J’ai attrapé deux cafés au vol, la caféine est le carburant des tyrans. Je laisse ma main s’écraser lourdement contre sa porte en grognant, attendant le mélodieux son de sa voix qui me hurle : « C’est ouveeert. »Parfait. Je pousse la porte, la referme derrière moi et me laisse tomber sur la chaise qui lui fait face, lui tendant un des deux cafés dans une grimace. « Je te déteste, tu le sais ? » Elle le sait. J’avale une gorgée de café et soupire bruyamment. « Je dois encore me taper ton élève cet après-midi et j’ai mal au crâne rien que d’y penser. » « Fillette. » Elle bat des cils comme ces adolescentes à peine adultes qu’il m’arrive de ramener dans mon lit les soirs où nous sortons draguer et je secoue la tête de désapprobation, elle a choisi son insulte avec application. Je croise les bras et m’apprête à répliquer mais elle ne me laisse évidemment pas faire, Trinity est une de ces castratrices que vous pouvez épouser et qui au bout de dix ans de mariage serait capable de vous annoncer qu’elle est lesbienne et qu’il faut remettre toute votre vie en question. Quoi que je confonds peut-être, toujours est-il que je suis certain qu’elle serait du genre à faire le coup – même peut être juste pour faire chier son mari. « Logan tu perds de ton standing, je ne voudrais pas avoir à divulguer l’affreuse rumeur selon laquelle tu serais bien ramolli et incapable de venir à bout d’une pauvre gamine qui n’a même pas de problème d’obésité. Je ne te dis même pas ce que les gens vont en conclure si j’utilise le terme ramolli d’ailleurs. T’es un battant mon grand, t’as eu affaire à pire, et dois je te rappeler que le doyen nous offre à tous un voyage aux Maldives en cas de victoire ? Hôtel cinq étoiles, formule tout compris... » Je grimace, je me fous pas mal de ce voyage à la noix. « Tu vas finir par rouiller si tu restes à te plaindre sur cette chaise, retrouve la fougue de ta jeunesse ! Dis toi que ce soir on sort se taper de l’étudiant chez l’ennemi. » Certes, un point pour elle. En même temps, si elle ne m’envoyait pas ses pires garnements, je n’aurais pas besoin d’avoir peur de rouiller, et je pourrais continuer à vivre ma vie tranquillement sans qu’on me traine dans les pâtes avec insistance. « Landsbury, je m’en tape de ce voyage je préfère encore me l’offrir tout seul histoire de ne pas partir avec tous ces gosses que tu essayes tant bien que mal de supporter depuis toutes ces années ». J’hausse une épaule. « Et ne t’avise plus de me traiter de fillette ». Croisement de bras de nouveau, je râle un peu. « Je suis trop qualifié pour ça. Je vais régresser à cause de toi ». Pourquoi ma crédibilité est-elle si souvent remise en cause ? Evidemment, Trinity plus que les autres sait à quel point je suis habituellement impitoyable. Mais cette gamine, Carter, elle est juste ingérable. Ce n’est pas tant la danse qui pose problème, seulement le fait qu’elle aurait besoin d’une bonne psy. Plusieurs fois par semaine. « L’égo de monsieur est blessé. Après tout ce temps ? » Elle ricane et je l’imite, non, mon égo n’est pas blessé, il est même loin de l’être, en fait, je crois que mon égo n’a jamais été aussi bien. « Raison de plus pour considérer ça comme un challenge, tu resteras pas longtemps le meilleur si tu te repose sur tes acquis Logan. » Quel est le rapport entre mon niveau de danse et le challenge qui consiste à apprendre à cette foutue gamine à danser comme une princesse ? Je ne vois pas. « Je t’ai trouvé le summum de la nullité si tu réussis à les transformer en danseurs alors effectivement tu pourras ajouter ce prodige à ton palmarès. D’ailleurs le grand Daniel Logan ne serait il pas en train de geindre ? » Je secoue la tête et me redresse pour fermer les boutons de ma veste. « Je ne geins pas ». J’inspire, attrape une cigarette de mon paquet spécial urgence et l’allume délibérément. « Ca n’est pas un prodige, je le répète, c’est une perte de temps. Je peux évidemment transformer cette gamine en danseuse, d’ailleurs tu apprendras qu’elle a déjà fait des progrès, mais je ne vois pas en quoi c’est censé avoir une quelconque inspiration positive sur moi. A part me rendre plus psychologue parce que crois moi il faut une sacré dose de patience pour gérer cette gamine, mais à ce que je sache, le manque de pédagogie et de psychologie ne t’a jamais dérangé avant ».

Mais elle s’entête dans sa réflexion lancinante et je pousse un soupir de petit garçon brimé. « Je le répète, c’est un challenge Daniel, une façon de te prouver que tu t’en sors aussi bien sur le long terme que dans l’urgence et avec des cas. En parlant de cas j’aimerai te parler de ta fille. Pas qu’elle soit mauvaise non au contraire, seulement dans son intérêt tu devrais lui dire d’arrêter d’attaquer les membres du JCC avec des pots de peinture d’organiser des fêtes secrètes et débridées dans les locaux de l’université et de faire preuve d’un peu plus de respect pour ses professeurs. Sms en cours, remarques désobligeantes sur la façon dont je mène mon programme, c’est une élève douée, mais ces derniers mois elle n’a pas fait preuve d’un comportement exemplaire. J’ai plaidé sa cause auprès du doyen après l’histoire de la partie de paintball, mais ses écarts de conduite vont finir par lui coûter Cambridge et pas seulement un solo dans le spectacle de fin d’année. » Je grimace un peu et plante mon regard dans le sien avec détresse. L’éducation de Lia est chasse gardée maintenant qu’elle a l’âge d’être une femme et de dire non, je n’ai pas franchement la légitimité à dire quoi que ce soit. En plus, si je deviens le père qui réprimande, sa mère risque de gagner de nouveaux points – tout ça en plus de tous les points communs qu’elle partage déjà. Mettons plutôt ça sur le compte de l’enfant unique qui ne l’est plus. « Je suis peut être une harpie en ce qui concerne le sérieux exigé dans ma classe, mais je me soucie d’eux, je dois l’admettre. » Elle perd son sourire et je hausse un sourcil légèrement curieux, la confidence risque cependant de s’arrêter là. « Je parlerai à Lia, autant que faire se peut aux vues des circonstances actuelles ». Je soupire et me redresse tandis qu’elle me tapote affectueusement l’épaule. « Merci pour Moon. Je te vois ce soir, j'ai un cours particulier avec Jackson ce n'est pas mieux crois moi. » J’acquiesce. « Je t’en prie. Je passe te prendre ici même à 19h après mes cours ». Je lui adresse un sourire un peu triste et m’éloigne vers ma punition divine.

Revenir en haut Aller en bas
 
c'est ouveeeert w/ logan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Logan Echolls
» Alice Logan [validée]
» Logan Wright
» Logan(X)
» Kilian Logan Thorne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: