Keather ㄨNight is young and the music's high with a bit of rock music everything is fine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Keather ㄨNight is young and the music's high with a bit of rock music everything is fine   Dim 15 Avr - 15:48

J'aime l'art. Et alors que nous sortons d'une énième galerie, Kin et moi, je suis au comble du bonheur. J'adore Londres, j'adore l'ambiance, et surtout j'adore la culture. Et partager ça avec quelqu'un qui éprouve la même passion que moi pour les peintures et autres sculptures que l'on peut y trouver, c'est génial. De toute façon, je passe tout le temps de bons moments avec Kin, on s'entend plutôt bien et on a déjà travaillé ensemble sur un projets pour nos cours, c'était vraiment sympa. Je me tourne vers elle avec un sourire. « On fait quoi maintenant ? Je connais un bar dans le coin, c'est cool. Bon, on y trouve beaucoup de frenchies, mais je parle la langue assez couramment au pire je te traduirais. » je lui dis en rigolant. « T'en penses quoi ? » Elle accepte avec plaisir et je la conduis jusqu'au bar. J'aime cet endroit, j'y traine fréquemment lors de mes week-end en solitaire à Londres, même si je vais plus souvent à celui où travaille Lucas, puisque discuter de tout et de rien avec lui est l'un de mes grands plaisir du week-end. Ça fait un bout de temps que je n'ai pas eu de nouvelles de lui d'ailleurs, je me demande ce qu'il devient. « A Londres ! Et à Cambridge évidemment ! Et à notre santé, nous les plus merveilleuses étudiantes que cette terre ai jamais connues. » Un grand sourire fleurit sur mon visage. « Je n'aurais pas dis mieux ! » je m'écrie en portant mon mojito à mes lèvres. J'en bois presque la moitié – oui, j'ai soif – avant de me tourner vers Kinny. « Alors l'expo ? Cool pas vrai ? » Je souris en y repensant. Cette expo était vraiment sympa, les œuvres agréables à l'œil, j'ai décidément passé un bon moment, et ma camarade aussi apparemment. « C'était génial ! J'aurais bien aimé ramener une de ses toiles mais je me voyais mal me trimballer un truc de deux mètres de haut dans le train malheureusement. » Un rire m'échappe à cette idée. Voir la tête des gens dans le train aurait été follement amusant, mais je dois avouer que c'était loin d'être très pratique. « En tous cas j'aime bien cet endroit, je ne connaissais pas. Tu viens ici souvent ? » J'observe le bar quelques instants. « Ça m'arrive, oui. Je vais plus souvent au 12 bar club, mais oui, je viens fréquemment ici, et je dois dire que j'adore cet endroit. Je suis contente que ça te plaise. » je lui réponds avec un sourire, tout en avalant une nouvelle gorgée de ma boisson. « Le seul reproche que je pourrais faire à cet endroit c'est que ça manque de musique qui bouge. Je n'en suis pas au point de vouloir danser à demi-nue sur le bar mais avoue que ce serait sympa si on pouvait danser et chanter un peu. » Une idée traverse soudainement mon esprit, et je lui souris avec malice. « T'as trop raison. Attends-moi, je reviens. » Sur ces mots, je me lève et me rends au bar. Je me racle la gorge et rassemble les quelques souvenirs que j'ai de la langue française. « Heu... Barman ? » Il se tourne vers moi et je lui sourit. « Auriez-vous des, heu... you know... micro ? Pour chanter. J'en voudrais deux. » je lui demande avec un fort accent américain. Il semble quelques instants surpris par ma question, puis se met à réfléchir. « A vrai dire... Peut-être. C'est tout à fait possible. Je vais aller voir. » Je souris à nouveau. « Ça serait adorable, merci. » Je le regarde s'éloigner et me tourne vers Kin. Je lève le pousse de loin, pour lui faire signe que tout va très bien, quand le barman revient avec les micros. Je lui souris. « Vous êtes ADORABLE. Merci ! » Je me penche vers lui et murmure quelques instructions à son oreille, tout en lui glissant discrètement un billet de 20 livres dans la main. Il me sourit et je me détourne de lui tout en allumant les micros. La musique retentit dans le bar, et tout en revenant vers Kin, je commence la chanson. « Half past twelve and I'm watching the late show in my flat all alone how I hate to spend the evening on my ooooooooooooooooooooooooooown ! » Je tends le deuxième micro à mon amie avec un sourire. « Allez Kinny, chante avec moi ! Tu connais la musique ! » Elle attrape le micro et je la laisse joyeusement chanter ce couplet. Je reprends avec elle pour le refrain, morte de rire, fière d'elle et de moi, de ce que nous sommes entrain de faire. « Gimme gimme gimme a maaaan after midnight Won't somebody help me chase these shadows away Gimme gimme gimme a maaaaan after midnight Take me through the darkness to the break of the dayyyyyyy ! » Je m'éclate. Tellement. Je commence à sauter partout en fermant les yeux, un bras en l'air, inconsciente des regards. Puis j'attrape la main de Kinny et la fait tourner sur elle même tout en enchainant avec le second couplet. « Movie stars find the end of the rainbow, with a fortune to win it's so different from the world I'm living in tired of T.V. I open the window and I gaze into the night but there's nothing there to see, no one in sight is there a man out there someone to hear my prays... » Je laisse ma voix s'éteindre et fait un clin d'oeil à mon amie, signe que la suite est toute à elle. Elle ne se prive pas d'enchaîner. Elle chante divinement bien le refrain et nous terminons la chanson, à fond dans notre truc. Pour ma part, je suis complètement inconsciente des regards alentours, et je m'en fiche complètement. Alors que le dernier accord retentit dans la salle, Kin me conduit jusqu'au bar sous les applaudissements nourris du public – ouais, bon, j'avoue, je m'y crois vraiment là. « Vous allez bien nous offrir à boire non ? Promis on vous chante autre chose après ! On reste sur du ABBA ? Dis moi ma chérie tout ce que tu désire chanter nous chanterons ! » Je lui fait un clin d'œil. « ABBA, et rien d'autre. » Je le tourne vers le serveur. « Mais pour l'instant, je meurs de soif. Un cocktail c'est possible ? N'importe lequel m'ira, je ne suis pas difficile » je lui affirme avec un grand sourire. Il me tend ma boisson et j'en avale une grande gorgée. Puis je me tourne vers Kinny. « C'était génial pas vrai ? » Elle hoche la tête tout en finissant son verre. Je fais d'ailleurs de même – je n'ai pas demandé au barman quel était le cocktail qu'il m'a servit, mais il est vraiment trop bon. « J'adore ! Il faut vraiment que je te présente mon père Heather, c'est le plus grand fan d'ABBA que cette terre a jamais connu. C'est lui qui m'a tout appris. Tu devrais le voir faire son numéro sur Dancing Queen » Je me penche inconsciemment vers elle, très intéressée par ce qu'elle me raconte. Son père à l'air vraiment drôle et cool. « C'est à la fois à mourir de rire et profondément frustrant de le voir danser aussi bien » J'approuve d'un signe de tête. Je la comprends, ça ne doit pas être facile de se sentir moins forte que son vieux papa dans un domaine qui nous intéresse. Ce n'est pas un sentiment qu'il m'a été donné de ressentir, étant donné que mon père et moi partageons autant de points commun qu'un ours et une coccinelle, mais j'imagine que ça peut être très frustrant.
Kin pose son verre et se lève. Je la suis du regard, un sourire sur le visage quand les premiers accords de la chanson raisonnent et qu'elle commence à chanter. « A toi de jouer ma jolie ! » Je me lève et saisit mon micro d'une main, prise d'une envie de commenter un peu la chanson. « Yeah, you bet that's too bad ! » J'éclate de rire et enchaine avec la suite de la chanson, fermant les yeux. « In my dreams I have a plan if I got me a wealthy man I wouldn't have to work at all, I'd fool around and have a ball... » Je les ouvre à nouveau et fait un signe de tête à Kin. « Le refrain avec moi princesse ! » J'esquisse un petit pas de danse. « Money, money, money must be funny in the rich man's world money, money, money always sunny in the rich man's world ! Aha ahaaaa ! All the things I could do if I had a little money it's a rich man's world ! » Kin enchaîne sur le couplet suivant, nous chantons à nouveau le refrain ensemble et terminons la chanson avec toute la force de nos poumons. Partout dans le bar, les gens applaudissent, et un grand sourire ne décolle plus de mon visage. Je n'avais jamais fait ce genre de choses avant, mais si j'ai l'occasion de recommencer un jour, je n'y manquerais pas. « Revenez quand vous voulez les filles, les clients sont ravis ! » Nous trinquons allègrement à notre succès et mon amie me sourit d'un air reconnaissant. « Merci beaucoup. Tu n'imagine pas à quel point j'avais besoin... d'une partenaire de talent pour chanter du ABBA ! » J'éclate de rire et lui sourit à mon tour. « Ne me remercie pas ! Je me suis vraiment éclaté, c'était génial, on devrai vraiment faire ça plus souvent. Tu fais quoi, maintenant, j'enchaîne sans attendre, tu rentre à Cambridge ou... ? » Elle semble hésiter un instant, mais finit par me répondre. « Je vais passer voir mon père, je pense que je rentrerais demain soir. » Je lui souris, et elle me fait la bise. Je la regarde sortir du bar, contente de ma soirée. Je regarde l'heure et souris à nouveau. Il est encore suffisamment tôt, je vais passer voir Lucas, tiens, ça fait un bout de temps.
Je me lève de ma place et fait un grand sourire au barman avant de franchir la porte du bar pour héler un taxi. Il démarre, et j'observe la nuit par la fenêtre, mon esprit retraçant allègrement les quelques images de la soirée.
THE END heart


Dernière édition par Heather E. Winchester le Mer 16 Mai - 17:06, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Keather ㄨNight is young and the music's high with a bit of rock music everything is fine   Dim 15 Avr - 18:11

Londres FTW. Londres est la meilleure ville du monde. Plus tard je veux vivre ici. Comme ça je ne serais pas trop loin de Papa Eastwood et je pourrais le surveiller de plus près et éviter qu'une maudite bonne femme ne lui mette le grappin dessus. Je suis une fille aux tendances un peu possessives et avec un léger complexe d'Electre, rien de bien grave. Après tout, il se mêle tout aussi bien de ma vie. Heather et moi sortons d'une galerie absolument divine et je rêve déjà d'ouvrir la mienne, de sortir de jeunes et prometteurs artistes de l'anonymat, de découvrir et d'élever des talents jusqu'au sommet ! Ma compagne et moi sommes absolument folles de ce genre de sorties, expositions, galeries, musées, c'est tout aussi bien pour nos études que pour notre plaisir personnel et nous nous entendons à merveilles. « On fait quoi maintenant ? Je connais un bar dans le coin, c'est cool. Bon, on y trouve beaucoup de frenchies, mais je parle la langue assez couramment au pire je te traduirais. T'en penses quoi ? » Je me tourne vers elle avec un sourire ravi. J'ai fort heureusement quelques notions de français même si je suis plus à l'aise en mandarin mais ça devrait faire l'affaire. Il paraît que mon horrible accent est très mignon (humpf, ces frenchies sont vraiment étranges). « J'en pense que c'est une excellente idée ! Je te suis ma chérie et je compte sur toi pour la traduction. » Bras dessus, bras dessous, nous arrivons bientôt au bar et je dois avouer qu'elle avait raison, comme toujours... cet endroit est terriblement chaleureux et on s'y sent tout de suite comme chez soi. Nous passons commande et nous nous retrouvons à trinquer. « A Londres ! Et à Cambridge évidemment ! Et à notre santé, nous les plus merveilleuses étudiantes que cette terre ai jamais connues. » Oui je suis d'excellente humeur et le Cosmopolitan que je porte à mes lèvres me rend encore plus joyeuse.

« Je n'aurais pas dis mieux ! Alors l'expo ? Cool pas vrai ? »
Je souris d'un air mi-attendri, mi-enthousiaste et hoche la tête. Un jeune artiste inconnu mais talentueux, qui va certainement devenir une valeur sûre ces prochaines années ? L'expo était plus que cool ! « C'était génial ! J'aurais bien aimé ramener une de ses toiles mais je me voyais mal me trimballer un truc de deux mètres de haut dans le train malheureusement. » Je regarde autour de moi d'un air ravi. « En tous cas j'aime bien cet endroit, je ne connaissais pas. Tu viens ici souvent ? » Il est vrai que je suis souvent sur Londres. Enfin j'étais. Surtout dans l'appartement de Rowan à vrai dire. Autant dire que niveau visites de la ville ça a été un peu limité, même avec papa. « Ça m'arrive, oui. Je vais plus souvent au 12 bar club, mais oui, je viens fréquemment ici, et je dois dire que j'adore cet endroit. Je suis contente que ça te plaise. » Je lui réponds d'un sourire et finis mon verre. Si je n'étais pas si raisonnable, j'en commanderais bien un de plus ! Ce n'est pas avec un Cosmo que je vais être éméchée malheureusement. Mais ai-je vraiment besoin de ça pour être joyeuse ? J'observe l'endroit avec attention, ciel, il y a vraiment des canons par ici ! Ah non, c'est juste moi et Heather dans un miroir. Je me mordille pensivement la lèvre inférieure. « Le seul reproche que je pourrais faire à cet endroit c'est que ça manque de musique qui bouge. Je n'en suis pas au point de vouloir danser à demi-nue sur le bar mais avoue que ce serait sympa si on pouvait danser et chanter un peu. » j'ajoute avec un clin d'oeil. Certes je ne leur demande pas de me passer du Def Leppard, mais juste un truc plus dansant et plus joyeux que Lana Del Rey par pitié !

« T'as trop raison. Attends-moi, je reviens. » Je regarde Heather se lever et filer vers le barman. Je hausse un sourcil étonné et la regarde faire tout en jetant un coup d'oeil à mon verre désespérément vide. Je dois montrer mes seins pour qu'on me serve un autre cosmo ou quoi ? « Auriez-vous des, heu... you know... micro ? Pour chanter. J'en voudrais deux. » Je tends l'oreille, entends mon amie comploter avec le barman et me frotte la tête d'un air légèrement blasé. « A vrai dire... Peut-être. C'est tout à fait possible. Je vais aller voir. » « Ça serait adorable, merci. » Elle ne va pas oser tout de même ? « Vous êtes ADORABLE. Merci ! » Ah ben si. Je me lève avec un sourire ravi. « Half past twelve and I'm watching the late show in my flat all alone how I hate to spend the evening on my ooooooooooooooooooooooooooown ! » OH MON DIEU ABBAAAAAAA ! J'attrape le micro d'une main, me débarrasse de ma veste de l'autre et remercie le ciel d'avoir mis une robe suffisamment courte pour allumer tout ce qui bouge et suffisamment longue pour rester correcte. « Allez Kinny, chante avec moi ! Tu connais la musique ! » Si je connais la chanson ? Attends un peu ma petite, je suis une Eastwood, j'ai ABBA dans le sang ! « Autumn winds, Blowing outside the window as I look around the room And it makes me so depressed to see the groom. There's not a soul out there No one to hear my prayeeeeer ! » J'avance vers elle tout en chantant, perchée sur mes talons aiguilles et me déhanchant joyeusement. Nous nous rejoignons pour le refrain et chantons à pleins poumons, absolument mortes de rire et très fières de nous. « Gimme gimme gimme a maaaan after midnight Won't somebody help me chase these shadows away Gimme gimme gimme a maaaaan after midnight Take me through the darkness to the break of the dayyyyyyy ! » Je crois que les mâles présents ici sont plutôt réceptifs vus les sourires que j'aperçois et je donne un petit coup de coude à ma partenaire avec un sourire jusqu'aux oreilles. « Movie stars find the end of the rainbow, with a fortune to win it's so different from the world I'm living in tired of T.V. I open the window and I gaze into the night but there's nothing there to see, no one in sight is there a man out there someone to hear my prays... » Heather attrape ma main et me fait tourner. Je me laisse faire, absolument morte de rire et danse avec elle, oubliant complètement qu'on nous regarde, qu'on doit 1) être complètement ridicules 2) allumer tout ce qui porte un pantalon. Booon, je choisis le ridicule, ça me fera des choses à raconter à Méphisto pendant nos longues soirées en tête à tête. « Gimme gimme gimme a maaaan after midnight Won't somebody help me chase these shadows away Gimme gimme gimme a maaaaan after midnight Take me through the darkness to the break of the dayyyyyyy ! » C'est mon tour de chanter et j'enchaîne joyeusement avec le refrain. Message subliminal à tous ceux qui nous écoutent : si vous voulez nous offrir un verre après la chanson, c'est pas de refus ! Enfin nous terminons sous les applaudissements des clients et nous saluons en riant avant de nous diriger vers le bar. Je m'accoude au comptoir et fais les yeux doux au barman. « Vous allez bien nous offrir à boire non ? Promis on vous chante autre chose après ! » j'ajoute avec un clin d'oeil avant de me tourner vers Heather. « On reste sur du ABBA ? Dis moi ma chérie tout ce que tu désire chanter nous chanterons ! » je déclame avec emphase avant de prendre le verre que me tend le barman avec reconnaissance. Je meurs de soif !

« ABBA, et rien d'autre. »
C'est officiel, j'aime Heather. Nous allons nous marier, avoir beaucoup de petits fans d'ABBA et on montera une troupe et une comédie musicale qui déchire plus encore que Mamma Mia. « Mais pour l'instant, je meurs de soif. Un cocktail c'est possible ? N'importe lequel m'ira, je ne suis pas difficile » Le barman lui apporte sa boisson qu'elle savoure avec des yeux brillants, tout comme moi. Chanter ça donne soif. Et faim aussi. Mais comme on danse mieux le ventre vide, c'est no way. Une fois rentrée à la maison je commanderais des sushis, histoire de ne pas me laisser mourir de faim et de ne pas avoir à supporter les regards réprobateurs de Rose et de papa. « C'était génial pas vrai ? » Je hoche la tête et finis mon verre. « J'adore ! Il faut vraiment que je te présente mon père Heather, c'est le plus grand fan d'ABBA que cette terre a jamais connu. C'est lui qui m'a tout appris. » j'ajoute non sans fierté. Mon père est trop cool. Même si c'est un psychopathe aux tendances James Bondienne. Qui vient me chercher en hélicoptère, pirate mon portable et cherche à se mêler de ma vie par tous les moyens, comme en m'envoyant un chauffeur pour que je n'ai pas à prendre la voiture... et pour surveiller mes trajets j'imagine. J'aime mon papa. « Tu devrais le voir faire son numéro sur Dancing Queen » je continue les yeux brillants. « C'est à la fois à mourir de rire et profondément frustrant de le voir danser aussi bien » Un éclat de rire m'échappe et je repose mon verre, vide. Je saute de mon tabouret et enchaîne immédiatement avec la prochaine chanson. «  I work all night, I work all day, to pay the bills I have to pay Ain't it sad. And still there never seems to be a single penny left for me. That's too bad !  » Pourquoi avoir choisi Money Money Money ? Parce que rien n'est aussi vrai. Et puis j'adore cette chanson. Je me tourne vers mon amie avec un grand sourire et tends la main vers elle. « A toi de jouer ma jolie ! »

« In my dreams I have a plan if I got me a wealthy man I wouldn't have to work at all, I'd fool around and have a ball... » Je suis aux anges. Voir qu'Heather est à fond dans mon délire me fait sourire plus encore et je n'hésite alors plus à danser. « Le refrain avec moi princesse ! » Je la regarde danser, encourageant les clients à l'applaudir et reprends le refrain avec elle, chantant à pleins poumons. « Money, money, money must be funny in the rich man's world money, money, money always sunny in the rich man's world ! Aha ahaaaa ! All the things I could do if I had a little money it's a rich man's world ! » J'enchaîne avec le couplet suivant, les yeux brillants et c'est à son tour de chanter. Nous nous rejoignons sur le refrain et finissons sous les applaudissements nourris de tout le bar. Je m'écroule sur une banquette et accueille avec un sourire béat le barman qui pose devant nous deux jus de fruits. Il est marié ? Je me gifle mentalement et le remercie en battant des cils, méthode méga-copyrightée par Caro. Mais tellement efficace. « Revenez quand vous voulez les filles, les clients sont ravis ! » Je fais un clin d'oeil à Heather et nous trinquons à notre succès. C'est fou ce que ça fait du bien une sortie pareille. Je n'avais pas osé revenir à Londres depuis un bon bout de temps et traîner avec ceux qui "savent" et tentent de me ménager par tous les moyens n'est pas la solution pour que j'arrive à me comporter comme si tout "ça" n'était pas arrivé. J'avais terriblement besoin d'insouciance, d'un soupçon de ridicule et d'un bon délire entre filles. Je souris alors à mon amie d'un air reconnaissant. « Merci beaucoup. Tu n'imagine pas à quel point j'avais besoin... d'une partenaire de talent pour chanter du ABBA ! » j'ajoute dans un éclat de rire joyeux. Ceci est la meilleure journée que j'ai passée depuis longtemps !

« Ne me remercie pas ! Je me suis vraiment éclaté, c'était génial, on devrai vraiment faire ça plus souvent. Tu fais quoi, maintenant, j'enchaîne sans attendre, tu rentre à Cambridge ou... ? » J'hésite. Le plus raisonnable serait de rentrer oui. Mais d'un autre côté, papa risque de me faire la gueule si je ne passe pas le voir. Il me fera une scène digne de Shakespeare, un mélo digne d'un soap-opera... D'un autre côté je ne sais pas si je dois vraiment passer le voir. Je secoue la tête. « Je vais passer voir mon père, je pense que je rentrerais demain soir. » J'embrasse Heather sur la joue en lui recommandant de faire très attention à elle, j'enfile mon manteau et file par la porte avant de héler un taxi. Je m'engouffre dans la voiture et lui indique l'adresse de mon père. Puis celle de Rowan. Non je n'irais pas le voir. Je ne sais pas trop ce que je vais faire. Je veux juste... voir l'appartement. De loin. Faire mon deuil quoi ou quelque chose dans le genre. Je suis sûre que je n'en suis pas capable. Je crois plutôt que je vais directement aller voir papa et lui parler de ma super journée avec Heather. A tous les coups il va vouloir la rencontrer. Forcément, une fan d'ABBA, tout comme lui, rien ne pourra lui faire plus plaisir. Alors que la voiture démarre, un sourire glisse sur mes lèvres. « Gimme, Gimme, Gimme a man after midnight... »

Revenir en haut Aller en bas
 
Keather ㄨNight is young and the music's high with a bit of rock music everything is fine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KARA • Family is like music, some high notes, some low notes, but always a beautiful song.
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» Music Mania V
» IF I DIE YOUNG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: