and all I want is the taste that your lips allow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: and all I want is the taste that your lips allow   Sam 7 Avr - 23:25


« Shut the door, turn the light off, I wanna be with you, I wanna feel your love, I wanna live beside you I cannot hide this even though I try... » Je chante doucement en faisant les cents pas dans la coulisse. Ma main serre ma feuille de paroles en rythme, seul signe de ma nervosité. Je ne suis pas quelqu’un de stressé en général mais ma conscience ne cesse de me souffler que des milliers de gens vont assister à mon humiliation –si humiliation il y a. Me voilà déjà à cinq minutes de mon entrée en scène, moi qui auditionnais pour rire, je me retrouve sans savoir comment en deuxième semaine de la compétition. « Basile ! Basile s’il vous plait ! » Je me tourne vers une journaliste qui s’approche de moi. « J’ai quelques questions à vous poser si vous le permettez… » Je pince les lèvres et jauge la femme du regard. « J’ai pas vraiment le temps là, ça va être mon tour en fait. Après si vous voulez. » Lucy sort de scène sous les applaudissements. Je m’approche d’elle. « Hey la belle ! T’as géré. » Je lui adresse un sourire charmeur tandis qu’une jolie blonde passe à côté de moi pour prendre la place de mon amie devant le micro. Je souffle profondément et lève le pouce vers Luce qui me tape sur l’épaule. « Ca va aller ! » Je hoche la tête et sors mon téléphone qui vibre furieusement dans ma poche. C’est Oliver qui veut sans doute me souhaiter bonne chance, j’hésite à répondre. La blonde entame son premier refrain, je décroche. « Oui Oliv’ ? J’ai pas trop le temps là je te rappelle ap… » « Basile… » Mon cœur cesse de battre lorsque je me rends compte qu’il sanglote. Ma bouche s’assèche, mes yeux s’écarquillent. « Oliver… » Je me racle la gorge, ma voix trop rauque rend mes paroles incompréhensibles. « Oliver qu’est-ce qu’il se passe ? Où est… » Je ne parviens même pas à terminer ma phrase, pétrifié par l’inquiétude et l’angoisse. « C’est Larry. Il a eu un accident. Il est à l’hôpital. ‘faut qu’tu viennes Basile, je sais pas quoi faire. » Un des gars du staff me signe que ça va être à moi. « Je dois raccrocher Oliv’, je vais faire tout ce que je peux. » J’éteins mon téléphone et le garde un instant dans ma main tremblante. Larry. Larry. Larry. Larry a eu un accident. Je frissonne et monte sur scène à mon tour. Applaudissements, je souris à peine. Larry. La musique démarre, j’approche mon micro de mes lèvres, ouvre la bouche, le regard vide. Larry. Les premières paroles sortent toutes seules, à peine chuchotées. Rumeur dans l’assistance. Je m’interromps. Larry. « Je… je suis désolé, mais je peux pas continuer. J’ai… il y a quelque chose de plus important. » Je quitte le podium en courant presque. Lucy et Emile approchent, je les dépasse sans même un regard. « BASILE !! » Je ne m’arrête pas, je sors du bâtiment et continue de courir jusqu’à ce que mon souffle se coupe. « TAXI ! » Je m’engouffre dans le véhicule qui me conduit à la gare. Je jette un billet au chauffeur et saute dans le premier train pour Cambridge. Jamais le trajet ne m’a paru aussi long. Je tapotte sur mes cuisses au rythme d’une musique imaginaire. La grand-mère assise en face de moi me lance des coups d’oeil courroucés, jusqu’à ce que je lui adresse un regard si noir qu’elle se lève pour changer de place.

Le train est à peine arrêté que je bondis sur le quai et rejoins l’hôpital au pas de course. « La chambre de Larry Stylinson. S’il vous plaît. » Je gagne le couloir dans lequel m’attend Oliver. « Il vient de sortir du bloc. » « Qu’est-ce que… Comment c’est arrivé ? » Le petit blond baisse les yeux et hausse une épaule. « Il s’est fait renverser par une voiture en traversant, juste en bas de chez nous. Il voulait pas rater ta prestation. Il est sous morphine mais tu peux aller le voir. » Je serre les lèvres et entre dans sa chambre. Mon ami est couché sur un lit impeccablement fait. Son bras et sa jambe gauches sont plâtrés mais Dieu merci son visage endormi est toujours parfait. Je m’approche de lui et m’assois sur une chaise. « Larry ? Réveille-toi mon amour. » Je prends sa main intacte et la caresse tendrement. « Larry… » Ses yeux bleus papillonnent et se posent sur moi. Mon cœur se remet à battre normalement. « Basile ? » « Je suis là. » Il fronce les sourcils. Apparemment il ne comprend pas ce que je fiche ici. Je coupe court à ses questions. « X-Factor… c’était pas important. Et puis tu me manquais trop quand j’étais là-bas. » Je porte sa main à mes lèvres pour y déposer un baiser tout ce qu’il y a de plus hétéro. Oh et puis après tout je m’en moque, qu’Oliver nous voit, rien ne compte plus. Je caresse son front, repousse quelques mèches qui barrent ce dernier, effleure ses joues. « Je suis là mon ange. » Je me lève et me penche vers lui. Son souffle se mêle au mien tandis que mon regard plonge dans le sien. « Now, kiss me you fool. » Je souris et franchis sans hésiter les quelques millimètres qui me séparent de lui pour joindre nos lèvres dans un baiser trop longtemps attendu. « Basile… » Je l’embrasse à nouveau pour le faire taire avant de me rasseoir et de poser ma joue sur nos mains toujours liées. « Chut amour, dors. Je serai là quand tu te réveilleras. Je serai toujours là. »
Revenir en haut Aller en bas
 
and all I want is the taste that your lips allow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» With a taste of your lips I'm on a ride You're toxic I'm slipping under With a taste of a poison paradise I'm addicted to you - Ysaline
» I LIKE THE WAY YOU TASTE WITH A SMILE (25.02 – 01:25)
» leyna&madoxx; i'll taste the devil's tears, but i'll never give up you. (pm)
» Et quelqu'un dira que tu l'as mérité {Poste unique}
» Taste me, drink my soul, show me all the things i shouldn't know.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: