le pouilleux c'est le type avec la plume sur le chapeau. w/ andrestan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: le pouilleux c'est le type avec la plume sur le chapeau. w/ andrestan   Sam 7 Avr - 0:03

C’est le moment d’être un mari correct, un type bien qui tient ses promesses. Andrea est très malheureux même si il tente de ne pas le montrer avec la présence de la petite alors il faut que j’agisse en conséquence. Le coup de la cuisine est vu et revu, celui de la table en verre à éviter tant que Grace dort dans le salon, mais je crois que la chose reste dans mes cordes. Je n’ai pas mis de la très bonne volonté ces derniers temps, et je crois que c’est le moment pour moi de lui prouver qu’il peut compter sur moi, que je saurais être à la hauteur si la situation se complique. J’abandonne mon ordinateur et mes mails et débarque dans le salon un sourire au coin des lèvres. Je m’approche de Grace à qui j’ébouriffe les cheveux. « Tu veux jouer aux cartes princesse ? » Pas de qui est-ce ou de monopoly a la maison peut être, mais j’ai au moins un jeu de cartes avant qu’elle finisse par m’anéantir au scrabble. Je lève les yeux vers Andrea et accentue mon sourire. « Tu joues Andy ? » Andrea hoche la tête et nous rejoint, tandis que la gosse s’enthousiasme déjà posant quelques questions sur le déroulement de la partie. « C’est quoi les règles, Papa ? » Je n’ai d’ailleurs pas le temps de répondre qu’elle s’empare du paquet pour mélanger les cartes dans le but de les distribuer. « C’est moi qui distribue » Je me laisse tomber sur une chaise, avise Andrea et prends sa main pour la serrer dans la mienne. « Tu retires le valet de trefle pour commencer. Le valet de trefle et les joker. Ensuite tu peux distribuer. » « C’est ça valet de trèfle, hein ? » demande Grace incertaine. Si Megan ne lui a pas appris ce qu’était un trefle, je crains pour l’explication du valet de pique. Je hoche la tête et Andrea poursuit, très pédagogue, ce type est né pour être père. « Le but, c’est de faire des paires avec tes cartes. Ca veut dire que si tu as le deux rouge de cœur, tu dois trouver le deux rouge de carreau pour pouvoir faire une paire et retirer les cartes de ton jeu » Il lui explique et elle finit par poser quelques cartes au milieu. « Pour avoir des nouvelles cartes, tu pioches dans le jeu de Papa, lui pioche dans le mien, et moi dans le tien » Je souris, ce jeu est traitre, mais c’est un parfait examen psychologie, on sait d’avance qui est mauvais joueur et qui ne l’est pas. « Par contre, il faut que tu essayes de ne pas avoir le valet de pique dans tes cartes. Tu as compris ? » Je ris un peu et hausse un sourcil. « Si tu l’as tu ne dois pas le dire, mais ne t’en fait pas, ton père l’aura, des boucles pareilles d’après Blair c’est super dangereux. » Elle aurait pu se joindre à nous d’ailleurs ça aurait été d’actualité. Hi Blair tu viens faire un pouiller avec nous, c’est Andrea qui l’aura de toute façon tu l’as prédit.

«J’ai pas trop compris pourquoi tu l’auras ».c’est pourtant évident, de si beaux cheveux.  «Ton père raconte des bêtises, ne t’en fais pas ». Des bêtises, moi jamais. Elle distribue les cartes et Andrea ajoute. « Dépose tes paires sur ta table ma chérie, pour les enlever de ton jeu » Je souris, ce garçon était sans doute fait pour être père. « C’est moi qui commence ? » Elle tend une main vers mon jeu et je souris. Je ne l’ai pas de toute façon, elle ne risque rien, qu’elle se méfie plutôt des cheveux d’Andy. « N’aie craaainte. »

« J’ai gagné ! » Je souris, après l’avoir considérablement orientée dans son évitement du pouilleux et en lui présentant les bonnes cartes. Je connais Andrea très mauvais joueur et je suis amusé de voir que les années n’ont pas changé ce petit défaut que j’adore chez lui. Ce qui est génial avec ce mec là c’est surtout de réaliser que je l’aime pour des tas de raisons. La plupart des gens veulent changer les gens qu’ils aiment pour les façonner, je crois pouvoir affirmer que je fais tout pour qu’il reste tel qu’il est, tel que je l’ai aimé. Je souris croise son regard une minute tandis que Grace fanfaronne. Il lui ébouriffe les cheveux, et je vois à sa mine qu’elle le rend heureux, ce qui est une consolation valable j’imagine. «J’suis trop forte. Je peux avoir du chocolat ? » Je souris et réponds amusé. « Demain c’est pâques, patiente un peu. » Je relève de nouveau les yeux vers mon mari et me tourne vers Grace. « Je l’aime ton père tu le sais ? Je l’aime plus que toi tu aimes le chocolat. »

UC


Dernière édition par Tristan W. Faure le Ven 13 Avr - 0:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: le pouilleux c'est le type avec la plume sur le chapeau. w/ andrestan   Sam 7 Avr - 0:27

Grace est installée par terre avec des crayons de couleur qu’on a du aller acheter en urgence ce matin, histoire de parer à notre total manque d’équipement matériel pour faire face à l’arrivée d’une petite fille chez nous. Je pianote sur mon ordinateur, les examens en droit approchent et me font plus peur que les examens de philo. La période n’est pas exactement la plus propice qu’il soit aux révisions et je ne compte pas vivre aux crochets de Tristan pendant des années sous prétexte que j’ai mal choisi mon orientation de base. Grace chantonne et je me déconcentre toutes les trente secondes pour l’écouter ou la regarder faire, ou pour penser à sa mère. Je finis par soupirer, retire mes lunettes et frotte mes yeux fatigués. Tris fait irruption dans le salon, un jeu de cartes à la main. « Tu veux jouer aux cartes princesse ? » Je souris avec tendresse en les observant du coin de l’œil. Grace l’observe un instant, puis hoche vivement la tête. « Tu joues Andy ? » J’acquiesce et abandonne la table pour venir les rejoindre. « C’est quoi les règles, Papa ? » Elle regarde Tris d’un air curieux, il va falloir que je m’habitue, c’est certain. Même moi qui étais pourtant préparé à la chose, je sens les habitudes chamboulées et ça me fait franchement drôle. « C’est moi qui distribue ». Elle lui vole le paquet et entreprend un mélange relativement aléatoire des cartes. Tris s’empare de ma main et je lui adresse un sourire tendre, resserrant mon étreinte sur sa main. « Tu retires le valet de trèfle pour commencer. Le valet de trèfle et les jokers. Ensuite tu peux distribuer. » Elle hoche la tête et se concentre, triant les cartes avec scepticisme. Elle extrait une carte du lot et nous la montre. « C’est ça valet de trèfle, hein ? » J’acquiesce doucement, amusé. Elle dépose le valet et les jokers devant elle et tape dans ses mains. « Voilàà ! » Elle nous fixe, attend la suite. Je tousse un peu, me redresse. « Le but, c’est de faire des paires avec tes cartes. Ca veut dire que si tu as le deux rouge de cœur, tu dois trouver le deux rouge de carreau pour pouvoir faire une paire et retirer les cartes de ton jeu ». J’acquiesce, elle sort deux trois de trèfle et de pique et les pose sur la table. « Pour avoir des nouvelles cartes, tu pioches dans le jeu de Papa, lui pioche dans le mien, et moi dans le tien ». Je frissonne un peu, inspire. « Par contre, il faut que tu essayes de ne pas avoir le valet de pique dans tes cartes. Tu as compris ? » Elle hoche vivement la tête et entreprend de nous distribuer les cartes. « Si tu l’as tu ne dois pas le dire, mais ne t’en fait pas, ton père l’aura, des boucles pareilles d’après Blair c’est super dangereux. » Elle se tourne vers moi en fronçant le nez. « J’ai pas trop compris pourquoi tu l’auras ». Je ris un peu, amusé, et secoue la tête. « Ton père raconte des bêtises, ne t’en fais pas ». Elle distribue tout le paquet de cartes et ramène les siennes vers elle. Elle range ses paires. « Dépose tes paires sur ta table ma chérie, pour les enlever de ton jeu ». J’attrape mon propre jeu et souris légèrement. Elle dépose les paires et range son jeu dans sa main droite pour poser sa tête sur sa main, coude sur la table. « C’est moi qui commence ? » Elle tend la main vers le jeu de Tris.


Grace tape dans ses mains alors qu’elle repousse les cartes sur la table. « J’ai gagné ! » Ce qui n’aurait vraisemblablement pas été le cas sans l’aide précieuse de Tristan, mais son enthousiasme me fait sourire. Cette petite a clairement sa place ici, et même s’il est difficile de l’admettre pour l’instant, je sais que je ne regretterai pas ma décision. Sans doute jamais, même, sauf s’il doit nous arriver quelque chose dont elle pâtirait. Mes yeux se posent sur mon mari et je fronce un peu le nez. Les épreuves s’enchainent, et si ce que nous avons vécu jusqu’à présence plaçait haut la barre de nos tolérances, je me demande s’il cessera un jour de supporter mes excès. Je croise les bras, ébouriffe les cheveux de Grace en souriant, attendri. « J’suis trop forte. Je peux avoir du chocolat ? » Elle fixe Tristan avec insistance mais ce dernier secoue la tête. « Demain c’est pâques, patiente un peu. » Son regard rencontre le mien un instant, puis se détourne pour aviser la petite fille. Je sais les efforts qu’il doit fournir, et je connais ses doutes. « Je l’aime ton père tu le sais ? Je l’aime plus que toi tu aimes le chocolat. » Je souris, et détourne les yeux, ému. Je sais qu’il m’aime, je ne remettrai jamais cette affirmation en cause. Peu importe ce qu’il pourrait nous arriver, les bases que nous avons plantées sont fortes et je l’aimerai tout ma vie. J’inspire pour reprendre contenance et m’approche de Grace que je prends dans mes bras. « Allez, il est temps d’aller dormir. » Elle fait la moue mais adresse quand même un signe de main à Tris, je lui adresse moi-même un sourire apaisé et disparais vers la chambre d’amis ou Grace dort pour l’instant.

Revenir en haut Aller en bas
 
le pouilleux c'est le type avec la plume sur le chapeau. w/ andrestan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des pirates, des civils et des marines
» Sweeney ₪ Personne n'est agréable à regarder avec une plume dans le cul
» une plume qui tombe du ciel
» Mythologie egyptienne
» Ciel Phantomhive (En attente de validation)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: