all i can do is be me, whoever that is ► lucy&jeanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: all i can do is be me, whoever that is ► lucy&jeanne   Mar 20 Mar - 19:18

« I’m in love and it’s a sunny day gooooood daaaaay sunshine » « TA GUEULE » Je sors une main de sous ma couette et donne un grand coup sur le bouton ‘snooze’ de mes enceintes. Je n’ai pas la moindre notion de l’heure qu’il peut bien être mais il est décidément beaucoup trop tôt pour moi. Je me retourne et me rendors instantanément. Cinq minutes plus tard, mes enceintes se réenclenchent. « Oh putain... » J’écrase mon oreiller sur ma tête et tente tant bien que mal d’ignorer le bruit monstrueux des hauts parleurs branchés au maximum. Les chansons se succèdent sans que je ne trouve le courage de me lever. Je baisse un peu le son et chante avec les Beatles et Bob Dylan. « I feel I’m knockiiiin’ on heaveeeeeeeen’s dooooooooooor » Une heure plus tard, je me décide enfin à me lever. J’ignore mon mal de tête lancinant, du au léger abus d’alcool de la veille et avance comme un zombie jusqu’à la salle de bain en évitant les miroirs. Je chante allègrement sous ma douche et en sors une demi-heure plus tard, fraiche comme une rose. Je m’habille rapidement, un jean, un t-shirt, un pull, une paire de converse et me coiffe vaguement. Je me dirige ensuite vers la cuisine où je me sers un café bien fort. Je jette un œil innocent à mon portable. 13h45. Trois appels manqués. Jeanne. Merde merde merde. Je relis les sms que nous nous sommes envoyés la veille. « On déjeune ensemble vers une heure ? » Pourquoi ai-je proposé ça tout en sachant parfaitement que je serai jamais debout si tôt un samedi ? Je lui envoie un rapide texto pour m’excuser et lui dire que j’arrive et me jette dehors. Lorsque j’arrive à l’arrêt de bus, je me rends compte que j’ai tout oublié à la maison. Mon sac, mon porte monnaie… mes clés. « Et meeeeeerde » Quelques personnes se retournent, je les ignore superbement. Je repars en courant dans l’autre sens. Je m’acharne sur la sonnette et tape sur la porte jusqu’à ce que Yan, mon colocataire, se décide à m’ouvrir. Il est en pyjama et ne semble pas vraiment comprendre ce qu’il se passe. Il tient encore la poignée de la porte lorsque je repasse dans l’autre sens, mon sac à la main. Je lui fais un bisou sur la joue au passage. « Coucou Yannou, j’ai fait du café, je vais déjeuner avec Jeanne, je ne reviens pas trop tard, démerde toi pour être présentable à ce moment, ok ? » Je sors en coup de vent et monte dans le premier bus qui passe sans que je n’aie trop à l’attendre, heureusement. J’arrive devant le restaurant où je devais retrouver Jeanne une heure et quart plus tôt, toute essoufflée. « Salut Jeanne, désolée, vraiment. J’ai pas entendu mon réveil, enfin si, je l’ai entendu, mais j’ai appuyé sur snooze et… voila » Je tente de reprendre mon souffle et souris. « Ça va sinon ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
all i can do is be me, whoever that is ► lucy&jeanne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hurrah Zara
» Les dúnedain
» hommage à michel Corringe.
» CAPITALISTES, ARROGANTS, RACISTES, MANIPULATEURS
» [RP] Arrivée du Maire de Montpellier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: