Trust me I've learnt it nobody's perfect - Thais & Ophelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Trust me I've learnt it nobody's perfect - Thais & Ophelia    Dim 15 Jan - 18:02



Thais & Ophelia

Ophélia regarda à travers la fenêtre et sourit en voyant le soleil qui pointait son nez. Le bonheur était fait de choses simples d’après ce qu’on disait. Pendant un certain temps l’ex chanteuse aurait refusé de croire à ce dicton, mais aujourd’hui alors qu’elle reprenait peu a peu gout à la vie, le simple fait de voir le soleil lui arrachait un sourire. La jeune femme posa ensuite son regard sur l’horloge qui prônait sur le mur de la salle de professeurs face à elle. La salle était quasiment vide, elle était seule avec deux collègues dont elle connaissait à peine le nom et qui corrigeaient tout deux des copies. L’ex star souffla discrètement, regrettant que Mark ne soit pas là aussi. Ils auraient pu discuter et manger ensemble, malheureusement le professeur de littérature avait des cours à donner.

Finalement, Ophélia se leva près s’être décidé à sortir de cette salle qui commençait fortement à l’ennuyer. Elle attrapa son sac à main et mit son manteau, car malgré le soleil omniprésent dehors, l’hiver était bel et bien là au niveau des températures. La jeune femme sortie discrètement de la salle pour ne pas déranger ses collègues, qui n’avaient pas levé le nez de leurs copies. D’un pas léger elle se dirigea vers la sortie l’université. Lorsque l’air frais vint caresser ses joues, elle remonta le col de son manteau tout en souriant. Contrairement à la plupart des gens, Ophélia adorait l’hiver. Le froid n’était pas une chose qu’elle détestait, au contraire elle aimait sentir ses joues rosirent au contact du froid.

La directrice de la chorale se dirigea machinalement vers le sud de la ville, en direction de Wellington’s square. Bonnie, sa cousine, lui avait fait découvrir ce parc et depuis Ophélia aimait venir y passer du temps lorsqu’elle en avait l’occasion. Elle marcha tranquillement en direction du dit parc prenant le temps d’observer les gens qui l’entouraient, les Anglais et leur look bien particulier. L’ex chanteuse s’arrêta pour prendre son repas japonais : nouilles sautées aux légumes. Son repas en main, elle reprit son chemin en direction du parc. Ophélia du résister pour ne pas commencer à manger avant d’arriver à destination. L’odeur provenant de ce qu’elle allait manger lui donner déjà l’eau à la bouche.

L’ex star se stoppa sur le premier libre qu’elle trouva, ayant trop faim pour chercher plus longtemps. Une fois assise, elle observa rapidement les alentours et elle sourit en voyant des enfants jouer un peu plus loin. C’était vraiment une journée agréable pour Ophélia. Finalement, elle reporta son attention sur la poche a coté d’elle. Elle déballa rapidement son repas. L’odeur qui la narguait depuis un moment emplit ses narines et la fit sourire. Elle allait se régaler. Au final, peut être que ce n’était pas si mal que Mark n’ait pu manger avec elle au moins elle pouvait profiter de cette journée ensoleillée pour manger dehors ce qui était une très bonne chose à cette époque de l’année.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Trust me I've learnt it nobody's perfect - Thais & Ophelia    Mar 28 Fév - 12:30


Elle avança ses pas vers le jeune homme, une de ses mains vint se poser doucement sur sa joue et ses lèvres s'entrouvrirent lentement. Les mots "je t'aime" sortirent de sa bouche, et ça ne pouvait être que le meilleur moment de sa vie. Pourtant, un bruit sourd vint soudainement casser cet instant magique entre deux êtres qui s'avouaient enfin leur amour. Thaïs avait écarquillé les yeux, fixant l'iris de son bien aimé puis son corps bascula posément en avant, son amour la rattrapant. Les larmes de ce dernier ne pouvaient être contenues face à cette image de sa dulcinée dont le souffle de vie commençait à s'échapper de son être. Dans l'ombre apparut une femme vêtue d'une robe rouge sang, pistolet pointé en avant, vers Thaïs. Le jeune homme lui pleurait tout son saoule de la voir inerte dorénavant alors que l'inconnue qui restait en arrière comme une ombre, semblait afficher un sourire au coin de ses lèvres. Elle était ravie de cette fin car elle pouvait l'avoir rien que pour elle maintenant. Plus rien n'avait d'importance, seul lui importait. L'obstacle qui semblait être insurmontable venait de s'envoler en fumée. Parfois la jalousie pouvait faire apparaître le pire de nous-même. « COUPEZ » dit soudainement le professeur de théâtre. Il se leva et applaudissait cette scène, cette fresque magnifique que les élèves du club de théâtre venaient tout juste d'interpréter. « C'était magique mes chéris !! Bravo !! » D'habitude il avait toujours la critique facile mais il semblerait que le sujet d'impro' avait réussi aux élèves. Tellement réussi qu'ils lui avaient aussi arraché une petite larme à l'oeil.

Thaïs se releva à l'aide de son collègue, Steeve un beau jeune homme simple et très sympathique à la Clark Kent, et sortit son plus beau sourire. Elle était contente de sa prestation, les rôles un peu dramatiques comme ça, elle les adorait. « Tu sais que le regard que tu m'as jeté m'a vraiment donné envie de pleurer. » lui avoua son partenaire qui lui faisait les yeux doux depuis un moment déjà. Thaïs le remercia et lui répondit qu'il n'avait pas été mauvais non plus pour la scène de drame. Mais Thaïs ne voyait pas du tout combien il était en train de la charmer, non, elle ne voyait jamais ce genre de chose. La sonnerie vint s’enclencher subitement, sonnant l'heure de la pause déjeuner. Il était temps parce que même si Thaïs adorait ses heures de théâtre, son ventre commençait à crier famine. « Bien mes choux, je vous dis à la semaine prochaine ! Passez une bonne journée. » Thaïs s'éloigna de Steeve pour prendre ses affaires mais ce dernier la suivit, montrant quelque peu de la nervosité à l'aborder. Il se positionna devant elle puis ouvrit la bouche avec une assurance maladroite « Écoutes, je me demandais si... Si tu ne voulais pas sortir un de ces soirs avec moi... » Thaïs le regarda pendant un instant mais bien vite son intérêt vint soudainement d'être dévié par la porte d'entrée. Elle fronça légèrement les sourcils... Cette femme qui venait de passer, elle ne l'avait vu que quelques secondes, certes, mais elle ne pouvait pas se tromper ! Thaïs la reconnaitrait entre mille même si elle était passée furtivement devant la porte de la salle de théâtre. Pendant qu'elle divaguait complètement, Steeve, lui, était toujours en train de lui proposer de sortir avec lui « ... Je t'apprécie énormément même si parfois tu agis étrangement quand d'un coup tu t'énerves et que tu agresses tout le monde sans raison ou bien encore l'autre jour quand t'étais complètement ailleurs et que t'es partie du cour d'anglais tout en marmonnant dans ta barbe... Cependant c'est ce qui fait ton charme, je trouve, de ne pas être comme les autres filles... et je pense que ça pourrait marcher... » Thaïs posa une main sur son épaule puis répliqua ❝ Oui, oui, on fera comme ça la prochaine fois si tu veux, comme ça on fera encore plus pleurer la salle ! ❞ Elle le salua puis partit en trombe, laissant un Steeve complètement dépité. Thaïs était tellement intriguée par la vision qu'elle venait d'avoir qu'elle n'avait même pas écouté ce pauvre petit.

Ayant suivi les traces de cette jeune femme, elle atterrit alors au square le plus proche de l'université. Lorsque cette femme s'assit sur le banc, Thaïs s'avança vers elle, puis à quelques centimètres de la jeune femme, elle se figea comme une statue. Elle n'en croyait pas ses yeux, cette femme qui mangeait un plat japonais, un plat tout simple que n'importe qui pouvait prendre était entre les mains de sa chanteuse préférée. Elle ne pouvait pas croire que cette personne qui arpentait le couloir de l'université était Ophelia Flora Steele, c'était complètement dingue !!!! Son coeur venait tout juste d'arrêter de battre en fixant Ophelia, elle avait attendu ce moment depuis fort longtemps où elle pouvait la rencontrer comme ça, toute seule et jamais elle ne s'était doutée du sentiment qu'elle pouvait éprouver en étant devant elle. Maintenant qu'elle commençait, elle aussi à devenir légèrement célèbre même si elle n'était pas encore connue comme Christopher Mac-Adam ou bien encore William Norrington et Christine Boyard, le tremplin que lui avait donné Christopher pour son prochain film commençait à la rendre moins inconnue de tous. Et elle aurait pu alors rencontré par le biais de cette soudaine poussée de célébrité cette chanteuse qu'elle adorait de tout son être ! Mais non, il fallait qu'elle la voit dans le couloir de sa faculté et dans ce parc tout à fait banale parmi les gens tout à fait banals. C'était complètement dingue !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Trust me I've learnt it nobody's perfect - Thais & Ophelia    Ven 23 Mar - 17:29

Ophélia dégustait tranquillement son repas, laissant ses pensées vagabonder. Elle pensait déjà à la prochaine répétition de la chorale qui aurait lieu le lendemain. Il fallait absolument trouver de nouveaux membres. L’ex chanteuse devait trouver un moyen de rameuter du monde, de montrer que la chorale n’était pas que pour les loosers boutonneux et que ces jeunes avaient du talent. De plus, elle avait entendu parler que Trinity Landsbury, la directrice de la chorale adverse, avait engagé un chorégraphe. Cela signifiait qu’à Cambridge, ils mettaient les bouchées doubles pour devenir meilleurs. C’était au tour d’Oxford de répliquer, mais pour ça il faudrait d’abord avoir un peu plus de membres. Et pour cela elle aurait besoin de ses élèves.

La jeune femme était tellement plongée dans ses pensées, qu’elle mit un certain temps avant de remarquer la jeune fille plantée devant elle. Cette dernière semblait figée sur place. Elle ressemblait presque à une statue comme ça. Ophélia fronça les sourcils en voyant que la brune en face d’elle n’avait toujours pas bougée. L’ex chanteuse ne savait pas si c’était une blague, mais en tout cas c’était extrêmement bizarre. Presque flippant même. La jeune fille la regardait avec de grands yeux, sans bouger, comme si elle venait de voir un fantôme ou quelque chose de la sorte.

Après être resté à s’observer sans rien dire, Ophélia se décida de bouger et surtout à ouvrir la bouche. « Bon … Bonjour » hésita-t-elle toujours incertaine du comportement à adopter face à la jeune fille. Après tout de nos jours, les gens qui paraissent les plus normaux sont souvent les plus fous. L’ex chanteuse se surprit à divaguer complètement, imaginant la jeune fille devant elle comme une psychopathe dangereuse. Il fallait absolument qu’elle arrête de regarder ces maudites émissions toutes plus débiles les unes que les autres, lorsqu’elle n’arrivait pas à dormir en plein milieu de la nuit. Sérieusement, comment la brune face à elle pouvait être un de ses psychopathes qui suivaient et espionnaient les moindres faits et gestes de leurs victimes avant de les assassiner dans leur sommeil. La jeune fille avait l’air de tout sauf d’un psychopathe mentalement dérangé. Certes, elle était légèrement, pour ne pas dire beaucoup, flippante à ne pas réagir comme cela et ne pas bouger, mais de la à imaginer qu’elle puisse tuer quelqu’un il fallait vraiment divaguer. Et c’était exactement le cas de la directrice de la chorale d’Oxford qui s’était une nouvelle fois plongée dans ses pensées.

Ophélia fronça une nouvelle fois les sourcils face au manque continu de réaction de la jeune fille. Finalement c’est un léger rire qui sorti de la bouche de l’ancienne chanteuse. C’est qu’elles devaient avoir l’air malignes toutes les deux à ses juger comme ça. Heureusement que personne ne leur prêter attention sinon Ophélia était plus ou moins sure qu’on les prendrait pour deux folles tout droit échapper de l’asile le plus proche. Avec un peu plus de confiance et de prestance, l’ex star reprit la parole : « Je peux peut être vous aider mademoiselle ? ». Elle agita légèrement sa main dans le champ de vision de la jeune fille pour voir si cette fois si elle pourrait recevoir une quelconque réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Trust me I've learnt it nobody's perfect - Thais & Ophelia    

Revenir en haut Aller en bas
 
Trust me I've learnt it nobody's perfect - Thais & Ophelia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Jesus je suis pas sur que jte trust sur celle la...
» SCARSIN → I don't trust words I trust actions.
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» L'Horloge qui dit tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: