« Baby, I love you, I need you here. Give me all the time »┃KAELÏS [SUJET FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: « Baby, I love you, I need you here. Give me all the time »┃KAELÏS [SUJET FINI]   Lun 5 Déc - 22:06







Kael H. & Thaïs C.
You're the one that I think about always, you are the one that I’m loving and yes I’m kinda crazy. You got the sweetest touch, I’m so happy, you came in my life. Yes, may be I’m kinda crazy.

C'était la soirée du siècle ! La petite robe moulante mais qui ne faisait pas trop vulgaire était de sortie. Thaïs avait attendu depuis longtemps cette rencontre parce que cela faisait une éternité -lui semblait-elle- qu'elle n'avait vu son beau Kael. Cet homme qui hantait ses pensées jour comme de nuit. En ce moment, elle ne cessait d'avoir son image dans la tête. En cours, au lieu d'écouter son professeur, elle s'imaginait dans ses bras. Oui, elle était amoureuse de son meilleur ami. Cela ne pouvait être que ça de toute façon. Sinon, comment expliquer qu'elle puisse l'avoir autant dans la peau ? Il était bien évident que Thaïs semblait oublier ce qui faisait toute sa personnalité. Cette chose qui l'habitait depuis son enfance, consumant alors chaque partiel de son être : sa maladie. Bien sûr, pour elle, tout allait bien et sa folie n'était pour elle qu'illusion. Alors pourquoi se poser des questions alors qu'elle allait très bien, en parfaite santé ? Non, c'était l'amour, voilà tout. Depuis ce baiser au Carling, ce ressentis qu'elle avait éprouvé en touchant ses lèvres, ce n'était pas un mensonge. Elle aimait Kael. Elle se regarda à nouveau devant la glace, scrutant alors son apparence, s'imaginant déjà que Kael va fondre devant sa beauté. De toute façon, elle allait tout faire pour que ce soit le cas et puis pourquoi ça ne marcherait pas ? Non, tout allait pour le mieux. Cependant, cette soirée chez lui était aussi l'occasion de voir son nouveau chez lui et surtout... son nouveau chez lui avec Carolyn, la soeur de sa Iona. Rien que de penser qu'elle puisse vivre avec lui la mettait en rogne, changeant l'expression rêveuse qu'elle arborait à l'instant en un faciès reflétant toute sa jalousie. Puis elle divagua de nouveau, se disant que de toute façon, Kael n'aura de yeux que pour elle dorénavant. Rien que pour elle. Elle tourna enfin les talons pour mettre son blouson en cuir court, prendre son petit sac et partir de sa chambre. Elle vit Iona sur le canapé, mais en ce moment, c'était un peu froid entre elles depuis leur dernière soirée... Cette situation la rendait triste d'ailleurs mais elle n'arrivait pas à se concentrer entièrement sur Iona -ce qui était étrange car d'habitude, sa colocataire adorée était la personne sur qui elle prêtait beaucoup d'attention- puisque Kael lui prenait la plus grande partie de son temps. Juste un "je sors, à plus" sortit de sa bouche puis elle détala, pressée plus que tout de rejoindre son bien aimé. Entrant dans sa mini-cooper, mettant le contact, et c'était parti. Un large sourire apparut sur ses lèvres. Ça y était, elle allait enfin le revoir !

Arrivée devant la bâtisse de Kael, elle pénétra à l'intérieur, prit l'ascenseur et se retrouva bien vite devant sa porte. Elle toqua et avant que celle-ci ne s'ouvre, elle vérifia une nouvelle fois sa tenue et replaça les quelques mèches de ses cheveux en place. Soudain il apparut devant elle et elle ne put contenir son sourire. ❝ Mon coeur !! ❞. Dit-elle avec enthousiasme, en se jetant dans ses bras. « Doucement Thaïs! Moi aussi je suis content de te revoir! » Sa voix la transcendait et bien avant de quitter ses bras, elle huma légèrement son odeur qui lui avait tant manqué. Se remettant bien en face de lui, continuant à lui sourire, la remarque sur sa coupe de cheveux ne faisait qu'égailler encore plus l'expression de son visage. ❝ Je te plais comme ça ? ❞ Le jeune homme lui laissa la place pour entrer et Thaïs ne se fit pas attendre qu'elle infiltra son nouveau chez soi, avec un pas assez pressant. « Absolument, tu es divine! Tu as ce côté femme que tu n'avais pas avec tes cheveux plus longs! » Un compliment qui lui allait droit au coeur. ❝ Je sais, je n'ai jamais voulu les couper mais, ça m'a prit d'un coup ! Et je suis assez contente du résultat. ❞ Son regard se faufila avec attention sur la pièce qui se présentait devant elle, reconnaissant alors le goût de Kael se mêlant avec un autre décors inconnu. C'était sûrement celui de Carolyn... Son nez se fronça légèrement en constatant cela puis elle se tourna de nouveau vers Kael, le contemplant. ❝ Et toi, tu n'as pas changé... Toujours aussi beau !!! ❞ Elle inspira doucement après lui avoir fait part de ce compliment puis elle retira sa veste. « Tes compliments m'avaient manqué! » Thaïs était du genre à vanter la beauté des personnes, elle était directe sur ça et n'hésitait pas à flatter. Elle s'aventura un peu plus dans l'appartement. ❝ Sympa ton nouvel habitat ! ❞ Cependant la réplique de Kael l'avait quelque peu dérouté « Je suis assez satisfait de l'appart'! Pas trop petit pour deux! » Pour deux... Et encore une fois, elle repensait à Caro. La jalousie montait peu à peu en elle, mais elle se contenait pour ne pas exploser soudainement, préférant alors ignorer cette remarque. Ses yeux s'arrêtèrent sur le salon et vit le pack de bière, la bouffe chinoise et les films. Elle s'émerveilla encore plus d'être ici ! Son corps se mut vers le canapé, s'asseyant dessus. ❝ Heureusement qu'on est que tout les deux pour profiter de cette soirée ! J'ai l'impression que ça fait des années qu'on n'a fait ce genre de chose même si je sais que les habitudes ne se perdent jamais, on n'a pas eu le temps de beaucoup se voir ces temps-ci... ❞ Oui, c'était vrai. La dernière fois qu'elle l'avait vu, c'était au Carling. Ce fameux soir où ils s'étaient dévoilés. Où Thaïs avait découvert que ce lien qui les unissait était plus fort que leur amitié. Où son coeur avait tonné d'une autre manière pour lui.

Lorsqu'il s'assit à côté d'elle, cette dernière se rapprocha de son corps. « J'espère que t'es prête pour le marathon de films, et que t'es aussi prête à te faire exploser le bide par le chinois! » Elle posa une main sur la cuisse de Kael, tout innocemment. ❝ Je serais prête à tout pour passer une très bonne soirée avec toi, tu me connais. ❞ Elle le regarda encore un moment dans les yeux, puis sa main se retira doucement de sa jambe et tourna ses yeux vers les films. ❝ Que m'as-tu réservé alors ? ❞ Elle s'était retenue de se jeter sur lui à dire vrai... Non, c'était encore trop tôt pour ça. Il ne fallait pas qu'il croit qu'elle était venue juste pour le côté physique de leur relation !! Il y avait de cela, certes, mais non. La soirée débutait tout juste, elle n'allait pas maintenant lui sauter dessus.

« On commence par Raiponce, car je ne l'ai toujours pas vu. Puis Pocahontas, où l'on est obligé de chanter les chansons! Et on termine par le meilleur, Mulan! » Scrutant les pochettes avec minutie, elle se délectait d'avance de voir tout ces disney, son âme d'enfant qui vivait un peu dans le monde du bisounours se reflétant sur son visage. Pourtant, elle changea aussitôt d'expression lorsqu'elle fixa de nouveau Kael. ❝ Commençons tout de suite alors ! ❞ Elle ôta ses talons, se mettant à l'aise, puis prit Raiponce en main pour le mettre dans le lecteur DVD et s'installa de nouveau aux côtés de son prince charmant. Parce que oui, Thaïs était une romantique dans l'âme malgré ce qu'on pouvait penser d'elle à aller à droite à gauche. C'était juste qu'elle n'avait pas trouvé chaussure à son pied, mais lorsqu'elle avait de yeux que pour une personne en particulier, jamais elle n'ira voir ailleurs. Et c'était le cas en ce moment, la preuve, toutes les avances de Franckie elle les refusait, d'ailleurs toutes les avances tout courts malgré que ces personnes lui plaisaient énormément. Rien ne pouvait contourner les sentiments qu'elle éprouvait pour Kael. Elle prit deux bières, les décapsulant et tendant une à Kael. ❝ À cette soirée rien qu'à nous. ❞ Le regard de braise, elle tchina avec lui et but au goulot, sa vue restant ancrée dans celle du jeune homme.

Thaïs ne voulait en aucun le lâcher du regard. Maintenant qu'il était là et qu'elle l'avait pour elle toute seule, c'était sûr qu'elle allait en profiter à fond ! Elle posa sa bière tandis que Kael se servit et lui tendit un autre plat « Je suis ravi que tu aies pu venir passer la soirée avec moi! J'en avais besoin. » À cette phrase, qui semblait anodine, Thaïs élargit le sourire qu'elle avait déjà depuis le début de la soirée. Il avait besoin d'elle, c'était sûr. Comme elle, elle avait grandement besoin de lui ! C'était l'amour et il y avait que cela ! Enfin, elle le comprenait dans ce sens en tout cas. Elle commença à manger, zieutant le film mais pas totalement concentrée dessus car elle avait plutôt envie de porter toute son attention sur Kael. ❝ Oui je comprends... C'était dur de ne pas te voir pendant toute ces semaines. ❞ Elle posa son plat sur la table basse puis tourna complètement son visage vers lui. ❝ J'avais tellement hâte de te voir, j'attendais ce soir avec grande impatience tu sais ! ❞ Elle approcha ses lèvres de lui pour poser un doux baiser sur joue puisqu'il était de profil puis elle se retira et prit la main de Kael pour qu'il la pose sur sa cuisse. Thaïs était une femme très tactile et lorsqu'elle était avec lui, ce trait de caractère était encore amplifié. Elle ne pouvait s'empêcher de le toucher et maintenant qu'elle savait ce qu'elle ressentait pour lui, elle ne pouvait vraiment pas se passer de son contact.

Qu'est-ce qu'elle était bien là. Regarder un film en amoureux parce que c'était ça enfin de compte cette soirée. C'était pour qu'ils puissent enfin se retrouver tout les deux. Thaïs prit une bouchée de son riz cantonnais, puis détourna son attention de Kael pour regarder le film. Le moment où Raiponce dévoile à Flynn Rider que ses cheveux étaient magiques. Un petit sourire vint arborer ses lèvres lorsque le prince charmant fut déboussolé par cette révélation. Cependant, Thaïs fut dérangée par le bruit du portable de Kael qui vint de vibrer... D'un coup sec, son visage se tourna vers lui et machinalement elle répliqua : ❝ Qui c'était ? ❞ « Oh rien, c'était Caro! » Encore elle, toujours elle. La jalousie montait en Thaïs rapidement surtout lorsqu'elle vit Kael lui répondre. Et il pensait qu'avec son baiser sur le front, elle allait oublier comme ça ?! D'un geste, elle prit son portable et l'éteignit à la suite. ❝ Tu n'as pas besoin de ça ce soir, tu es avec moi ! ❞ Dit-elle, quelque peu énervée. « C'était Caro qui nous souhaitait une bonne soirée, je veux juste juste la remercier! Ne réagis pas comme ça! » Juste la remercier... C'était comme ça que ça commençait et puis après il allait la zapper... Non, il était hors de question pour elle de laisser ces pensées vagabonder sur autre chose que sur elle. Son visage vint de nouveau face à lui ❝ N'est-ce pas ? Ça me donne l'impression de ne pas te suffire... ❞ « Mais non! Thaïs pourquoi tu réagis comme ça?! Tu sais très bien que tu m'es plus importante que Carolyn! » Elle déglutit quelque peu puis le regarda prendre sa bière. ❝ Alors prouves le moi. ❞ « Je n'ai rien à te prouver Thaïs! Ca fait des années que tu es à mes côtés, tu devrais le savoir sans que je ne te prouve quoique ce soit! » Oui elle le savait ça et pourtant elle voulait encore plus que ça. Elle posa sa main sur sa boisson pour le lui retirer des mains tandis que l'autre se posa sur son torse. ❝ Tu es important pour moi aussi tu sais... ❞ Elle le regarda dans les yeux puis approcha ses lèvres contre les siennes. Voyant qu'il répondait à son baiser, Thaïs ne se priva nullement d'approfondir ce geste de tendresse qui reflétait tout l'amour qu'elle éprouvait pour lui ou du moins ce qu'elle pensait ressentir pour lui. Sa main qui était sur son torse vint se faufiler sous son haut, elle était bien là, cet instant fut pour elle quelque peu magique. Cependant, il se retira soudainement. « Non Thaïs, ce... ce n'est pas comme ça que tu es importante pour moi! Je... Comment dire! Tu es ma famille, une partie de moi, de ma vie! » Choc brutal. Son regard fixait le sien et elle sentait les larmes qui venaient à elle. ❝ Pourquoi... Pourquoi tu me fais ça ? ❞ D'un geste furtif elle se leva du canapé et se dirigea dans la salle de bain rapidement, fermant la porte à clef. Elle pleurait, c'était automatique. Elle se regarda un instant dans le miroir puis brusquement elle se mit à faire valser au sol tout les produits qui étaient sur le rebord du lavabo. ❝ POURQUOI TU ME FAIS ÇA ?!? ❞

Thaïs n'avait même pas entendu toutes les explications de Kael, non, sa maladie faisait qu'elle ne voyait que la souffrance de ce rejet qu'il venait de faire preuve à son égard. « Tu sais très bien ce que je ressens pour toi... Tu es comme une soeur pour moi, tu sais tout de moi. » Une soeur... ❝ ARRÊTES DE DIRE ÇA !! ❞ Elle frappa violemment la porte avec ses poings. ❝ COMMENT PEUX-TU ME FAIRE ÇA À MOI ?! COMMENT PEUX-TU ME COMPARER À MAÏ ?!? ❞ Encore une frappe violente contre la porte et cette fois-ci elle ne s'arrêta pas, complètement en furie, chagrinée et énormément blessée. ❝ TU N'ES QU'UN SALAUD UN SALAUD !!! ❞ Tout les mots que Kael sortaient semblaient dérisoires à la peine qu'elle ressentait à ce moment là. « Je peux comprendre que tu sois blessé, mais laisses moi t'expliquer je t'en prie Thaïs. » La violence de ses coups ébréchait peu à peu ses mains qui commençaient à saigner puis le silence s'installa. Thaïs posa son front contre la porte et elle se laissa glisser doucement jusqu'à atteindre le sol. Seul ses pleurs englobaient toute la pièce. ❝ D... dis moi... que tu m'aimes... dis le moi... ❞ Elle était complètement chamboulée et personnes ne semblaient pouvoir lui rendre la raison. Elle voulait juste qu'il l'aime et voilà tout. Le regard de Thaïs se hasarda sur la pièce, comme si elle n'était plus vraiment là. Attendant quelque chose qui pourrait lui faire cesser ses larmes de détresse, apaiser cette blessure béante que sa folie lui faisait ressentir. « Thaïs... Bien sûr que je t'aime! » Un battement de cil, une réaction. « Je t'aime, tu es dans mon coeur, tu fais partie de moi! » Ses lèvres s'étirèrent légèrement, faisant apparaître un léger sourire en coin. « Ouvres la porte maintenant, s'il te plaît. » Elle renifla doucement puis tenta de se remettre debout lentement. Sa main droite, fragile dorénavant puisque sa peau était écorchée, ouvrit la porte pour apparaître devant Kael. Elle lui souriait car il l'aimait. Toute timide, les yeux brillants et les joues qui portaient les traces de ses pleurs, sa voix se mêla au silence du moment discrètement, presque un chuchotement. ❝ Je... suis fatiguée... ❞

Kael vint vers elle, la soutenant pour qu'elle puisse mieux marcher. Elle avait l'impression que ses jambes allaient se dérober au sol. Elle n'avait plus de force du tout. C'était tout naturel qu'elle se laisse guider par lui jusqu'à la chambre, puis elle s'assit sur le bord du lit et attendit que Kael s'occupe d'elle. Lorsqu'il s'absenta quelques secondes pour prendre de quoi soigner ses mains, le regard de Thaïs restait ancré sur la moquette du sol. On avait l'impression qu'elle ne faisait plus partie de ce monde, qu'elle était partie ailleurs et c'était le cas. Kael revint « Ne me fait plus jamais ça... J'ai horreur de te voir comme ça! » Il pansa ses blessures et elle ne réagissait toujours pas. Elle se laissa juste faire. Le soin fini, elle releva la tête pour voir Kael sortir de nouveau de la chambre. Pendant ce laps de temps, elle enleva ses chaussures et son corps la guida sous la couette. Elle était tellement lessivée de cette soirée. Sa crise avait complètement vidé toute son énergie. Cependant, elle sentit la présence du jeune homme et elle avait besoin de lui. Elle avait toujours besoin de lui, de sa présence. Complètement dos à la porte, donc dos à lui, elle ne put voir l'expression de son visage. Mais cela lui importait peu puisqu'elle savait qu'il était là, qu'il n'allait pas partir, n'est-ce pas ? ❝ Prends moi dans tes bras... ❞ Murmura-t-elle. Oui, elle aura toujours besoin de lui. Thaïs sentit Kael se glisser sous la couette et c'était tout naturel pour elle d'aller vers lui et d'être dans ses bras. Comme d'habitude et ça restera toujours comme ça. Elle se sentait apaisée et en sécurité lorsqu'elle était avec lui, ce ressenti ne changera jamais et ce n'était pas la maladie qui parlait, c'était juste Kael et Thaïs. « Dors, tu es épuisé par ce qu'il vient de se passer. Demain est un autre jour. » En entendant ces mots, Thaïs ferma les yeux tout en s'engouffrant encore plus dans les bras de son meilleur ami, puis la fatigue gagna et elle s'endormit.


THE END

crédit CSS : Drey
gif : LLAM


Dernière édition par Thaïs Cross le Jeu 1 Mar - 13:51, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: « Baby, I love you, I need you here. Give me all the time »┃KAELÏS [SUJET FINI]   Lun 5 Déc - 22:18



And maybe, I'll find out a way to make it back someday. To watch you, to guide you. Through the darkest of your days. If a great wave shall fall and fall upon us all. Then I hope there's someone out there who can bring me back to you
Les vacances de Noël, il était grand temps que je puisse en profiter comme il se doit! J'étais en vacances depuis quelques jours, et je pouvais de nouveau redevenir le garçon social qui ne pense pas qu'à ses études! Depuis le début de l'année, je n'ai pas eu le l'occasion de sortir à ma guise et de profiter de ma vie étudiante. Qui a dit que les études étaient faites pour les fêtards? Entre l'université, le boulot au cinéma et les travaux à faire chez soi, je n'ai pas le temps de faire quoique ce soit en dehors de ces trois choses là. Je l'ai voulu, c'est certain! Lorsque je m'étais décidé de partir à l'université, il y a quatre ans, c'était pour être le meilleur possible quoiqu'il en coûte. Et c'est ma vie sociale qui me coûte! Mis à part Carolyn et mes amis de fac, je ne vois personne. Malgré tout, j'ai décidé la semaine passé d'arrêter enfin mon job au Phoenix... faire le larbin à nettoyer la merde des autres, il y a un temps pour tout et pour chaque chose... et je pense que deux ans, j'ai assez donné!

Vendredi soir, j'avais terminé de bosser pour le Phoenix quelques heures plus tôt. Le week-end passé, j'avais reçu de nombreux messages de Thaïs... Nous nous étions pas vu depuis le mois dernier. Il est vrai que depuis notre dernière soirée ensemble au Carling, nous nous sommes plus tellement revus. Ce n'est pas parce que j'ai honte de la revoir, je regrette plus le geste que j'avais eu envers elle. Un meilleur ami n'embrasse pas sa meilleure amie, même sous le coup de l'alcool! Je ne savais plus réellement comment je devais me comporter avec Thaïs. Malgré ce baiser, pour moi, elle reste ma meilleure amie qui me connaît aussi bien que ma soeur -et pour le coup, là, elle me connaissait mieux qu'elle!- Seulement, j'avais peur qu'elle se fasse de fausses idées sur mes sentiments pour elle. C'était la première fois que l'on dépassait cette limite, et jamais il était question d'une relation plus intime entre elle et moi. J'avais demandé à Caro de ne pas être présente à l'appartement ce soir, afin de me laisser seul avec Thaïs. Nous avions besoin de se retrouver seul à seul comme au bon vieux temps! Un pack de bière, de nombreux plats à emporter chinois comme nous aimions, et des films à regarder tout le long de la soirée.

J'étais dans le canapé en train d'attendre Thaïs, lorsque je l'entendis frapper. Je me levai et je remis en place ma chemise. ❝ Mon coeur !! ❞ Je répondis à son sourire, et n'eut pas le temps de lui répondre qu'elle sauta dans mes bras ! « Doucement Thaïs! Moi aussi je suis content de te revoir! » Elle se retira de notre étreinte, et je pus la regarder. Elle était éblouissante dans cette robe noire. C'est alors que sa nouvelle coupe de cheveux me sauta aux yeux! J'étais assez surpris puisqu'elle m'avait toujours dit qu'elle ne voulait pas couper ses cheveux. Mais cette coupe là me souffla! « Tu es ravissante! Et cette coupe de cheveux! J'adore! » Elle semblait être contente que j'ai remarqué sa nouvelle coupe de cheveux. Beaucoup de femmes regrettent que les hommes ne fassent pas aux détails qui ont changé physiquement, comme un nouveau look. Seulement, moi, je prêtais à ce genre de détail, peut-être une part de féminité en moi que je ne cache pas! En tout cas, je savais que c'était très flatteur pour la gente féminine et cela ne pouvait me donner que des points positifs auprès des femmes! ❝ Je te plais comme ça ? ❞ Je fis un léger sourire, en ouvrant plus la porte afin de la faire rentrer dans l'appartement. « Absolument, tu es divine! Tu as ce côté femme que tu n'avais pas avec tes cheveux plus longs! » Je la fixais en train de regarder le moindre recoin de la pièce principale. Depuis l'arrivée de Caro à la fin de l'été, elle avait réussi à bien s'approprier les lieux. C'était mon but, afin qu'elle se sente à l'aise et comme chez elle. ❝ Et toi, tu n'as pas changé... Toujours aussi beau !!! ❞ J'émis un léger rire, « Tes compliments m'avaient manqué! » Discrètement, je la regardais. On dirait qu'elle avait sorti le grand jeu avec cette robe. J'en étais d'ailleurs surpris puisque d'habitude lors de nos après midi, nous étions plus du genre pyjama! « Je suis assez satisfait de l'appart'! Pas trop petit pour deux! » Je la rejoins dans le canapé. Les petites attentions que j'avais préparées avaient l'air de lui ravir. Elle avait raison, nous nous étions pas vu depuis trop longtemps. Seulement, la revoir me rappeler notre soirée dérapage au Carling. J'avais eu la décence de m'arrêter avant que cela n'aille trop loin!

Je posai mes yeux sur elle, « J'espère que t'es prête pour le marathon de films, et que t'es aussi prête à te faire exploser le bide par le chinois! » Nous avions dépassé la limite de l'amitié lors de cette soirée, seulement, nous étions tactiles l'un envers l'autre, c'est pourquoi je n'étais pas surpris lorsqu'elle posa sa main sur ma cuisse. ❝ Je serais prête à tout pour passer une très bonne soirée avec toi, tu me connais. ❞ Cependant, cette parole me dérouta légèrement... prête à tout? Que voulait-elle insinuer par là?! « Je n'en doute pas en effet!» Elle retira sa main puis se pencha vers la table basse pour voir les films, ❝ Que m'as-tu réservé alors ? ❞ Je connaissais parfaitement les goûts de Thaïs, assez satisfait de mes choix, je prends rapidement les DVDs. Je les lui mets sous les yeux, l'un après l'autre, « On commence par Raiponce, car je ne l'ai toujours pas vu. Puis Pocahontas, où l'on est obligé de chanter les chansons! Et on termine par le meilleur, Mulan! » Quand je la regardais, je vis une certaine lueur dans ses yeux, comme ce côté félin que j'avais vu au Carling... Je n'y prêtais pas plus attention, sûrement pour ne pas me poser trop de questions. Nous avions ce point commun pour les dessins animés... de retrouver durant une soirée notre enfance, alors que nous étions naïfs et innocents. ❝ Commençons tout de suite alors ! ❞ Elle avait l'air plus que ravie de ce que j'avais prévu pour notre soirée, j'en étais persuadé! Je la fixais alors qu'elle se déplaçait jusqu'à ma télévision pour mettre le DVD en route. Je ne pouvais le nier, Thaïs était d'une beauté parfaite encore ce soir-là; mais je ne parviens toujours pas à la voir autrement que ma meilleure amie! J'attrapais l'une des bières qu'elle me tendait, ❝ À cette soirée rien qu'à nous. ❞ J'émis un large sourire, et trinquai avec elle avant de boire une longue gorgée. Ils se regardaient les yeux dans les yeux, alors que le film commencé. « Je suis ravi que tu es pu venir passer la soirée avec moi! J'en avais besoin. » Je me penchais vers la table pour attraper le poulet chop suey pour moi, et je donnai un des autres plats pour Thais. Mon regard se détourna du sien pour regarder le film se mettre en route. ❝ Oui je comprends... C'était dur de ne pas te voir pendant toute ces semaines. ❞ J'émis un léger sourire. Elle était ma meilleure amie, une des rares personnes qui étaient au courant de tout de ma vie. J'avais eu beaucoup de mal à ne pas lui parler durant ces dernières semaines et je me confiais plus à Maïwenn et Carolyn... ❝ J'avais tellement hâte de te voir, j'attendais ce soir avec grande impatience tu sais ! ❞ Je répondis par un léger « Moi aussi. », cependant, j'essayais de me concentrer sur le film, mais Thaïs me déposa un léger baiser sur la joue. Je ne fus pas surpris lorsqu'elle prit ma main pour la poser sur sa cuisse. Seulement, je commençais à me poser une question "Pourquoi faisons nous semblant qu'il ne s'était rien passé lors de notre dernière soirée?" Nous n'en avions pas parlé durant les dernières semaines, et encore moins ce soir... Je souhaitais lui en toucher quelques mots, mais je ne savais pas comment m'y prendre... Je ne réagissais pas à ce baiser, je continuais à manger mon poulet chop suey tout en regardant le film.

Je sentis mon portable vibrer dans ma poche et je regardais alors le message provenant de Carolyn. « J'espère que tu passes une bonne soirée. Je ne rentre pas ce soir, ne t'en fais pas! Bisous.» J'émis un léger sourire à son message, toujours aussi prévenante... hum pardon? Carolyn prévenante?! J'étais plutôt surprise qu'elle me prévienne de son absence de la nuit. ❝ Qui c'était ? ❞ Je tourne la tête, et je vois Thaïs me fixant avec un regard légèrement froid. « Oh rien, c'était Caro! ». Rapidement, je lui envoie ma réponse « Merci ! Passe une bonne soirée. N'oublie pas de rapporter les croissants demain matin! » Je vois que Thaïs me regarde toujours avec cet air déconcerté... Je m'approche d'elle et je lui dépose un baiser sur le front. ❝ Tu n'as pas besoin de ça ce soir, tu es avec moi ! ❞ Pardon? J'avais eu le temps de cliquer sur envoyer avant que Thaïs n'attrape mon portable de mes mains! Qu'est-ce qu'il lui prenait!? Je savais parfaitement que j'étais avec elle, mais j'avais bien le droit de répondre rapidement à Carolyn! Je me recule légèrement d'elle, je pose mon regard sur « C'était Caro qui nous souhaitait une bonne soirée, je veux juste juste la remercier! Ne réagis pas comme ça! » Le visage de Thaïs se rapproche de moi, ❝ N'est-ce pas ? Ça me donne l'impression de ne pas te suffir... ❞ Quoi?! « Mais non! Thaïs pourquoi tu réagis comme ça?! Tu sais très bien que tu m'es plus importante que Carolyn! » Je ne comprenais pas pourquoi elle réagissait comme cela, d'ailleurs, je ne l'avais jamais vu ainsi... peut-être avec Maïween à vrai dire! C'était comme si elle était jalouse de ma relation avec Carolyn. Je m'avance sur la table pour poser mon poulet chop suey, et j'attrape l'une des bières. D'habitude, j'étais assez doué pour décrypter ce que pouvais penser Thaïs, mais je dois dire que depuis quelque temps, c'était très flou pour moi... ❝ Alors prouves le moi. ❞ Je n'avais rien à lui prouver, depuis le temps, elle devait le savoir qu'elle était importante pour moi, que je la considère comme ma famille! Qu'est ce qui lui prenait vraiment?! « Je n'ai rien à te prouver Thaïs! Ca fait des années que tu es à mes côtés, tu devrais le savoir sans que je ne te prouve quoique ce soit! » Mais, Thaïs me retira ma bière des mains pour la poser sur la table. Je regarde son autre main se poser sur mon torse, et je pose mes yeux sur elle.

❝ Tu es important pour moi aussi tu sais... ❞ Sans crier gare, elle posa ses lèvres sur les miennes, mes yeux s'écarquillèrent. Pardon?! Et dire que je voulais lui parler du baiser de notre dernière soirée... et maintenant elle m'embrasse? Mais pendant que j'étais en train de penser, mes yeux se ferment et je réponds à son baiser. Non... Non... Je ne pouvais faire cela. Brusquement, je me retire de son étreinte, « Non Thaïs, ce... ce n'est pas comme ça que tu es importante pour moi! Je... Comment dire! Tu es ma famille, une partie de moi, de ma vie! » Alors que j'étais en train de lui expliquer, tout en faisant sorte de m'excuser, je voyais ses yeux qui commençaient à se remplir de larmes... Non pas ça! Pourquoi réagit-elle ainsi?! ❝ Pourquoi... Pourquoi tu me fais ça ? ❞ « Thaïs stop! Ce n'est pas dans le but de te faire du mal... » Mais alors que je voulais continuer à lui expliquer calmement, Thaïs se mit à courir en direction de la salle de bain, les larmes aux yeux! Je la rejoins, mais elle s'était enfermé dans la salle de bain. « Thaïs, je t'en prie! » ❝ POURQUOI TU ME FAIS ÇA ?!? ❞ Qu'est-ce qui lui passait par la tête, bon sang?! Je m'asseyais au pas de la porte, tout en cherchant les mots. « Tu sais très bien ce que je ressens pour toi... Tu es comme une soeur pour moi, tu sais tout de moi. » C'était une première pour moi cette situation, et je ne savais absolument pas comment réagir face à cela! ❝ ARRÊTES DE DIRE ÇA !! ❞ mais de dire quoi? C'était la première fois que je voyais ou plutôt écouté Thaïs réagir de la sorte, et je ne savais quoi faire pour la calmer! Mon corps se mit à bouger, elle venait de mettre un coup violent dans la porte! ❝ COMMENT PEUX-TU ME FAIRE ÇA À MOI ?! COMMENT PEUX-TU ME COMPARER À MAÏ ?!? ❞ La comparer à Maïwenn?! Mais il n'y avait rien de comparable! « Quoi? Mais arrêtes ça tout de suite! Jamais je ne pourrais te comparer à elle ni à qui que ce soit! » J'avais haussé le ton pour qu'elle puisse bien m'entendre! Puis, elle se mit de nouveau à frapper contre la porte sans s'arrêter! « MAIS STOP THAÏS, je t'en prie! » Sa façon de réagir commençait à me faire vraiment du mal, et je ne savais pas comment la stopper... ❝ TU N'ES QU'UN SALAUD UN SALAUD !!! ❞ Un salaud? « Je peux comprendre que tu sois blessé, mais laisses moi t'expliquer je t'en prie Thaïs. » Je ne voulais pas qu'elle se blesse à force de frapper contre la porte... Les coups contre la porte cessèrent enfin après un certain temps... « Thaïs, ouvres la porte... laisses moi t'expliquer! » Je posais l'oreille contre la porte, et je ne pouvais entendre que les bruits de ses pleurs... à ce moment là, j'avais l'impression d'avoir comme le coeur brisé à ce moment là...

❝ D... dis moi... que tu m'aimes... dis le moi... ❞ Je me pinçais les lèvres. Décidément, j'avais le coeur meurtri à ce moment, et je ne savais toujours pas comment réagir face à ses pleurs. Mais bien sûr que je l'aime, j'ai tellement d'affection pour elle, mais d'une autre façon. Néanmoins, à ce moment là, je ne pouvais pas me permettre de lui dire cela afin qu'elle se retrouve dans une autre crise. « Thaïs... Bien sûr que je t'aime! Je t'aime, tu es dans mon coeur, tu fais partie de moi! » Je me recule vivement de la porte, « Ouvres la porte maintenant, s'il te plaît. » Je n'avais aucune réponse de la part de Thaïs, je commençais à m'inquiéter. Est-ce qu'elle allait bien?! Mais j'entendis la poignée de porte puis celle-ci s'ouvrit. Ses yeux étaient brillants, les larmes encore sur les joues. Cependant, elle affichait un léger sourire sur son visage... Elle était tellement changeante, et je ne savais pas comment affronter cela. C'est alors que je vis ces mains légèrement en sang. ❝ Je... suis fatiguée... ❞ Je me levai et j'aidai Thaïs à se lever à son tour. Je l'emmenai en silence, dans la pièce à côté, ma chambre. Je retournai à la salle de bain, pour prendre de quoi désinfecter ses mains, et des pansements. Je m'agenouillai au pied du lit, et je commençais à la soigner. Je lève les yeux pour poser mon regard sur le sien, et dans un chuchotement « Ne me fait plus jamais ça... J'ai horreur de te voir comme ça! » Après avoir pansé ses mains, je lui demande doucement de s'allonger sur le lit. Je lui dis que j'arrive rapidement. Je file dans le salon pour éteindre la télé, et ranger la table... sinon à l'arrivée Carolyn au matin, j'allais me faire crier dessus! A mon retour, Thaïs était sous la couette. À l'époque, nous avions tellement l'habitude de dormir ensemble, mais après ce soir-là, je ne savais plus comment me comporter... Est-ce que je pouvais encore dormir à ses côtés à moitié nu? ❝ Prends moi dans tes bras. ❞ La voix de Thaïs me fit sortir de mes pensées, Je ferma les yeux un cours instant, comme pour reprendre mes esprits. Je retira mes chaussures, mes chaussettes, et la chemise, et je me glissa sous les draps. Je ne voulais pas changer de comportement après ce qu'il venait de se passer. Certes, je ne savais plus réellement comment je devais réagir et me comporter avec Thaïs, mais je ne voulais pas non plus balayer tout ce qui m'importait à ce moment-là! Je sentis Thaïs se glisser contre moi, et je posais mes bras autour de son corps. J'avais besoin d'elle, j'avais besoin de son contact, quoi qu'il advienne, et même ce baiser et cette crise ne me feront pas changer d'avis sur ma relation avec Thaïs. C'est juste que pour le moment, je ne savais pas ce qui se passait dans sa tête, et j'étais d'ailleurs un peu effrayé d'imaginer certaines choses qui n'allaient pas dans mon sens! « Dors, tu es épuisé par ce qu'il vient de se passer. Demain est un autre jour. » Je déposais un baiser dans le creux de son cou, comme j'avais l'habitude de le faire auparavant. Pendant un certain moment, je restais là à regarder droit devant moi, alors que Thaïs était endormie. J'essayais de mettre des mots sur ce qu'il venait de se passer ce soir, mais, j'avais toujours autant de mal à comprendre ces réactions! J'avais beau retourner notre soirée dans tous les sens, je n'avais aucune réponse. Pourquoi cette crise aussi violente?! À force de réfléchir et de penser, ma fatigue eut raison de moi, et je m'endormis, en serrant Thaïs fort contre moi.
THE END


Dernière édition par Kael Helgeland le Mer 29 Fév - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: « Baby, I love you, I need you here. Give me all the time »┃KAELÏS [SUJET FINI]   Mer 29 Fév - 0:52

THE EEEEEND
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « Baby, I love you, I need you here. Give me all the time »┃KAELÏS [SUJET FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Baby, I love you, I need you here. Give me all the time »┃KAELÏS [SUJET FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» baby, i love you, won't you tell me your name (pandy)
» Ginger♣ « Your love is like a shadow on me all of the time ♥ » U.C
» 04. Love you like a love song, baby...
» oh baby, you should go and love yourself.
» Hello baby love... [Shasey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: