Carostandrea ○ i just wanna run, hide it away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Carostandrea ○ i just wanna run, hide it away   Mer 26 Oct - 0:23

Je respire profondément et maudis la putain d'étoile sous laquelle je suis née. Je rabats l'écran de mon ordinateur sèchement sans dire au revoir à Lemon et siffle entre mes dents « Cambridge... » Je tourne dans l'appartement en trainant des pieds, je ne sais même pas si Kael est là. En plus je m'en fous. Je lorgne sur la tarte à la pomme que j'ai préparé l'après-midi même. Oserais-je ? Je fourre la patisserie dans un sac et m'en vais chez Tristan. Je sonne une fois, puis deux. Il manquerait plus qu'il soit pas là, je serai alors vraiment toute seule. Puis la porte s'ouvre... sur Andrea. Je ravale vite mes larmes et le regarde, interdite. Oups. « Euh... » Impossible de déverser mon chagrin si il est là, déjà qu'il me prend pour une folle. Je souris et entre e le poussant. Tristan est là aussi. Je lui tends le gâteau et lâche « J'espère que vous n'avez pas mangé, je vais vous préparer ma spécialité. » avant de me précipiter dans la cuisine pour y pleurer à mon aise. Oignon, planche à découper et couteau, la parfaite excuse à mes larmes. « Oh non on a pas eu le temps...t'es arrivée pile à ce moment là... Te donne pas tant de mal on a pas très faim. » Je hausse un sourcil. Tout est parfaitement rangé, rien n'indique qu'ils étaient sur le point de... ohmondieu. Les aurais-je dérangés pendant que... Je lâche mon oignon qui roule sur le plan de travail. Je suis vraiment trop nulle. « Tu as besoin d’aide, peut être ? » Je reprends l'oignon avec rudesse et m'écrie « Non ! Non, surtout pas. » Je renifle. « Je peux m'en sortir toute seule, j'ai besoin de personne. » Le couteau raffle mon pouce, le sang perle, j'éclate en sanglots. « On a pas idéé-ée d'aiguiser autant ses uste-ensiles de cuisiii-iine. » « Carolyn… » Il intervient tout de même, me faisant lacher le couteau et m'éloignant de là où j'étais. « Qu’est-ce qui se passe ? » « Rien, tout va bien, ma vie est un conte de fées, vous en faites pas. » J'essaye de fuir pour me réfugier dans la salle de bain. Tristan nettoie mes bêtises et vient me réconforter comme il peut. Par où commencer ? Jouons la soft. « Je viens de me faire larguer par un mec avec qui je ne sortais même pas. » Qui dit mieux ? Moi, mais pas tout de suite. Je prends une feuille de sopalin dans laquelle je me mouche avec délicatesse. Je regarde Tristan et Andrea tour à tour et me remets à pleurer comme une madeleine. « J'en ai maaaa-aaa-aaarre. » Je suis sûre que les filles sont bien moins compliquée que les garçons. « Et en plus... » Ma gorge se noue, mon coeur s'accélère. Je ne peux pas le dire, c'est trop dur, inimaginable. « Tu peux nous le dire… » Je lève mes yeux embués vers Andrea. Non je ne peux pas, pas à voix haute. Les mots de Lemon me reviennent en tête." Tu es super calme quand même." Ah, tu crois ça ? Je suffoque. « Je suis... » J'ai envie de vomir, je me revois sortir des toilettes et aller m'asseoir avec Kael devant la télé comme si de rien n'était. La dispute d'hier avec Camille a glissé sur moi sans me blesser, les mots de Lucy n'ont même pas réussi à m'irriter. Lysander m'a fait décrocher une heure, peut être plus, puis je suis revenue sur terre avec Lemon et ses conseils si justes. « Enceinte. » Je me laisse glisser sur le sol, le corps secoué de sanglots.

ENCONSTRUCTION INSTANTA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Carostandrea ○ i just wanna run, hide it away   Mer 26 Oct - 0:35

« On va pas jouer au même jeu que la dernière fois si ? » Il rit un peu, sa main explore mes cheveux avec insistance. « C’était pas si mal, pourtant… » Je me marre et prend ses lèvres. La sonnerie de la porte retentit soudain dans l’appartement. Je grogne un peu. « Ignore, on s'en tape. » Il m’embrasse de nouveau, se fait plus pressé. Je me couche sur lui sans lâcher ses lèvres, ma main partant déjà à l’exploration de son corps maintenant familier. On sonne de nouveau. Je m’écarte, soupire. « Merde. » Je fronce un peu le nez, mon travail sur moi voudrait que je sois capable d’aller ouvrir la porte tout seul comme un grand garçon, il n’en est rien. J’attrape sa main et l’emmène avec moi vers le hall d’entrée, ou j’ouvre la porte avec précaution. « Euh... » Carolyn me fait face, et je ne saurais dire si son air est fondamentalement contrarié où si elle est normale. Je soupire un peu, mon cerveau sonne l’alarme presque immédiatement. « J'espère que vous n'avez pas mangé, je vais vous préparer ma spécialité. » Je me tourne vers Tris, toujours aussi délicat. « Oh non on a pas eu le temps...t'es arrivée pile à ce moment là... » Je souris un peu, elle file vers la cuisine. Nous en profitons pour nous remettre en état, ma frustration me crispe un peu. Finalement, Tris me tire à la cuisine. « Te donne pas tant de mal on a pas très faim. » Elle s’active déjà, visiblement l’oignon ne lui réussit pas. « Euh… » Je regarde Tris en haussant un sourcil un peu catastrophé. Je ne comprends pas bien ce qui est en train de se passer, de toute évidence ma présence n’était pas requise. « Tu as besoin d’aide, peut être ? » Je demande en la voyant s’acharner sur son oignon comme s’il était responsable d’un meurtre. « Non ! Non, surtout pas. » Elle renifle un peu, se laisse quelques secondes pour respirer puis enchaine : « Je peux m'en sortir toute seule, j'ai besoin de personne. » Mais le couteau glisse jusqu’à son pouce, et le sang arrive tellement vite qu’il est difficile de distinguer quoi que ce soit. « On a pas idéé-ée d'aiguiser autant ses uste-ensiles de cuisiii-iine. » J’écarquille les yeux un moment, incapable de réagir aussi vite que nécessaire. Je regarde Tristan avec un air mi effaré mi perdu, puis m’approche de Carolyn avec les sourcils froncés. « Carolyn… » Je tends la main pour récupérer le couteau et le poser sur le plan de travail. Je prends l’oignon aussi, le laissant sur la planche à découper, et attrape ses épaules pour qu’elle recule de la zone potentiellement dangereuse. « Qu’est-ce qui se passe ? » Je fronce le nez, lance de nouveau un regard vers Tris. C’est lui l’ami, bon sang. « Je viens de me faire larguer par un mec avec qui je ne sortais même pas. » Je recule un peu, laisse à Tristan le réconfort à base de tapotements sur l’épaule, je ne suis pas un pro en la matière, surtout quand il s’agit de Carolyn Stowe, que j’ai toujours eu un peu de mal à saisir. « J'en ai maaaa-aaa-aaarre. » Je veux bien le concevoir… « Et en plus... » Je fais un effort surhumain et pose ma main dans son dos dans un geste qui se veut réconfortant. « Tu peux nous le dire… » Je fronce le nez, je ne savais à vrai dire même pas qu’elle était en couple. « Je suis... Enceinte. » J'écarquille les yeux et me tourne vers Tris.

EN CONSTRUCTION INSTANTA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Carostandrea ○ i just wanna run, hide it away   Mer 26 Oct - 3:20

« On va pas jouer au même jeu que la dernière fois si ? » Je ris un peu en caressant ses boucles. Décidément ma vie sexuelle est pleine de surprises ces temps-ci. Laureline et Léandre étant de toute évidence sortis dîner nous tentons d'exploiter au mieux le temps offert. Alors que mes lèvres rejoignent les siennes, j'entends un bruit de sonnette qui se veut annonciateur d'une perturbation non souhaitée. Je m'installe à califourchon sur lui et secoue la tête, il est hors de question qu'on reçoive ce soir. « Ignore, on s'en tape. » Je l'embrasse de nouveau, mes gestes se voulant un peu plus pressés. La sonnerie retentit encore. Bordel. « Merde. » Cette fois, il s'arrête stoppant toute activité tendancieuse ce qui a le mérite de me mettre de mauvaise humeur. Qui ose ? Sa main attrape la mienne et sans que je n'ai ne serais-ce que le temps de me recoiffer et me fagoter de façon plus correcte, il ouvre la porte. Sourire de circonstances on. La porte s'ouvre sur Carolyn « Euh... » Elle me fourre une tarte dans les bras et ajoute. « J'espère que vous n'avez pas mangé, je vais vous préparer ma spécialité. » Je la face assez crispé avant de répondre avec le plus de naturel possible. « Oh non on a pas eu le temps...t'es arrivée pile à ce moment là... » J'essaye d'être agréable et souris avant de la regarder se faufiler jusqu'à la cuisine. Je jette un regard exaspéré à Andrea boutonne mon jean avant de rejoindre Caro dans la cuisine en tirant Andrea par le bras. « Te donne pas tant de mal on a pas très faim. » Elle ne semble pas s'en préoccuper tant que ça et entreprend la préparation de je ne sais quoi d'ailleurs. « Tu as besoin d’aide, peut être ? » « Je peux m'en sortir toute seule, j'ai besoin de personne. » la situation devient nettement plus dramatique. Elle se coupe, le sang gicle ou presque. Je grimace reste fixé sur le sang. « On a pas idéé-ée d'aiguiser autant ses uste-ensiles de cuisiii-iine. » Andrea prend les devants et s'approche d'elle pour lui prendre un objet qui dans sa main peut être qualifié d'extrêmement dangereux. « Carolyn… Qu’est-ce qui se passe ? » J'apporte un soutien du regard à Andrea pour montrer que sa réponse m'intéresse également tout en prenant la planche à découper pour la nettoyer et ainsi me débarrasser du sang de Carolyn qui dégueulasse un peu la cuisine. Je m'approche ensuite pour tapoter doucement sur l'épaule de la victime. « Rien, tout va bien, ma vie est un conte de fées, vous en faites pas.  Je viens de me faire larguer par un mec avec qui je ne sortais même pas. J'en ai maaaa-aaa-aaarre.  Et en plus... » Le suspens est intenable, je commence vraiment à me demander ce qu'elle a si ce n'est cette facilité déconcertante à s'enticher des mauvaises personnes, mon cas mis à part. Andrea décide de prendre les devant avec une phrase tout à fait rassurante. « Tu peux nous le dire… » Dans des situations de ce genre j'ai l'affreuse tendance de paniquer en voulant jouer aux devinettes, mais je m'abstiens apportant à la phrase de mon petit ami un appui par un hochement de tête. « Je suis...Enceinte. » J'ouvre la bouche puis la referme tentant de ne pas laisser échapper quelque chose d’inapproprié. « Tu es sérieuse ? » Avec Caro il faut s'attendre à tout, c'est une très bonne comédienne. Je ne voudrais pas tomber dans le panneau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Carostandrea ○ i just wanna run, hide it away   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carostandrea ○ i just wanna run, hide it away
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: