Cut Cut Cut ♦ Lemon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Cut Cut Cut ♦ Lemon   Ven 16 Sep - 15:16

Misons avant tout sur l'effet de surprise. Le plan est simple, Mitchell veut se couper les cheveux ? On va l'aider. Masqués et habillés de noir, nous attendons qu'elle rentre chez elle. Lorsqu'elle traverse le parc, nous sommes prêts ciseaux en mains et l'un de nous donne l'alerte. Nous nous ruons sur la fille, certains bloquent ses mouvements pendant que j'exécute quelques coupes aléatoires. Bientôt les mèches tombent une à une et les cheveux longs de Lemon Mitchell ne sont plus qu'un lointain souvenir. Je ricane et nous relâchons la fille en pleurs avant de fuir avant qu'elle ne puisse tenter quoi que ce soit pour nous identifier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Cut Cut Cut ♦ Lemon   Lun 24 Oct - 22:00

Samedi soir. Je rentre chez moi vers minuit moins quart, seule. Chandler passant sa soirée avec Jason et quelques autres potes à eux et moi la mienne avec Zach et quelques autres amis, on a dû se séparer. Les gars avaient proposé que l'un d'eux me raccompagne mais j'ai refusé. J'ai ma voiture, ça va quoi, je peux rentrer toute seule. La demoiselle en détresse toute fragile qui a besoin qu'on la protège est un rôle que je laisse plutôt à Lemon le personnage. Je descends de la voiture et claque la porte. Le bruit résonne dans le quartier. A croire que je suis la seule personne qui rentre à cette heure-ci. Of course. T'as ceux qui ont dû rentrer à 22h, l'autorité parentale ayant le dernier mot. Et t'as ceux qui rentrent à une heure trop tardive pour qu'on puisse dire que c'est la nuit pour une raison ou une autre. Et t'as moi, la fille ne voulant pas inquiéter sa mère enceinte, ayant peur que celle-ci s'intéresse encore plus à sa vie au risque de percer à jour son secret. Comprenez, j'aime ma mère et c'est justement pour cette raison que j'évite à tout prix qu'elle ne sache que j'ai une double vie. Sa petite Lemon à elle, mentir ? Rien que d'y penser, j'en ai la chaire de poule. Il ne faut jamais qu'elle ne le sache. Ni elle, ni mon père.

Je n'ai rien vu venir. Une main se ferme sur mon bras gauche puis une autre sur mon bras droit. J'essaie de me débattre pensant que je me fais braquer par un idiot qui ne connaît pas le quartier et auquel je pourrais échapper mais réalise qu'il sont d'eux. J'entends quelques ricanements. Ils sont plus nombreux que ça. Que me veulent-ils ? De l'argent ? Les clés de la voiture ? Des gens qui en veulent à mon père et qui viennent me kidnapper pour ensuite demander une rançon ? Je donne des coups de pieds sans vraiment viser, une exclamation échappe à l'un d'eux. Tu ris moins maintenant, connard. On me tient les pieds de façon à ce que je reste en place et la pression sur mes bras se fait plus forte. A présent je ne peux absolument plus bouger. J'entends un bruit puis réalise à quoi il correspond. Yeux écarquillés, comprenant ce qu'on me faisait j'arrête de bouger dans l'espoir de minimiser les dégâts. Les larmes me montent aux yeux et me baignent rapidement le visage sans que je ne puisse les retenir. Qui sont ces personnes ? Pourquoi me font-elles ça ? Qui m'en voudrait assez pour me faire une telle chose ? Je cherche, je cherche mais ne trouve pas. Ils me relâchent comme l'on jette une chose dont on n'a plus besoin dans la poubelle. Les larmes continuent de couler alors que leurs rires fusent. Je me sens violée, humiliée. Pourtant, ils n'ont fait que me couper les cheveux. Pourquoi n'ai-je pas crié ? Ça aurait alarmé ma mère ou l'un de nos voisins. A croire que réellement, quand on se retrouve dans une situation dangereuse, on devient idiot. Les films d'horreur sont plus réalistes que je l'ai toujours pensé en fin de compte. Je reste recroquevillée par terre, incapable de faire autre chose à part rester ainsi, observant les fleurs de pétunia que ma mère chérit tant. Qu'est-ce qu'elle va penser si elle se décide à jeter un coup par dessus la fenêtre ? Qu'est-ce qu'elle va penser si j'entre chez nous, yeux rouges, cheveux coupés. Mes cheveux... J'amène difficilement ma main jusqu'à ma tête puis décide que non, non je ne veux pas encore savoir. Je vais encore rester quelques minutes ici. Et après je me relèverai. Je ramasserai mes mèches de cheveux qui doivent être éparpillées autour de moi et j'irai chez Rose. Si elle n'y est pas, je l'attendrai. Jusqu'au matin si besoin. J'ai besoin de ma meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cut Cut Cut ♦ Lemon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: