She's just a poor girl nobody loves her ♦ Carolyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: She's just a poor girl nobody loves her ♦ Carolyn   Ven 16 Sep - 14:16

Je sors mes gants, c'est le moment ou jamais, Stowe n'est pas là. J'entre par la fenêtre ouverte et inspecte les lieux avec intérêt à la recherche d'indices qui pourraient me permettre de trouver une information compromettante, chose qui ne devrait pas être bien difficile. Dégouté mais déterminé je termine par la poubelle de la salle de bain ou je trouve l'information du siècle. Je jette un coup d'œil au test et affiche un rictus méprisant. Stowe est enceinte tiens donc. Après un rapide coup d'œil sur son ordinateur portable dont le clapet est seulement fermé, j'épluche ses conversations facebook, qui me donnent rapidement l'identité du père. Bien. Je sors un sac en plastique et y met le test de grossesse. Je pose un micro caché entre les bibelots qui ornent son salon et griffonne un message en lettre capitales avec mon marqueur rouge.

Spoiler:
 

Méfait accompli, je sors à la hâte, personne ne doit me voir ce soir, cette fois ces gamins vont véritablement avoir ce qu'ils méritent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: She's just a poor girl nobody loves her ♦ Carolyn   Lun 26 Sep - 4:12

J'entre dans l'appartement en trombe, jette mon sac dans un coin, ma veste sur le canapé, ôte mes chassures à la hâte et me jette sur mon lit. Mon ordinateur est fermé. Je l'allume, ouvre une page internet et clique sur le favori facebook. Personne.. Tout le monde est parti à Cambride pour la super soirée au Fez Club. Je fixe mon écran d'un air absent, puis soupire. Kael n'est pas là, Rose s'amuse avec Chandler et tous les autres sont en train de faire la fête. Tous, sauf moi. Je m'asseois sur le bord de mon lit, le menton dans ma paume, pensive. Un papier attire mon attention. Je suis quasiment certaine qu'il ne m'appartient pas. Je le déplie, le lis en diagonale et finalement le laisse tomber sur le sol. Il a fallu que ça me tombe dessus. Les faux TroubleMakers m'ont donc choisi comme cible. Je fonce à la salle de bain et constate que la poubelle a effectivement changé de place. Je m'agenouille sur le carrelage et la renverse pour vider son contenu par terre. Le test de grossesse a disparu. « Fait chier. » Je balance la poubelle contre le mur et m'appuie a la baignoire, le visage entre les mains. Deux options s'offrent donc à moi. Inutile de préciser que je ne souhaite absolument pas que tout le monde soit au courant, encore moins Lysander. Ma montre indique vingt et une heures, je me vois très mal débarquer chez Tristan, surtout que je ne suis pas sûre qu'il soit à Oxford. Je retourne dans ma chambre après avoir rangé mon bordel et m'affale sur mon lit sans me déshabiller. J'attrape ma boite de somnifères sur ma table de nuit, en avale un tout rond et me laisse porter vers un sommeil sans rêve.

Quatorze heures. Je frappe à la porte de Tristan tout en me composant une mine d'enterrement. Il ouvre rapidement, signe qu'il n'était pas occupé à une quelconque activité gênante. « Tristan... Je peux entrer ? » Il s'écarte gentiment. « Bien sûr. » Je pénètre dans l'appartement et m'installe sur le canapé. Un long soupir exprime parfaitement mon état d'esprit. « Andrea n'est pas là ? » « Il se douche. Pourquoi ? Tu voulais le voir ? » Il m'adresse un regard soupçonneux. « Non c'est juste que... je dois l'embêter avec toutes mes histoires, j'aime autant qu'il ne soit pas là à chaque fois que je viens me plaindre. » Je tapotte la place à côté de moi pour qu'il vienne s'asseoir. Allez Caro, montre un peu tes talents d'actrice. A peine m'a-t-il rejointe que je fonds en larmes sur son épaule. « Tu s...sais T...Tristan, j'en ai t...tellement marre que r...rien ne marche c...comme je le veux... » Je sanglotte encore quelques minutes puis souffle. « Excuse-moi je... Je vais aux toilettes. » Je m'éloigne en reniflant, ouvre, puis ferme la porte des WC. Tristan n'a pas bougé, il doit sans doute m'attendre. Je regarde la porte de la salle de bain, hésitante, puis l'ouvre discrètement. Un rideau de buée recouvre Dieu merci la vitre de la douche, si bien que seule la silhouette d'Andrea est perceptible. Je parcours la pièce du regard, repère la bague, m'en approche le plus lentement possible. C'est à ce moment qu'Andrea décide d'entamer Bohemian Rhapsody à pleine voix. Je sursaute, laisse tomber la bague sur le sol et bouscule le porte serviette que je rattrape de justesse en m'agenouillant. « Tris ? » Je ne réponds pas, pétrifiée. Les secondes défilent, interminables. Je ne peux plus bouger toujours à quatre pattes sur le sol. Il ne manquerait plus qu'il sorte de la douche, autant dire qu'il aurait une drôle de surprise en me voyant dans cette position et à cet endroit précis. Puis il se décide enfin à reprendre sa chanson. Je souffle, ramasse la bague et sors sans un bruit. « Désolée Tristan, faut que j'y aille. Merci de m'avoir écoutée. »

Je traverse l'appartement sans m'arrêter et appelle un taxi à la vite. « A la gare s'il vous plait. » J'ouvre la main qui jusqu'alors était serrée autour de la bague. Je fixe le bijou, coupable. Mais bon, ce n'est pas comme si j'avais le choix. J'arrive à destination. Une fois la bague posée dans le casier que j'ai trouvé sans mal, je rentre chez moi le coeur lourd.
Revenir en haut Aller en bas
 
She's just a poor girl nobody loves her ♦ Carolyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» why we are so poor!!!
» ♪ Who's that girl ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: