my permission to sin. ✄ pour Callum.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: my permission to sin. ✄ pour Callum.   Dim 19 Juin - 3:46

J'éteins mon ordinateur avec détermination. Je suis une illustre conne, débile à souhait, impulsive, susceptible et désespérément amoureuse d'un immonde connard. Je me lève et balaye mon bureau d'un revers de main rageur. Je n'ai même pas envie de pleurer, je suis juste en colère, plus que je ne l'ai jamais été. Je balance mon pied dans ma chaise en hurlant. Je déteste ça. Une inspiration profonde suffit à calmer le tremblement qui secoue mes muscles depuis plus d'une heure, je reprends peu à peu le contrôle de moi même. Il faut que je parte maintenant histoire de pas trop faire attendre... Merde, comment il s'appelle déjà ? Archie ? Ouais, le hibou. Je ne sais même pas où il habite ni dans combien de temps il sera là. Je m'asseois sur le bord de mon lit, tête entre mes mains, parfaitement consciente de l'irresponsabilité dont j'ai fait preuve il y a quelques minutes. J'hésite à y aller. Mon téléphone reste désespérément muet, ni Cecil ni Camille ne semblent se préoccuper de mon mal être ce soir, pourtant je n'ai jamais eu autant besoin d'eux qu'en ce moment. Mon corps est parcouru d'un spasme, puis d'un autre, mon bras droit est pris d'un tremblement. Mon regard se pose sur la bouteille de whisky vide qui jonche le sol avant de se voiler. Je suffoque, affolée, et me laisse tomber en arrière sur mon lit. Ma crise dure à peine quelques secondes, mais elle me chamboule assez pour me clouer sur place cinq bonnes minutes. Je fais bouger le bout de mes doigts avec précaution et papillonne des cils. Je me redresse lentement. Mon traitement a jusque là bien fonctionné, du moins je le pensais. Je me lève incertaine de mes capacités à rester debout et fais quelques pas dans ma chambre. Je vais être en retard, très en retard, je sors sans prendre mon sac ni ma veste, juste mes clés. J'ai toujours vécu comme si de rien était, j'ai bu plus que de raison malgré les mises en garde à répétition, je n'ai pas pris mes pilules régulièrement, je passe bien trop de temps derrière mon écran d'ordinateur et j'efface mes crises de ma mémoire au fur et à mesure qu'elles se produisent. Epilepsie ? Connais pas.

J'accélère le pas, la fraicheur nocturne glaçant les gouttes de sueur froide qui perlaient jusqu'alors sur mon front. Je frissonne et prends plus d'assurance à chacun de mes pas. Je suis Carolyn Stowe après tout. Forte, indestructible, ce n'est pas Tristan Faure et ses emportements hebdomadaires qui vont changer ça. Mes monologues intérieurs s'arrêtent dès que j'aperçois une silhouette masculine à quelques mètres. Je rejette mes cheveux en arrière sans arrêter de marcher. Je suis le mensonge incarné, une imposture à moi toute seule, ma vie est un théatre et le rideau va bientôt se lever sur un nouvel acte. « Bonsoir. » Ma voix est ferme, sûr d'elle, comme s'il ne s'était rien passé ce soir. Je penche la tête sur le côté, mains nonchalament posées sur mes hanches. J'ai froid, mon débardeur de coton est inutile à une heure aussi tardive. « Je te conviens ? Pas trop déçu ? » Je suis sèche et hautaine. Qu'il ose me dire que je ne suis pas assez bien pour lui. Je le défie du regard, sourcils légèrement froncés, droite, fière.


Dernière édition par F. Carolyn Stowe le Lun 14 Nov - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: my permission to sin. ✄ pour Callum.   Dim 19 Juin - 11:51

For what I've done, I'll starter again [...] What I've done
Cette pauvre idiote n'avait pas réalisé la bêtise qu'elle venait de faire. A croire qu'elle était masochiste ou tellement désespérée de sa vie – elle s'autorisait cette folie de se jeter la première dans la gueule du loup. Je revenais à peine sur Londres que j'avais déjà face à moi un terrain de jeu vierge de mes folies. J'étais peut être un peu fou ou complètement salaud – mais je préférais dire et confirmer le fait que oui, j'étais un vilain garçon. […] Pauvre enfant. J'arrivai à proximité de l'université et fini par me garer sur le bord du trottoir, face au campus et ses pelouses verdoyantes. Le temps s'écoulait et je me posais la question à savoir si Carolyn ou autrement dit Freija ne me poserait pas un lapin. J'avais envie de m'amuser ce soir et il faut croire qu'elle avait décidé de son sort, après tout je n'allais pas lui annoncer qu'elle prenait un gros risque à venir me rencontrer. Non loin de là le fait que j'allais abuser d'elle ou la tuer. Je n'étais pas psychopathe, j'étais un nymphomane, voilà toute la différence.
Je passais une main dans mes cheveux épais et noir quand une silhouette m’apparaissait alors un peu plus loin. Il n'y avait presque pas un chat ce soir – et malgré le fait que je ne voyais absolument rien, je savais au fond de moi que c'était elle.

Je la vois rejeter ses cheveux en arrière comme pour me faire un peu plus d'avances qu'elle m'avait déjà fait. Je souris en coin et attends encore quelques secondes. Elle me salue, je la regarde de la tête aux pieds et m'approche d'elle avec un sourire. « Bonsoir Freija. Sans nuls doutes, tu es ravissante. » Je m'écarte doucement après lui avoir susurrer ces quelques mots, d'une voix un peu grave et suave. Chaude à souhait, tentatrice.
Je l'invite à prendre bord dans ma voiture et lui demande son adresse postale avant de démarrer. J'allume la radio de la voiture et de la musique rock résonne alors dans l'habitacle. Du bon son des années sixties.
Elle avait l'air un peu tendue, je plonge mes yeux dans les siens et lui dis alors : « Rassures moi, c'est pas la première fois que tu rencontres un mec, juste pour baiser ? »
Je me posais la question à savoir si j'avais affaire à une habituée ou non. Je me mordais la lèvre inférieure et regardais une fois de plus son corps avec insistance. Et démarrais en trombe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: my permission to sin. ✄ pour Callum.   Lun 20 Juin - 1:21

Qu'il m'appelle par mon vrai prénom fait battre mon coeur de façon irrégulière, Iona et ma mère mises à part personne n'a ce droit. Tristan l'utilise pour me mettre en colère et Camille quand il est d'humeur taquine, je ne sais même pas comment ils sont au courant de ça et du reste. Il est peut être temps que je lève le voile sur mon passé et que je ressorte Freija du placard. Caro sans Tristan n'a plus de raison d'être, même si ce n'était pas son utilité première elle n'était ces derniers temps qu'une armure censée me protéger des coups qu'il pourrait m'infliger. Et maintenant, à quoi est-ce qu'elle sert ? Je n'ai plus l'intention de le laisser m'utiliser à sa guise, je ne veux plus être la victime des ses sautes d'humeurs, sa crise de tout à l'heure était la goutte d'eau, qu'il me prenne pour une idiote en pensant que je ne découvrirais pas son petit manège m'insulte plus que le reste. Qu'il ne revienne pas, pour qui se prend-il ?

Ma respiration se fait plus lente. Un sourire aux lèvres je réponds avec condescendance « Bien sûr que je le suis, je n'ai pas l'habitude de mentir. » Je ris doucement, amusée par l'ironie de ma réponse. Lui ne verra qu'un gloussement de dinde stupide mais c'est tellement plus que ça. J'admets qu'il est extrêmement séduisant, charmeur, un brin négligé, il me fait un peu penser à Kael en plus impertinant. Je m'asseois sur le siège passager de sa voiture sans hésitation, les jambes repliées sous moi. Je donne mon adresse d'une voix légère et me borne ensuite à regarder la route, troublée par mon aplomb. Je ne sais même pas ce que je fais là, c'était encore une impulsion stupide due à mon engueulade si récente. Je tourne la tête vers lui pour l'examiner. Il me jette également un regard gris acier avant d'ouvrir la bouche. Ses mots ne me font pas ciller, j'esquisse un sourire et souffle d'une voix enjouée « A ton avis ? » Je ne m'étends pas dans mon discours, je ne veux ren savoir de lui et je compte bien en dire le moins possible. Je ne me souviens même plus de son prénom. Je pose mon coude sur le dossier de son siège et effleure sa nuque du bout de mes doigts. Mon visage se ferme lorsque je réalise que la dernière personne à qui j'ai fait ça n'est autre qu'Andrea. J'ôte rapidement ma main. « C'est ici, gare toi là. » Je descends la voiture à peine arrêtée et me dirige vers mon immeuble sans vérifier s'il me suit. C'est inutile, bien sûr qu'il me suit. Je gravis les quatre étages et ouvre ma porte à la volée. Ce n'est qu'à ce moment que je me tourne vers lui toujours souriante « Nous y voilà. » Place aux réjouissances. Il plaque ses lèvres sur les miennes et me pousse violemment à l'intérieur, claquant la porte derrière lui.

***

J'ai mal partout, j'ouvre difficilement les yeux. Instantanément le souvenir de cette nuit me revient en mémoire. « Oh non, c'est pas vrai. » Je me redresse pour réaliser que je suis allongée sur le carrelage de l'entrée. Mes yeux parcourent l'appartement vide. Je n'arrive plus à penser, d'ailleurs je ne le veux pas. Haut le coeur, je me précipite aux toilettes par précaution tout en sachant que rien ne viendrait. Ma respiration est entrecoupée de sanglots. « C'est impossible. » Recroquevillée près de la douche, la tête entre les genoux et bras entourant mes jambes, je pleure silencieusement. Qu'est-ce qu'il m'est passé par la tête ? Je ne voulais pas, définitivement pas. Et Cecil ? Mes larmes redoublent. C'est un cauchemar. Je reste ainsi plusieurs minutes puis, comme d'habitude, je me relève et souris, totalement calmée. C'est rien, personne ne saura. Il faut juste faire comme si tout allait bien. Comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: my permission to sin. ✄ pour Callum.   

Revenir en haut Aller en bas
 
my permission to sin. ✄ pour Callum.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: