Show must go on Ϟ Caro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Show must go on Ϟ Caro   Ven 20 Mai - 23:51

CECI EST UN MINI RP

Soirée de solitude notoire, l’ensemble des étudiants étant passé en mode révisions d’examens, et Tristan étant vraisemblablement de sortie avec Lemon. Je traine en me mettant au courant des dernières histoires via facebook l’éternel, qui semble parfois plus au courant de ma propre vie que moi-même je peux l’être. On s’y fait, à l’instar des célébrités du monde entier. Bien que je n’aurais jamais la prétention de me considérer comme célèbre quelque soit l’endroit ou la place que j’occupe dans une quelconque hiérarchie des individus et des âmes Oxfordienne. Ma popularité au sein de la communauté étudiante n’est liée qu’à ma sœur Calliope qui m’a déjà lâchement abandonné, et à mon meilleur ami Tristan. Rien de plus. Si Tristan ne faisait pas partie de ma vie, je ne serai rien aux yeux de tous ces gens qui lisent mon nom dans leurs fils d’actualité tous les jours ou presque. L’amitié que je porte à Tristan va cependant bien au-delà de toute considération populaire ou informatique, et je sais qu’il traverse une période hasardeuse qui le conduit très certainement à être complètement perdu. J’ignore encore ce qu’il fait exactement, mais j’ai eu vent de sa dernière rencontre toute fraiche avec Carolyn, qui il me semble n’a pas été exactement réussie. S’il est évident que je soutiendrais mon ami jusqu’au bout quelques soient ses frasques diverses et variées, je ne peux m’empêcher de penser que Caro a peut être elle aussi besoin d’une oreille attentive ce soir, et étant donné que Tristan peut compter sur Lemon ou en tout cas, sur quelqu’un d’autre que moi ce soir, et qu’il n’a pas appelé, je m’autorise à envoyer un message de proposition banale. Simplement une rencontre, nous parlerons de Tristan ou de la météo, peu m’importe. Simplement, l’affection que je porte à Carolyn est réelle, et je ne sais que trop bien ce que c’est que d’avoir le cœur brisé – quelque soit l’échelle de l’amour éprouvé.

Un texto donc, auquel elle répond par la positive. Nous nous retrouverons au Carling après son film. J’écoule le reste de ma soirée en faisant des choses futiles dignes d’un week end de glande totale, guettant une éventuelle réponse de Laureline à laquelle j’ai envoyé un texto un peu plus tôt, mais pas de signe de vie de sa part. Je finis par envoyer un message à la moitié masculine de leur duo, pour m’assurer que tout va bien. J’attrape mes clés, un peu en avance, mais je préfère ne pas me laisser dépérir d’ennui, tout seul chez moi. J’ai repoussé mon installation dans un appartement dont je serai propriétaire à plus tard depuis que j’ai revu Cally à Vienne, mais c’est une longue histoire.

Je suis en avance au Carling, et je m’installe à une table, faisant signe au serveur que j’attends pour prendre quoi que ce soit. Carolyn arrive quelques minutes plus tard. « Bonsoir. » Je me lève et l’embrasse pour la saluer. « Alors, ce film ? » je demande, en me rasseyant. Les sujets lourds ne sont pas de très bonnes ouvertures de conversation, et je ne suis pas ici pour faire ni mon curieux, ni mon voyeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   Ven 20 Mai - 23:58

Woody Allen avait toujours était le meilleur moyen de me remonter le moral -même si tuer Colin Farrell dans le Rêve de Cassandre avait provoqué une crise de larmes de plus de cinq minutes- mais étrangement ce soir l'effet avait été contraire. Ouverture du film sur la tour Eiffel, Marion Cotillard toute une moitié du film et le sosie de la prof de latin la seconde, on peut dire qu'il a fait fort pour le coup. Si Camille n'avait pas eu l'air si emballé par l'histoire qui je dois l'admettre était plus que pas mal j'aurais sûrement déserté la salle pour aller me promener, seule avec mes pensées lugubres.
Comme prévu, ma mère n'a même pas remarqué mon absence de cette nuit, elle m'a simplement saluée en me croisant dans le couloir de l'immeuble. J'ai ensuite passé ma journée à errer dans Oxford, souriant automatiquement à tout le monde, hélant les têtes connues, conversant avec animation avec tous ceux qui venaient me trouver. Rien de bien inhabituel. Même le message de Lemon posté sur mon mur et consulté alors que j'étais dans la rue n'a pas réussi à faire disparaître mon sourire. Il était comme greffé sur mon visage. Je ne suis pas la meilleure de ma classe pour rien, je joue la comédie instinctivement. Une seule personne a osé me demander si j'ai vraiment été assez stupide pour aller chez Tristan cette nuit ce à quoi j'ai répondu un « Oui, pourquoi ? » désinvolte. Fin de la discussion. Pourtant quelque chose m'a manqué aujourd'hui sans que je puisse mettre un nom dessus. Des quoi ? Emotions ? Ah oui, peut être. Anesthésiée. Vide. J'ai même poussé le vice jusqu'à proposer une sortie ciné à Camille. Trop heureux de croire que je m'étais remise de ce rejet, il a eu vite fait d'accepter.

C'est en plein milieu du film que j'ai reçu le texto de Léandre me proposant de me joindre à lui ce soir pour un verre au Carling. La perspective d'une nuit seule dans le noir à écouter Metallica en boucle suffirait à une réponse positive, mais c'est l'envie de revoir Léandre et de discuter avec lui qui me pousse à lui répondre dès la fin du film que je serai bientôt au Carling. J'embrasse Camille et appelle un taxi qui me mène au Carling. Léandre est déjà là, il se lève pour m'accueillir et me demande comment était le film. « Oh, bien, même si l'acteur se prenait un peu trop pour Woody Allen. Mais c'était chouette quand même. » Je marque une pause pour enlever ma veste et la poser sur le dossier de ma chaise. Léandre est silencieux. Je regarde autour de moi, parfaitement à l'aise. Je crois que je n'ai pas été aussi détendue depuis la semaine dernière. « Tu as un effet apaisant miraculeux sur moi Léandre Von Brezen. Dis-moi, comment vas-tu ? Ca fait longtemps qu'on était pas sorti tous les deux. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   Sam 21 Mai - 0:30

Le naturel revient rapidement. Il m’est rare d’être mal à l’aise avec les gens, exception faite parfois de Laureline, mais le sentiment que j’éprouve en sa présence n’a rien à voir avec de la gêne. La sœur de Tristan m’impressionne presque autant qu’elle m’attire. C’est terrible, mais je suppose que c’est une partie du jeu. Je chasse Laureline de mes pensées, le fait de ne pas avoir de réponse à mon message envoyé plus tôt étant déjà une torture suffisante, inutile d’en rajouter une couche. Il faut croire que cette soirée sera placée sous le signe d’absence de nouvelles des Faure, mais le silence de Tristan ne m’inquiète pas encore. Celui de Laureline en revanche… Bref. Peu importe. La présence de Carolyn est aussi agréable qu’elle est simple : aucune contrainte, aucun complexe. Elle me connait bien et je sais à peu près ce qui se passe dans sa vie, donc à priori pas grand-chose à cacher. « J’irai peut être alors. Tout le monde parle de ce film comme d’un événement français, alors… » Je refuse de m’astreindre à un contrôle de mes paroles qui pourrait me rendre suspect de vouloir éviter le sujet. Je sais pas expérience que les gens qui agissent anormalement sont insupportables, je ne ferai donc pas partie de ceux-là ce soir. « Camille t’a accompagnée ? » Je ne connais le jeune homme que de réputation, sachant pertinemment que lui et Tristan ne s’entendent pas du tout. Mais je sais aussi qu’il est un ami proche de Carolyn et qu’il a sans doute aidé ce soir.

« Vraiment ? Je suis peut être une forme de thérapie à moi tout seul, alors… » Je souris un peu en lui tendant une carte, bien que persuadé qu’elle connait aussi bien que moi les diverses boissons proposées par cœur. « Effectivement, ça fait longtemps. Avec les vacances, le retour difficile et le gros rush des défilés, je n’ai pas eu tellement le temps de mettre le nez dehors… » Je fronce le nez, il est vrai que la période qui vient de s’écouler était compliquée, mais le tout est plutôt derrière moi. Je ne projette pas de refaire de voyage à Vienne avant un certain temps, et pour l’instant je ne croule pas sous le travail. L’été commence à se faire sentir. « T’es en exams toi aussi je suppose ? » Je grimace un peu. Je ne garde pas un bon souvenir des phases d’examens à la fac. Mais il faut bien passer par là. « Sinon ça va plutôt bien ! Et toi ? » Sur le ton de la conversation, sans changement notoire. Le serveur vient vers nous, l’air pressé. « Qu’est-ce que tu veux boire ? C’est moi qui invite, bien entendu. » Je lui fais un clin d’œil sans une seule once d’autorité, mais j’y tiens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   Sam 21 Mai - 1:06

« En effet, j'aime passer du temps avec lui. Je ne pensais pas que je pourrais m'entendre autant avec quelqu'un d'aussi... vivant. » Il est vrai que Camille est très extraverti, mais plus encore, il prend énormément de place au sens figuré. Toujours prêt à parler avec tout le monde et n'importe qui, à poster sur le mur Facebook d'inconnus et à parler haut et fort en public, tout l'inverse de moi en fait. Mais sa bonne humeur constante et son soutien perpétuel m'aident énormément. Je ris et cet éclat de joie me semble presque sincère. « Tu m'as manqué Léandre. » C'est sorti naturellement et je sais bien qu'il comprend ce que j'entends par là. Pas d'ambiguïté, juste une amitié propre et sincère. Nous avions l'habitude de sortir plusieurs fois par semaine avant, habitude révolue depuis quelques temps.

Je hoche la tête. Les examens n'ont jamais été une mauvaise période pour moi, ni plus stressante ni plus difficile que les autres. Je n'ai pas d'efforts particuliers à fournir, tout comme Lemon d'ailleurs. Nous sommes exceptionnellement intelligentes toutes les deux, mais personne ne le sait. C'est pourquoi je réponds comme n'importe quel autre étudiant aurait répondu « Oh mon Dieu ne m'en parle pas, j'en pouvais plus de bosser tout le temps mais heureusement c'est fini. » Par bohneur, mon dernier partiel était mercredi, je ne serai donc pas distraite par les récents évènements. « Et sinon... Ca va. Des hauts et des bas, comme tout le monde. » Plus de bas en ce moment mais il le sait, inutile de m'appitoyer sur mon sort tant qu'il ne m'a pas lancée sur le sujet. « Tu sais que ma soeur est à Oxford ? Iona. Elle est arrivée pour... » L'enterrement de Julia. « ...me voir, elle tombe assez mal tu crois pas ? » Rattrapage express, je sais que Léandre était très proche de ma cousine, bien plus que moi en tous cas. Je lui souris et jette un vague coup d'oeil à la carte, uniquement pour faire patienter ce serveur trop stressé. « Je crois que je vais prendre... euh... » Je regarde Léandre faussement perdue. « Ohlala, il y a tellement de choses... On ne sait pas quoi choisir ! » Je reporte mon attention sue la carte en ignorant le serveur qui soupire. « Il y a quoi dans un amour ? Non le nom est moche... Euuuh. Je vais preeendre, une Pina Colada s'il vous plait. Avec une paille jaune, c'est ma couleur préférée. » Le serveur lève les yeux au ciel et fait volte-face. Nouveau sourire innocent pour Léandre. « Qu'est-ce que tu vas faire pendant les vacances toi ? Tu as des projets ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   Sam 21 Mai - 1:30

« Tant mieux alors, c’est que vous vous êtes bien trouvés. » Je souris, je n’aurais sans doute jamais l’occasion de connaitre plus largement Camille, les relations sociales qui nous encadrent étant déjà assez compliquées pour en rajouter une couche. Et puis rien ne justifie vraiment les éventuelles amitiés que je lierai à la fac en l’absence de Tristan, ou de Laureline. « Il te sort lui au moins, c’est un bon ami. » Je ris un peu, amusé, faisant référence à mon propre manque d’initiatives récent. Peu importe, le rush est passé, tout peut redevenir calme et habituel à présent. « Tu m’as manquée à moi aussi. » Simple vérité, il est de toute façon de notoriété publique que nous sommes tous les deux accrochés à d’autres personnes. Nous sommes amis, en bonne et due forme, une amitié simple, agréable. A l’écoute. Et ça n’est franchement pas pour me déplaire. « Tant mieux alors, si c’est derrière toi, au moins tu es débarrassée. » Il me semble que Caro n’a jamais eu vraiment de mal à réussir, mais les examens sont pesants pour tout le monde et il n’y a aucune raison pour qu’elle y fasse exception. Elle ne fait pas allusion au problème Tristan, il est encore trop tôt pour se lancer là dedans de toute façon. Le sujet reviendra sans doute, plus naturellement, dans la soirée, si elle ressent le besoin d’en parler tout du moins. Je me contente donc de hocher la tête, souriant.

Sa sœur est ici. Elle arrête sa phrase au moment où elle allait prononcer les mots qu’elle estime fautifs, et je bloque toutes pensées néfastes de mon cerveau. Je sais pourquoi sa sœur est venue, à cause de qui, de quoi. Cally n’est toujours pas au courant, injoignable, et cela commence à faire un moment maintenant, depuis la Saint Valentin. J’écarte Julia de ma mémoire pour ne pas sombrer moi-même dans un élan de tristesse, et me contente de répondre, sans me départir d’un sourire légèrement forcé : « Ah, vraiment ? Elle compte rester un moment ? Tu sais c’est peut être une bonne chose finalement, même si tu sembles croire qu’elle tombe mal. La famille c’est… le plus important. » Je hoche la tête, toujours convaincu par cette vérité générale bien que ma propre famille soit désormais composée d’une sœur lâche et fuyarde.

Je ne peux m’empêcher de sourire en voyant le serveur s’énerver sur sa feuille de commande. Je hausse un sourcil, observant Caro à l’œuvre. Je commande un Schweppes, voiture oblige, et regarde le pauvre homme repartir en soupirant. « Franchement, c’était du grand Caro. Dans toute ta splendeur. » Je ris de nouveau, sérieusement amusé. « J’ai cru qu’il allait t’arracher la carte des mains tellement il en pouvait plus. » J’observe le serveur du coin de l’œil qui prépare nos boissons au bar, amusé. « J’ai des projets oui, mais je ne peux pas déposer trop de vacances. En fait je… » Je fronce un peu le nez, relève les yeux vers elle. « Je vais aller en France, sans doute. » Pas la peine de préciser, l’évidence parle d’elle-même. « J’hésite à retourner à Vienne un moment, aussi. Mon dernier voyage n’était pas très agréable… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   Sam 21 Mai - 1:58

Penser à Iona me rend bizarre, je ne l'avais pas vue depuis sa dernière visite ici, il y a quatre ans, et voilà qu'elle compte s'installer en Angleterre pour une durée indéterminée certes, mais s'y installer quand même. Mon départ de Sao Paulo a été déchirant, je ne suis pas retournée au Brésil depuis un peu plus de dix ans et n'ai donc pas revu mon père depuis la même période. Ma mère m'aime mais s'occupe plus de ses affaires que des miennes -je ne suis même pas sûre qu'elle sache en quelle classe je suis. Il ne me reste donc plus que Iona. Mais tout ce que je sais de ma soeur est ce qu'elle couchait sur ses lettres, détails superficiels de sa vie. Je faisais de même, racontant simplement ma dispute avec Lemon et mes nouvelles aventures avec des amis d'un nouveau genre. Iona est la personne que je souhaite le moins décevoir et pourtant je sais qu'elle le sera maintenant qu'elle est ici. Sa petite soeur est marquée au moins une fois par jour dans les publications des Tms, est accusée de manipuler ses amies et de coucher avec leurs petits amis. Quelle chute. « Je n'en ai aucune idée. Elle arrive sans me le dire, emménage près de chez moi et agit comme si c'était tout à fait normal. C'est trop bizarre et horrible de savoir que maintenant, elle va tout savoir de moi sans y avoir été préparée. » Je m'interromps pour ne pas trop en dire. De plus, je ne tiens pas à remuer en lui des mauvais souvenirs concernant Calliope. Ma soeur arrive et la soeur s'en va, il est bien plus à plaindre que moi.

Ma machoire se serre imperceptiblement quand il mentionne de façon implicite ses vacances en compagnie de Tristan. Je vois avec soulagement dans le miroir placé derrière le bar que mon visage est toujours impassible. Mieux, je parviens à feindre l'enthousiasme. « C'est vrai ? Tu as de la chance, je n'y suis allée qu'une fois, y a quelques semaines là. C'était sympa même si on a pas eu le temps de voir grand chose. » Je prends une gorgée de la boisson que le serveur vient de poser devant moi avant de s'enfuir. Je souris. « Mais je me suis rattrapée avec le film tout à l'heure. » Puis il parle de Vienne, que dire ? « Tu veux parler de ça Léandre ? Tu sais que je peux t'écouter, je suis là pour ça. » Je pose mon menton dans ma paume et darde sur lui un regard attentif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   Sam 21 Mai - 22:19

« Ta sœur peut sans doute faire la différence entre ce qui se raconte sur toi et ce qui constitue la vérité… Même si je te l’accorde, c’est assez flippant. » Je hoche la tête, je sais de quoi je parle. L’idée de voir ses moindres faits et gestes épiés, que ce soit par facebook ou ailleurs, a quelque chose de particulièrement dérangeant. Mais on s’y habitue, comme à tout le reste. « Elle s’y fera. Ne t’en fais pas… » Un problème à la fois, je manque d’ajouter, mais me ravise en me disant que ça n’est pas très délicat comme manœuvre. Je ne relève pas son enthousiasme à propos de Paris, laissant couler. Elle est restée impassible et a l’air même plutôt contente pour moi mais je doute que ce mélange de sentiments soit réellement sincère. Il n’est pas facile de passer au dessus d’une déception amoureuse, et ce sont ces moments là, quand tout vous rappelle l’autre, qui sont les pires. J’en sais quelque chose. « Ah oui, c’est vrai. Le film. Il faudra que tu y retournes, un jour… » Je reste évasif, avale une gorgée de Schweppes en regardant les gens autour de nous. Principalement des groupes, ou des couples, des amis de sortie. Le Carling est très populaire et les jeunes adorent venir ici.

« Vienne… Je ne sais pas ce qu’il y a à en dire. Calliope est partie sans prévenir et j’ai l’impression qu’elle a oublié sa personnalité ici en partant. Je ne l’ai pas vraiment reconnue… » Je fronce le nez, l’impression est étrange, plus dérangeante qu’attristante, à vrai dire. « Elle a détruit beaucoup de choses en partant… » Je hoche la tête, fixant désormais mon amie dans les yeux. « Elle a détruit beaucoup de choses et surtout, beaucoup de personnes. » Calliope est indirectement responsable du malheur de bon nombre d’entre nous, et aussi stupide que cela puisse être, celui de Carolyn ne fait pas exception à la règle. Il fallait des épaules de titan pour affronter Tristan juste après le départ de Cally, et je pense qu’elle a choisi la mauvaise période. Je tais ces paroles en baissant un regard triste vers mon vide, incapable de maudire ma sœur mais tellement blessé par la douleur dont souffre mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   Dim 22 Mai - 0:28

Je ne sais quoi répondre. A vrai dire, je ne sais même pas pourquoi je lui ai demandé de me parler. Enfin si, bien sûr que je sais, je veux pouvoir le réconforter, lui montrer que je suis là pour lui mais... Je pense être encore plus gênée que lui ; je n'ai jamais été utile dans ce genre de situation et mon comportement à l'enterrement de Julia l'a prouvé : maladroite, trop silencieuse, trop impulsive, il suffit que j'ouvre la bouche pour sortir une énormité. J'entrouve les lèvres et reste muette. Dis quelque chose, trouve vite. « Elle avait peut être juste besoin de distance, ça ira mieux dans quelques temps. » Et voilà, j'ai encore dit une connerie. J'ai envie de me cogner la tête contre la table, ou de pleurer devant ma bêtise, c'est au choix. Je bois une longue gorgée tout en réfléchissant au moyen de me rattraper mais les mots ne viennent pas. Je ne peux m'empêcher de penser que ce n'est pas plus mal. Je pose ma main sur le poignet de Léandre et y exerce une pression affectueuse. C'est le mieux que je puisse faire.

Le regard de Léandre m'empêche de parler. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui raconter ? Je dresse dans ma tête la liste des choses qui pourraient le blesser ou le gêner : Calliope, Julia, Laureline, son travail... « Tu as des nouvelles de Tristan ? » Je finis ma phrase par un grognement discret. Trop occupée à me soucier de lui, je n'ai même pas pensé à mes histoires personnelles. Le looping dans mon ventre me rappelle que j'aborde un sujet sensible. Je baisse les yeux vers mon verre à moitié vide. Je fais bonne figure évidemment mais il ne vaut mieux pas tenter le diable. J'adopte une attitude détachée, appuyée contre le dossier de ma chaise, la tête penchée sur le côté, comme s'il s'agissait d'un sujet de discussion comme un autre. Je prends une olive que je mâche tout en observant les autres clients arriver en masse. La salle s'anime de discussions, ambiance que j'apprécie en temps normal mais qui me tape sur les nerfs plus qu'autre chose ce soir. Je garde pourtant un sourire accroché à mes lèvres et une expression avenante, seul le tapotement de mes doigts sur ma cuisse montre mon agacement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   Dim 22 Mai - 0:47

« Je doute qu’elle revienne à la raison dans les mois à suivre. Calliope reviendra-t-elle ou pas de Vienne, la question reste entière. Mais considérant les dégats qu’elle a causé en partant, je préfèrerai qu’elle patiente quelques temps avant de faire une éventuelle réapparition miracle. » Je parle de Tristan, une nouvelle fois, car il serait vraiment regrettable qu’il ait le temps de se redresser de sa chute pour retomber de haut avec l’éventuel retour de ma sœur. Tristan passe, comme tout un chacun, par les différentes étapes du deuil, et il a entamé celle qui selon moi revêt le manteau de la pire, à savoir la phase de renoncement ou s’entament des négociations. Pourquoi ne pas quitter Oxford, partir à Vienne retrouver Calliope. Pourquoi ne pas fuir et la chercher, elle, peut être que finalement elle n’est fautive que de la lâcheté de ses sentiments et de la pression sur elle exercée. Peut être que tout ira bien.
Je sais que ça n’est pas le cas, et regarde régulièrement mon ami s’enfermer dans une spirale de regrets durs à avaler. Elle me prend la main pour me réconforter, je lui souris, reconnaissant.

« Tristan va bien. » Tissu de mensonges, d’une part pour ne pas l’inquiéter, d’autre part parce que toute forme d’explication reviendrait à trahir le secret de mon ami, ce qu’il m’est tout bonnement impossible de faire. « Je pense qu’il avait besoin de liberté et de stabilité. » Je grimace un peu devant la maigreur de ma réponse. Pourquoi Lemon plutôt que Carolyn ? Pourquoi ? C’est sans doute la question qu’elle se pose, Lemon ne faisait même pas partie des favorites. Mais je sais ce qu’il en est, et pourtant je me tais, bien que l’idée semble tout à la fois absurde et parfaitement compréhensible. « Mais toi, Caro… Est-ce que tu vas bien ? » J’ai déjà posé la question, mais cette fois-ci, la teneur est différente. Elle s’adresse directement au problème qu’elle vient elle-même d’évoquer. Je sais ce qu’il s’est passé et suis évidemment l’histoire de près, suffisamment pour savoir que les événements récents peuvent être relativement traumatisants pour quiconque les traverse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   Lun 23 Mai - 19:30

Liberté et stabilité. Je ne sais même pas quoi penser. Non pas que les questions se bouscule dans ma tête, c'est juste que rien ne me vient à l'esprit. Vide total. Aucune image, aucune parole. Pourtant je réfléchis, je cherche quelque chose à répondre mais rien, je ne sais pas si c'est du à la fatigue, à l'alcool ou à autre chose mais je suis infoutue de décrocher un mot. « Oh ben... tant mieux alors. » Trois petits mots qui expriment l'exact opposé de ce que je ressens. Mon estomac se tord et mon visage se contracte sous la douleur. Je fais mine de regarder ailleurs le temps que ça se passe. Il faut que je me ressaisisse, j'ai dit à Tristan que j'agirai comme si tout allait bien, et plus pour moi que pour lui je m'exécute. Personne n'aime les dépressifs. Je souffle discrètement et recompose mon visage. Ni vu ni connu, je m'autorise même un sourire. « S'il est bien avec Lemon pourquoi pas. » Je vide mon verre d'un trait avant d'avoir eu le temps de me dire que ça faisait peut être un petit peu trop. Je toussote doucement.

Si je vais bien ? Que répondre à ça ? Feindre encore ? Fondre en larmes ? Ca ce n'est vraiment pas moi. Je soupire et dis « J'avoue que ça allait pas fort mais il faut faire avec n'est-ce pas ? Je peux rien y faire s'il... » Ma voix faiblit malgré moi. Je fronce les sourcils. Eh bien, qu'est-ce que c'est que ça ? Je ne suis plus capable de mentir ? Je me racle la gorge et reprends « Je ne peux rien y faire... » Un sanglot me coupe une nouvelle fois. Mes yeux s'écarquillent sous la surprise. Ah très bien, c'est ainsi. « Enfin, tu vois quoi. » Bref, soit. Autant ne rien dire puisqu'il est hors de question que j'avoue ma détresse de moi-même. Oui je suis infiniment triste mais je ne l'avouerai pour rien au monde, sauf sous la torture ou si Léandre m'y pousse. « J'avais bu quand je suis allée chez lui et que je lui ai... » Fait ma déclaration. Non, non, mauvais choix. « ...mis une claque, je regrette maintenant parce qu'au fond il fait ce qu'il veut. » Pas vrai ? J'ignore si Tristan lui a raconté ce que j'ai dit, mais s'il l'a fait je comprends parfaitement. Moi-même j'aimerais en parler avec Camille mais je lui ai dit qu'il ne s'est rien passé pour ne pas l'inquiéter sur mon état.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Show must go on Ϟ Caro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Show must go on Ϟ Caro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Hillywood Show
» Isabelle Caro, ex-mannequin, anorexique, et morte
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: