Partagez | 
 

 a not-that-valentine love party

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



messages : 152
dispo pour un rp ? : oui, mais pas tout de suite (2/2 : vday, nick)
avatar : akendrick
age : 26
occupation : journalist. co-host of an infotainment show "oh no they didn't" on bbc 1. youtuber, new video every sunday
relationship status : single, workaholic, has a lot of baggage. any takers?
MessageSujet: a not-that-valentine love party   Sam 17 Fév - 22:16

Avec la Saint-Valentin, I've been through every stage. « Oh, my God, is he going to get me flowers and a box of chocolate? » est la question que je me posais quand j'avais seize ans. A vingt ans, c'était plutôt « Hey Cole, aren't we supposed to get each other gifts and go to dinner for Valentine's, or is that not how it works for couples? ». A vingt-deux ans, j'ai fait une soirée anti-Saint-Val avec mon père, j'avais rompu avec mon copain avant de rentrer à la fin de l'été et papa, well, il sortait de son troisième mariage. Deux ans plus tard, c'était Galentine's day all the way avec ma meilleure amie, Maddison. Et cette année, j'ai décidé de célébrer l'amour, sous toutes ses formes. Parce que merde, quitte à se taper cette fête, au moins, il faudrait la rendre intéressante somehow. Et elle n'a pas à être JUSTE pour les amoureux. Le concept de célébrer l'amour une fois par an n'en reste pas moins absurde, but let's roll with it. Toute occasion est bonne à prendre pour fêter, boire et stuff one's face with food porn.

Je finis de me changer et me regarde dans la glace. Pantalon noir, haut rouge. In theme, comfortable et yet, j'avoue, the slighest bit sexy, pour essayer de me booster l'égo. J'enfile les ailes blanches que j'ai piqué au département des costumes de la BBC (stop with the judging, je les rendrai lundi, il n'y a pas de mal). Ce n'est pas Halloween et je suis loin d'être un ange, mais j'ai décidé d'être cupidon ce soir. Pas un cupidon qui met des flèches aux fesses des uns et des autres pour les faire tomber amoureux, mais un cupidon qui balance des bonbons et confettis à la figure des invités et appelle ça de l'amour pour tous. Vraiment, that is what I am going to do.

Je descends les escaliers avec l'impression de flotter - porter des ailes, ça vous fait cet effet - et jette un énième coup d’œil aux douzaines de cupcakes dans le réfrigérateur, stars de la soirée, à mes yeux. Cette couleur chocolat si riche, les fraises trempées dans encore plus de chocolat par dessus. Je. Veux. Les. Manger. Now. But I must not. Je suis peut être faible physiquement, avec mon mètre cinquante-sept et mes petites mains, mais je suis forte mentalement. I can do this. Je compte les cupcakes. Alex en a piqué un deuxième. Je referme le frigo et me retrouve nez à nez avec ma colocataire, justement. Je sursaute. « Jeez. You witch. » Elle est toujours en pyjama. « What the hell, Grader? People will soon be here. I kid you not, my brother will be here in exactly - j'attrape mon téléphone qui traîne sur la table à côté et regarde l'heure - NINE minutes. He's never late. Get changed, come on. Move that arse of yours. And please don't get high with my dad? Nick would kill him. »

A part ça, tout est prêt. The drinks, the food, ce qui doit rester au frais est au frais, ce qu'il faut réchauffer plus tard sera réchauffé. And I only did the ordering and picking things up part. Tout le reste, c'est Maddie. Elle ne fait pas que vivre avec nous et être une super amie, elle nous sert aussi de maman, de son bon vouloir. Ou du moins, ce sont les choses qu'une bonne mère est censée offrir à ses enfants, right ? I wouldn't really know. La mienne, tout ce qu'elle a à offrir, c'est son absence. Et des cadeaux, deux fois par an. « Boo, everything looks so great, thank you, je crie vers sa chambre. You are an angel sent from heaven and we love youuuu. » Je me sers une boisson et me laisse tomber sur le canapé. Plus qu'à attendre l'arrivée des invités.

evite + liste des invités:
 

quick overview du lieu:
 


Dernière édition par Poppy Costa le Ven 23 Fév - 12:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 168
dispo pour un rp ? : Yep.
avatar : Aubrey Evil Plaza
age : 26 y.o (01/12/91)
occupation : I post shitty content on Youtube and get paid for it. Also I'm part of a show named 'Oh No They Didn't' on bbc 1. (I'm the funniest one. obvi)
relationship status : Célibataire.
MessageSujet: Re: a not-that-valentine love party   Sam 17 Fév - 23:52

La saint-Valentin, autant dire que c'était la dernière fête qu'Alex pensait à célébrer. Autant pour fêter halloween, le jour de l'an ou encore la saint-Patrick elle était toujours partante. Même pour célébrer la journée nationale de la pizza, ou celle du fromage, elle était là. Mais pour la fête des amoureux, elle était bien souvent la grande absente. Déjà parce que, l'amour c'était compliqué et puis aussi, et surtout parce que la saint-valentin était connue pour ses roses, ses chocolats et ses ours en peluche, alors qu'Alex elle aimait la bière, la vodka et la tequila. Ce n'était pas une fête conviviale à ses yeux. C'était plutôt un petit truc, limite sectaire, qui poussait les amoureux à consommer et faisait déprimer les autres. Donc, pour Alex c'était un jour comme un autre. Enfin ça, c'était avant qu'elle n'emménage avec Poppy et Maddison. Elle s'était attendue à ce que Mads se fasse une soirée romantique avec Perrie. Après tout c'était la seule de la colocation à être vraiment en couple. Mais non, aussi surprenant que ça puisse paraître : l'initiative d'une fête vint de Poppy. Pourtant célibataire, la petite brune était bien décidée à organiser une fête qui célébrerait l'amour sans mettre personne de côté. C'était ambitieux, il fallait l'admettre. Alex, not impressed avait premièrement décliné l'invitation à coup de « I'll be in my room eating take away pizza. », mais rapidement elle s'était laisser convaincre. Non pas par les arguments de son amie, mais plutôt par les bouteilles que cette dernière avait ramenées de Tesco.

Le 14 tombant en semaine, la fête avait donc lieu le 17. Un samedi qui permettrait à la plupart des invités de pointer le bout de leur nez, et surtout aux couples de ne pas avoir l'impression de gâcher leur soirée du 14, si précieuse à leur yeux. Alex c'était, comme chaque week-end, levée tard. Elle avait passé une bonne partie de la nuit à éditer une vidéo pour sa chaine youtube et à bosser sur le script d'une autre, alors forcément elle n'était sortie de sa chambre que sur les coups de 14 heures. Elle avait pris l'un des jolis cupcakes qui trainaient dans la cuisine avant de retourner dans sa chambre pour se coller devant sa télé. Puis vers 16 heures elle s'était motivée pour sortir : elle s'était changée en tenue de sport et avait quitté l'appartement, sans dire un mot, pour aller courir dans le quartier. En revenant elle avait attrapé un autre cupcake, s'était douchée puis s'était remise en pyjama, avant d'aller squatter la terrasse. Assise sur un transat, un joint à la main, elle avait longuement observé Poppy et Maddie qui s'afféraient à l'intérieur. Déco, boissons, nourritures, musique… les minutes passaient et il ne semblait, à présent, manquer que les invités. Alex écrasa son joint sur la barrière qui la séparait du vide avant de jeter son mégot du haut de la tour et de rejoindre la cuisine. Toute cette fumette lui avait donné faim et elle aurait bien volontiers mangé un autre de ces délicieux cupcakes, mais c'était sans compter sur Poppy qui était déjà dans le frigo (she could literally fit in there !). Alex s’approcha un peu, laissant glisser ses chaussettes sur le parquet avant de se planter juste derrière la porte du frigo. Poppy sursauta en refermant cette dernière, et Alex nota aussitôt la tenue ridicule de son amie. Costa la détailla du regard, notant que les invités n’allaient pas tarder avant de lui demander, ou plutôt de lui ordonner, d’aller se changer. Alex se contenta de soupirer avant de tourner les talons. « I’m always getting high with your dad. I don’t give a flying-fuck about Nick. » Grinça t-elle en s’éloignant, puis elle s’arrêta un instant pour ajouter avant de s’éclipser dans sa chambre :  « Those wings look fucking ridiculous. »


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I Did Something Bad + I never trust a narcissist But they love me. So I play 'em like a violin And I make it look oh so easy


Dernière édition par Alex Grader le Lun 19 Fév - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 22
dispo pour un rp ? : Ouiiiiiiii
avatar : Brittany Snow
age : 28 ans
occupation : Bras droit dans une association qui vient en aide aux personnes se trouvant dans des situations difficiles
relationship status : En couple avec Perrie Mun
MessageSujet: Re: a not-that-valentine love party   Dim 18 Fév - 12:05

J'aime la Saint-Valentin, vous savez ? En fait, d'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours aimé la Saint-Valentin, et il y a plusieurs raisons à ça. Non, je n'ai pas été en couple toute ma vie, m'autorisant à ne pas regarder les autres sous un oeil envieux, voire un peu jaloux. Ce n'est pas ça, il m'est arrivée d'être seule pour la Saint-Valentin. Parfois même un peu déprimée, style oh-god-was-this-chocolate-box-empty-when-i-got-it-two-minutes-ago. Mais j'aime l'amour - celui que je porte à tout le monde. Mes petites amies, mes proches, mes meilleurs amis, mes amis tout court, ces gens que je rencontre parfois à l'association et qui me délivrent leurs doutes et leurs angoisses. J'aime les gens, j'aime les vitrines qui se teintent de rose et de coeur, j'aime les fleurs sur les devantures des boutiques. J'aime cet esprit qui nous rappelle que Noël est passé mais que l'on trouvera à célébrer d'autres grandes occasions ; bref. J'aime la Saint-Valentin.

Alors, je me suis investie comme une forcenée dans cette fête qui est l'idée de Poo. J'ai convié Perrie, bien entendu, parce que la Saint-Valentin ne serait pas la Saint-Valentin sans ma valentine - mais j'ai aussi mis la main à la patte pour cuisiner, préparer, dresser et décorer. Et je suis assez fière du résultat. A quelques secondes de l'arrivée des invités, je suis enfermée, naturellement, dans ma chambre. Mes cheveux sont ondulés et mon maquillage est parfait. J'ai enfilé une chemise noire mais pourvue d'immenses poids roses, sur un pantalon noir. Mon rouge à lèvre détonne mais après un dernier regard dans le miroir, je suis satisfaite par ce que j'y vois et me décide donc à m'asperger de parfum. J'entends ma meilleure amie hurler des remerciements de la cuisine et ne peux pas vraiment m'empêcher de rire. Finalement prête - des oreilles de chat roses vissées sur la tête - je m'extirpe pour rejoindre la cuisine.

« Please close the damn fridge, come on ! How is the food supposed to be deliciously cold if you keep opening it ? » je m'exclame non sans offrir un sourire à la fois tendre et complice. Je jette un oeil à Grader et penche un peu la tête. « You smell like fresh grass, Alex. Go put something more appropriate - and no worries, Poo, I'll do my best to handle your dad while Alex can have all the chats she wants with Nick », je murmure, amusée. « Let's put the appetizers in the living room », je lance finalement. « And then let's have a drink ».




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
....
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 27
dispo pour un rp ? : always
avatar : patrick j. adams
age : soon to be thirty eight years old
occupation : costa coffee's cfo (chief of financial order) and acting ceo while dad's busy studying stars and ranting on twitter
relationship status : divorced
MessageSujet: Re: a not-that-valentine love party   Lun 19 Fév - 11:10

« Sorry to bother you, sir, but you need to leave » lança son assistante, la tête passée dans l'entrebâillement de la porte. Nick se redressa, abandonnant une seconde le dossier qu'il avait sous les yeux pour lui jeter un regard peu amène. La jeune femme s'empourpra avant de lui adresser un sourire d'excuses. « I mean, you have a, well, your sister's party? And you're gonna be late if you don't leave now. Sorry? » ajouta-t-elle, visiblement peu sûre d'elle-même. Ah, right, Poppy's Valentine's Day party. Or anti-Valentine's Day party? Il n'était pas certain d'avoir bien compris le concept mais il lui avait promis de faire une apparition ─ en majeure partie parce que leur père comptait venir, lui aussi, et que Nick préférait être là, juste au cas où. Il soupira et acquiesça, non sans un regard irrité pour la chemise d'un rose pâle qu'il avait amené ce matin. Parce qu'il y avait un dress code, en plus de ça. « Thanks Kate, you can go home. You should have actually, when I told you to go home, five hours ago » ne put-il s'empêcher de préciser avec un sourire. Elle venait d'arriver et avait probablement décidé de faire du zèle pour assurer son avenir dans la société, mais il n'avait vraiment pas besoin qu'elle fasse tant d'heures supplémentaires. « I had work to do and, honestly, I was kinda sure you'd forget about the party, so » Well, she had a point. If it wasn't for her, he would have. Elle haussa les épaules et, avant de refermer la porte derrière elle, lui lança d'un ton enjoué : « Have a good night! » Like he actually would, ha.

*

Une fois changé et la porte de son bureau verrouillé, Nick gagna donc Canary Wharf, où sa cadette vivait en compagnie de ses deux colocataires. Il ne les connaissait guère, leurs rencontres étant trop brèves et rares pour nouer de vrais liens. Il avisa sa montre, rassuré d'être à l'heure, puis frappa à la porte avec un soupir. Il comptait rester une heure, peut-être deux, un peu plus si leur père faisait des siennes. Et il y avait de grandes chances pour que ce soit le cas. Damn, ce n'était vraiment pas comme ça qu'il avait imaginé son week-end. Pas parce que c'était la Saint-Valentin ou quoi que ce soit, il avait dû fêter ça deux ou trois fois avec son ex-femme, durant les premières années de leur relation mais Nick n'était pas un grand fan de l'occasion. Non, le souci, c'est qu'il avait bien d'autres choses à faire que de jouer les nounous durant les virées londoniennes du paternel. Mais c'était ça ou risquer un autre débat stupide sur Twitter dont les tabloïds se régaleraient. Il avait une image à préserver, même si personne ne semblait y prêter grande attention ─ and when people did, it was usually to make fun of him and his so-called obsession.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: a not-that-valentine love party   

Revenir en haut Aller en bas
 
a not-that-valentine love party
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♥ Be my Valentine - Love Exposition ♥
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Bisounours Party | V. 2.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2018 :: northbound to southbound :: jubilee line :: canary wharf-
Sauter vers: