Partagez | 
 

 sorry seems to be the hardest word

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: sorry seems to be the hardest word    Sam 7 Oct - 20:30

Ce soir, Aaron doit récupérer les enfants à l'école. Elisabeth n'est pas disponible et elle ne lui a pas vraiment laissé le choix - il a fallu qu'il demande à partir près de deux heures plus tôt que d'habitude afin de pouvoir être disponible. En même temps, il est content de venir, content de les récupérer et de pouvoir les voir un peu plus longuement que d'habitude, pour une soirée inhabituelle. Et il pense sincèrement que les enfants seront aussi contents de le voir - et Claire, parce que Claire fait partie des gens qu'ils apprécient. Alors il n'a pas insisté sur son emploi du temps, il s'est contenté d'acquiescer à la demande d'Elisabeth sans faire d'histoire et sans heurt. Le voilà à attendre à la sortie de l'école, emmitouflé dans un manteau, un sac en papier à la main contenant des gâteaux et des boissons pour le goûter, les clés de la voiture dans l'autre main. Aaron attend, et remarque son frère un peu plus loin. Chris attend sans doute aussi et le coeur d'Aaron se serre à sa seule vision. Tous les Grayson ne lui ont pas pardonné ses choix maritaux, et Chris fait sans doute partie des plus rancuniers, ce qui finalement est aussi un manque d'ouverture d'esprit - mais passons. Timidement, maladivement, Aaron s'approche de son frère et prend une inspiration. "Salut Chris", il murmure en posant le sac à ses pieds, entre ses jambes. "Je viens chercher les enfants", il explique, d'une manière sans doute un peu idiote parce que c'est évident que c'est pour ça qu'il est là. "Maman m'a dit pour Adrian. Je suis vraiment désolé", il ajoute, légèrement grimaçant, très mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 791
dispo pour un rp ? : yeah
avatar : aaron tveit
age : 34
occupation : réalisateur
relationship status : marié
MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    Dim 8 Oct - 1:12

Chris ne remarque pas tout de suite la présence de son frère. A dire vrai ce n'est pas vraiment la personne qu'il s'attend à voir ici. La plupart du temps, il fait en sorte d'ignorer Elizabeth, se contentant d'être agréable avec ses neveux, sans pour autant s’embarrasser de politesses mielleuses avec leur mère qu'il n'aime pas du tout. D'une humeur assez massacrante aujourd’hui, le père de famille s'est en prime retrouvé à devoir quitter le travail en catastrophe après que la Nanny ait annulé à la dernière minute. Adrian ne pouvant pas quitter Oxford, il n'a pas vraiment eu d'autre choix que de courir Londres pour arriver à l'heure. Et le voilà face à son frère qui dans accès de témérité qu'il va sûrement regretter tente de prendre des nouvelles d'Adrian et de sa famille. Comme si il en avait quelque chose à foutre. Chris d'ordinaire si calme et si poli ne peut pas s'empêcher de croiser les bras, d'exploser aussi en quelques sortes. « J'ai vraiment pas besoin de tes condoléances Aaron, on va très bien, mais merci de t'inquiéter je suppose » La phrase claque avec une violence que Chris lui même ne se connait pas.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    Dim 8 Oct - 12:08

Evidemment, comme il pouvait s'y attendre, Chris l'envoie se faire voir d'une phrase cinglante lâchée sans le moindre égard. Aaron se demande un instant s'il ne ferait pas mieux de tourner les talons pour retourner attendre plus loin, puis il se souvient des mots réconfortants de sa mère, quelques semaines plus tôt, et se force à ravaler sa fierté pour rester en place, droit comme un i, encaissant le mépris de Chris en tâchant de prendre un peu de recul. "Ce ne sont pas des condoléances, je suis persuadé qu'Adrian s'en sortira malgré l'horreur de la maladie. C'est un garçon ambitieux et intelligent", il répond, d'une voix égale, comme s'il n'existait pas cette distance douloureuse entre leurs deux histoires. "Transmets lui mes amitiés. Je crois qu'il m'apprécie, lui". Adrian a toujours été plus compréhensif que les autres, que les membres de sa propre famille. Plus ouvert, plus gentil, aussi. "Je sais que tu ne veux pas l'entendre, Chris, mais par ces temps difficiles que vous allez traverser, il serait peut être bon de mettre nos différends de côté. Je sais que notre famille est suffisamment gigantesque pour que tu ne sois plus à un frère près, mais je pourrais aider. Avec les gens, aussi", il ajoute, toujours aussi égal, sachant très bien qu'il ouvre la voie à une nouvelle réplique cinglante et agacée, que Chris va l'envoyer boulet et que la conversation se terminera sans doute mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 791
dispo pour un rp ? : yeah
avatar : aaron tveit
age : 34
occupation : réalisateur
relationship status : marié
MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    Dim 8 Oct - 15:22

Chris soupire légèrement lorsque son frère complimente le père de ses enfants. Tout le monde complimente Adrian, son intelligence, sa gentillesse, son sens des responsabilités. Il ne va pas dire le contraire, tout le monde apprécie son mari. Ca n'empêche pas les gens de se marier avec des homophobes et de juger son statut de parent homo. Chris en veut à Aaron pour tellement de choses qu'il ne saurait même pas par où commencer. Il a tenté de dialoguer au début, puis il a finit par faire comme Gabrielle et abandonner, laissant la rancœur avoir raison de leur relation fraternelle dont il ne reste maintenant que quelques souvenirs en vrac et qui ne veulent plus rien dire. Des courses endiablées sur la playstation, des gâteaux fait maison avec leur mère... Le passé dans toute sa splendeur. « Oui un chic type mon mari, c'est vrai. » Il réplique sans pouvoir en dire autant de son ex femme. Lorsque son frère va jusqu'à dire qu'il pourrait l'aider, Chris se retient de lui rire au nez. Il ne voit pas du tout comment il pourrait l'aider. « Aider comment hein ? T'as pas l'impression de débarquer comme une fleur ? J'ai pas besoin de toi, personne a besoin de toi en fait. » Chris sait qu'il est blessant, mais ca fait trop longtemps qu'il se contrôle. Aujourd'hui il a bien envie de l'envoyer se faire voir. Si seulement ça pouvait le défouler un peu.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    Dim 8 Oct - 16:41

"Détrompe-toi, y'a des gens qui ont besoin de moi", il réplique sèchement, agacé. Chris agit comme un enfant, encore et toujours. C'est ce côté de sa famille, sans doute, qui insupporte le plus Aaron. Les Grayson - comme lui d'ailleurs - ont toujours eu tout ce qu'il voulait, l'accession à leur moindre caprice. Vivian Grayson les a couvés, choyés, leur a fait cadeau de tout ce qu'ils désiraient. Elle a fait d'eux d'éternels enfants, pour la plupart. Chris, les jumeaux, il n'y a qu'à voir tous ces membres de leur famille qui ne grandissent pas pour le comprendre. Cette attitude dépasse Aaron, qui reste persuadé que si l'un d'entre eux avait ne serait-ce que tenté de comprendre, peut être que les liens familiaux s'en seraient trouvés préservés. "Tu agis comme un enfant. Ton mari est malade et je te propose simplement de t'aider. Et puis, que tu le veuilles ou non, Chris, je serais toujours ton frère. Jane et Maman me reparlent, aussi, alors tu seras même obligé de supporter ma présence aux repas de famille". Il soupire et prend une inspiration, regrettant aussitôt de s'emporter. Alors il desserre les poings et reste silencieux un instant. "T'as de la chance, tu sais ? Tu le crois peut être pas, mais t'as de la chance d'être tombé amoureux de quelqu'un qui satisfaisait aux standards de la famille. Ton mari est peut être malade, mais au moins, personne n'a fini par avoir raison de ton mariage. T'as pas été contraint de lui briser le coeur juste parce que tu supportais plus les engueulades permanentes avec les membres de ta famille, et on t'a jamais demandé de choisir entre ton mari et tes enfants et le reste. Alors tu peux m'envoyer chier autant que tu veux, mais sache quand même que ce n'est pas facile pour moi de revenir te parler pour t'offrir mon aide et qu'il m'a fallu un peu de temps pour faire mon deuil."
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 791
dispo pour un rp ? : yeah
avatar : aaron tveit
age : 34
occupation : réalisateur
relationship status : marié
MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    Dim 8 Oct - 21:39

Il se vexe évidemment et Chris s'en contrefiche pour être honnête. Il sait qu'il n'a pas pesé ses mots, mais il s'est tut pendant beaucoup trop longtemps pour épargner Aaron. De plus, égoïstement, il a besoin de se défouler sur quelqu'un. Quelqu'un à qui il n'a jamais su parler, préférant couper les ponts pour ne pas avoir à souffrir davantage. Le problème de Chris, et par extension de Gabrielle, c'est qu'ils se braquent et refusent tout dialogue lorsqu'ils sont blessés. Alors bien sûr, ça ne facilite pas la communication, mais Aaron n'est pas non plus un as dans ce domaine, et il l'est encore moins dans celui de la subtilité. Lorsqu'il lui rappelle qu'Adrian est malade, sujet que Chris n'a aucune envie de ramener sur le tapis, le plus jeune ne peut pas s'empêcher de grimacer. « Arrête de me parler d'Adrian. » Chris le menace cette fois-ci puisque son frère semble incapable de capter par lui même que le sujet reste délicat et difficile à aborder. « Et surtout ne me reproche pas de t'avoir poussé à quitter ton homophobe de femme. Tu fais ce que tu veux, nous on a rien à voir là dedans. On ne divorce pas pour faire plaisir à sa famille. Si c'est le cas, alors peut être que tu devrais retourner la voir. En ce qui me concerne, frère ou pas et que tu sois là ou pas, ça change rien à ma vie. » Il jette un regard à Charlie dont la petite tête rousse vient de sortir du bâtiment avant d'ajouter en désignant une amie d'Elizabeth qui le juge du regard,. « Mais t'as raison, c'est tellement facile pour moi d'être jugé en permanence dans mon rôle de père. Rien à voir avec la difficulté de faire accepter ta femme homophobe dans notre famille trop tolérante... » Il assène un regard désagréable à l'amie d'Elizabeth. « Ou trop gay. »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    Mer 18 Oct - 18:35

Aaron ne sait pas quoi répondre à cette déferlante de haine. Lui n'est pas fondamentalement homophobe, il n'a rien contre son frère, rien contre Adrian, rien contre leur mariage et il trouve leurs enfants chanceux. Elizabeth, par son éducation, possédait sans nul doute un avis plus tranché sur la question, mais ce n'est pas pour ça qu'il l'a épousée. Il l'a épousée parce qu'elle était calme, ambitieuse, rayonnante. Parce qu'elle faisait partie d'un monde auquel il avait plus de facilités à s'identifier. Elle voulait une famille, elle voulait une maison, elle le poussait à réussir et à se surpasser. Voilà les raisons qui ont poussé Aaron à se marier. Et il regrette qu'elle ait eu tant de mal à s'entendre avec sa famille, il regrette qu'elle ait été si peu tolérante. Mais il regrette aussi que sa famille ait été si difficile. Aaron n'a pas vraiment l'impression d'être un Grayson, en réalité. Il a l'impression d'être l'erreur de la famille, celui qui ne rentre pas dans le moule, qui n'est pas suffisamment expressif, pas suffisamment ouvert, expansif, jovial. Et ça n'a jamais été facile pour lui de tenter de faire sa place. Que Chris le veuille ou non, il a dû finir par faire un choix, un choix difficile. Même si personne ne lui a posé l'ultimatum tel quel. « Très bien. Mais tu sais que je ne représente pas tous les homophobes du monde ? J'ai pas épousé Elizabeth parce qu'elle n'aimait pas les couples homosexuels. Je l'ai épousée parce que je l'aimais, elle, et si les choses avaient été un peu plus simples, si vous aviez été un peu moins braqués, vous auriez pu comprendre ce que j'ai aimé chez elle. Je vous demandais pas de l'apprécier, tu sais ? Juste de tolérer mon mariage. Mais c'était trop demander, et que tu le veuilles ou non, j'ai dû faire un choix ». Il soupire et hausse une épaule. « Quant à Adrian, crois le ou non, je suis inquiet pour lui. Et pour toi, aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 791
dispo pour un rp ? : yeah
avatar : aaron tveit
age : 34
occupation : réalisateur
relationship status : marié
MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    Dim 22 Oct - 18:03

Aaron est étrangement bavard comparé à d'habitude, l'influence toute nouvelle de de sa jolie rousse peut être ? D'aussi loin qu'il s'en souvienne, et les souvenirs en questions ne sont d'ailleurs pas très agréables, son frère n'a jamais été un as des conflits et pour le coup, encore moins de l'argumentation. C'est d'ailleurs ce que Chris lui a toujours reproché, de laisser Elizabeth déverser son intolérance insupportable et ses idées préconçues sans jamais oser l'interrompre ou prendre la défense de sa famille. Il est un peu risible de le voir exprimer son avis et son ressenti maintenant alors qu'il a eu bien d'autres occasions de le faire dans le passé. Des occasions qu'il n'a jamais pris la peine de saisir d'ailleurs. Peut être que Chris ne serait pas aussi fâché si il s'était contenté de baisser la tête et d'entendre toute cette colère que le blond a gardé au fond de son cœur pendant beaucoup trop d'années. « Ce que je te demandais, c'était de t'opposer à elle, mais apparemment c'était bien plus difficile que de m'en foutre plein la gueule aujourd'hui. » Il lâche blessé par tout ça. « Et pour la énième fois, je n'ai pas envie de parler d'Adrian. Pas avec toi. » Il réplique sur la défensive.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    Dim 22 Oct - 19:00

Son frère est sans doute le plus borné de tous les membres de sa famille, finalement. Aaron soupire et hausse une épaule, baissant les bras de guerre lasse. Si Chris préfère le rejeter purement et simplement de sa vie, en allant jusqu'à lui interdire de parler d'Adrian qui pour sa part n'est pas aussi tranché à son égard, alors soit. Aaron recule de quelques pas et soupire. « Très bien », il finit par grogner, en jetant un oeil à la porte de l'école pour voir si les enfants ne choisiraient pas ce moment pour le rejoindre et mettre fin à ce moment interminable. « Si c'est ce que tu veux, je ne vais pas te forcer à me donner des nouvelles de ta famille, mais tu ne pourras pas dire que ça ne m'intéresse pas », il réplique, sèchement. « Je ne suis pas venu ici pour t'en foutre plein la gueule, Chris. Mais pour te tendre la main et tenter de faire un pas vers toi. Ce n'est pas de ma faute si de ton côté, tu n'as pas envie d'en faire autant », il ajoute juste à titre de précision, lever la main pour héler son aîné qu'il aperçoit au loin. « Passe une bonne soirée », finit-il par lancer, las et un peu agacé - frustré serait sans doute le terme le plus adapté à ce qu'il ressent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 791
dispo pour un rp ? : yeah
avatar : aaron tveit
age : 34
occupation : réalisateur
relationship status : marié
MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    Dim 22 Oct - 19:29

Chris sait très bien ce que son frère pense de lui. Il pense qu'il est le problème, que c'est Chris qui refuse d'entendre son point de vue, compliquant inutilement la situation en ne lui accordant pas son pardon. Un pardon qu'Aaron n'a même pas demandé par ailleurs, mais qui lui serait dû selon la logique implacable de l'ingénieur, qui pense sans doute qu'un divorce et une nouvelle petite amie suffisent à effacer tout le mal causé par les remarques répétées de son homophobe d'ex femme. Et si ce n'était que ça. Elizabeth est une chose, mais ses silences, sa façon de baisser les yeux plutôt que de la confronter pour éviter une énième situation inconfortable, c'est précisément ce qu'il n'arrive pas à lui pardonner justement. Encore faudrait il que Aaron lui ai demandé. Mais visiblement la façon appropriée de le faire est de revenir comme une fleur pour lui tendre la main et le taxer d'égoïste au passage.  Les remarques homophobes blessent profondément, les proches qui ne réagissent pas et préfèrent éviter le conflit font dix fois pire. Aaron était autrefois son grand-frère, mais ça c'était avant qu'il ne laisse la situation se dégrader sans ne jamais rien faire pour arranger les choses. « Je ne veux pas que tu me tendes la main. C'est pas des excuses ça Aaron. Pense ce que tu veux de moi. Pense que je suis immature et que c'est de ma faute si les choses ne s'arrangent pas entre nous, mais le principe du pardon c'est de le demander, pas de l'exiger. Bonne soirée. » Il réplique avant d'accueillir ses enfants dans ses bras.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sorry seems to be the hardest word    

Revenir en haut Aller en bas
 
sorry seems to be the hardest word
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gabriel ∂ A word before, is worth two behind.
» Istwa lang kreyol lakay ak devlopman gramè a
» WordUp battles
» Perfect World
» Les pire moments de fluff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2017-2018 :: rps-
Sauter vers: