tristan ▬ to the end of the night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 60
▪ dispo pour un rp ? : ouiii
▪ avatar : Sam Heughan
▪ âge : 31 ans
▪ statut : Célibataire endurci
▪ occupation : Bartender

MessageSujet: tristan ▬ to the end of the night   Sam 30 Sep - 23:42

Fin de service, les derniers clients – ceux qui n’ont pas réservé de chambres ou de filles pour leur tenir compagnie, s’entend – rejoignent peu à peu la porte de sortie, et Arthur ramasse patiemment les verres qui trainent sur son bar, tous entièrement vides. Les gens laissent rarement des verres pleins sur le comptoir, cela dit – il faut reconnaître qu’ils ont la conscience du travail bien fait quand il s’agit d’avaler les cocktails hors de prix du Casino. Arthur empile les verres sales pour faciliter le travail de ceux qui vont prendre leur tour pour nettoyer et son regard balaie la grande salle sombre du Casino, qui abrite tant de mondes parallèles. Il y a les jeux, dans la salle principale, celle qui est accessible à tous – et puis il y a les gens, dans cette salle, la salle secondaire où ne se rendent que les privilégiés, ceux qui sont de la confidence, ceux qui savent. Arthur en fait partie, sans doute parce qu’il a fait ses preuves depuis qu’il travaille ici – Erin serait fière (ou pas). Il observe les derniers clients qui consomment et dévisagent les danseurs et les danseuses, jusqu’à repérer Tristan qui finit son show un peu plus loin. Arthur se penche en avant pour observer ses gestes, analyser ses mouvements, et ne se redresse qu’une fois le strip-tease achevé, pour s’emparer de deux verres propres qu’il remplit d’un whisky hors de prix caché dans ses bouteilles. Il dépose deux glaçons dans chacun des verres et fait signe à Tristan de le rejoindre aussitôt qu’il le pourra ; il ne patiente que quelques minutes avant de voir apparaître le jeune homme face à lui. Il pousse un des verres vers lui et lui offre un sourire entendu. « Sympa, le show », il lance, provocateur. « Aux fins de service », il lance en levant son verre sans se départir de son sourire.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

IF YE LIKE THE NUT, CRACK IT
ARTHUR Ω to say the things he truly feels and not the words of one who kneels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 7
▪ dispo pour un rp ? : yes sir
▪ avatar : Cameron Monaghan
▪ âge : 24
▪ statut : célibataire
▪ occupation : danseur / barman

MessageSujet: Re: tristan ▬ to the end of the night   Lun 9 Oct - 5:34

Pour Tris, c’est difficile d’imaginer mieux que ça. Ça étant où il est en ce moment, ce qu’il fait, la fragile sécurité que ça lui donne. Il n’a jamais vraiment eu de famille, encore plus rarement des parents, et jamais de maison, ni de chez soi. Pour lui, c’est le mieux que sa vie sera. Il se fait tant de fric à danser dans ce casino, un casino pour les pleins aux as, plus qu’il n’en a jamais vu dans sa vie. Ce n’est pas comme s’il n’avait pas dansé auparavant, mais dans des clubs gays un peu miteux, faisant peu de pognon, rencontrant des hommes vieux, ivres et sans-le-sou, parfois et souvent vivant une double vie. Des fois, ici, les hommes d’affaires l’invitent visiter leur penthouse et Tris leur fait une pipe en regardant du coin de l’œil tout Londres qui brille et s’excite dans la nuit.

Là, il sort la langue, ne portant que son slip fuchsia, son bassin tourne par-dessus les cuisses de son client, un certain Mr. Brown ou quelque chose du genre, pas un régulier, mais pas un nouveau non plus. Il sent depuis un long moment l’érection de l’homme d’affaire contre son cul et Tris s’amuse à se frotter contre son membre durci. À chaque mouvement vers l’avant et vers l’arrière, son client grince de plaisir, se retient de s’humilier. Tris a envie de rire, a envie de le faire jouir et d’en rire et d’être payé pour ça. En même temps, si Brown vient, Tris ne risque pas d’être invité à sa chambre et, sans toit au-dessus sa tête, la nuit risque d’être longue.

Puis, il aperçoit du coin de l’œil Arthur et lui renvoie un sourire coquin. Soudain, il songe beaucoup moins à l’homme dont la bouche est maintenant entre ses cuisses. Il dandine ses hanches et place ses mains derrière sa tête. Il ne patiente pas trop avant de mettre fin à la danse, le mec anonyme déposant quelques billets entre son slip et sa peau. Tris ne s’attarde pas et le rejoint, que le mince sous-vêtement cachant son corps.

« Merci, beau gosse. » sourit-il, en haussant les sourcils, remerciant à la fois Arthur pour le compliment et pour le verre.

Il approche l’alcool ambré vers sa bouche et y goutte sans broncher : son père lui a fait boire du whisky pour la première fois à six ans, après avoir dévoré trop de shrooms, pensant que le whisky lui ferait chier de l’or.

« T’as fini ton quart de travail? » demande-t-il, lascif.

Il amène le whisky à sa bouche et boit piane-piane une autre gorgée avant d’ajouter.

« Alors, on fait quelque chose ce soir? »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

THE SHOW GOES ON ★ all night till the morning we dream (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
tristan ▬ to the end of the night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Duel Tristan. / Napo
» Monday Night Raw #46 - Carte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: northbound to southbound :: victoria line :: casino hotel-
Sauter vers: