Shopping is the best medicine — Cara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 25
▪ dispo pour un rp ? : oh oui !
▪ avatar : zoey deutch
▪ âge : 31 ans
▪ statut : célibataire
▪ occupation : assistante chez AC Models

MessageSujet: Shopping is the best medicine — Cara   Jeu 28 Sep - 17:05

Trois gouttes de pluie tombaient déjà du ciel Londonien, tandis que je mettais à peine un pied hors du métro. Je lâchai quelques mots de mauvaise humeur dans mon écharpe et filai droit vers le Starbucks pour échapper à l’averse, mais également pour acheter nos deux boissons favorites, à Cara et moi. Je l’attendis ensuite sous un abribus, devant le magasin où nous avions rendez-vous. Ces derniers temps j’avais tellement de travail que je sortais et rentrais de chez moi alors qu’il faisait nuit, je me couchais épuisée, je ne faisais rien d’autre et je n’avais de temps pour personne. Même ma mère s’était inquiétée de n’avoir pas eu de nouvelles depuis « un bon bout de temps », ce qui en disait long : je n’avais jamais entretenu de véritable relation avec elle. Au fond de moi je savais très bien que je me jetais corps et âme dans le travail pour oublier le reste, mais je n’étais pas du tout prête à faire face à ce problème. Trop de choses avaient changé depuis ces derniers mois, je me sentais plus fragilisée que jamais et même dans la rue contenant mes magasins préférés je me sentais agressée et traquée, mal à l’aise, comme si l’agression s’était tatouée sur ma peau et me suivait à la trace, ne me laissant aucun répit. J’avais le cœur battant et les mains moites en y pensant, tandis qu’une désagréable culpabilité s’emparait de moi : je n’en avais parlé à personne et pas même à Cara et si je m’en voulais, je n’y arrivais pourtant pas. Le cap me paraissait infranchissable.

Il me semblait que je n’avais pas vue ma meilleure amie depuis une éternité (une semaine si je calculais bien, ce qui était énorme pour nous) et j’avais réussi à me bloquer du temps pour elle, même si je lui avais demandé de m’accompagner en même temps à une séance shopping car j’accompagnais le prochain défilé et qu’il me fallait une nouvelle tenue (Cara comme moi savions que c’était plus un prétexte qu’autre chose, la mode est les vêtements étaient mes passions absolues et rien ne m’excitait plus que de dénicher de nouvelles pièces et de nouvelles tendances). Lorsqu’elle arriva, je me jetais à son coup pour l’embrasser et lâchai en même temps « Ouuups » en me rappelant que je tenais les deux gobelets. Je lui tendis le sien. « Pfou, c’était trop long tous ces jours sans te voir ! T’es prête, copilote ? » Je glissai mon bras sous le sien et me préparai à arpenter la rue commerçante à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Re: Shopping is the best medicine — Cara   Ven 6 Oct - 14:38

Sa carte bleue était prête à chauffer, ce qui tombait plutôt bien, puisque son compte en banque était au beau fixe. L’avantage d’avoir un cachet assez généreux, et un rôle récurrent dans une série à succès. Clairement, elle n’allait pas ne pas en profiter, alors qu’elle en avait l’occasion, surtout si c’était pour passer du temps avec Spencer. Cara ne pouvait surement pas se plaindre de n’avoir jamais manque de rien grâce à son père, et si elle ne lui avait jamais rien demandé, elle avait toujours accepté son aide lorsqu’elle en avait eu le plus besoin, lorsqu’elle avait été au plus bas.

Spencer faisait aussi partie évidemment de ces personnes qui la soutenait quoi qu’il arrive, et rien que pour ça, c’était une amitié dont elle voulait prendre soin. Elle avait toujours été ce point de repère, l’avait également soutenue dans certains moments difficiles. Elle la repéra assez rapidement en sortant de la bouche de métro, et la salua d’un immense sourire et de quelques embrassades, évidemment. La grisaille londonienne n’avait rien à voir avec le soleil californien, mais sûrement pas de quoi la décourager à la perspective de passer la journée entre copines. Merci, dit-elle en se saisissant de son gobelet. L’avantage, c’était qu Spencer savait exactement la boisson dont-elle avait envie et elle en but une gorgée avec plaisir, tandis qu’elle se lançait avec son amie, au milieu de la foule. Il faut dire qu’on ne te voit pas trop en ce moment, même mes tournages ne sont pas aussi éreintants que ton boulot, j’ai l’impression, plaisanta t-elle. Tu as déjà une idée de ce que tu as envie de porter ?  Tu seras installée à quel rang ? Il fallait que Spencer soit mise en valeur, ça ne faisait aucun doute. Il y a une boutique où il y a plein de nouveautés en ce moment, il faut qu’on y aille, décréta t-elle. Elles n’étaient pas très loin, et elle pouvait presque mettre sa main à couper que l’inspiration de Spencer ainsi que son bon goût seraient comblés là-bas. Alors tes projets avancent ? Une façon polie d’avoir un peu de ses nouvelles, puisque leurs rencontres s’étaient faites plus rares, ces derniers temps. Après tout, elle aussi savait ce que c’était, que d’être surmenée. Quoi de mieux qu’une amie, dans ces cas là, pour garder la tête sur les épaules ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 25
▪ dispo pour un rp ? : oh oui !
▪ avatar : zoey deutch
▪ âge : 31 ans
▪ statut : célibataire
▪ occupation : assistante chez AC Models

MessageSujet: Re: Shopping is the best medicine — Cara   Mer 11 Oct - 17:58

Je souris à Cara — évidemment elle me taquinait, et je ne devais pas mal le prendre, mais quelque chose s'était braqué en moi. Elle ne pouvait pas comprendre ; elle ne pouvait pas comprendre ce que je gardais au fond et qui se répandait insidieusement sur tout : mes humeurs, mes choix, ma vie. Heureusement que mon travail avait toujours été une de mes passions, car je n'avais ainsi aucun mal à me jeter dedans. « Je sais ! C'est la folie, en ce moment, en plus avec la fashion week, j'ai fait tellement d'heures sup' ! Et toi alors, ça avance comment les enregistrements ? »

Parfois, quand je présentais Cara aux quelques personnes qui gravitaient autour de moi avec qui je sortais, il y avait toujours un moment de flottement (on la reconnaissait, elle est connue non?, je l'ai vue dans quoi?, aaaah tu joues dans Grey's Anatomy c'est diiingue !) et je sentais que les gens se demandaient comment ça se faisait que ma meilleure amie était une star, qu'est-ce qui nous liait, où était le début de la pelote de laine, bien enroulée maintenant. En général je ne m'appesantissais jamais vraiment sur le sujet. Je n'avais jamais eu de problèmes avec la célébrité de Cara ; là où j'en avais, et plutôt pas mal, c'était le rapport que les autres avaient avec cette célébrité, à commencer par ma mère, qui ne jurait que par la réussite et la popularité de cette enfant qu'elle avait vu grandir à mes côtés.

« Je suis au bout du premier rang, assistante officielle, imagine un peu, je dois être au top ! » Je lui lançai un regard tout excité : c'était donc une excellente raison d'acquérir une nouvelle tenue et de nouveaux accessoires. « Je veux des chaussures et un sac... Et peut-être une robe... » J'éclatai de rire. La folie des grandeurs avait toujours été ma façon d'être avec la mode. Heureuse de découvrir la nouvelle boutique avec elle, je la suivis bras-dessus bras-dessous, et nous arrivâmes dans le magasin : les couleurs, les matières, le classement par tons et par styles, tout m'attirait et je me mis à papillonner dans tous les sens, bien que mon approche soit pourtant particulièrement méthodique. « Mes projets, mes projets, hmmm » Dis-lui dis-lui dis-lui, elle qui t'a avoué ses secrets si tôt, dis-lui c'est à elle qu'il faut parler, mais je n'y arrivais pas, pas ici, pas maintenant. « À la fin de la semaine mon projet c'est de dormir, à part ça, avec Elea tu sais ça ne manque pas, les projets ! Au fait, tu veux qu'on fasse quoi après ? Et tu cherches quoi comme vêtement, je peux te faire une sélection ?! » La meilleure des défenses : l'attaque, à base de parole et d'action. J'avais déjà les bras chargés de cintres portants robes, chemises, jupes et combinaisons, pour Cara et moi, prêtes à être essayées et assemblées.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

       
Spencer Fitzroy
Nobody has ever measured, not even poets, how much the heart can hold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Re: Shopping is the best medicine — Cara   Dim 15 Oct - 19:36

Elles avaient tout bonnement l’air de deux héroïnes d’une série télévisée. Mais cette insouciance fit du bien à Cara. Elle avait beau évoluer dans ce monde de strass et de paillettes, elle connaissait aussi parfaitement le revers de la médaille pour l’avoir vécu, et elle avait plus que jamais conscience que l’on pouvait autant être aimé que détesté, et elle n’avait certainement pas envie de revivre cette situation. Choisir des vêtements dans une boutique branchée de la ville apparaissait donc comme un bon plan, surtout quand on avait le compte en banque pour l’alimenter, alors pourquoi s’en priver ? On est en plein en train de faire les auditions pour Britain’s Got Talents, j’ai rencontré les juges. D’ailleurs, je crois que l’un d’entre eux ne m’aime pas trop, ou en tout cas, il arrête pas de me prendre de haut. Il doit penser qu’une actrice de série drama à l’eau de rose n’est pas digne d’être prise au sérieux. Elle connaissait ce genre de réaction, et si avant elle s’en serait offusquée, aujourd’hui, elle était assez bien dans sa peau et sûre d’elle pour ignorer ce genre de comportement.

Elles entrèrent dans la boutique et pour le coup, l’expression de la vendeuse changea après un bref salut, signifiant qu’elle venait de resituer Cara assez rapidement. L’actrice eu un petit sourire de politesse et remercia intérieurement la femme de ne pas venir les accoster avec une expression mielleuse, préférant les laisser composer leurs choix. La panoplie complète, je vois, fit-elle en hochant la tête d’un air entendu, en cherchant à son tour des pièces suffisamment intéressantes pour attirer son regard. Elles gagnèrent ensuite les cabines d’essayage. Bon programme, assura t-elle. Spencer semblait plus pâle qu’à son habitude, non ? Très bien, je te vends mon corps, fais ce que tu veux avec, dit-elle dans une mimique qui se voulait sur jouée, en écartant les bras. Vu comme Spencer avait bon goût, ça ne la dérangeait pas. Je suis invitée à une soirée de remise de prix dans une quinzaine de jours, c’est moi qui serait chargée de remettre un attrape poussière à l’un des gagnants. Mais bon, on en a jamais assez, clairement, elle plaisantait, mais elle n’allait pas se plaindre. C’était toujours plaisant d’être reconnu dans son travail.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 25
▪ dispo pour un rp ? : oh oui !
▪ avatar : zoey deutch
▪ âge : 31 ans
▪ statut : célibataire
▪ occupation : assistante chez AC Models

MessageSujet: Re: Shopping is the best medicine — Cara   Mer 25 Oct - 12:26

Je me demandais souvent comment j'aurais géré tout ça à sa place — d'ailleurs on en riait parfois avec Cara, j'imaginais dans quelle série je jouais et je me projetais déjà en Lady dans Downton Abbey — et si les réponses différaient à chaque fois, j'étais certaine d'une chose : tout devait être bien plus complexe que tous les fantasmes des gens à ce sujet. Le simple fait d'imaginer me promener et d'être reconnue me donnait des envies de meurtre, tandis que les jugements qu'elle recevait de toutes parts, et au sein même du « milieu », devaient être un fardeau lourd à porter, jour après jour. Le monde où j'évoluais n'avaient rien à envoyer à celui de l'écran ; les enjeux étaient certes différents mais les tensions existaient quand même, et je commençais à supporter de moins en moins la façon dont les mannequins étaient traitées comme des bouts de viande tandis que moi, la seule chose qui m'intéressait et me paraissait à mille lieues de la beauté ou de la maigreur d'un corps, c'était les tissus, les couleurs, les coupes, les matières.

« Bon ! Très bien, alors pour une remise de prix on part sur quelque chose d'assez classique tout de même, il faut en imposer, on verra ce qu'il trouvera à redire le juge qui te prend de haut, s'il te voit dans cette tenue... » Je lui plantai un vêtement devant elle, jugeant de l'effet. Une robe longue et fendue, un col rond mais un décolleté dans le dos, une matière satinée vert émeraude, légèrement brillante. « Avec ça, tu mets tes super talons pour casser un peu le côté classique, tu en penses quoi ? Tu auras une pochette pour aller avec tout ça ? Et relève tes cheveux, le dos nu met en valeur ta nuque et tes épaules, il faut les dévoiler ! » J'étais déjà dedans, j'imaginais le lieu, le public, je voyais Cara monter des marches, resplendir sur la scène. Elle avait quelque chose de particulier qu attirait le regard, et si j'étais parfaitement consciente que je ne l'avais pas et qu'elle était celle qu'on remarquait toujours, j'avais appris à faire avec. Je choisis ensuite pour moi une jupe à motifs géométriques et un chemisier argenté, et partis en direction des cabines d'essayage.

« Au fait... Comment ça va avec Gabrielle ? » Sujet toujours un peu délicat, mais rien de tel que deux cabines voisines pour aborder ce genre de choses, qui lui offraient la possibilité de prendre son temps pour me répondre.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

       
Spencer Fitzroy
Nobody has ever measured, not even poets, how much the heart can hold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Re: Shopping is the best medicine — Cara   Mer 25 Oct - 15:48

L’avantage d’avoir Spencer pour personal shopper, c’était que ça limitait quasiment à zéro le risque de commettre une faute de goût, et tout le monde savait comme il pouvait y en avoir dans ce genre de lieu. Les robes avaient beau parfois porter le nom de grands couturiers, on ne pouvait pas systématique dire que c’était le modèle de l’année. Evidemment, ce n’était pas toujours aussi simple avec les marques avec qui il formaient des partenariats, mais pour une fois qu’on la laissa à peu près tranquille, Cara comptait bien en profiter pour se faire plaisir. Spencer lui présenta un modèle qu’elle jugeait efficace. « Oui je pense que je dois en avoir une, but honestly, who cares ? Autant en dégoter une nouvelle pour l’occasion. » parce que là encore, ce n’était pas comme si le choix manquait. Elle était assise sur la banquette de la cabine d’essayage, en petite tenue, la robe sur ses genoux pour l’enfiler, lorsque Spencer évoqua le sujet. Heureusement, elle ne pouvait pas voir ses jours s’empourprer à la vitesse grand V, comme si elle avait quelque chose à se reprocher. Comme peut-être ne pas l’avoir directement appelé après l’altercation avec Gaby de l’autre soir ? C’était réellement ce qu’elle avait voulu faire, et puis quand elle était rentrée chez elle, elle s’était effondrée sur son lit, sans parvenir à trouver le sommeil. Elle s’imaginait pourtant très bien expliquer à sa meilleure amie toute l’histoire, peut-être même se remettre à pleurer, en expliquant les aveux qu’elle avait craché à Gabrielle. Finalement, elle s’était rétractée cherchant des excuses qui auraient sûrement été non valables aux yeux de Spencer, quand elle se disait qu’il était trop tard, et qu’elle ne pouvait pas encore lui servir les mêmes jérémiades, again. Elle lui avait déjà fait le coup la dernière fois quand Gabrielle lui avait envoyé un sms par erreur, ce qui l’avait mise dans tous ses états. Elle était la star d’une série à succès, et tout lui souriait ces derniers temps. Elle n’avait pas trop le droit de se plaindre, right ? « Tu te souviens, Jaya m’a proposé de venir chez elles l’autre soir. Gabrielle n’était pas censé être là. Enfin. Je te laisse imaginer la suite. » Ses doigts parcoururent le tissu léger de la robe, pendant qu’elle s’en apprêtait enfin. Puisqu’elle lui en laissait l’occasion, autant tout lui expliquer. « C’est parti tout de suite en vrille, elle me déteste », résuma t-elle brièvement, sans préciser qu’elle la détestait aussi, parce que ce n’était pas le cas, et qu’elle aurait préféré. Elle préféra passer sous silence comme elle s’était ensuite lamentablement donné en spectacle en versant toutes les larmes de son corps. Spencer était la dernière à la juger, mais elle se dit qu’elle n’apprécierait sans doute pas autant de faiblesse de sa part, alors qu’elle n’avait vraisemblablement plus avec Gabrielle. « Il faut que tu m’aides à terminer de l’attacher », coupa t-elle en sortant de la cabine d’essayage. « A la fin, je lui ai dit que je l’aimais », révéla t-elle comme le couperet final, d’un ton qu’elle estimait être le plus neutre possible, alors qu’elle attendait toujours que Spencer la rejoigne. Nul doute qu’elle devait avoir un certain avis de la question…

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 25
▪ dispo pour un rp ? : oh oui !
▪ avatar : zoey deutch
▪ âge : 31 ans
▪ statut : célibataire
▪ occupation : assistante chez AC Models

MessageSujet: Re: Shopping is the best medicine — Cara   Jeu 26 Oct - 14:53

C'est drôle comme parfois on peut sentir la tension — je connaissais bien ces moments, ma mère était la reine pour les installer, elle changeait de ton tout d'un coup, la voix plus posée, les gestes mesurés, elle devenait anormalement aimable et puis vlan, elle délestait son sac et me balançait à la figure tout ce qu'elle avait ruminé : ma chérie tu es sûre que tu ne veux vraiment pas poursuivre tes études, ce n'est pas que je suis déçue tu sais, mais tu pourrais accomplir tellement de choses, avoir une bien meilleure situation ! La mode, la mode c'est bien joli ma chérie, mais il faut grandir, tu ne penses pas ? Ah ça ! Elle était la championne pour penser à la place des autres, et allez savoir pourquoi, il n'y avait que Cara qui trouvait grâce à ses yeux, comme si en l'ayant vue grandir elle l'avait façonnée. C'était quelque chose qui m'agaçait au plus haut : Cara AUSSI avait des défauts, certes elle était une star, mais depuis quand la célébrité lavait-elle l'ardoise des gens ? Bref : la tension était typiquement celle-là, celle qui survient avant les grandes révélations. Sans rien dire, j'enfilai le chemisier, le boutonnant en silence. J'attendais. Une soirée chez Jaya... Gabrielle... Je sentais déjà que les ennuis pointaient le bout de leur nez. Après son « elle me déteste » je sortis ma tête de la cabine, entre les deux pans de rideau, pour chercher le regard de mon amie, outrée : « Non mais tu déconnes, elle gonflée quand m... » Mais il y avait plus et je le sentais, Cara qui me demandait de fermer sa robe avait son air des mauvais jours, celui de la star qui se compose un visage comme un masque pour cacher ce qu'elle ressent vraiment. Et son air détaché n'avait rien pour me convaincre. Je fermai sans trop de douceur l'attache en question ; j'étais énervée, non seulement contre Gabrielle qui ne pouvait jamais faire les choses correctement, mais contre Cara aussi, qui gardait bien précieusement ses petits secrets... Je me sentais déjà coupable de n'avoir pas assez de temps à lui consacrer, si en plus elle m'éloignait peu à peu de ses confidences... « Comment tu en es arrivée à lui dire ça si ça s'est mal passé ?! Elle t'a dit des trucs ? Non mais à quoi elle joue ? Ça s'est fini comment ? Elle n'est vraiment pas nette cette fille, Cara, il faut que tu fasses attention, tu sais bien que si tu ne te protèges pas elle va t'atteindre encore et encore... »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

       
Spencer Fitzroy
Nobody has ever measured, not even poets, how much the heart can hold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Re: Shopping is the best medicine — Cara   Jeu 26 Oct - 18:20

Inutile de préciser qu’après cet incident, Cara s’était passée de recontacter Jaya. En fait, elle ne savait pas vraiment comment s’y prendre, étant donné que c’était quand même elle qui avait œuvré dans l’ombre pour les mettre toutes les deux au pied du mur. Après la douche froide qu’elle s’était prise, Cara n’était pas spécialement emballée à l’idée de donner des nouvelles. L’autre explication, c’était qu’elle avait un peu peur d’avoir de nouvelles informations concernant Gaby qu’elle ne désirait pas. Elle avait bien compris avec ce précédent épisode que parfois en effet, il ne valait mieux pas savoir.

La réaction de Spencer se fit sans attendre, malgré toute la bonne volonté de Cara de mettre toute la distance qu’elle souhaitait, avec le drame personnel qu’elle était en train de vivre. Evidemment, cela ne lui suffisait pas, et comme on pouvait s’y attendre, elle souhaitait des explications. « Ouais. Ouais elle a dit pas mal de trucs. » surtout pas des gentilles choses. « Que j’étais égoïste, que ça avait été ma décision de partir » édulcora t-elle, pas parce qu’elle n’avait pas envie de se confier à son amie, mais parce que c’était trop dur. « Spencer, sérieusement, je sais pas, dis moi, c’est quoi le problème ? Je veux bien comprendre que je m’y suis prise n’importe comment, parce que il n’y avait plus que les recherches sur ma mère qui comptait, mais est-ce que je suis une grosse conne juste parce que j’ai fait le mauvais choix en manquant de tact avec elle ? J’ai l’impression d’être la salope de l’histoire, mais je voulais pas de tout ça, je trouve ça tellement injuste. » Elle avait perdu le contrôle avec cette fin de relation raté et avait juste l’impression de ne jamais le payer assez. « Elle doit avoir raisons sur certaines choses, mais je pensais pas qu’elle avait décrété que j’étais une sale conne qui ne trouverait jamais grâce à ses yeux. » L’admettre lui percuta le cœur, et elle regarda son visage contrarié dans la glace du magasin. « Enfin bon, c’est ce que j’ai essayé de lui expliquer, ensuite, je me suis mise à pleurer et je suis partie, et elle est venue me rejoindre. C’est là que je lui ai dit. Je sais pas pourquoi, je voulais juste qu’elle sache que parce qu’on était incompatibles, ça voulait pas dire que j’étais la connasse sans émotions qu’elle avait envie que je sois » s’emmêla t-elle dans ses explications, la gorge nouée. « C’était un putain d’échec comme tu peux le voir. » Elle tenta vainement de reporter son attention sur la robe qu’elle était en train de porter. « C’est joli » fit-elle alors que ses pensées étaient désormais ailleurs.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Shopping is the best medicine — Cara   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shopping is the best medicine — Cara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Shopping Trip [Faith]
» Cody Rhode vs Shawn Micheals vs Sin Cara
» Matt Sky Vs Sin Cara Vs Mickael Wik
» ¤ Segment Sin Cara ¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: westbound to eastbound :: central line :: oxford street-
Sauter vers: