trying so hard not to get caught up now. (ashzie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 213
▪ dispo pour un rp ? : yas!! (en cours : jane, grace, ashx3, karaoke, jon, halloween, vivian)
▪ avatar : chloë grace moretz.
▪ âge : 24 yo.
▪ statut : dating a dork(ash).
▪ occupation : youtuber (books, tv series, movies; branching out to comedy), fangirl (->), food enthusiast.

MessageSujet: trying so hard not to get caught up now. (ashzie)   Mar 12 Sep - 23:25

J'aurais dû annuler, sans aucun doute. But I didn't. And I'm not going to. J'étais pourtant sérieuse, hier soir, quand je me suis promis que je garderais mes distances. J'ai fait exprès de laisser la chemise fleurie bleue sur le pouf, bien en évidence dans ma chambre. « Qu'elle me serve de leçon ! » je me disais encore tôt ce matin, avant d'aller rejoindre des amis. Pourtant, je ne me suis pas fait longtemps prier par Asherston pour accepter de manger chez lui ce soir. Enfin, il n'aura fallu que quatre petits mots, really : « I wanna see you. » Parce que non, il m'a assuré, ce n'est pas pour rattraper notre raté de la veille qu'il m'invite. Et je n'ai pas résisté. Si je ne le connaissais pas, j'aurais pu mettre en doute sa parole. But he cares, I know he does. Pas in the way que je le voudrais, certes, mais bon. I'll take what I can get. Parce que oui, mesdames et messieurs, apparemment, j'ai complètement perdu la tête à cause d'un garçon qui n'est qu'un ami et que j'ai rencontré il y a seulement un an. Lovely, isn't it? Truly the best. Fraîchement rentrée de vacances familiales en Floride - toute la famille va bien, on est passés tout juste avant Irma, toutes mes pensées aux victimes que l'ouragan a fait - j'ai décidé que c'était une bonne idée d'aller voir Ash au bar où il travaille sans prévenir à l'avance. Parce qu'évidemment, dans mon esprit, il m'aurait signalé son absence sinon, like I was his girlfriend or something. Et encore. Pour être honnête, de toutes mes relations, I never expected or cared to know where my freaking boyfriend was at all times. Bref. J'ai mis la stupide chemise bleue - qui me regarde en ce moment même en me jugeant sévèrement pendant que je me change - et j'ai pris le cadeau que je lui ai ramené de mon voyage. Spoiler alert, c'est la même chemise. Because I'm a fucking dork who thought it would be funny. Et ce n'est qu'à quelques minutes de mon arrivée au bar que j'ai eu la présence d'esprit de demander à Ashington s'il y était... only to discover - avant même qu'il ne réagisse, merci my Facebook feed - qu'en fait, non, il était sorti avec des amis. Et puis il m'a répondu et s'est excusé maintes et maintes fois, alors que j'étais l'idiote qui avait débarqué sans prévenir. Je suis donc rentrée, avec l'envie de me cacher sous terre. A la maison, j'ai trouvé refuge dans un binge-watching de CSI et cherché le réconfort dans des tonnes de popcorn et bonbons. J'ai bu beaucoup d'eau, aussi, which did not help. Et puis j'ai mal dormi, et pas seulement à cause du mélange douteux. An eventful night dont j'ai tiré exactement zéro leçons.

Je passe un coup de brosse dans mes cheveux, sous l'oeil de la chemise. « Yes, well, I'd like to see you try and say no to a hot shirt you like. » Je parle à un vêtement, tout va bien. Je descends - without the judging shirt, j'ai choisi de mettre un t-shirt blanc simple avec ma paire de jeans et mes baskets, going for the not trying too hard but still looking cute look -, croise ma mère sur le pas de la porte. Je lui claque une bise sur la joue et lui annonce qu'en fin de compte, je ne mange pas à la maison, avant de courir jusqu'à mon Uber. Pas de trajet en métro, je n'ai pas envie de me laisser le temps de réfléchir à how bad of an idea this is for my own sake, ni de repenser à ma conversation avec mon frère sur Messenger. Il est persuadé que je devrais demander à mon ami d'être, well, plus qu'un ami. Et, I hate him for this, mais je commence à me dire qu'il a peut-être raison. Maybe we'll be fine, even if he doesn't like me back? Ça ne risque pas d'être pire que maintenant, possibly, maybe? C'est déjà bizarre entre nous depuis que je sais, or rather que j'ai accepté mes sentiments. Même si, come think of it, les choses ont changé avec notre retour de Lille. Une ville à seulement un Eurostar d'ici mais qui me semble de plus en plus comme un monde parallèle, si lointain. Là-bas, on se voyait tous les jours, à la fac, en dehors. Ash venait chez moi, j'allais chez lui, sans souci, aucun. Je ne me demandais pas pourquoi je voulais le voir, je savais qu'il serait là, tous les jours, et ça m'allait très bien. Mais il a fallu que ça s'arrête un jour. On est rentrés, et c'était étrange de ne plus voir sa tête on a daily basis. Ici, chacun a sa vie ici, et il faut des raisons pour se retrouver. Mais des amis ont le droit, after all, d'avoir envie de manger ensemble because they miss each other, right? Je peux encore prétendre this is all very friendly for me, nothing more. Je secoue la tête to shake it all off et décide plutôt de faire la conversation à mon chauffeur pour m'occuper. Yes, please, tell me everything about yourself, good sir. J'envoie un rapide message à Ashford pour lui dire que j'arrive dans... « une quinzaine de minutes », me répond mon conducteur. Il s'appelle Jamil et a trois enfants. D'ici la fin de la course, je saurai tout sur eux, et j'en serai ravie.

Postée devant la porte de mon... whatever, je sonne et attends, cœur battant. Cadeau dans une main, boîte de cupcakes dans l'autre, je trouve un peu de réconfort dans l'odeur de nourriture qui a fait son chemin jusqu'au couloir. Je me mords l'intérieur de la joue, hésite. Et puis screw it, j'ai déjà fait ça. Je tends la main jusqu'à la poignée et elle tourne - il ne verrouille toujours pas sa porte, I swear to God, ce garçon. J'inspire un grand coup. Brace yourself, Lizziekins... and don't lose your shit. J'entre, and there he is. Is it weird that I'd recognize his silhouette anywhere? Malgré moi, mes yeux font leur chemin de ses pieds à sa tête, s'attardent sur l'arrière de son cou. So much for friendship. Je m'approche, discrètement, laissant la porte ouverte pour ne pas l'alerter. « Hi stranger-danger », je lâche enfin. J'affiche un grand sourire, alors qu'intérieurement, c'est panique à bord... but in a good way. Asher se retourne, tout aussi souriant, et je sens mon cœur enfler. Il a l'air surpris de me voir. Pas mon organe vital, mais le jeune homme en face de moi. Is that a good or bad surprise? How do I look? Is my effortless cute, cute enough? Does he like it? And the hair? La dernière fois qu'on s'est vus, mes cheveux étaient encore rose pale. Oh, God. Who am I? Parce que je ne me reconnais pas du tout, là.

Peut-être que je n'aurais pas dû tourner la poignée et entrer chez lui sans prévenir, peut-être que je n'aurais pas dû accepté son invitation de venir ce soir, peut-être que je n'aurais pas dû débarquer au bar sans être certaine qu'il serait hier soir. Il y a beaucoup de choses que je n'aurais pas dû faire. Mais je suis là, he looks really good et il m'a manqué. Sans me poser la moindre question, j'avance pour le serrer avec mon bras libre de cupcakes. Which is a bit awkward - il est beaucoup plus grand que moi, j'ai les mains pleines - but it doesn't feel awkward at all at the same time? It feels nice, right. Mais peut-être que c'est juste moi. « Thanks for having me. J'espère que t'es prêt à risquer ta vie, I brought my tools. » D'un signe de tête, j'indique la boîte et lève le sac à sa hauteur. Oui, parce que la blague est que I've been obsessed with killing people, lately. A en croire Ash, du moins. Alors que really, he's been the one killing me all along. « I'm really super scared Lizziekins, good job », me dit-il, clairement terrifié par le tueur en série que je suis. Il sourit et je lève les yeux, légèrement agacée. Stop. Being. Cute. I'm in no mood to be reasonable about this. « I cooked so many I'll be the one killing you tonight. » Good Lord. Why would he say that? Why is he like this? Je me mords la lèvre inférieure pour retenir les mots qui me montent à la bouche. Like he'd need food to kill me. Il a juste à continuer de parler, de sourire, d'exister, really. That's all. « Des pâtes au pesto, j'espère que tu aimes ? » J'acquiesce vivement, ma frustration passant momentanément au second plan. « Je les ai pas fait ici obviously, c'est pas vraiment l'endroit adapté pour cuisiner. Mes voisins ont dit que ça sentait bon, so... » And we're back. Genre, sérieusement ? Il a cuisiné chez les voisins, c'est ça qu'il veut dire ? Juste pour ce soir ? Pour moi ? Pourquoi ? C'est à cause d'hier, sans doute, damn it. Je fais si pitié que ça ? Ou peut-être ce qu'il veut dire c'est qu'il les a invités, ses voisins ? Je ne sais pas, je ne comprends pas. Il enchaîne, sans me laisser le temps de vraiment réagir : « Fais comme chez toi, obviously. » Ah, oui, certes. Je suis toujours debout là, avec mes affaires, like an idiot. Je me sens complètement dépassée par toute la situation, to be honest, which is making me uncharacteristically quite, par dessus tout. Et il en faut beaucoup to shut me up.

Je pose le paquet de gâteaux, le cadeau et mon propre sac sur la table, avant d'enlever ma veste, alors qu'il continue : « Tu veux boire quelque chose ? Je dois avoir une bouteille de rouge somewhere... sauf si ça fait trop formel ? Je ne sais pas. Ça fait un bail qu'on s'est pas vu, thought we could, I don't know, celebrate? » Il lâche un rire avant de partir en quête, dans ses placards. « Non, it's fine. Enfin, I mean yes. Wait. T'as posé trop de questions d'un coup. » Oui, tout est de la faute d'Ashley Goldberg. This man needs to be stopped. Je soupire, secoue la tête, tout en espérant désespérément que ça me remette un peu les idées en ordre. Je tape des mains et reprends, en les gardant collés : « What I mean is, yes to the drink, du rouge, ça me va, et it has been a while, so yeah, let's celebrate! » J'accompagne mes derniers mots d'un sourire. Mon ton est enjoué, mais pas assez pour recouvrir ma confusion. Autant adresser la partie visible de l'iceberg, avant qu'on ne se prenne la partie cachée de plein fouet. I'm really on the edge là, je tomberais sans doute par dessus bord if that were to happen. « Sorry, I'm a bit lost, here. Are you expecting other guests? Neighbours tentés par toute cette bonne nourriture? Which does smell really good, d'ailleurs. It hit me dès que je suis arrivée. Um, or did you trouble yourself with all this just for me? If that's the case, you really didn't have to. Last night was totally my bad. » Cause I'm a dumb girl doing and feeling stupid things she shouldn't be. Je croise mes bras, mal à l'aise. Et d'un coup, it all doesn't feel as nice nor as right as it did earlier.

uc.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

But it's too late, she believes in fate. She's absolutely smitten, And she'll never let you go.


Dernière édition par Lizzie Grayson le Mar 7 Nov - 16:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 35
▪ dispo pour un rp ? : yes, always
▪ avatar : Harry Styles
▪ âge : vingt-quatre ans (01/04)
▪ statut : in a relationship w/ Lizzie
▪ occupation : bartender, History nerd

MessageSujet: Re: trying so hard not to get caught up now. (ashzie)   Mer 18 Oct - 0:38

Clairement, Ashley n'avait pas vu plus loin que le bout de son nez lorsqu'il avait proposé ce dîner à Lizzie. He really wanted to see her, yes, parce qu'ils ne s'étaient pas vu depuis un moment, la faute à son emploi du temps vraiment, vraiment ridiculement chargé et le voyage de Lizzie en Floride, avec le reste de la famille. Le seul problème, c'est qu'il n'avait pas vraiment la place de cuisiner pour deux, en tout cas pas avec un minimum de finesse. Et il n'avait pas spécialement envie de servir un simple plat de pâtes à Lizzie. Mais il l'avait invitée, sur une impulsion certes but he did et il ne comptait pas revenir là-dessus, même s'il s'agissait de devoir demander un service à son voisin ou même traverser Londres avec des casseroles pour régler le problème chez sa mère.

Il s'était finalement arrêté sur la solution des voisins, qui avaient accepté de lui venir en aide avec un sourire qui en disait long. Ashley le connaissait, ce sourire. Ses amis le portaient à longueur de temps, ces dernières semaines. Peut-être, effectivement, oui, qu'il parlait un peu trop de Lizzie et qu'il bredouillait des excuses inintelligibles lorsqu'on lui demandait pourquoi il se contentait d'être son ami. Peut-être mais who cared, franchement ─ un bon paquet de gens, en fait, à en juger par le nombre de sms non lus qu'affichait son portable alors qu'il installait à la hâte assiettes, verres et couverts. Lizzie lui avait envoyé un texto elle aussi, le seul qu'il avait daigné lire d'ailleurs, et même si il avait encore un peu de temps devant lui, Ashley avait vraiment l'impression que rien n'était prêt et que rien ne le serait quand elle finirait par arriver. Il débarrassa un autre de ses livres, oublié sur la table, fourra la chemise abandonnée sur le dossier de l'une des chaises dans sa chambre sans bien regarder si elle atterrissait bien sur le lit, et fit une dernière fois le tour de l'appartement, non sans oublier un bref coup d'oeil au miroir accroché à la porte d'entrée ─ everything was in perfect order, from clothes to hair. Good, great even. Si cette soirée était un désastre, il aurait au moins l'air élégant durant le naufrage.

Pourquoi était-il si nerveux d'ailleurs ? Aucune raison, non vraiment, aucune raison. Certes, ils en étaient arrivés à ce dîner sur un malentendu et, lately, il semblait en avoir beaucoup entre eux mais après tout, Lizzie was fine, he was fine, everything was goddamn f- « Hi stranger-danger » lança-t-elle derrière lui and when did she arrive? Il fallait vraiment qu'il commence à fermer sa porte. Il lui adressa un grand sourire, un rien gêné, et accueillit her one arm hug avec un plaisir un peu trop empressé pour un type qui s'était promis de n'être qu'un ami. « Thanks for having me. J'espère que t'es prêt à risquer ta vie, I brought my tools » Il baissa les yeux, observant un instant la boîte (de gâteaux ?), la bouche agitée par un tic nerveux pointait généralement le bout de son nez lorsqu'il était dans la retenue. Et avec Lizzie, Ashley était si loin dans la retenue qu'il n'était pas sûr qu'on puisse le récupérer if he ever wanted to go out. « I'm really super scared Lizziekins, good job, la félicita-t-il sans pouvoir se départir de ce stupide sourire de crétin béat, I cooked so many I'll be the one killing you tonight. Des pâtes au pesto, j'espère que tu aimes ? Je les ai pas fait ici obviously, c'est pas vraiment l'endroit adapté pour cuisiner. Mes voisins ont dit que ça sentait bon, so... » Il parlait décidément trop mais elle devait avoir l'habitude. Et puis elle n'était pas la personne la plus silencieuse qui soit. « Fais comme chez toi, obviously. Tu veux boire quelque chose ? Je dois avoir une bouteille de rouge somewhere... sauf si ça fait trop formel ? Je ne sais pas. Ça fait un bail qu'on s'est pas vu, thought we could, I don't know, celebrate? » Il laissa échapper un semblant de rire, à mi-chemin entre le glapissement et le ricanement, et il se détourna, à la recherche de cette fameuse bouteille. Ce qui n'était probablement pas une idée, compte tenu de son état avancé de nervosité. « Non, it's fine. Enfin, I mean yes, se reprit-elle, ajoutant à la confusion. Wait. T'as posé trop de questions d'un coup » Il lui jeta un bref regard par-dessus son épaule, tâchant tant bien que mal de contenir son sourire stupide. Focus, Goldberg, the wine. « What I mean is, yes to the drink, reprit Lizzie après avoir tapé dans ses mains, maître de cérémonie de son embarras, du rouge, ça me va, et it has been a while, so yeah, let's celebrate! » Good, good, au moins, ils étaient sur la même longueur d'ondes. Parfait, très bien. Ashley acquiesça, sourire nerveux en tête, et finit par brandir, victorieux, la bouteille. « Sorry, I'm a bit lost, here » What, what, what ? Ashley fronça légèrement les sourcils, la bouteille dans une main, un verre dans l'autre. « Are you expecting other guests? continua Lizzie. Neighbours tentés par toute cette bonne nourriture? Which does smell really good, d'ailleurs. It hit me dès que je suis arrivée. Um, or did you trouble yourself with all this just for me? If that's the case, you really didn't have to. Last night was totally my bad » Ok, hold on. « You might wanna breathe, love » fit-il, masquant son trouble par un sourire. Quel mal y avait-il à cuisiner pour une amie ? Mais c'était là tout le problème, right ? Il ne se serait pas donné tant de mal pour n'importe lequel de ses amis et il le savait. Elle s'en doutait probablement aussi, à la réflexion. « I wanted to do this for you, that's all? » That and some other things. « So, no, not waiting anyone and I won't open the door if the neighbours come knocking. I just, I don't know, wanted to do something nice? Is it too much? It is, right? Sorry » Il baissa la tête, se sentant blêmir, et s'appliqua à remplir un verre, puis l'autre, avant d'abandonner la bouteille sur la table. « I'm really sorry about last night but it's not- it's not why I did all of this? I- I really wanted to see you and, like, do something nice for you, and maybe I got a bit carried away or something. Anyway, here's your glass » Il lui tendit son verre, un peu maladroit, un peu gêné aussi. Get a grip, Goldberg. Des tas de gens s'étaient retrouvés dans des situations similaires et ils s'en étaient tous sortis. Et puis, ce n'était pas comme si ce léger problème de sentiments était nouveau, non. « How was Florida? Hot, I suppose? » Quel imbécile. (uc)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
❅ I could fall, or I could fly Here in your aeroplane. And I could live, I could die, Hanging on the words you say. And I’ve been known to give my all And jumping in harder than Ten thousand rocks on the lake. So don’t call me baby, Unless you mean it. Don’t tell me you need me If you don’t believe it. So let me know the truth Before I dive right into you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
trying so hard not to get caught up now. (ashzie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» → is this one thing that caught me slippin' le 14 mai 2012 à 08h42.
» Eva « Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies
» Nymeria ∞ Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies
» Le fabuleux Juke-Box du Grand Escargot
» cray ➺ caught in a landslide, no escape from reality

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: westbound to eastbound :: piccadilly line :: soho-
Sauter vers: