Good artists copy. Great artists steal. (Jaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Good artists copy. Great artists steal. (Jaya)   Mer 9 Aoû - 11:54

Good artists copy. Great artists steal.



T'as froid. T'en as marre. T'es pas foutu de trouver un coin assez chaud pour la nuit. Ou plutôt t'en es plus capable. Fin novembre il fait froid, il commence à faire même plus que ça. Tu sais que t'aurais pu être auprès d'un feu ou au moins d'un radiateur à l'orphelinat, mais il en était hors de question. Tu n'allais pas devenir un enfant du système. Surtout à quelques jours maintenant de ta majorité. Alors tu squattais comme tu pouvais, dans le métro avant qu'on ne te dégage de là. Dans les foyers lorsqu'ils n'étaient pas complets. Tu te démerdais. T'avais mis ton sac à dos en consigne, il était bien trop gros pour que tu passes inaperçu avec ça sur toi. T'avais confiance en personne pour prendre soin de tes affaires. T'avais confiance en personne tout court. Les deux seules personnes en qui tu croyais, à part tes parents, avaient été Bayden et son père. Et ils s'étaient foutus de sa gueule ouvertement. Tu n'en revenais toujours pas. Tu n'arrivais toujours pas à comprendre comment ils avaient pu te faire ça. Ils t'avaient accueilli chez eux durant deux ans. Tu pensais que c'était par compassion au pire et par amitié au mieux. Mais non, c'était juste par culpabilité. Juste parce que c'était le père de Bayden qui avait mis tes parents en prison. Foutaises. Ton ventre grognais alors que tu t'énervais tout seul, tournant en rond. Il ne te restait que quelques pièces, pas assez pour un repas complet. T'étais dans les quartiers chics, tu pourrais surement piquer quelque chose à quelqu'un. Enfin, c'était quelque chose que tu avais en tête mais qui ne se passa pas comme prévu. Il n'y avait rien à prendre, rien qui dépassait. Te rabattant sur la dernière option qui te restait, tu entrais dans un petit supermarché. Au mieux tu pourrais acheter un paquet de pain mais tu savais que ça ne suffirait pas. Le pain dans la main, tu te baladais à travers les rayons. Arrivé au niveau du frais, tu vis un petit paquet de salami. Il n'était pas bien épais et en quelques secondes, tu analysais la situation. Oui, il rentrerait à la perfection dans ta poche. Alors c'est ce que tu fis.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 162
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always.
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: Good artists copy. Great artists steal. (Jaya)   Ven 11 Aoû - 14:25

good artists copy. great artists steal.
Un cartable en cuire noir remplit avec ses cours sur le dos, Jaya était sortie du boulot tard à cause d'une réunion. À ce stade de l'année les meetings s’enchaînaient afin de mettre en place tout un tas d'activités pour les fêtes de fin d'année. Vente de gâteaux, spectacle de danse et création de cadeaux pour les plus petites à offrir à leurs parents. Jaya de son côté, étant responsable du club de théâtre se devait d'organiser une représentation, si possible d'une pièce en rapport avec les fêtes de noël. C'est donc une fois la nuit tombée qu'elle était sortit du boulot et avait fait un rapide crochet par Notting Hill pour faire quelques courses. C'était loin d'être le quartier où les prix étaient les plus abordables, mais ils avaient de très bons produits. Crème glacés, légumes et vin rouge, puis Jaya se dirigea vers le rayon des produits frais pour prendre du fromage et de la charcuterie. Elle glissa un premier article dans son panier avant de reporter son attention sur un jeune homme qui se trouvait derrière elle. Bonnet vissé sur la tête, manteau sale, l'air fatigué, il observait le rayon charcuterie jusqu'à ce qu'il ne prenne un paquet de salami. Instinctivement Jaya l'observa, comme si elle se doutait de ce qui allait se passer. Et sans surprise le jeune homme jeta un rapide coup d’œil de chaque côté du rayon avant de glisser l'article dans sa poche. Jaya resta derrière lui lâchant un fromage dans son panier avant de dire assez fort pour qu'il l'entende. « Tu vas sonner en sortant. » Elle vint ensuite se poser juste à côté de lui pour prendre du jambon cru. « Ils ont installé de nouveaux portiques. » ajouta t-elle comme pour justifier sa première remarque. « Par contre dans l'épicerie au coin de la rue... y'a pas de portiques. » Bonne action en stoppant un potentiel vole, qui s'annulait automatiquement en conseillant le jeune homme d'aller voler ailleurs... Puis elle attrapa à son tour un paquet de salami, l'observant un peu avant d'ajouter: « Tu veux que je le paye ? » Pour quelques pounds elle pouvait bien faire ça.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Two Ghosts + We're not who we used to be. We're just two ghosts standing in the place of you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Good artists copy. Great artists steal. (Jaya)   Mar 15 Aoû - 23:47

Good artists copy. Great artists steal.



On t'avait appris à voler depuis tout petit alors ce n'était pas bien compliqué pour toi. Sauf que la fatigue, le froid, tout ça te rendait vulnérable. Tu n'avais visiblement pas assez fait attention en glissant le paquet de salami dans ton sac vu que quelqu'un l'avait remarqué. Une voix qui se fit entendre derrière toi. Tu te retournes brutalement pour te retrouver face à une femme dans la vingtaine. Une magnifique brune aux couleurs indiennes. Tu la regardes l'air innocent mais tu sais qu'elle t'a vu. Elle répondit cependant à l'interrogation que tu t'étais posée, pourquoi ça sonnerait maintenant. De nouveaux portiques. Tu levais les yeux au ciel face à ta connerie. Parce que tu n'avais pas remarqué ça. " Et merde. Merci. " Elle t'avait surement évité la case prison et redressement de mineurs par la suite. Vu que t'avais pas de foyer, on ne pourrait pas te renvoyer chez toi avec une tape sur les doigts. Et avec des parents en prison pour vol, tu avais peu de chance de t'en sortir avec seulement un avertissement. Elle te parle de l'épicerie un peu plus bas. Oui, tu la connais cella là. " Ils me connaissent... " Ton monotone. Un peu blasé par la situation. Oui, forcément, ce n'était pas la première fois que tu piquais dans un magasin et comme tu ne t'éloignais pas de ta zone de confort, tu commençais à avoir fait le tour des magasins. Tu reposais le paquet de salamis, prêt à quitter l'établissement vu que tu ne pourrais rien faire ici de toute façon. A part le manger sur place. C'était une idée au final. Mais elle te sortit de tes pensées lorsqu'elle prit le paquet de viande. Te le payer ? Alors ça, tu n'avais pas l'habitude. " Pourquoi vous feriez ça pour moi ? Vous ne me connaissez pas. " Tu n'étais pas agressif, tu cherchais juste à comprendre. C'était rare les personnes qui te tendaient la main. Très rare.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 162
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always.
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: Good artists copy. Great artists steal. (Jaya)   Mer 16 Aoû - 18:51

good artists copy. great artists steal.
Les yeux cernés, l'air un peu surprit d'être prit la main dans le sac, le jeune homme c'était retourné pour faire face à Jaya. Elle qui s'attendait à le voir partir sans lui dire un mot, ou pire encore à se faire insulter parce que, quelques part, ce que faisait le jeune homme ne la regardait pas, fut surprise de l'entendre la remercier pour l'information concernant les portiques. C'est sûr que ça lui évitait bien des ennuis et une perte de temps considérable dans sa recherche d'un repas. Il ajouta que les gérants de l'épicerie au coin de la rue le connaissait déjà et Jaya grimaça un peu, comme embêtée d'apprendre ça. Étrangement elle compatissait avec le jeune homme et pourtant elle n'avait jamais été dans cette exacte situation. Le jeune homme était donc un habitué du coin et volait régulièrement. Naturellement Jaya lui proposa de lui payer ce salami, histoire qu'il ne parte pas les mains vides. Le jeune homme marquait un point : elle ne le connaissait pas alors pourquoi ferait-elle ça pour lui ? Disons que, c'était un peu son boulot. Il était dans la même tranche d'âge que ses élèves et, bien que officiellement prof depuis peu, elle voyait en lui ces ados rebelles qui s'installaient au fond de la classe. Et malgré qu'elle ignore tout d'eux en début d'année elle faisait tout pour les aider, leur faire aimer ses cours et aimer le lycée. Quelque part, payer ce foutu salami à ce jeune inconnu était sa façon à elle de l'aider, et de lui faire aimer les gens et aimer... la vie ? C'était peut-être un peu trop poussé comme analyse, mais bon, le fait été qu'elle voulait l'aider et pas le voir partir sans rien et le ventre vide. Est ce que c'était de la pitié ? Pas vraiment. Disons plutôt que c'était plutôt de la compassion. « Honnêtement : Si t'avais voulu voler de l'alcool je t'aurais laissé passer le portique sans rien dire. Mais … pour voler du salami tu dois vraiment avoir faim. Donc il n'est pas question que je te laisse repartir sans rien. Prend ce qui te fais plaisir, je te le paye. » Elle l'aurait volontiers invité à manger chez elle, pour être sur qu'il mange chaud et à l'abris du froid, mais elle avait bien trop peur de le lui proposer et de passer pour une perverse, ou tout autre chose. Après tout : une jeune adulte qui invite un ado inconnu chez elle... certain aurait déjà appelé la police pour moins que ça !


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Two Ghosts + We're not who we used to be. We're just two ghosts standing in the place of you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Good artists copy. Great artists steal. (Jaya)   Ven 25 Aoû - 1:26

Good artists copy. Great artists steal.



T'as pas l'air con là. Il faut bien avouer que oui, tu n'es qu'un con. Voler pour vivre, tu en avais l'habitude. Mais te faire pincer... Non vraiment pas. Putain si tes parents te voyaient. Tu te serais déjà pris une rouste. Pas parce que tu volais. Oh ça non. Mais parce que tu volais mal. Quelle connerie cet héritage. Quelle ineptie de n'être que ça. Un voleur de bas étage. Mais t'as faim. Et cette beauté indienne est là. Elle t'a vu faire. Elle t'a empêché de revoir tes parents plus tôt que prévu. Alors oui, tu la remercies. Tu ne peux pas faire autrement, t'es quand même poli. Un trait de caractère que tu as appris malgré tout. Même si ces derniers mois tu n'avais pas vraiment eu à l'utiliser. Parler n'avait pas vraiment été nécessaire. Pour voler, ce n'est pas utile. Alors oui, le merci que tu avais sorti, il était venu de loin. Cette voix que tu avais sorti de ton corps. Ca faisait bien longtemps que tu ne l'avais pas entendu toi non plus. Et pourtant. C'était ta voix. " Honnêtement : Si t'avais voulu voler de l'alcool je t'aurais laissé passer le portique sans rien dire. Mais … pour voler du salami tu dois vraiment avoir faim. Donc il n'est pas question que je te laisse repartir sans rien. Prend ce qui te fais plaisir, je te le paye. " Tu l'écoutes te parler, tu bois ses paroles même. Tes yeux s'écarquillent de surprise. Te payer ce que tu souhaitais. Tout à coup, une vie s'insuffle en toi. La tienne qui reprend possession de ton corps. " Je... " Tu restes con, encore une fois. Cette journée ne se passe pas vraiment comme prévu. " Je veux bien du pain. J'ai rien pour faire cuire de toute façon. " Tu hausses les épaules devant cette constatation. " Enfin si c'est possible. Juste du pain et du salami. " Ca te permettrait de vivre quelques jours, voir même deux semaines si tu te démerdais bien. Avec l'hiver qui arrivait, t'en avais bien besoin. Elle a l'air gentille, tu pourrais lui en demander plus mais tu ne veux pas abuser. C'est con pour un voleur. Refuser qu'on t'offre quelque chose. On aura tout vu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 162
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always.
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: Good artists copy. Great artists steal. (Jaya)   Lun 28 Aoû - 16:08

good artists copy. great artists steal.
La dernière chose qu'elle voulait était qu'il se braque, qu'il prenne ça pour de la pitié un peu mal placé et qu'il parte. Elle voulait sincèrement l'aider, sans savoir s'il allait accepté ou non. Le nombre de fois où, par gentillesse elle avait voulu aider une grand-mère à traverser la rue et que cette dernière l'avait envoyé balader, lui avait apprit à ne pas offrir son aide au premier venu. Elle se méfiait à présent. Parce qu'il n'y avait pas grand chose de plus blessant, dans cette situation, que de se prendre un ''non'' glacial en pleine tronche. Pourtant avec le jeune homme elle s'y risquait, parce que c'était plus fort qu'elle et qu'il avait l'air plutôt poli, voir simplement inoffensif. Et bizarrement il accepta. Du pain et du salami. C'était vraiment pas grand chose pour un jeune homme à la rue, qui allait devoir affronter le froid de l'hiver. Et la constatation de ce dernier quant au fait qu'il ne pouvait rien faire cuire arracha une petite grimace à Jaya. Manger chaud avec ce temps était une nécessité. « Hm... si tu veux on doit pouvoir te trouver quelques choses de chaud à emporter dans un restaurant pas loin. » Dit elle un peu pensive. Puis elle marqua une coutre pause avant d'ajouter très sincèrement : « Je t'aurai bien invité chez moi, histoire que tu manges au chaud, mais j'ai peur que ça paraisse déplacé. » À quoi bon s'embêter à tourner autour du pot. Elle voulait l'invité, histoire qu'il passe au moins un moment au chaud, qu'il mange à sa faim et puisse, pourquoi pas prendre une douche bien chaude. Seulement voilà la proposition semblait vraiment déplacée... à moins que ce soit parce qu'elle voyait ça avec ses yeux de femme, et qu'en se mettant à sa place jamais elle n'aurait accepté d'aller chez un homme rencontré dans un supermarché. A dire vrai, jamais elle n'aurait accepté qu'un homme ne lui paye gracieusement un salami, de peur qu'il n'attende quelques choses en retour. Maybe she was just overthinking it.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Two Ghosts + We're not who we used to be. We're just two ghosts standing in the place of you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Good artists copy. Great artists steal. (Jaya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Good artists copy. Great artists steal. (Jaya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» The Great American Bash - 28 juin 2009 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2010 :: westbound to eastbound :: circle line :: notting hill-
Sauter vers: