PERRIE ♡ pizza rolls, not gender roles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 23
▪ dispo pour un rp ? : yes, always
▪ avatar : Jamie Chung
▪ âge : trente-deux ans (10/04)
▪ statut : en couple avec Mads Jones
▪ occupation : wedding planner, co-owner of Allen and Mun ev.

MessageSujet: PERRIE ♡ pizza rolls, not gender roles   Dim 23 Juil - 23:03

perrie mun
résumé
Fille unique d'un mariage aussi explosif qu'éphémère, Perrie n'était sans doute pas faite pour travailler dans l'industrie de la romance mais son côté control freak et le hasard des stages l'ont amené à devenir event planner puis à se spécialiser dans le mariage. Elle est aujourd'hui co-propriétaire de sa propre entreprise, Allen & Mun. Sa carrière a donc très longtemps été au premier plan, depuis la fin de ses études, et chacune de ses relations s'est soldée par un échec cuisant mais avec Madison, les choses semblent... différentes ? Ou du moins, Perrie a envie qu'elles le soient et elle s'efforce de laisser son boulot au bureau et à ne pas parler traiteur, fleurs et plan de table quand elle retrouve sa nana.


quick info
▬ âge : trente-deux ans
▬ nationalité : britannique
▬ métier : wedding planner, co-propriétaire de sa firme (Allen & Mun ev.)
▬ habite à : Hampstead
▬ orientation sexuelle : straight as a circle (bi and proud)
▬ statut : en couple avec Maddison Jones
▬ groupe : Single Ticket
▬ avatar : Jamie Chung
my first rp
Ils allaient de surprise en surprise avec ce mariage et à chaque nouvelle information qu'on balançait dans leur direction, Perrie regrettait un peu plus d'avoir accepté de gérer le plus beau jour de la vie de ce couple-là. Enfin, ce n'était pas le couple, le problème. Peter et Judith étaient absolument adorables, frisant le dégoût, le genre de couples parfaits que tout le monde détestait et jalousait en même temps. Un vrai cliché ambulant mais ce n'était pas le plus compliqué, non. Perrie avait elle-même une vie sentimentale saine et parfaitement heureuse, elle pouvait supporter la vie de deux trentenaires follement amoureux l'un de l'autre sans mourir de jalousie. C'était bien les parents, le souci, et les emmerdes avaient commencé tôt, dès leur arrivée. Il n'était pas rare qu'on leur confie des événements hors de Londres et Perrie se déplaçait volontiers mais toujours en choisissant les conditions. Elle réservait son hôtel ou un Airbnb, choisissait sa chambre et les restaurants dans lesquels elle passerait ses soirées, souvent seule. Cette fois, George, son assistant, était de la partie mais ça ne changeait pas grand-chose. Elle avait réservé deux chambres dans un petit hôtel non loin de l'aéroport, seulement pour s'entendre dire à la descente de l'avion que le père de la mariée avait annulé leur réservation, préférant qu'ils passent leurs deux jours de déplacement directement chez eux. Et peut-être qu'elle aurait pu plier aux exigences du paternel, oui, peut-être mais le type ne s'était pas contenté de mettre le nez dans ses affaires, non. Il s'était présenté directement à George, pensant avoir affaire à la personne en charge de son dossier, because a woman couldn't really be in charge of anything but the flowers, right? Et, vraiment, Perrie avait essayé de passer l'éponge, de se concentrer sur Judith et Peter, mais elle était contrariée et le père de la mariée n'avait pas compris le message lorsqu'elle l'avait poliment mais fermement remis en place. « Ca va ? » s'enquit George, une fois seuls. On leur avait accordé deux chambres dans un appartement assez vaste pour héberger une bonne vingtaine de personnes. Perrie pouvait donc certainement parler librement sans risquer d'être entendue. « Non, ça ne va pas, non. Crois-moi George, je ne suis pas assez bien payée pour être traitée comme ça » cracha-t-elle, sans lever le nez de son portable où défilait son feed Facebook. Le visage de Madison apparut soudain, souriant, lumineux, encadré par son frère et Poppy. « Mais, mh, le client est roi ? » avança son assistant, l'arrachant au seul et si bref moment de légèreté de la journée. Elle s'arrêta et se redressa, un rictus mauvais tordant ses lèvres. « Non, George,  certainement pas, répondit-elle, acerbe ─ ne lui avait-elle donc rien appris ? Le client peut être exigeant lorsqu'il s'agit du travail que nous effectuons pour son compte. En dehors de ça, le client n'a pas le droit de nous écraser, peu importe le nombre de zéro qu'il inscrit sur le chèque à la fin. Et il n'a certainement pas le droit d'être insultant ou d'émettre le moindre jugement sur les personnes que nous sommes » Peut-être qu'elle se défoulait vaguement sur George, qui n'avait d'ailleurs rien demandé et ne méritait pas tant de véhémence, mais il valait mieux pour lui qu'il comprenne ça tout de suite. Difficile de gérer les nerfs fragiles ou les exigences diverses des futurs mariés le jour J quand on se laissait marcher dessus durant les préparatifs. « Got it boss » fit-il finalement avec un sourire et, really, bless that kid. Perrie l'avait d'abord pensé trop timide pour travailler avec elle mais sa douceur n'avait d'égale que son endurance et c'était exactement ce qu'elle recherchait chez un assistant. « Yeah, you better. Trouve-moi la liste des invités s'il te plaît, il faut qu'on la revoie demain avec Judith » Entre autres choses, autres nombreuses choses. Deux jours à Manchester ne seraient pas de trop pour préparer ce mariage-là.

*

Une fois n'est pas coutume, Perrie retrouva son associé, confortablement installé dans un bureau qui n'était pas le sien. Elle s'arrêta sur le seuil, vaguement surprise, et esquissa un sourire dans sa direction. « Archie, quelle surprise... On est samedi, tu n'as pas une merveilleuse famille à aller voir ? » lança-t-elle en guise de préambule. Elle déposa son sac et abandonna son manteau sur le sofa avant de se diriger vers son bureau. « Tu es assis à ma place. And take your feet off my desk » ordonna-t-elle d'un ton léger. Avec un soupir, Archie s'exécuta, sans pour autant lui abandonner son siège. « J'ai reçu un coup de fil hier soir. D'un client, précisa-t-il, sérieux. J'imagine que tu sais de qui je veux parler » Elle savait, oui. Elle savait qu'après ces deux jours passés à Manchester, à se battre contre les idées vieillottes d'un type d'une autre génération, elle aurait droit à ce genre de conversations. Toutefois, Perrie avait imaginé que son associé attendrait la fin du week-end pour la sermonner. « Et je dois dire que cette fois, tu t'es vraiment surpassée. Tu attires vraiment les abrutis arriérés, tu sais » Il s'esclaffa, secouant la tête. « Ça n'avait rien d'un coup de fil agréable » reprit-il, avec un soupir. Perrie haussa un sourcil, moqueuse. « Oh, poor Archibald, je suis navrée que tu aies dû gérer les états d'âmes si importantes d'un enfoiré sexiste » se moqua-t-elle, arrangeant les quelques dossiers abandonnés à la hâte avant son départ. George était sensé s'en occuper mais elle lui avait donné son après-midi, après un brunch aux frais de la princesse. Ou, en l'occurence, d'Allen & Mun. « Il m'a chargé de te transmettre ses excuses. Pas sûr qu'elles soient vraiment sincères mais il m'aurait presque ému. J'imagine qu'il a compris qu'il devait faire un effort, puisque le mariage de sa précieuse petite fille est en jeu. Enfin, passons. Il ne devrait plus poser de problème. But if he does- » Elle l'arrêta d'une main, un sourire crispé aux lèvres. « Je peux me défendre, Archie » And quite well, at that. Ce type n'était pas le premier imbécile qu'elle croisait et, sadly, sans doute pas le dernier. « Je sais Perrie, je sais, juste... je suis là, tu sais ? » Elle le savait, évidemment. Il était là depuis le début, avait toujours été là, avait voulu être là plus qu'un simple collègue ou ami devait l'être. Serait toujours là, fallait-il croire. « Pattie aimerait bien te voir, pendant que j'y pense, reprit-il, changeant de sujet, for the best. Tu viens dîner à la maison ? » L'invitation était tentante mais Perrie secoua la tête, souriant en guise d'excuses. « Got plans with Mads, sorry » En soi, ce n'était pas vraiment une raison de refuser. Elle aurait pu l'emmener avec elle chez Archie et sa femme mais l'idée de mettre sa copine dans la même pièce que son associé qui, awkwardly enough, se trouvait aussi être son premier mec la perturbait. Le plus tard Maddison rencontrerait Archie, mieux ce serait. Ça lui laisserait le temps de lui expliquer la situation. Peut-être. « Tu sais que je vais bien finir par la rencontrer ? » ricana-t-il en se levant. A croire que cet imbécile lisait dans ses pensées. Elle leva les yeux au ciel et désigna la porte d'une main. « Yeah, whatever. Get the hell out of my office, you idiot » marmonna-t-elle sans le regarder. Son rire résonna dans ses oreilles longtemps après qu'il ait quitté ses locaux et elle se laissa tomber sur son siège en soupirant. Oui, il fallait vraiment qu'elle parle à Maddison. D'Archie et de tant, tant d'autres choses.
behind the screen
─ pseudo/prénom : Valtersen/Julia ─ âge : 21 ─ fréquence de connexion : 7j/7 ou presque (sauf quand je rentre explosée du boulot en gros)  ─ comment avez-vous découvert ticket to ride et qu'en pensez-vous ? blame it on Céciiiiile ─ inventé ou pévario ? Inventé, kinda?  ─ code : ─ crédits : av@Lolitaes, icon@outoftownicons (Tumblr)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
( you found me and everything changed and i believe in something again )


Dernière édition par Perrie Mun le Mar 15 Aoû - 18:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 181
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always.
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: PERRIE ♡ pizza rolls, not gender roles   Dim 23 Juil - 23:40

Trop de beauté evanouissement
Bon courage pour cette nouvelle fiche

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Too Good At Goodbyes + I'm never gonna let you close to me Even though you mean the most to me 'Cause every time I open up, it hurts. So I'm never gonna get too close to you Even when I mean the most to you In case you go and leave me in the dirt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 77
▪ dispo pour un rp ? : yes. (ec: pamp)
▪ avatar : akendrick.
▪ âge : 26.
▪ statut : single, workaholic, has a lot of baggage. any takers?
▪ occupation : journalist. co-host of an infotainment show "oh no they didn't" on bbc 1. youtuber all year long, all the time.

MessageSujet: Re: PERRIE ♡ pizza rolls, not gender roles   Lun 24 Juil - 8:24

THIS BAAAAAAAABE
(aLSO LE TITRE )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 18
▪ dispo pour un rp ? : Ouiiiiiiii
▪ avatar : Brittany Snow
▪ âge : 28 ans
▪ statut : En couple avec Perrie Mun
▪ occupation : Bras droit dans une association qui vient en aide aux personnes se trouvant dans des situations difficiles

MessageSujet: Re: PERRIE ♡ pizza rolls, not gender roles   Lun 24 Juil - 10:55

/me cute mode ACTIVATED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 23
▪ dispo pour un rp ? : yes, always
▪ avatar : Jamie Chung
▪ âge : trente-deux ans (10/04)
▪ statut : en couple avec Mads Jones
▪ occupation : wedding planner, co-owner of Allen and Mun ev.

MessageSujet: Re: PERRIE ♡ pizza rolls, not gender roles   Lun 24 Juil - 21:11


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
( you found me and everything changed and i believe in something again )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: PERRIE ♡ pizza rolls, not gender roles   

Revenir en haut Aller en bas
 
PERRIE ♡ pizza rolls, not gender roles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pizza
» La pizza...
» Apocalypse Pizza Vidéo
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: FICHES SEPTEMBRE 2017-
Sauter vers: