ASHZIE ♡ maybe i waited too long, maybe i played my cards wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 26
▪ dispo pour un rp ? : yes, always
▪ avatar : Harry Styles
▪ âge : vingt-quatre ans (01/04)
▪ statut : single and ready to mingle, or so he says
▪ occupation : bartender, History nerd

MessageSujet: ASHZIE ♡ maybe i waited too long, maybe i played my cards wrong   Dim 23 Juil - 22:42

Ces dîners du dimanche étaient en passe de devenir une habitude et Ashley ne trouvait aucune raison de s'en plaindre, bien au contraire. Passer du temps avec Lizzie n'était pas exactement difficile, loin de là. Ses vagues craintes avant leurs retrouvailles londoniennes s'étaient évanouies aussi vite qu'elles étaient apparues mais d'autres avaient fait leur apparition, plus sournoises, accompagnant la réalisation que non, ses sentiments à l'égard de la petite blonde n'étaient pas simplement amicaux et que oui, il avait vaguement envie d'un peu plus que d'une simple amitié. Vaguement. Clairement, more like, mais Ashley savait que ce n'était pas raisonnable. Après Sophia, il était bien moins enclin à se déclarer et la dernière chose qu'il désirait, c'était bien ruiner leur amitié. Il allait donc se taire, continuer de sourire lorsqu'elle se pointerait au bar où il bossait avec des types qu'il ne connaissait ─ mais qui semblaient bien la connaître, elle ─ continuer de jouer les potes sympathiques et un peu gourdes. Ashley connaissait ce rôle-là, parce qu'Ashley était le bon copain, le type charmant qu'on aurait bien présenté à sa mère si seulement on avait eu le moindre sentiment pour lui. Peut-être qu'il le ferait avec un rien d'amertume mais il avait connu pire que ça après tout.

Il s'était débarrassé de toute amertume avant de retrouver Lizzie chez elle, après un long brunch avec sa mère et Al, of all people. S'ils n'avaient d'abord pas su où aller, l'inspiration avait fini par pointer le bout de son nez et Ashley l'avait entraîné dans l'un des cafés où il passait le plus clair de son temps avant de partir pour Lille. Et s'il s'agissait d'un café où il avait tant emmené Sophia lorsqu'ils se fréquentaient, well, il ne s'agissait que d'une mauvaise coïncidence. « Cette nouvelle couleur est vraiment cool, fit-il, effleurant l'une des mèches rose pâle du bout des doigts, une fois qu'ils eurent commandé. But I think I like the old one better » ajouta-t-il, fronçant légèrement le nez. Peut-être n'avait-il pas effacé toute trace d'amertume, en fin de compte. Et peut-être bien que le commentaire de Lizzie à propos de son changement de photo de profil sur Facebook l'avait un rien agacé, oui, mais ils étaient amis après tout. Ils pouvaient plaisanter, right ? Righttt.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
- say it's just right, life on my brown. take it low, take a drive to town. meaningless, everything but you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 196
▪ dispo pour un rp ? : yas!! (en cours : jane, bday, grace, jon, ashx2)
▪ avatar : chloë grace moretz.
▪ âge : 24 yo.
▪ statut : likes soMEONE, OKAY? OKAY.
▪ occupation : youtuber (books, tv series, movies; branching out to comedy), fangirl (->), food enthusiast.

MessageSujet: Re: ASHZIE ♡ maybe i waited too long, maybe i played my cards wrong   Lun 24 Juil - 0:17

Trois heures à me préparer pour une sortie avec un ami. Must be a new record, really. Enfin, en réalité, c'était plutôt une demi-heure à discuter avec Ash sur Messenger, avant d'avoir le courage de me lever. Et deux heures et demie, entre actually getting ready et mes échanges par message avec Grace pour parler de - surprise surprise - the one with the beautiful locks and the tattoos. Lui et moi sommes censés nous retrouver cet après-midi même. Un rendez-vous prévu il y a quelques jours, pour manger des burgers puis publier la dernière vidéo que nous avons filmée ensemble, autour d'un verre. Et quand je dis rendez-vous, c'est pas genre, rendez-vous. We're just friends, good friends, who really like hanging out with each other. Rien d'étrange ou d'anormal par ici, vous pouvez passer votre chemin.

Au début du mois, Ash et moi-même avions déjà eu une soirée du genre, pour célébrer la première vidéo qu'on avait fait ensemble. C'était la moindre des choses. L'obsession de mon ami pour les chignons m'a inspirée un script, pour une vidéo YouTube, et il fallait bien fêter properly cette coïncidence amicale si magique. Et il fallait naturellement que ce soit avec des burgers. Parce que bun sur la tête, bun dans l'assiette. Tout un délire, you had to be there. Alors, évidemment, le succès de la vidéo et ma fascination pour les cheveux d'Ash, my good friend, m'ont donné l'idée d'une seconde vidéo sur les buns - pas de Nicki Minaj, please and thank you, même si on a bien eu la chanson dans la tête à plusieurs reprises. Alors on célèbre, aujourd'hui, ce duo gagnant. Et pour bien marquer le coup, j'ai décidé de mettre mes cheveux en chignon, comme my dorky friend. La plus grande partie de mon temps de préparation est passée dedans, no kidding. But totally worth it. I look good, et ça fera rire Asher. Enfin, je pense ? J'espère. Ce sera le seul truc différent entre cette sortie et la dernière, en tout cas. That, et le fait que, maintenant, mon ami Ash est devenu mon ami Ash that I like-like.

Les burgers, c'est pour ce soir. For some reason, nous nous sommes mis d'accord pour nous retrouver plus tôt - pas que je m'en plaigne, loin de là - sans trop savoir quoi faire, ni où aller. J'entends la voix de ma meilleure amie raisonner dans ma tête, me taquinant sur ce que j'aimerais bien faire comme choses pas très amicales avec Ash, et j'ai envie de disparaître sous terre. The times I am thankful que le pouvoir de lire dans les pensées n'existe pas dans la vraie vie. D'habitude pleines d'idées de sortie, je suis à sec, l'esprit flou, saturé par mille et une questions et réflexions à la suite de ma conversation avec Grace sur la confirmation de mes sentiments, qui date d'il y a, quoi, deux heures à peine ? En même temps, à force d'être jalouse de l'ex d'Ash, je n'avais plus vraiment de quoi m'inventer des excuses. I've got it bad, and it is, indeed, very bad. Parce qu'Ashford est mon ami, que je l'ai présenté à ma famille, so they would be involved in all of it, du début à la fin, que ça risque de se terminer mal parce que all my relationships do, que je ne veux pas lui faire mal in any way, que j'ai très peur de ce qui pourrait arriver, ET QUE JE NE SAIS PAS IF HE LIKES ME BACK. Which is a big if. Il m'a dit qu'il était passé à autre chose, depuis son ex Sophia ou Sophie ou peu importe. Et il m'a précisé tout à l'heure - after I shamelessly asked - que  ça s'est passé il y a un an, à Lille. Alors clairement, il a quelqu'un dans sa vie qu'il fréquente depuis, et j'avais raison sur toute la ligne. Notre dynamique entre friendly and flirty est strictement amicale. At least, I was right about one thing in this whole damn mess.

On atterrit finalement dans un café cosy. Yes, good, de la familiarité réelle - l'odeur du café - dans une situation au semblant coutumier. Intérieurement, tout a changé pour moi. Je commande un cappuccino, la base, et essaie de balayer les bouts de discussion avec ma sœur de cœur qui me hantent encore. Il faut que je me comporte le plus normalement possible, que je sois my cheery annoying not-in-like normal-weird self. « Cette nouvelle couleur est vraiment cool. » Ses doigts frôlent une des mèches qui encadrent mon visage. Not making it easy on me, dude. Je souris, mi-gênée, mi-contente, I guess? Well, il a remarqué le changement. Je m'apprête à le remercier quand il ajoute : « But I think I like the old one better. » Aoutch. Mon sourire s'étire, malicieux. Il vient de me retourner en face la même phrase que je lui avais sortie sur Facebook à propos de sa nouvelle photo de profil. En même temps, il s'agit d'une photo avec son ex. Si la précédente avait été même celle d'un putois, j'aurais dit que je la préférais. « Well, clearly someone is not over a certain convo. For the record, this is mean. My comment was not. » Seulement de la jalousie pure. « I mean, nothing against you, really. It's just... a personal preference. » Je hausse les épaules, toujours souriante, avant de reprendre. « Anyway. Je pensais que ce serait plutôt la coiffure qui te fascinerait. It's kinda my love letter to... the bun era. » The L word m'échappe, pour la deuxième fois de la journée. J'allais dire to your hair, mais je rectifie le tir juste à temps. Ugh, qu'est-ce qui m'arrive ? I fucking suck at this. Comment Grace a tenu presque dix ans, je n'en sais fichtrement rien. « Même si, I know, I know, there still will be a bun after the big cut. Mais un, j'ai un peu du mal à y croire. Et deux, c'est notre dernière bunning vidéo. Moooon dieu, ce mot inexistant a toujours l'air aussi vulgaire, and I love it. »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I'm mad at you For being so cute, And changing my mood, And altering my route. What's wrong with you? You make me sick for being so perfect. What did I do? What can I do? ♦️ i'm yours, alessia cara.


Dernière édition par Lizzie Grayson le Mar 15 Aoû - 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 26
▪ dispo pour un rp ? : yes, always
▪ avatar : Harry Styles
▪ âge : vingt-quatre ans (01/04)
▪ statut : single and ready to mingle, or so he says
▪ occupation : bartender, History nerd

MessageSujet: Re: ASHZIE ♡ maybe i waited too long, maybe i played my cards wrong   Lun 14 Aoû - 15:31

L'impression de léger malaise n'était certainement que ça, une impression et probablement tout droit sortie de son imagination. Il n'y avait aucune raison valable à la moindre gêne ─ other than Ashley liking her a bit more than a friend should, yeah. Et parfois, parfois seulement, il se disait que c'était peut-être réciproque. Peut-être, oui, mais c'était trop peu pour tenter quoi que ce soit et il n'avait pas suffisamment d'amis sincères pour se permettre d'en perdre une, surtout Lizzie. Il était prêt à supporter n'importe quelle taquinerie, qu'il s'agisse de ses cheveux, de ses fringues, de ses tatouages ou même de son ex si ça signifiait ne pas se retrouver dans une situation un rien délicate où elle apprendrait la vérité. Supporter, oui, mais pas forcément en silence, loin de là. « Oh, nothing against me? It's Sophia then? » Oh, il aimerait bien, oui. Ca n'aurait rien de sain ni de très mature mais ─ well, il n'avait jamais prétendu être parfait, bien au contraire. You can't help what you wish for and all that. Mais mieux valait ne pas trop s'attarder là-dessus. « As if I could be mean to you anyway, I'm just messing with that pretty little head of yours. And I love the bun, évidemment. L'hommage est, comment dire ? Tout à fait approprié » Avec un peu de chance, elle ne relèverait pas trop le compliment qui lui avait échappé. De toute évidence, il allait devoir sérieusement faire attention à ce qui lui passait par la tête ou songer à faire fonctionner un quelconque filtre bouche/cerveau pour éviter de passer pour l'idiot énamouré qu'il était. Elle ne le voyait clairement pas autrement que comme un ami, un simple ami à qui faire des nattes et avec qui passer une soirée burgers. Un ami, donc, et il n'était pas très bon dans ce rôle-là ces derniers temps. « Ce mot est obscène, please say it again, le couple derrière toi a l'air outré » ricana-t-il en leur jetant un bref coup d'oeil. Il reporta son attention sur elle, se focalisant sur son chignon plutôt que son sourire ─ way safer that way. « Ceci dit, je crois que ces bun videos ont porté leurs fruits. Il est vraiment bien fait et, oh, thanks love » fit-il à la serveuse qui déposa son latte devant lui. Il esquissa un sourire, tout en priant qu'elle ne fasse aucune remarque, ni sur Lizzie, ni sur Sophia qui n'était pas là et tiens, Ashley, it's been a while since you've both been there and who is that young lady and please, no. Il laissa échapper un soupir de soulagement lorsqu'elle s'éloigna. « Speaking of big cut, j'ai changé d'avis. Enfin, non, j'ai toujours rendez-vous mais, mh. I think I need some actual changes. Il paraît que changer de vie commence par changer de coupe, so » Il ne savait pas exactement où il allait avec cette phrase, aussi finit-il par se taire, le nez dans son latte. Great, quelle éloquence Ashley, vraiment.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
- say it's just right, life on my brown. take it low, take a drive to town. meaningless, everything but you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 196
▪ dispo pour un rp ? : yas!! (en cours : jane, bday, grace, jon, ashx2)
▪ avatar : chloë grace moretz.
▪ âge : 24 yo.
▪ statut : likes soMEONE, OKAY? OKAY.
▪ occupation : youtuber (books, tv series, movies; branching out to comedy), fangirl (->), food enthusiast.

MessageSujet: Re: ASHZIE ♡ maybe i waited too long, maybe i played my cards wrong   Mar 15 Aoû - 22:25

« Oh, nothing against me? It's Sophia then? » Oui, j'ai envie de répondre. Enfin, je ne connais pas personnellement la fille en question, so not really. Même si she must be quite dumb for not holding on to this guy. Then again, qu'est-ce que j'en sais ? La vie est faite de mystères, les choses peuvent arrêter de marcher un jour, sans raison, et puis voilà. Ce n'est pas comme dans les livres, les films ou les séries, où il y a généralement un endgame. Ce n'est pas que je ne crois pas en l'amour, loin de là. Il n'y a qu'à voir mes parents, happily married and still so grossly in love après tant d'années. Mais most relationships end, c'est un fait. Et impossible d'avoir une garantie de faire partie des lucky few avant de se lancer dans quoique ce soit. Et puis, autre détail : je ne sais pas du tout if he likes me like that. Enfin si, je sais. He doesn't. Donc en fait, ce débat interne ne sert absolument à rien. Et pourtant, je ne peux pas m'empêcher d'avoir cette conversation avec moi-même, again and again. It's dumb, I know. Je me contente de lever les yeux en secouant la tête. Sophia n'est pas le problème. C'est moi. « As if I could be mean to you anyway, I'm just messing with that pretty little head of yours. » Mon nez se fronce malgré moi, je retiens à peine le stupide sourire qui commence à se dessiner sur mes lèvres. Stop it, you idiot. L'époque où Ashington était juste mon ami me manque, really. Il disait ce genre de choses, je répondais un truc equally flirty, et tout allait bien. Maintenant, chaque commentaire, regard, geste pèse, j'ai l'impression. Je suis censée me comporter normalement, mais je ne sais pas faire. Est-ce que je sourirais comme une débile if I didn't know that I liked him ? If I didn't like him at all ? Pour ne pas me perdre dans mes pensées, je me concentre sur sa voix - ses mots, plutôt, his voice is distracting - et évite plus ou moins son regard, de la façon la plus naturelle possible. « And I love the bun, évidemment. L'hommage est, comment dire ? Tout à fait approprié. » Et comme par magie, tout redevient simple. Mes yeux retrouvent les siens. J'y lis son sourire, avant même de le voir, et cette fois-ci, je souris, ravie, sans essayer de me retenir. « I'm glad you do. Ce n'était pas évident franchement. C'est indécent et profondément injuste que t'arrives à faire un bun en 5 secondes, toi. »

J'enchaîne sur ses chignons que je suis à peu près certaine de ne plus revoir après son passage prochain chez le coiffeur. Et évidemment, je sors mon nouveau mot inexistant préféré - bunning - non sans l'espoir de faire rire mon ami - à défaut d'un autre mot qui résume cette situation si cliché, let's call him that. Et il rit effectivement à l'emploi du terme. « Ce mot est obscène, please say it again, le couple derrière toi a l'air outré. » Je jette aussitôt un regard derrière moi - la discrétion incarnée - et pouffe à la vue des têtes que les deux inconnus affichent. Je me retourne vers Ash et lâche : « Ugh, I love bunning so much, man. All day. All night. I think I have a bunning problem. What a bunning mess. » Je soupire bruyamment, faussement dépitée, avant d'afficher un sourire d'ange en battant des cils.

« Ceci dit, je crois que ces bun videos ont porté leurs fruits », dit-il en examinant ma coiffure. « Il est vraiment bien fait et, il s'interrompt à l'arrivée de la serveuse avec notre commande, oh, thanks love. » L'échange est bref - un regard et un sourire chaleureux - mais laisse deviner une vieille habitude. Je remercie la jeune femme à mon tour. Je lui souris poliment, l'air de dire "Hi, hello, yes, I am new here, nice to meet you". Elle hoche la tête, souriante, avant de s'éclipser. Je pose mes mains autour de l'immense mug, apprécie sa chaleur, avant de renifler l'odeur du café - this gal really likes her coffee, okay? - et de sourire. Asher reprend : « Speaking of big cut, j'ai changé d'avis. Enfin, non, j'ai toujours rendez-vous mais, mh. I think I need some actual changes. Il paraît que changer de vie commence par changer de coupe, so. » Je relève la tête de ma tasse, yeux plissés. « Wait, I'm confused. Tu veux du changement mais tu ne vas pas te faire couper les cheveux. Mais tu as toujours rendez-vous, mais tu ne vas pas y aller. Mais tu veux quand même une nouvelle coupe ? Sounds... contradictory. »

Je prends une gorgée de café. Daaaamn, good stuff. « Et pourquoi ce soudain besoin de changement, everything okay? » Je me mords la lèvre, hésite un court instant et décide de me lancer, screw it. Friends talk about this shit. « Est-ce que ça a un rapport avec your mystery Lille sweetheart dont tu ne veux pas me parler ? » Je m'efforce d'avoir un ton joueur, que j'accompagne d'un sourire amusé. Juste une fille qui taquine son ami sur sa vie amoureuse, et qui ne se sent pas du tout stupide d'avoir pensé, à deux ou trois reprises, en un an de flirtamitié que something could happen with him.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I'm mad at you For being so cute, And changing my mood, And altering my route. What's wrong with you? You make me sick for being so perfect. What did I do? What can I do? ♦️ i'm yours, alessia cara.


Dernière édition par Lizzie Grayson le Lun 11 Sep - 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 26
▪ dispo pour un rp ? : yes, always
▪ avatar : Harry Styles
▪ âge : vingt-quatre ans (01/04)
▪ statut : single and ready to mingle, or so he says
▪ occupation : bartender, History nerd

MessageSujet: Re: ASHZIE ♡ maybe i waited too long, maybe i played my cards wrong   Ven 8 Sep - 15:27

L'atmosphère semblait vaguement étrange, légèrement off, comme si les choses n'étaient pas vraiment à leur place, comme si les non-dits planaient dans l'air, le rendant indéniablement plus lourd qu'il ne l'était d'ordinaire lorsqu'Ashley se trouvait face à Lizzie. Et, to be honest, ce n'était probablement pas qu'une impression. Il avait beau avoir décidé, à contre-cœur certes, de garder ses sentiments encore trop flous pour lui, il était difficile de prétendre que rien n'avait changé. Quand le changement s'était opéré, il n'aurait pu le dire, sans doute entre Lille et Londres, probablement avant même. La séparation avec Sophia avait été difficile, rude mais nécessaire, et s'il était certain de s'en être remis, il n'était pas sûr d'avoir tourné la page tout seul. Rencontrer Lizzie lui avait fait un bien fou mais la dernière chose qu'il désirait, c'était bien qu'elle ait la sensation d'avoir été ─ ou pire encore, d'être toujours ─ un pansement sur son cœur abîmé par une relation sans avenir. Et puis rien ni personne ne pouvait lui promettre qu'elle se trouvait dans le même état d'esprit, alors mieux valait se taire et réprimer toute romance. Il n'était pas prêt à tirer un trait sur leur amitié, surtout pas pour de stupides sentiments dont la nature le laissait perplexe.

Difficile, pourtant, de continuer à jouer le rôle du bon copain en toute innocence. Quelques semaines plus tôt, any kind of banter, as flirty as it could be, would have been nice, completely innocent. Ils avaient passé des soirées entières à se taquiner ainsi mais derrière chaque compliment qu'il lui offrait à présent, il craignait de ne la voir développer des soupçons. « Des années de pratique » répliqua-t-il en toute fausse modestie, retenant le love qui lui montait aux lèvres. Shut the fuck up Ashley, Jesus Christ. Il avait l'impression de se balader avec une flèche lumineuse et un I like that girl way too much clignotant au-dessus de sa tête. Et, en temps normal, avec qui que ce soit d'autre, Ashley n'aurait eu aucun problème à emprunter la voie de la séduction. Mais il s'agissait de Lizzie et il avait trop peu de vrais amis pour se permettre d'en perdre une si chère à ses yeux.

Et s'il était peu discret, elle l'était encore moins et il éclata de rire en la voyant se retourner pour vérifier ses dires, avant de hausser la voix, à grands renforts de bunning. « Goddamnit Lizziekins » ricana-t-il, secouant la tête, amusé. La serveuse déposa leurs cafés, mettant un terme à cet interlude fort peu décent ─ for the best, probably. Le sujet glissa naturellement à sa future visite chez le coiffeur et, évidemment, Lizzie avait sa propre opinion sur toute l'affaire. Opinion fort juste par ailleurs mais Ashley nia de la tête, par pur esprit de contradiction. « It's so not. J'ai simplement besoin de temps. J'ai mis des années à cultiver tout ça, ok ? » fit-il, avec un geste de la main pour ses cheveux. Des années et beaucoup de courage, surtout, mais il avait besoin de changement. Ce retour à Londres ouvrait une nouvelle page de sa vie et il avait envie de la commencer autrement, whatever it meant. Il n'avait toutefois pas imaginé que ça puisse inquiéter qui que ce soit, surtout pas Lizzie, et sa soudaine sollicitude le déstabilisa un instant. « My Lille sweetheart » répéta-t-il, sans lui rendre le sourire vaguement moqueur qu'elle lui offrait. If only she knew, ouais. « Ce n'est pas que je ne veux pas en parler. A toi ou anyone, really. Juste, il n'y a rien à dire » Il haussa les épaules, les yeux plongés dans son latte. C'était précisément le genre de conversations à éviter. Le genre de conversations qui pouvaient s'avérer dangereuses. « Nothing happened. They might have helped me a lot, avec Sophia et la rupture, et, well, it wouldn't have been fair to try or say anything I guess? Even now. Et pour ce que j'en sais, je ne l'intéresse même pas dans ce sens-là, so » A w k w a r d. C'était sans doute sous-estimer Lizzie que d'imaginer qu'elle laisserait ça passer sans poser de questions, il aurait dû se méfier. Peut-être qu'une partie de lui espérait qu'elle s'y intéresse, que cette petite révélation piquerait son intérêt et qu'il finirait par lui avouer, le tout sur fond de musique. Seulement dans la vraie vie, la suite aurait sans doute Adele en bande-son et il n'avait pas spécialement envie de repasser par la phase rejet again. One heartbreak a year was enough. « Et puis si quoi que ce soit s'était passé à Lille, tu l'aurais su. We practically lived together back then » Good times, really. Pourtant il ne reviendrait pas en arrière, pas en sachant ce qu'il savait maintenant, pas en ressentant ce qu'il ressentait aujourd'hui. « But since we're talking about my love life again, what about you? Anyone? Any boyfriend you have to hide from the family? » Il s'efforça d'avoir l'air enjoué mais ça sonnait faux, faux, faux. Et comment aurait-il pu sembler sincère quand son être tout entier hurlait please don't be in love with someone else ? Damn Taylor Swift, really.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
- say it's just right, life on my brown. take it low, take a drive to town. meaningless, everything but you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 196
▪ dispo pour un rp ? : yas!! (en cours : jane, bday, grace, jon, ashx2)
▪ avatar : chloë grace moretz.
▪ âge : 24 yo.
▪ statut : likes soMEONE, OKAY? OKAY.
▪ occupation : youtuber (books, tv series, movies; branching out to comedy), fangirl (->), food enthusiast.

MessageSujet: Re: ASHZIE ♡ maybe i waited too long, maybe i played my cards wrong   Lun 11 Sep - 19:48

« Goddamnit Lizziekins », s'exclame-t-il dans un rire face à ma scène digne d'un actrice studio qui aurait toute sa place dans Days of Our Lives - yet another proof que j'ai été Joey Tribbiani dans une autre vie (fictive). Mon sourire angélique s'élargit. Parce que j'aime faire rire mes amis. Yep, that's the only reason. Pas du tout parce que le rire de Dorkash makes me think only happy thoughts et me donne envie de poser ma tête entre mes paumes et de le regarder lovingly pendant des heures. Pas non plus parce que le surnom qu'il m'a trouvé gets annoyingly charming by the second. Nope.

Nous parlons cheveux, encore - is that all we do now? - et de la future coupe d'Asherston. Ou plutôt, de son hésitation à aller se faire couper les cheveux mais en même temps son obstination à maintenir son rendez-vous ? Je pointe justement la contradiction dans son raisonnement, qui est clairement basé sur une indécision tout à fait compréhensible. Je suis quelqu'un d'assez indécis myself, alors les hésitations that make and don't make sense, I got them covered. Mais j'ai du mal à suivre mon ami, et je me sens un peu trop concernée par l'avenir de ses beaux cheveux not to worry. Il me contredit aussitôt, comme un enfant : « It's so not. » Contradictory, that is. Je secoue la tête, amusée et légèrement frustrée. Please stop being adorable. Please. « J'ai simplement besoin de temps. J'ai mis des années à cultiver tout ça, ok ? » Il me montre sa belle crinière et je souris, compatissante, mais ma curiosité n'est pas rassasiée. Il a parlé d'un besoin de changement, et je ne peux l'interroger sur le pourquoi du comment. I'm a friend who cares, okay? Et non sans une boule au ventre, je demande si ça a quelque chose à voir avec la personne qu'il a rencontrée à Lille et qui a, apparemment, son cœur depuis. Ce sont exactement toutes les informations qu'il a laissé filtrer about them. Je ne sais pas si c'est quelqu'un de notre groupe d'étudiants en échange là-bas, si c'est une fille, un garçon. Je ne sais pas grand chose, et c'est sans doute mieux ainsi, in a way. Mais en réalité, je veux tout savoir sur his Lille sweetheart. Parce qu'être jalouse de Sophie- ou plutôt Sophia seule ne me suffit plus, il faut croire. Yes, please, give me another human being I can compare myself to and wrongfully accuse of taking what was never mine to begin with. Pas que les gens soient la propriété des uns et des autres, mais bref. « My Lille sweetheart », dit-il, sans que je puisse lire son ton ni son expression. Je le scrute, à l’affût de la moindre indication sur ce qu'il ressent, pense. On dit que 90% de la communication passe par le langage du corps. If only bodies came with manuals on how to read them right. « Ce n'est pas que je ne veux pas en parler. A toi ou anyone, really. Juste, il n'y a rien à dire. » HE IS FLAT OUT LYING. Son regard m'évite clairement. Ca doit être quelqu'un que je connais, right ? This is Grace and Jon all over again. Je n'ai même pas le temps de lancer un « J'accuse ! » qu'il reprend déjà : « Nothing happened. They might have helped me a lot, avec Sophia et la rupture, et, well, it wouldn't have been fair to try or say anything I guess? Even now. Et pour ce que j'en sais, je ne l'intéresse même pas dans ce sens-là, so. » Je sens mon cœur me tirer vers le bas. Ce n'est plus une boule au ventre que j'ai désormais mais une enclume ou un truc plus lourd, I don't know. This is hitting too close to home. J'essaie tout de même de garder un visage normalement intéressé par la conversation ? Genre à un niveau normal. D'une amie that cares a normal amount about this information. Qui n'a pas eu l'impression d'avoir été prise en flagrant délit pendant quelques instants. Qui n'est pas du tout partagée désormais entre peine - pour son ami assis face à elle, et pour elle-même - et, égoïstement, un peu de joie aussi. Parce que rien ne s'est passé entre son ami ci-présent and some French lad or gal. Et que tout espoir n'est pas perdu ? « Et puis si quoi que ce soit s'était passé à Lille, tu l'aurais su. We practically lived together back then. » J'avale ma salive difficilement, boit un peu de mon cappuccino pour m'aider, et acquiesce en souriant. No further questions, your honour. Parce que si je pose des questions, je vais avoir des doutes. Après tout, les choses peuvent changer. Il peut décider de parler à la personne de ses sentiments. Et ça se trouve, they like him back. I mean, what's not to like? Et ils se l'avoueront, et ils vivront heureux. And I'll be the dumbass who didn't say anything. J'entends ma meilleure amie me crier : « SAY SOMETHING THEN. » Mais c'est pas le moment. « C'est quand le moment alors ? » Je ne sais pas, um... Never ? Je l'imagine désapprouver d'un signe de tête.  « Anyway, I'm glad you moved on and you're doing fine. And well, I hope your situation... resolves itself for the best. If you wanna talk about it, you know I'm here, right? », fis-je en bonne amie.

« But since we're talking about my love life again, what about you? Anyone? Any boyfriend you have to hide from the family? » Welp, j'aurais dû m'y attendre. L'enclume bouge un peu partout, dans tous les sens, entre mon cœur et mon ventre, et je ne me sens vraiment pas bien. Je souris, gênée. Je suis loin d'être une fille timide. Des petits-amis, j'en ai eu. Je n'ai pas peur de faire une scène en publique, for the fun of it. Ni de me filmer en marchant dans la rue. Par contre, Ashington me pose cette question, ici et maintenant, and I'm a fucking mess. Je prends une longue, très longue, la plus longue possible, gorgée de café avant d'ouvrir la bouche pour parler. « Nope. Not a thing. No boyfriend in hiding. Nor out, really. Still as single as in Lille. You're the only man in my life. » WHAT DID I JUST. OMG. Les mots se sont enchaînés, bousculés and, omg. Okay, damage control. Fast. « I mean, there's also my dad. And my brothers. And my other guy friends. But you know what I mean, you stalker. » DOES HE, THOUGH? Goddamn it. J'ai vraiment besoin de conseils sur comment fermer ma gueule. Bon, pas tout de suite, parce que le mal est déjà fait et il faut sauver les meubles. Je tire une vieille carte du jeu de cheery annoying not-in-like normal-weird Lizzie. Celle qui savait flirter jokingly et qui n'avait pas The Feels™. « You're so obsessed with me you've actually become the guy I hang out with the most », dis-je, taquine, en espérant que ça masque mon trouble intérieur.

« Why the interest, though? », je demande, feignant la légèreté, avant de finir ma boisson d'une traite (pas qu'il en restait encore grand chose). Je rajoute aussitôt, pour clarifier : « In my love life, I mean. » Je me déteste d'avoir le moindre espoir, really. Son cœur est pris, c'est un fait. Et même s'il n'est effectivement pas with that person, ce n'est sans doute qu'une question de temps. Je repense à ce que je disais l'autre soir à Grace, sur comment ce qu'on ose faire ou dire affecte how our relationships go. Je suis toujours persuadée que c'est vrai. Mais des fois, comme dans le cas de ma meilleure amie et mon frère, il vaut mieux ne rien oser to not ruin something that means so much. Mais rien n'empêche a bit of hope and crushing disappointment along the way.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I'm mad at you For being so cute, And changing my mood, And altering my route. What's wrong with you? You make me sick for being so perfect. What did I do? What can I do? ♦️ i'm yours, alessia cara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ASHZIE ♡ maybe i waited too long, maybe i played my cards wrong   

Revenir en haut Aller en bas
 
ASHZIE ♡ maybe i waited too long, maybe i played my cards wrong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: northbound to southbound :: northern line :: camden town-
Sauter vers: