It's just another rainy Sunday afternoon [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 242
▪ dispo pour un rp ? : Oui
▪ avatar : Peter Does dirty
▪ âge : 30
▪ statut : Marié à Ezra Barckley
▪ occupation : vendeur de space pizzas

MessageSujet: It's just another rainy Sunday afternoon [libre]   Lun 3 Juil - 23:35

Enième recommandation de ce psychiatre incompétent que son manager le forçait à voir : Ecris un journal intime.
C’était pitoyable encore ce conseil, à quoi ça pouvait bien lui servir ? A rien évidemment ! Comme aller le voir. S’il n’était pas contraint de se rendre dans son cabinet deux fois par semaine, il n’y aurait jamais mis les pieds. Mais après s’être de nouveau fait attraper avec de la drogue plein la poche, le juge ne lui avait pas laissé le choix. Il devait agir, se soigner psychologiquement et définitivement.

Il ouvrit le carnet que lui avait donné le médecin, feuilletant quelques instants les pages vierges sous la couverture bleutée. Ecris ce qu’il te passe par la tête, n’importe quoi, ce que tu as envie de raconter. Armé d’un stylo noir, il inscrivit sagement la date et le lieu en haut à droite de la première page avant de marquer une pause, réfléchissant. Qu’avait-il envie de raconter ? Ou en tout cas : Qu’avait-il envie de raconter à ce psychiatre contraignant ? Rien.
C’est ainsi que ses doigts dessinèrent à l’encre les lettre R-I-E-N.
Il sourit, amusé de sa propre blague. Puis après quelques instants d’observation, le sourire béat se dissipa de son visage et il tourna la page, racontant finalement ce qui lui passait par la tête.
« Bon il faut que j’écrive quelques lignes. On m’a conseillé d’écrire un journal intime. Je trouve cette idée pathétique, de un parce que je ne suis plus une gamine de 6 ans qui rêve d’être une princesse, même si au fond je suis persuadé que les princesses ont plutôt la belle vie, et de deux parce que ça m’emmerde. A quoi ça sert franchement de raconter ma vie ? Ça intéresse quelqu’un ? Il ne me semble pas non. Et puis quand bien même que ma vie intéresserait quelqu’un, il n’aura jamais ce carnet entre ses mains alors à quoi bon. Bon sinon ces derniers jours ont été banals dans l’ensemble. Banals, pour des gens traditionnels, ça signifie que mes journées ont commencé en fin d’après-midi, et ont été noyées dans la drogue, l’alcool, la nicotine et toute autre substance qui serait néfaste pour mon organisme, puis j’ai eu de la visite alors j’ai encore bu un peu, des bonnes bières fraiches. Tiens, ça me donne envie de boire un coup ça. Alors un journal intime m’aide ? Non je n’ai pas l’impression non, à part me pousser au vice, c’est tout ce à quoi il me sert pour l’instant. Et puis en plus écrire fait mal à la main. Bordel, Dieu si tu existes, offre moi une distraction, une raison de vivre, impose dans ma vie quelque chose ou quelqu’un qui … »

Il s’arrêta brusquement lorsque des coups secs furent frappés à la porte d’entrée. Un grognement s’échappa de sa gorge, on le dérangeait ! Si c’était encore pour l’emmerder avec le tapage nocturne de la veille ou autres conneries ça allait barder ! Pour une fois qu’il avait décidé de faire un truc qu’on lui avait demandé ! Il ferma à la hâte le petit carnet qu’il abandonna sur la table et se dirigea vers la porte en enjambant les vêtements et divers objets qui jonchaient le parquet poussiéreux de son appartement miteux. Il appuya sur la poignée, et poussa la porte, ignorant l’identité du visiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
It's just another rainy Sunday afternoon [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» Rainy Blue • Libre
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2010 :: westbound to eastbound :: piccadilly line :: mayfair-
Sauter vers: