Partagez | 
 

 (F/M/NB) The scandalous lives of Oxford's elite (indéfini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



messages : 101
dispo pour un rp ? : yes, yes yes
avatar : emily browning
age : 33
occupation : productrice ; co-fondatrice et CEO de FosFaure Productions
relationship status : still trying hard w/ jason baker
MessageSujet: (F/M/NB) The scandalous lives of Oxford's elite (indéfini)   Jeu 29 Juin - 1:55

anciens camarades - en âge d'être à Oxford en 2006
Nom du personnage : totalement libre

les liens

Description de la bande : L'université d'Oxford forme l'élite de ce pays, les plus grands noms de tous les secteurs sont passés par là. Ou par Cambridge, mais on ne parle d'eux que lorsqu'on les bat à la course d'aviron annuelle. Ne riez pas, la Boat Race est une institution sacrée et ne mentionnez surtout pas 2012.

Si vous avez étudié à Oxford, vous avez connu une ambiance de compétition, de rivalité et de coups bas. Des clans se sont formés, il y avait des populaires et des losers, des bourreaux et des victimes et tous les coups étaient permis. Et qui dit élite, dit argent, beaucoup se sont donc laissés aller à des fêtes extravagantes, où champagne, drogues et sexe n'étaient consommés qu'avec excès. D'autres planchaient assidûment à la bibliothèque, réalisant la chance qu'ils avaient d'étudier dans pareil sanctuaire ou ayant besoins d'excellents résultats pour continuer à percevoir leur bourse. La pression en a usé certains, quelques-uns étaient parfaitement dans leur élément et ont forgé leur leadership à Oxford, beaucoup couraient après l'approbation de leurs pairs, de rares parvenaient à rester à l'écart des histoires de réputations et de ragots. Tous se souviennent de leurs années universitaires et même ceux qui en ont le plus bavé en sont ressortis avec un carnet d'adresses bien rempli et une carrière brillante assurée.

C'est aussi aux alentours de 2006 que les TroubleMakers, un groupe secret et turbulent, sèment la pagaille dans la paisible ville universitaire. Blog calomnieux, blagues de mauvais goût, challenge douteux, photos compromettantes, ils ont personnifié le harcèlement scolaire et la culture du bizutage pendant des années. Le groupe réapparaît de temps en temps, mais il n'a jamais autant brillé qu'à cette époque.

Idées de personnages potentiels en vrac :

(M) Membres de l'équipe d'aviron, dont Jason Baker est le capitaine. De beaux garçons aux bras musclés, appréciés de celles et ceux aimant les corps masculins. Ils sont l'archétype des sportifs populaires, plus ou moins sympas, plus ou moins arrogants. Leur côté de popularité varie cependant d'une année sur l'autre, suivant s'ils ont gagné la Boat Race contre Cambridge, symbole ultime de la rivalité entre les deux universités d'élite. Certains ont peut-être des bourses sportives et prennent leur engagement très au sérieux, d'autres sont des fils à papa gâtés. (1/9)

(M/F/NB) The Trouble Makers. Ils font partie de cette société secrète anarchiste - ou simple groupe de sales gosses avec trop de temps et d'argent - qui alimente notamment un blog de rumeurs, qui peuvent aller du commérage sans gravité au outing forcé en passant par le slut shaming. Ils font aussi de nombreuses blagues, qui virent clairement du côté du bizutage. Le secret autour de leur identité n'est donc pas là que pour le folklore, mais aussi car ces étudiants tiennent à ne pas être découverts, parfaitement conscients qu'ils risquent gros. Rose et Tristan choisissent donc avec soin qui entrera dans leur petite bande et recrutent les plus inventifs et les plus amusants. Certains s'amusent de leur passé de bully, d'autres le regrettent sans doute et quelques-uns cherchent peut-être même à réparer les erreurs du passé (2/??)

(M/F/NB) La chorale. Autre point d'orgue de la rivalité Oxford/Cambrige, mais qui malheureusement ne rencontre pas le même succès. En effet, leurs rivaux sont définitivement plus talentueux et mieux organisés et leurs défaites répétées aux compétitions de chants inter-universitaires leur valent d'être une cible de choix pour les Trouble Makers, qui ont à coeur l'honneur de leur campus. Toutefois, certains d'entre eux ont réussi leur carrière dans la musique, remportant de francs succès commerciaux. D'autres sont tristement restés des losers mélomanes (0/??)

(M/F/NB) Les rebelles de la radio pirate. FUCK THE SYSTEM. Ce n'est pas le slogan officiel de la radio clandestine du campus, mais ça pourrait. En vérité avant gardistes, puisqu'ils militaient pour la justice sociale et contre le pouvoir de quelques uns avant l'ère Twitter. Ils ont essayé de démasquer les odieux Trouble Makers à de nombreuses reprises, se sont attaqués à ces étudiants populaires qui sévissaient en toute impunité et en ont parfois payé les conséquences. Anti-système au coeur d'une institution emblématique du système, ils ont parfois eu des difficultés à être pris au sérieux. Et si certains étaient effectivement là par voie de méritocratie et avaient de quoi être en colère, d'autres étaient des gosses de riches en pleine crise existentielle qui n'aidaient pas franchement la cause. Il n'empêche qu'ils ont fait de leur mieux pour agiter les instances du pouvoir. Aujourd'hui, Oxford est toujours bien ancré dans ses traditions et ils se sont désormais dispersés entre conformisme et activisme (0/??)

(M/F/NB) Popular kids. Plus riches, plus beaux, rarement plus gentils, charismatiques, particulièrement talentueux ou sociables, ces gens exercent un pouvoir d'attraction certain. Ils sont de toutes les soirées, font partie de diverses associations et comités, ont de bons résultats, des vêtements à la mode et des gadgets toujours à la pointe. Ils sont enviés, admirés, détestés. On retrouve leurs noms sur le blog des Trouble Makers souvent. Tout le monde les connaît, quoiqu'il en soit et beaucoup aimerait en être. Les autres ne savent pas forcément qu'ils ont leurs difficultés aussi - familiales, personnelles, psychologiques, financières parfois - que tout ce qui brille n'est pas d'or, etc etc. Mais comme dirait Blair Waldorf, whoever said that money doesn't buy happiness didn't know where to shop
(4/??)

(M/F/NB) Wannabes. Ceux-là essaient. Ils suivent assidûment le blog des TM et ajoutent les étudiants les plus populaires sur Facebook pour savoir où aller, comment s'habiller, qui fréquenter. Certains le font par pur intérêt, pour leur avancement social et, pour les plus ambitieux, professionnel. Parmi les plus rusés et les plus doués, certains parviendront peut-être à intégrer les plus hauts cercles. Mais la plupart restera en position de sous-fifre, à se taper le sale boulot de l'organisation de soirées pendant que d'autres récupèrent les lauriers. Ils apportent le café, passent au pressing, envoient les invitations pour espérer en avoir une, sourient, obéissent, tout ça pour quelques miettes de popularité et d'attention. En grandissant, ils se sont sortis de ce cercle vicieux ou s'y sont enfoncés plus encore (0/??)

(M/F/NB) Victimes. La tête dans les livres ou tout simplement pas intéressés par l'intense bourdonnement de rumeurs et de mesquinerie du campus, ils se sont retrouvés à être la tête de turc, des Trouble Makers ou simplement de quelques étudiants en manque d'amusement. Blagues juste lourdingues ou dangereuses, moqueries, messages anonymes, isolement... Les degrés de harcèlement étaient variés, mais tous ont subi une certaine forme de tyrannie à Oxford. Certains ont bien pris leur revanche sur la vie, leur dur labeur les ayant élevés au plus haut rang de la finance, des sciences, du business ou des arts. D'autres ont pu perdre pied complètement, abandonner leurs études ou rencontrer d'autres difficultés à leur sortie de l'université (1/??)

Les personnages validés sur le forum liés à ce groupe de liens :

Tristan Faure - 31 ans, étudiant en communication, bitch / party king / populaire
Rose Foster - 31 ans, étudiante en langue et littérature anglaise, ice queen / petite bourrue / populaire
Calliope Von Brezen - 28 ans, étudiante en droit, party queen / populaire / droguée
Jason Baker - 35 ans, ??, capitaine des rameurs / sportif populaire / + ou - étudiant
Andrea Leroy-Duchesne - 32 ans, étudiant en droit, drama queen / bipolaire / opportuniste
Gabrielle Grayson - 31 ans, étudiante en littérature,
Jaya Poddar - 31 ans, étudiante en anglais et littérature américaine,
Adrian Fletcher - 35 ans, étudiant en littérature, gay à demi assumé / rouquin / nerd
Elizabeth Foster - 36 ans, étudiante en sciences sociales, bigote / bonne élève / impopulaire
Aaron Grayson - 36 ans, étudiant en informatique, nerd / discret / bosseur


D'autres préliens compatibles avec ceux-ci ? : underemployed de Souhir, assistante de Rose, mauvais petit ami de Jaya, cabinet d'Andrea, assistante d'Elea, famille Moriarty

Suggestions d'avatars : entièrement libre. soyez originaux

Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 77
dispo pour un rp ? : yep
avatar : nicolas bemberg
age : 31
occupation : producteur
relationship status : divorced
MessageSujet: Re: (F/M/NB) The scandalous lives of Oxford's elite (indéfini)   Jeu 29 Juin - 11:48

Coucou
Prenez des ex Oxfordieeeens Mon personnage est une saloperie et on sera probablement pas amis, mais ça peut être drôle à jouer, surtout qu'en 2017, Tristan est pas au sommet de sa forme, vous pourrez vous venger Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 12
dispo pour un rp ? : oui maiiiiis y'a pas de mais.
avatar : emilia clarke
age : trente et un an.
occupation : artiste peintre
relationship status : en couple
MessageSujet: Re: (F/M/NB) The scandalous lives of Oxford's elite (indéfini)   Ven 30 Juin - 18:56

Bonsoir WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 77
dispo pour un rp ? : yep
avatar : nicolas bemberg
age : 31
occupation : producteur
relationship status : divorced
MessageSujet: Re: (F/M/NB) The scandalous lives of Oxford's elite (indéfini)   Ven 30 Juin - 19:17

Mais encore... Choose your side newbie WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 76
dispo pour un rp ? : of course ! (wilabel, jeby, elliot, lauren)
avatar : mila kunis
age : vingt-neuf ans
occupation : hôtesse d'accueil
relationship status : célibataire
MessageSujet: Re: (F/M/NB) The scandalous lives of Oxford's elite (indéfini)   Ven 30 Juin - 19:37

Not the right face but I hesitate between Popular kids or trouble maker Arrow help meeeeeeee

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
SUN AND MOON. ☾
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 101
dispo pour un rp ? : yes, yes yes
avatar : emily browning
age : 33
occupation : productrice ; co-fondatrice et CEO de FosFaure Productions
relationship status : still trying hard w/ jason baker
MessageSujet: Re: (F/M/NB) The scandalous lives of Oxford's elite (indéfini)   Mar 4 Juil - 14:33

Ben après, ça dépend, tu veux comploter dans une société secrète avec Rose et Tristan en présentant une facette bien sous tout rapport ou tu veux être so fab que tu es la cible des ragots et des pranks et que tu suscites la jalousie de tous les rageux du tiequar? Arrow

Choose wisely

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
There’s something about this place, something, ‘bout lonely nights and my lipstick on your face. Something about my cool American guy. Yeah, there's something about Baby, you and I
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (F/M/NB) The scandalous lives of Oxford's elite (indéfini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(F/M/NB) The scandalous lives of Oxford's elite (indéfini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Londres - Oxford Street
» So Scandalous (Ft Coleen)
» Pistols do not win wars, but they save the lives of the men who do
» —This is the dawning of the rest of our lives on holiday ♪
» Born to kill all lives...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: AUTRES SUJETS SEPTEMBRE 2017-
Sauter vers: