※ i know, i'm not the only one. (jezabel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 42
▪ dispo pour un rp ? : Oui (jezabel, william, castiel, milo)
▪ avatar : adelaide cutie kane
▪ âge : vingt-sept ans
▪ statut : divorcée mais encore mariée, en couple également mais c'est compliqué, bref c'est la merde !
▪ occupation : institutrice

MessageSujet: ※ i know, i'm not the only one. (jezabel)   Mer 21 Juin - 23:51



     

Jezabel Wellington
&
Lauren Henstridge
i know, i'm not the only one.
Lauren n'a jamais été très chanceuse, mais en ce moment, elle a l'impression que le karma est contre elle ou qu'on lui a jeter un mauvais sort. Pourtant elle ne se souvient pas de s'être mise à dos des personnes. Ou c'est peut-être quelques uns de ses élèves qui jouent à la poupée vaudou avec elle. C'est l'explication la plus rationnelle qu'elle ait eut la chance de trouver. C'est pitoyable pourtant. Ainsi sa journée avait très mal débuté. Il n'y avait plus de céréales, plus de thés et pour couronner le tout, plus d'eau non plus. Elle avait oubliée que c'était aujourd'hui que les ouvriers devaient couper l'eau dans le quartier pour des travaux. Durant un moment, elle avait eut l'idée de frapper à la porte de chez la voisine pour squatter sa salle de bain avant de réfléchir et de réaliser que si elle n'avait plus d'eau dans son appartement ça devrait être la même chose chez la voisine. Ne travaillant pas aujourd'hui, la brune avait décider d'aller tôt à la salle de sport. Au moins, là-bas, elle pourrait prendre une douche. Lauren est d'ailleurs surprise que sa séance se passe sans problème, de même que sa douche. Mais la brune n'aurait pas du se réjouir trop rapidement. A peine a t'elle démarrer sa voiture que celle-ci fait un bruit étrange. « Il ne manquait plus que ça. » Râle t'elle en donnant un coup dans son volant. Sans chercher à comprendre, l'institutrice prend le chemin du garage le plus proche. Une fois sur place, elle a l'impression qu'au dessus de sa tête, le mot pigeon vient de s'inscrire. Le vendeur qui la reçoit, lui explique un nombre incalculable de chose auxquelles, elle ne comprend absolument rien. A l'écouter, il faut tout changer sur sa voiture. « A ce prix là, autant la changer. » Qu'elle finir par brailler en quittant les lieux. Bientôt il va falloir qu'elle vende un rein pour réparer sa voiture. D'autant plus qu'elle est certaine que ce qu'il y a changer ne lui coûtera pas un bras. Cet homme veut juste la faire banquer parce que c'est une femme #sexismebonjour. Seulement Lauren peut contre-attaquer, elle a mieux qu'une paire d'as dans sa manche : un William. Durant le temps où ils étaient mariés, il a toujours fait ses trucs de mecs sur sa voiture donc elle est certaine qu'il pourra affirmer que le vendeur n'est qu'un pauvre con mal baisé qui veut s'en mettre pleins les poches. Sans attendre, la brune rejoint Hyde Park et une fois encore l'appartement de William, qu'elle ne connait que trop bien. Comme à son habitude, elle frappe à la porte, sauf que ce n'est pas William qui vient lui ouvrir mais une femme. Dans un premier temps, Lauren pense s'être trompé pourtant en regardant de nouveau sur la porte, c'est bien le numéro de l'appartement de Will. « Je suis venue voir Will, mais je pense que je tombe au mauvais moment. » Puis d'ailleurs c'est qui cette fille ? « Vous êtes la nouvelle femme de ménage, c'est ça ? » L'autre a du être virer ou elle est en vacances. En tout cas, Lauren fait comme chez elle et pénètre dans les lieux. « J'oublie les bonnes manières. J'suis Lauren, l'ex femme. » Elle lui tend même sa main pour faire les choses bien. « Vous savez si Will en a pour longtemps ? J'ai quelques soucis et il est les seuls à pouvoir les régler. » Donc en attendant qu'il arrive, elle va faire comme chez elle et se servir un verre de jus de fruits. « Vous pouvez faire comme si je n'étais pas là, j'suis aussi discrète qu'une souris. » Qu'elle finit par dire avec un large sourire aux lèvres.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 76
▪ dispo pour un rp ? : of course ! (wilabel, jeby, elliot, lauren)
▪ avatar : mila kunis
▪ âge : vingt-neuf ans
▪ statut : célibataire
▪ occupation : hôtesse d'accueil

MessageSujet: Re: ※ i know, i'm not the only one. (jezabel)   Jeu 22 Juin - 11:26



     

Jezabel Wellington
&
Lauren Henstridge
i know, i'm not the only one.
C'est étrange la tournure qu'a prit les derniers événements dans la vie de la brune, il y a encore un mois de cela, elle n'aurait jamais pensé qu'elle finirait dans l'appartement de celui qui a osé la mettre en garde à vue et qui n'a assumé son erreur que des heures après. Elle n'y pensait pas et ne le concevait pas surtout. Après tout, il n'était à ses yeux qu'un goujat, qu'un pauvre type qui ne souhaitait juste que se faire mousser auprès de ses collègues et c'était tout. Mais ça c'était surtout avant qu'il lui offre des fleurs, avant qu'il ne vienne chez pour lui dire explicitement Bon, version William qu'elle lui avait manqué lors d'une mission. Il avait réussi à percer un peu sa carapace, à lui donner envie d'être moins méfiante et plus confiante. C'était d'ailleurs sûrement pour cela qu'elle avait déserté son quartier de Chiswick pour venir se perdre dans Hyde Park. Est-ce que c'était une bonne idée ? Non, sûrement pas, mais tant pis, elle se ferait sûrement engueuler par Gaby et Jaya à son retour. Ou surtout par Gaby. Mais elle s'en fichait sur le moment, tout ce qu'elle se rendait compte c'était que se faire réveiller par le chant des oiseaux alors que la fenêtre est grande ouverte, c'est le bonheur assuré. Et ça la mettait de bonne humeur la réceptionniste, parce qu'elle pourrait peut-être même aller faire un jogging. Peut-être. Quoiqu'il en soit, elle se tirait du lit avec difficulté tout de même avant de se diriger vers la cuisine du policier, et elle se préparait un café histoire de lui remettre les idées en place. Elle ne l'avait pas entendu partir ce matin, enfin elle avait juste senti qu'il n'était plus là quand elle avait roulé et qu'elle avait manqué de tomber sur le sol. Elle s'installait alors sur le petit balcon et regardait les gens qui passaient en bas, simplement affublée de la chemise du policier de la veille #LeCliché. Enfin, jusqu'à ce qu'elle en ait assez, qu'elle se décide à aller prendre une douche et à recommencer à écrire. L'écriture lui avait manqué, et il lui fallait peut-être quelque chose de significatif dans sa vie pour qu'elle recommence à le faire, et cette chose significatif, était certainement William. Quoiqu'ils puissent être, c'était certainement ce déclic qu'il lui fallait. Alors qu'elle était en pleine composition et que son inspiration était à la limite de son apogée, elle entendait quelqu'un qui toquait à la porte, peut-être le facteur. Elle fronçait les sourcils, déposait sa tasse de café encore chaude sur la table et se dépêchait d'aller ouvrir. . « Je suis venue voir Will, mais je pense que je tombe au mauvais moment. » Elle effectue alors un petit mouvement de recul en regardant la brunette sur le paillasson  « Vous êtes la nouvelle femme de ménage, c'est ça ? » Jezabel regarde alors sa tenue et pense rapidement qu'un short et un débardeur ne sont pas l'uniforme d'une femme de ménage, à moins que tu te trompes et que tu en es vraiment la dégaine. Alors qu'elle allait ouvrir la bouche, elle voit la brune qui entre dans l'appartement, elle allait protester quand elle la voit qui tend sa main après avoir prononcé  « J'oublie les bonnes manières. J'suis Lauren, l'ex femme. » Pardon ? Jezabel rit nerveusement en lui serrant la main et elle se mord la lèvre inférieur pour éviter de passer pour une hystérique. « Jezabel. » Pas de titre, rien, de toutes façons, ils ne sont pas grand chose l'un pour l'autre alors à quoi bon se donner un titre ? « Vous savez si Will en a pour longtemps ? J'ai quelques soucis et il est les seuls à pouvoir les régler. » Est-ce qu'elle la joue perfide ou est-ce qu'elle fonce dans le tas tout de suite ? Réfléchit cinq minutes Jezabel. Elle hausse les épaules et se contente alors de répondre « Je ne sais pas, il est parti au travail ce matin alors que je dormais encore. » Elle ferme les yeux et quand elle les rouvre, l'ex-femme supposée de Will n'est plus en face d'elle « Vous pouvez faire comme si je n'étais pas là, j'suis aussi discrète qu'une souris. » Jezabel se presse alors et ferme son macbook avant de la regarder « Vous pensez vraiment que j'ai une tête de femme de ménage ? » Elle devrait peut-être penser à se reconvertir. Mais dans tout les cas, elle a l'impression d'être le pigeon, ou comme le dit si bien l'expression, le dindon de la farce. « Et sinon, vous êtes séparés depuis longtemps avec William ? » Histoire qu'elle sache si elle a vraiment été pigeonné, si tout cela n'était que du flan pâtissier, c'est le meilleur ou alors s'il avait été un minimum sincère dans ses propos.

CODE BY MAY

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
SUN AND MOON. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 42
▪ dispo pour un rp ? : Oui (jezabel, william, castiel, milo)
▪ avatar : adelaide cutie kane
▪ âge : vingt-sept ans
▪ statut : divorcée mais encore mariée, en couple également mais c'est compliqué, bref c'est la merde !
▪ occupation : institutrice

MessageSujet: Re: ※ i know, i'm not the only one. (jezabel)   Dim 2 Juil - 18:25



     

Jezabel Wellington
&
Lauren Henstridge
i know, i'm not the only one.
La journée de Lauren n'avait pas été des plus glorieuse et il semblerait que celle-ci allait continuer encore dans le même sens. En venant chez William, Lauren n'avait jamais songé qu'une autre femme pouvait se trouver à l'intérieur de son appartement. Vu le caractère de cochon, il n'était jamais venu à l'esprit de la brune qu'il aurait pu avoir une autre femme dans sa vie. Lauren doit tout de même admettre que William est un homme des plus charmants, après tout, elle même était tombée sous son charme, elle avait même été amoureuse et pire encore elle s'était mariée avec lui convaincue qu'il était l'homme de sa vie. Sauf qu'elle s'était rendu compte trop tard qu'il était trop borné pour changer et surtout qu'être marié à un mur n'avait jamais été son ambition première. Alors même si William avait une tonne de défaut, jamais elle n'irait dire du mal sur ce dernier. Elle avait énormément de respect envers lui, bien qu'il lui tape parfois sur les nerfs. Personne ne pouvait être parfait. Convaincu qu'il serait chez lui et ayant besoin de lui, Lauren n'avait pas hésiter à lui demander son aide en venant frapper à sa porte. Sauf que surprise, William est devenu une femme ?? Mais tout devient plus clair dans la tête de Lauren, c'est surement la nouvelle femme de ménage. « Jezabel. » Jezabel, Lauren. Lauren, Jezabel. Les présentations sont désormais faites. Lauren n'attend pas plus pour pénétrer dans les lieux, elle connait cet appartement comme sa poche. Sauf que William n'est réellement pas ici ? « Je ne sais pas, il est parti au travail ce matin alors que je dormais encore. » Hum ? En plus elle a une chambre ici ? Pourquoi pas ? Lauren n'y prête pas plus attention que ça. Après tout les femmes de ménages ont souvent leur propre chambre. « D'accord, j'aurais du l'appeler avant de venir. » Ça aurait été plus sage, mais ça n'aurait pas été Lauren. « J'vais attendre un peu. » Et donc faire comme chez elle en attendant. Hum de l'ananas. Lauren renifle tout de même la bouteille, sait-on jamais ça aurait pu être périmer. « Vous pensez vraiment que j'ai une tête de femme de ménage ? » Hum ? Qu'est qu'elle veut dire par là ? « Je ne pense pas qu'il y a une tête fixe pour chaque corps de métier. » Sinon ça voudrait dire que Lauren a une tête d'institutrice. C'est peut-être le cas. « Je m'excuse, je n'ai pas réellement l'habitude de voir des femmes chez William, donc désolé si je vous ai prit pour ce que vous n'êtes pas. » Donc Jezabel c'est qui ? « Et sinon, vous êtes séparés depuis longtemps avec William ? » C'est bon, Lauren a comprit. « Un peu plus d'un an ou un peu moins, faut garder en tête que ça fait un moment. » Puis surtout que c'est totalement terminé et qu'il n'y a plus de retour en arrière possible. « Vous en voulez ? » Tant qu'à faire, elle peut servir un second verre à la jolie brune présente dans la pièce qui n'est donc pas la femme de ménage. « Donc vous êtes la nouvelle compagne de William ? Je ne savais pas qu'il avait quelqu'un en ce moment. » En même temps cet homme est un mystère à lui-même. « Ça s'passe bien ? » Désolé mais Lauren est un poil trop curieuse. Mais promis elle n'échangera pas ses positions préférés au lit. « On peut se tutoyer si vous voulez, j'aime pas tellement les formalités. Puis je pense qu'on va être amener à se voir souvent. » Si tout du moins la relation avec William dure. « Mais pas de panique je ne suis pas là pour le récupérer, j'ai déjà donnée et je l'offre généreusement à qui le veut. » Finit-elle par conclure avec un doux rire angelique.

CODE BY MAY

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
lauren diana henstridge
FEELING USED BUT I'M STILL MISSING YOU AND I CAN'T SEE THE END OF THIS. JUST WANNA FEEL YOUR KISS AGAINST MY LIPS AND NOW ALL THIS TIME IS PASSING BY BUT I STILL CAN'T SEEM TO TELL YOU WHY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ※ i know, i'm not the only one. (jezabel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
※ i know, i'm not the only one. (jezabel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ishtar Jezabel Amélia [Terminée]
» ♣ The light weakens { Intrigue 008 - Jezabel & Aurélia }
» Jean de Baignes - Le diable est presque de retour...
» Si l’on veut mourir, il faut d’abord vivre. - Jezabel
» JEZABEL JUNO HAWKINS ► Nastassia Lindes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: westbound to eastbound-
Sauter vers: