I'm so sorry son (Adrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 30
▪ dispo pour un rp ? : yep
▪ avatar : julianne moore
▪ âge : l'âge d'être ta mère
▪ statut : mariée
▪ occupation : femme au foyer

MessageSujet: I'm so sorry son (Adrian)   Dim 4 Juin - 13:00

Lise garde les enfants d'Adrian pour la journée. Les deux petits garçons ne lui ont pas laissé beaucoup de répit, ce qui lui a permis de penser à autre chose, de s'occuper l'esprit. Lise ne va pas dire le contraire, c'est assez difficile pour elle en ce moment. L'absence d'Eric et la solitude lui pèsent sur le moral, encore plus aujourd'hui, lendemain d'attentat qui promet encore de longues absences pour son mari dont elle avait espéré un retour, de l'aide, quelque chose en tout cas. Alors elle fait quelques tartes, de celles que seulement Adrian peut manger. Jamie se plaint, Charlie tente sans finir son assiette, et la journée passe sans qu'elle ne la voit passer. Puis c'est déjà l'heure de revoir son fils, son fils qu'elle a du mal à regarder dans les yeux. Elle a l'impression de n'avoir fait que les mauvais choix, de ne pas avoir été en mesure de le protéger, de lui offrir la vie qu'elle aurait voulu lui offrir lui qui lui a tout donné. Le voilà maintenant avec Huntington, cadeau familial dont il serait bien passé. Et puis un père qui ne vaut pas vraiment le coup. Elle aurait aimé qu'il connaisse Eric, comme elle l'a connu à l'époque. Un homme bien, qui voulait changer le monde, qui avait aussi l'air de tenir à sa famille pour que ça vaut. Il n'a eu rien de tout ça. Elle prépare un peu de thé, gave ses petits enfants de bonbons et s'assoit avec une cigarette en attendant qu'Adrian vienne récupérer ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Dim 4 Juin - 13:26

C'est dimanche et Adrian n'est pas vraiment censé se rendre à Oxford. Il est en plus en arrêt maladie, ce qui signifie qu'il aurait pu rester chez lui comme n'importe quel autre jour de la semaine, mais il a convaincu Chris de le conduire jusqu'à l'université parce que le Doyen a réuni ses équipes en urgence concernant les attentats. Pour mobiliser les jeunes étudiants, les réconforter, et ce sont des idées qui inspirent Adrian même s'il ne sait pas bien où il en est, lui même. Il a passé la journée à écouter des intervenants, à discuter avec des collègues attristés, et assez curieusement, ça lui a fait du bien. Ouvrir les yeux sur la souffrance des autres, se sortir de la seule tristesse qui touche inlassablement son foyer parce qu'il est malade. Réaliser que la vie continue, horrible ou belle, ça dépend des jours. Il a repris le train en fin d'après-midi pour regagner Londres, et a pris un taxi pour aller récupérer les enfants chez sa mère - il lui a semblé bon de laisser Chris respirer un peu pour la journée. De le laisser vaquer à ses occupations loin des enfants qui ne savent pas ce qu'il se passe et qui ont donc du mal à canaliser leur énergie pour laisser un peu de répit à leurs pères. Il est presque 18h quand il frappe à la porte de l'appartement de sa mère - qu'il ouvre ensuite à l'aide de la clé qu'il a toujours gardée. « Hey there - it's me », il crie, gagnant des hurlements de petits garçons surexcités en échange. Ses fils se précipitent vers lui et lui sautent dessus, lui offrant quelques instants de bonheur avant de retourner vaquer à leurs occupations parce qu'ils ont bien compris qu'il serait bientôt l'heure d'abandonner l'appartement génialissime de leur grand-mère pour rentrer à la maison. « Hi Mum », il lance en entrant dans la cuisine où il la trouve assise, une cigarette à la main. Il se penche en avant pour embrasser sa tempe et fronce le nez. « You shouldn't smoke it's not good for your health », il note en s'installant face à elle. « You okay? »




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 30
▪ dispo pour un rp ? : yep
▪ avatar : julianne moore
▪ âge : l'âge d'être ta mère
▪ statut : mariée
▪ occupation : femme au foyer

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Lun 5 Juin - 20:04

Les enfants se jettent dans les bras de leur père et Lise esquisse un sourire attendri. Son fils, malgré l'absence d'un modèle paternel décent, a réussi à devenir le père que lui n'aurait pas pu rêver d'avoir. Il suffit de regarder James & Charlie, ils sont heureux, épanouis, loin de souffrir de l'absence d'Adrian, même si son fils a hérité d'Eric dans sa façon d'accorder tout de même une grande importance au travail. Adrian est un passionné, mais un passionné qui a gardé à l'esprit que sa famille reste indéniablement ce qu'il y a de plus important. Alors elle l'observe, avec émotion, fière de lui surtout. Puis elle encaisse sa remarque sur la cigarette. Elle sait qu'il a raison. Après tout, elle a été la première à lui dire que ce n'était pas bien de fumer. Lise n'est pas une grosse fumeuse, mais ces derniers jours sa consommation est montée en flèche. « I know sweetheart, it has just been difficult lately. » Elle explique aussi modestement que sincèrement. Difficile, c'est le mot. Elle ne veut pas qu'il se sente responsable cela dit, et change rapidement de sujet. Lise ne va pas très bien, mais ce n'est pas vraiment à elle qu'il faut poser la question en ce moment. She doesn't want to make it all about herself. Not now « But I am okay, it was a thrill to have the kids around today. The question is, are you okay ? » Elle lui retourne la question le fixant de son regard clair en tournant anxieusement sa cuiller dans sa tasse de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Lun 5 Juin - 21:04

Adrian hoche la tête sans contredire sa mère. Il sait que c'est difficile, oui. Imaginer quelques instants que Charlie pourrait être malade lui a laissé entrevoir la souffrance que sa propre mère pouvait ressentir pour lui, la souffrance engendrée par l'annonce de la maladie. Lui, il a cru mourir pendant quelques jours, suspendu à l'attente des résultats de son fils. Alors seulement quand il a su que tout allait bien, il s'est senti extrêmement soulagé - c'est comme ça quand vous avez des enfants. Ils deviennent plus importants que vous, leur santé prime, et vous oubliez vos propres problèmes du moment qu'eux vont bien. Adrian aurait été capable de pactiser avec le diable, de mourir tout de suite juste pour avoir la garantie que Charlie irait bien. Alors Lise, mère célibataire, abandonnée par un mari trop travailleur - il ne peut qu'imaginer ce qu'elle ressent en ce moment. Sa main glisse sur la table et s'empare du poignet de sa mère qu'il caresse et presse avec tendresse. « I know », il murmure simplement, prenant une inspiration douloureuse en tachant de ne pas trop penser au fait que la souffrance de sa mère vient essentiellement de lui. « They're always happy to come around -- they've been nice, right ? » il demande en penchant un peu la tête. « I'm always fine, you know -- now we know, I'm doing my best to enjoy the days ». Il lui offre un sourire plein de tendresse et soupire un peu. « Did you talk to Dad ? » La question qu'il ne peut s'empêcher de poser. Il n'ose pas appeler Eric, il a peur des échanges qui pourraient avoir lieu. La vérité, c'est qu'Adrian a envie d'appeler son père pour le supplier de rentrer, de venir les aider, les couvrir d'amour, qu'ils rattrapent le temps perdu avant qu'il ne soit définitivement trop tard, avant que le fils n'oublie le père pour de bon.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 30
▪ dispo pour un rp ? : yep
▪ avatar : julianne moore
▪ âge : l'âge d'être ta mère
▪ statut : mariée
▪ occupation : femme au foyer

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Ven 16 Juin - 19:48

Lise essaye de ne pas s'effondrer alors qu'elle tient dans sa main, celle de son fils. Son fils qui est tout pour elle. Elle aimerait le serrer contre son coeur et lui dire à quel point elle est désolée, mais la distance que leur impose leur face à face l'en empêche pour l'instant. Alors elle se contient, fixe ses yeux clairs rongée par cette culpabilité qui ne la quitte jamais vraiment, mais qui fait indéniablement partie de son quotidien. Puis elle se surprend à hocher la tête et elle répond doucement. « They are good boys. » Enthousiastes et bruyants, mais bien élevés, elle ne peut pas dire le contraire. Ils respirent la joie de vivre et cela adoucit les sombres pensées de Lise qui ne fait que s'inquiéter dernièrement. Lorsqu'elle relève la tête vers Adrian, elle lache un long soupir. « He said he would come. » Elle annonce, sans y croire vraiment cela dit. « I just don't know when. » On ne peut pas vraiment faire dans la précision avec Eric Fletcher. « I'm sorry you had such a rubbish dad. I should kick him out, really. » Elle hausse une épaule, puis offre un sourire cynique à son fils. « But for that he would have to be in. That doesn't happen a lot, does it ? » Question rhétorique. « I'm so sorry Adrian. » Ses yeux finissent par s'embuer de larmes tandis que sa voix se casse sous le coup de l'émotion. Elle a gardé la face toute la journée, mais ses nerfs lâchent malgré elle. « I'm so sorry you have such a rubbish mum too. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Ven 16 Juin - 21:03

Il aurait sans doute mieux fait de ne pas aborder le sujet de son père, Adrian le sait, et se sent immédiatement coupable quand il voit changer l'expression sur le visage de sa mère. Eric Fletcher n'est pas disponible, et tout le monde le sait ; Adrian devrait sans doute s'être fait une raison, depuis le temps. Surtout, il aurait dû anticiper le fait que cette question mette sa mère dans l'embarras et la tristesse. Il soupire un peu et la fixe, tandis qu'elle s'excuse - encore - et que sa voix se brise. Le coeur d'Adrian se serre horriblement dans sa poitrine et l'espace d'un instant, le souffle lui manque pour formuler une quelconque réponse. Il se lève, et tire la chaise à côté de celle de sa mère dont il pique la cigarette pour l'éteindre dans le cendrier. Il l'attire contre son coeur et embrasse sa tempe, contenant difficilement l'émotion qui le traverse lui même à l'idée d'avoir blessé sa mère qu'il aime tant. « Mum... », il proteste, en caressant son bras doucement. « You're nothing like a rubbish mum, come on », il ajoute encore, sans la lâcher. « You're the best mum ever. I wouldn't change anything about you and how amazing you are », il précise en souriant un peu, triste de la voir dans cet état. « What's happening to me is not your fault », il ajoute. « What would have been the solution? Not having a child? I wouldn't be born at all, that's worse than having a silly disease », il note en haussant une épaule. Adrian essaye désespérément de dédramatiser la situation pour ses proches, mais ce n'est pas chose aisée. « The life I'm living now is perfect. I love it, I love Chris and the kids, and everything you gave to me while raising me. » Adrian la libère enfin de son étreinte, en déposant un dernier baiser contre sa tempe. « I'll call Dad and yell at him for once », promet-il enfin.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 30
▪ dispo pour un rp ? : yep
▪ avatar : julianne moore
▪ âge : l'âge d'être ta mère
▪ statut : mariée
▪ occupation : femme au foyer

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Sam 24 Juin - 22:30

Lise n'aurait pas du craquer, elle le sait. Tout ça ne fait que mettre un poids de plus sur les épaules d'Adrian, qui a bien mieux à s’occuper que les ressentiments et angoisses de sa pauvre mère. Lise sait qu'elle est coupable d'ignorance et on ne lui enlèvera pas cette idée de la tête. Lorsqu'elle voit la tendresse et contenance de son fils cependant, elle ne peut pas s'empêcher de pleurer davantage encore. Il a raison, elle ne peut même pas regretter d'avoir eu un fils aussi parfait. Aussi égoïste que cela puisse être, Adrian représente tout pour elle, et si cette grossesse avait été à refaire, elle l'aurait fait sans réfléchir ne serait-ce qu'une minute à la question. Son fils lui a apporté un bonheur auquel elle n'aurait sans doute jamais pu prétendre si elle s'était contenté d'être une pitoyable femme au foyer, réduite à espérer que son imbécile de mari lui donnerait la vie qu'elle méritait. Adrian lui a donné une raison d'être, la sensation d'avoir accompli quelque chose de beau. Et si aujourd'hui tout son monde s'écroule, elle ne peut pas regretter d'avoir donné naissance à la meilleure chose qui lui soit arrivé dans la vie. Adrian se lève et la rejoint, dans une étreinte qui la rassure un instant, elle qui devrait avoir ce rôle là pour son fils. « I love you so much. I don't regret having you. I'm so sorry. I wish you were fine... » Mais il ne l'est pas, et il n'y a rien qu'elle puisse faire. « Your dad doesn't deserve you. » Elle lance désespérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Sam 24 Juin - 22:37

Adrian aimerait vraiment avoir les mots pour tous les membres de sa famille qui souffrent. Pour Christopher, qui semble désespéré et profondément sombre ces derniers temps. Pour ses enfants auxquels il faudra bien, un jour, expliquer ce qu'il se passe. Pour les Grayson, en général. Et pour sa mère. Il aime les mots, travaille avec les mots, écrit souvent - mais face à cette situation étrange, il ne sait pas ce qu'il pourrait dire ou faire pour les rassurer ou les réconforter. Il est terrifié, évidemment, parce que pour lui qui est un intellectuel, il n'y a pas pire perspective que celle de voir dépérir progressivement son cerveau et sa capacité de réflexion. Mais en même temps, il perdra la tête en les faisant souffrir eux et sera sans doute épargné, dans sa folie, de la cruelle réalisation de la dégradation de son état. Alors il ne sait pas quoi dire, à part tenter de les convaincre tous que prétendre que tout va bien est encore la meilleure solution envisageable, pour lui, les enfants et pour que sa vie se poursuive de manière normale pour le plus longtemps possible. « I love you too, and you're the one Dad doesn't deserve. You're way too patient with him, Mum. He should be there for you right now », il murmure en soupirant un peu. « My husband's here for me », il ajoute en embrassant sa tempe. « Facing the difficulties even if it's hard. Dad should be as well, that's what you deserve », il lance, un peu las, et un peu blessé, aussi, évidemment. Il aurait aimé qu'Eric se donne la peine de prouver que sa famille est plus importante que son boulot.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 30
▪ dispo pour un rp ? : yep
▪ avatar : julianne moore
▪ âge : l'âge d'être ta mère
▪ statut : mariée
▪ occupation : femme au foyer

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Sam 24 Juin - 23:02

Dans le fond Lise le sait. Eric ne la mérite pas, ni elle, ni Adrian. C'est probablement prétentieux et si la rousse ne manquait pas elle même parfois de confiance en elle, alors elle ne se serait sans doute pas contentée de l'engueuler occasionnellement sans réellement prendre de décision. Elle serait partie avec baby Adrian, aurait trouvé un beau père digne de ce nom qui serait bien là avec eux à soutenir Adrian, et à garder les petits pendant que Lise accompagnerait son fils pour des analyses à l’hôpital. Une vie tout à fait différente aurait pu s'ouvrir à elle, mais dans le fond, elle n'en a jamais eu le cran. Facile aujourd'hui de regretter cette vie perdue, ces années à espérer qu'Eric saurait se rendre compte de lui même lorsqu'une situation familiale exige son retour, il n'y a plus rien à faire. Elle a désormais le poids des années sur le dos et refaire sa vie est beaucoup plus difficile à son âge. « It's not only your dad's fault. » Elle lance en haussant une épaule découragée. « I could have said stop, taken you away to start over. It's not like he would have fought to have you anyways. » Elle jette un regard perdu à le fenêtre de cette même maison qu'elle a acheté avec Eric après son mariage. « But I am glad to hear Chris is there for you. He puts you first and that's something really important, you'll understand. » Elle souffle un peu. « Eric just dosn't know how a healthy family works. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Sam 24 Juin - 23:26

Adrian est un peu inquiet par les révélations de sa mère sur Eric Fletcher, son père. Adrian n'a pas un mauvais coeur, et s'il sait que son père est clairement défaillant sur plus d'un point, il ne peut s'empêcher de l'aimer tout de même. Il l'aime, même à distance, même loin. Il sait ce que c'est, d'être passionné par son travail au point de se laisser embarquer parfois, et comme Eric n'a jamais connu une vie où il se trouvait à la maison près des siens, il ne sait pas ce que représente le manque de sa famille. Adrian lui trouve des excuses, sans doute, mais il n'arrive pas à en vouloir à son père - pas lui, directement. La raison pour laquelle il en veut à Eric, c'est sa mère, laissée pour compte dans l'histoire. « And he doesn't miss us because he doesn't know how it feels to be with us all the time », il explique en haussant une épaule. « Work is really important for me too, you know ? If I didn't know how it feels to be surrounded by my husband and my kids, I might think that work is the most important, I don't know ». Il hausse une épaule et soupire, pressant l'épaule de sa mère qu'il garde contre lui. « Maybe you should tell him how you really feel about all that ».

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 30
▪ dispo pour un rp ? : yep
▪ avatar : julianne moore
▪ âge : l'âge d'être ta mère
▪ statut : mariée
▪ occupation : femme au foyer

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Dim 25 Juin - 13:04

Lise soupire, si Adrian n'en veut pas à son père, c'est qu'elle a du faire son travail de mère correctement. Pendant toutes ces années elle a défendu Eric, dit à Adrian à quel point Eric pouvait l'aimer même si il passait beaucoup de temps au travail. Pas étonnant qu'il se rattache à ça aujourd'hui. Eric a beaucoup de chance en réalité, il ne perdra pas son fils, plus maintenant. Adrian est un garçon doux et tolérant. Intransigeant parfois, mais pas avec ses parents, qui ne sont pas forcément ceux dans sa vie qui méritent un traitement de faveur. Mais Lise ne va pas contredire Adrian et se contente d'admirer une fois de plus sa tendre nature. « Adrian precious baby of mine, you are too kind for this world. » Et c'est la vérité, elle se fait souvent la réflexion. Alors elle essuie ses yeux et retire son sachet de thé de sa tasse. « I feel like I have told him a hundred times. He just doesn't get it. And sometimes I am just tired to be the one telling him what I consider to be the basis. I shouldn't have to tell him to come back to take care of his sick son who needs him. He should take a plane and come straight to London whitout giving it much thought. » Mais ce n'est pas exactement ce qu'il se passe. Lise et lui se disputent tellement souvent, qu'il ne se rend plus vraiment compte des limites qu'il dépasse. « But let's not talk about that, how are you doing ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Dim 25 Juin - 23:31

Même si Adrian comprend, quelque part, l'attrait de son père pour son travail et ce monde professionnel qui l'entoure et le protège, en quelques sortes, de sa vie de famille plus complexe, il doit admettre que sa mère n'a pas totalement tort quand elle explique qu'il aurait dû rentrer tout de suite. Il le pense, aussi. Il est persuadé qu'Eric aurait dû sauter dans un avion, et ce non spécialement pour le soutenir lui, même si pour une fois, Adrian aurait apprécié de trouver du réconfort auprès de son père. Mais surtout pour Lise qui, de manière évidente, souffre de la solitude dans cette épreuve difficile. Il faudrait au moins qu'Eric soit là quelques semaines pour dire à sa femme qu'elle n'a strictement aucune raison de se sentir coupable, qu'il l'aime et que tout ira bien - même si ce n'est pas le cas. Qu'il restructure les choses, aussi, même si sans doute des tas de pays étrangers ont besoin de lui pour lutter contre des organisations terroristes et d'autres opérations top secrètes de haute importance pour le monde et la nation. Il se sent ridicule, Adrian, face à toutes ces considérations de politique et de sécurité publique, et égoïste, aussi. Après tout, il faut des hommes comme Eric pour tenter d'apaiser le climat actuel qui règne en Europe et qui frappe la Grande-Bretagne de plein fouet chaque jour qui passe. Et lui, il voudrait son père comme s'il avait 4 ans et qu'il venait de faire un mauvais rêve. Pourtant, si égoïste que soit l'envie, il ne parvient pas à s'en détacher - parce qu'il a peur, aussi. Peur qu'il soit trop tard un jour, qu'il ne connaisse jamais Eric, peur que le jour où ses enfants et son mari auront besoin de lui, Eric ne réponde pas présent. Il a peur de toutes ces choses qu'il garde pour lui pour ne pas accabler sa mère ou son mari. Adrian ne peut pas s'exprimer, pas devant eux. Il ne peut pas avouer la peur, l'angoisse, la tristesse et l'impuissance. Le grand sentiment d'injustice qui lui ronge le coeur quand il pense aux années à venir. Et d'une manière peut être illusoire sinon naïve, Adrian a l'impression que son père pourrait supporter ses états d'âme - alors que Lise et Chris n'en sont pas capables, du moins le pense-t-il, parce qu'ils sont déjà suffisamment tristes pour qu'Adrian en rajoute une couche.

« I'm doing fine, really », finit-il par lâcher, sourire aux lèvres. Adrian est fort, c'est sans doute là sa plus grande qualité. Il ment, bien entendu, mais le fait avec le sourire et ce ton rassurant, en caressant la main de sa mère comme si leurs rôles étaient inversés. « I saw a huge amount of random doctors who are going to take good care of me for a while, and I'm officially on holidays, now. The Dean of Oxford told me he'd keep me as long as I want to stay, even if I need my schedule to be arranged differently next year, which means more time with the kids », il explique en parlant vite, enthousiaste, pour noyer le reste sous une couche de petits bonheurs - simples. « Chris and I are thinking about having a third kid », il précise en penchant un peu la tête vers Lise.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 30
▪ dispo pour un rp ? : yep
▪ avatar : julianne moore
▪ âge : l'âge d'être ta mère
▪ statut : mariée
▪ occupation : femme au foyer

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Ven 30 Juin - 17:35

Et c'est Adrian qui finit par chercher à lui remonter le moral. Lise aimerait se reprendre, le laisser pleurer sur son épaule lui aussi. Elle n'est pas stupide, elle sait que c'est très difficile pour son fils dont le quotidien est complètement remis en cause par la nouvelle. Ce n'est pas à lui de la réconforter, mais plutôt l'inverse et pourtant c'est exactement ce qu'il est en train de faire. Difficile dans ces conditions de ne pas se considérer comme la pire des mères au monde. Bless your kind soul Adrian, mais Lise doit se reprendre, c'est une question de principes. Conseil à elle même qu'elle se répète en boucle depuis qu'elle s'est effondrée lamentablement devant son fils. Il lui dit que tout un tas de docteurs vont s'occuper de lui, et Lise se demande si ces mêmes docteurs n'auraient pas du se réveiller avant. De manière générale, elle se sent trahie par le corps médical. Par ses parents, par Eric… Alors elle hoche la tête et essuie ses yeux pour tenter de reprendre le contrôle de ses émotions, seul élément de sa vie sur lequel elle peut encore faire quelque chose. La fatigue pèse évidemment énormément dans la balance. Elle n'a pas dormi beaucoup ces derniers temps, ce qui se lit sur ses traits fatigués. « I guess it's a good news… Did you and Chris planned some trip this summer ? » Elle demande comme pour éviter inconsciemment la conversation qu'elle a elle même amorcée. « Are you guys okay ? » Lise demande en fixant Adrian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Lun 3 Juil - 10:23

Adrian ne sait pas vraiment quelles sont les bonnes nouvelles, en ce moment. C'est certain, pouvoir arranger son emploi du temps comme bon lui semble à Oxford et avoir trouvé tous ces médecins est une assez bonne chose. Il va pouvoir penser à autre chose, quand il ne sera pas entre les mains d'un quelconque médecin. Mais il y a suffisamment de choses qui lui occupent l'esprit à l'heure actuelle pour qu'il s'interroge sur le positif. L'état de Chris, pour commencer, le préoccupe bien plus qu'il ne veut bien l'admettre. Son mari est assez distant, plutôt renfermé dans ses ressentiments et préoccupations qu'il ne veut pas tellement partager, sans doute parce qu'il a peur de surcharger Adrian qui est finalement le malade de l'histoire. Le jeune professeur, pourtant, ne supporte pas cette distance silencieuse qui s'est imposée entre eux. Il voudrait écouter la rancoeur de Chris, sa détresse aussi, qu'elle se déverse puis qu'ils l'oublient. C'est ce qu'il voudrait, que tout le monde oublie qu'il est malade, qu'il va mourir, et qu'avant ça, son état va considérablement s'empirer. Il n'a pas envie de vivre cette réalité là, et il n'est pas sûr d'être assez fort pour se battre si tout le monde le voit déjà comme un mourant ou un cas désespéré qu'on ne peut pas sauver. La force d'Adrian l'a toujours porté, mais à l'usure, il a peur qu'elle s'effrite, doucement, mais surement. Il a peur du fossé dangereux au bord duquel il marche. « Yes, we did », il répond doucement. « We'll spend 2 weeks in Italy and then I don't know », il enchaine en haussant une épaule. Quand sa mère lui demande s'ils vont bien, Adrian laisse s'échapper un soupir vaguement découragé. « We are okay as a couple, I guess », il répond en jouant avec une serviette abandonnée sur la table. « But he certainly isn't okay ».

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 30
▪ dispo pour un rp ? : yep
▪ avatar : julianne moore
▪ âge : l'âge d'être ta mère
▪ statut : mariée
▪ occupation : femme au foyer

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Mer 2 Aoû - 22:12

Lise hoche la tête, tout de même rassurée que le couple ne s'enferme pas pour les vacances d'été. Les enfants ont besoin de profiter un peu de leurs parents, et Lise s'imagine bien que l'inverse est aussi vrai. Quelques semaines au soleil devraient au moins leur changer les idées à tous les deux et leur permettre de voir les choses sous un angle différent. Alors elle sourit à son fils, sans doute le plus brave de la famille. Elle n'arrive toujours pas à croire qu'ils soient réellement immergés dans cette situation. Elle n'a pas de mal à imaginer que ce soit difficile pour Chris, pour autant elle ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter pour leur couple, pour les erreurs du passés qui pourraient très bien redevenir un problème avec la maladie d'Adrian. Lise décide cependant de revenir sur un détail de la conversation que son cerveau aurait presque occulté, le troisième enfant. Si elle comprend tout à fait la démarche, elle se doit de mettre en garde son fils contre une décision irrationnelle prise trop hâtivement. « Don't make your decision too hatively, another baby won't help Chris getting better, even if he probably thinks so at the moment » Elle en sait quelque chose. L'absence d'Eric avait fini par lui laisser penser qu'un deuxième enfant comblerait le manque de cette relation. Quelle drôle d'idée. « You say yourself he isn't okay. » She replied kindly trying not to hurt his feelings. « Italy will do you and the family the world of good though. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   Sam 7 Oct - 20:07

Adrian soupire et penche un peu la tête. « I know it's not the solution, I just don't know what to do to make him better », il finit par lâcher, las. « At some point I'll need him to be fine because what we're about to go through is not something easy ». Adrian hausse une épaule et agite sa cuillère dans son thé, la reposant sur le bord de l'assiette. « You're all so depressed because of me. » Adrian soupire et regarde quelques instants par la fenêtre, essayant de se souvenir des années précédentes, des moments où il ne savait pas encore, où le mystère était entier. Il s'en veut de ne pas s'être inquiété plus après l'accident de voiture, et en même temps, se demande ce que ça aurait bien pu changer. Finalement, le diagnostic est là, implacable, intraitable : tout ira en se dégradant et les regrets ne l'aideront pas. « All I'm doing right now is losing time », il ajoute, dans un soupir, un murmure, oubliant un instant la tristesse et la solitude de sa mère pour placer son ressenti au premier plan, l'effleurer un peu, en accepter l'idée.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm so sorry son (Adrian)   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm so sorry son (Adrian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adrian Mutu
» Adrian Aucoin
» Université de Boston - Adrian dans son bureau...
» Adrian Korbel
» Adrian fait une visite surprise à Colleen (Colleen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: westbound to eastbound :: circle line-
Sauter vers: