A reader lives a thousand lives before he dies [Zaira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 88
▪ dispo pour un rp ? : Oui
▪ avatar : Emile Hirsch
▪ âge : 31 ans, né le 18 mars 1986
▪ statut : En couple/En couple/Célibataire
▪ occupation : Petits boulots/Étudiant/Anthropologue, médiateur interculturel

MessageSujet: A reader lives a thousand lives before he dies [Zaira]   Mar 30 Mai - 21:03

Les devantures des boutiques de Camden Town avaient certes de quoi fasciner n’importe quel toiturophile du dimanche. Alec avait presque l’impression de se retrouver sur le Chemin de Traverse des Harry Potter. Il s’attendait presque à voir apparaître du coin de l’œil quelques chapeaux pointus. Cette exubérance avait de quoi surprendre étant donné les légendaires flegme et retenue britanniques. C’était peut-être ce que Alec appréciait tant : ce contraste. Ça lui donnait l’impression d’être de nouveau en voyage.

Cherchant un livre précis dans la langue de Molière, il en était à sa sixième librairie aujourd’hui. Il savait bien sûr en quittant son appartement ce matin-là que cela ne se ferait guère en deux coups de cuillère à pot. Mais l’espoir faisait vivre, disait-on. En effet, Alec préférait de loin lire dans la langue originale dans la mesure du possible : il pouvait ainsi mieux apprécier la complexité et la variété des arbres syntaxiques derrière les phrases lues. Sans oublier que cela permettait un accès direct à la charpente même de la pensée de l’auteur, sans aucun intermédiaire, comme si un tuyau reliait leurs cerveaux.

Alec arriva donc à la librairie qu’un couple fagotés comme des as de pique lui avait indiquée, juste avant de lui demander d’aller se faire lanlaire, car il semblait yoyoter de la touffe. D’abord offusqué par ce manque de politesse flagrant, il avait failli se laisser emporter par la mauvaise humeur du couple et donner au suivant, mais il s’était raisonné juste à temps, car au fond, il s’en souciait comme d’une guigne. Il resta quelques minutes devant la vitrine de la librairie à scruter les titres mis en évidence et déjà, ce petit échantillon lui plaisait. Il poussa alors la porte de la boutique et prit une profonde inspiration. Les librairies avaient cette odeur entêtante des livres neufs qui l’enivrait. Ne sachant trop où chercher, il préféra errer dans les allées. Un ou une commis finirait bien par l’accoster.

@Zaira E. Neyland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 58
▪ dispo pour un rp ? : yes, free as a bird. (3/3)
▪ avatar : emma watson.
▪ âge : 26 ans, almost old but not quite yet.
▪ statut : single, way too interested in fiction to care about real life.
▪ occupation : Bookshop keeper, booktuber, blogger.

MessageSujet: Re: A reader lives a thousand lives before he dies [Zaira]   Dim 3 Sep - 21:26

Les jours d'été ont souvent un arrière-goût d'éternité... Pour le meilleur et pour le pire. Aujourd'hui, assise derrière son petit bureau dans la librairie déserte, Zaira fixait la pendule au-dessus de la porte. Le temps semblait figé, et la jeune femme commençait sérieusement à douter de l'utilité de l'ouverture de sa librairie Quelques années auparavant. Peut-être aurait-elle dû se consacrer à un emploi plus lucratif, moins « artistique » comme son père avait pris l'habitude de l'appeler. Elle laissa échapper un soupir lourd d'ennui et décida de se consacrer à sa carrière secondaire en ouvrant FinalCut Pro pour monter sa dernière vidéo. Elle s'était beaucoup amusée à créer un top 10 de ses livres préférés faisant de la gastronomie et/ou de la pâtisserie un personnage à part entière. Comme à chaque fois, la vidéo de base durait plus d'une trentaine de minutes car ses digressions dépourvues de sens étaient sans fin. L'étape du montage était toujours une torture. Son perfectionnisme maladif la forçait à prêter attention au moindre petit détail, quelque soit son importance. Une vidéo lui prenait en moyenne une heure à tourner, cinq à monter. De quoi s'arracher les cheveux.

Elle en était au quart des rushs lorsque le tintement de la cloche au-dessus de la porte d'entrée lui fit lever les yeux. Elle rabattit précipitamment l'écran de son ordinateur portable et regarda l'inconnu qui venait d'entrer dans son antre. Il devait avoir la petite trentaine et une masse de boucles brunes sur le crâne. « Good afternoon, sir. » Elle connaissait son métier. D'abord, simplement dire bonjour. Ensuite, si le client présente des signes d'hésitation, proposer son aide. Mais toujours laisser déambuler. C'est ce qui fait le charme des librairies. Zaira observa le jeune homme pendant quelques minutes avant de se lever sa chaise pour l'approcher alors qu'il errait près du rayon littérature en langue étrangère. « Excuse me, sir? Can I help you? »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Life is tough my darling, but so are you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A reader lives a thousand lives before he dies [Zaira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pistols do not win wars, but they save the lives of the men who do
» —This is the dawning of the rest of our lives on holiday ♪
» Born to kill all lives...
» Barack Obama's brother lives on less than $1 a month
» 03. The bus stops at the crossroad of our lives.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: northbound to southbound :: northern line :: camden town-
Sauter vers: