Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Dim 21 Mai - 20:44

Elle n’avait rien gagné, et elle avait l’estomac dans les talons, car dans ce type de cérémonies, pouvaient durer plusieurs heures. Heureusement, dans ce genre de cérémonies aussi, il y avait des after, et celle-ci n’écopait pas à la règle. Cara dégagea l’un des pans de sa robe en se relevant, afin d’éviter que ses chaussures à hauts talons ne se prennent dedans, et ainsi lui éviter une jolie séquence gag dans le zapping du lendemain. Tout sourire, elle ne manqua pas de suivre sa petite troupe, avec qui les discussions et les cancans allaient bon train. Dommage qu’untel n’est pas gagné de prix, malgré ses nombreuses nominations, est-ce qu’unetelle méritait vraiment cet attrape poussière pour sa performance ?

Les fins de repas étaient largement moins guindés qu’à l’entrée, surtout avec ces célébrités qui avaient eu bien assez le temps de s’aviner entre deux petits pois, et Cara n’avait pas fait d’exception à cette règle. I assure you, I was like… hmmmm you’re sure it’s okaaaay? Sa voix se fit légèrement plus aigue au fur et à mesure qu’elle était en train de raconter comment l’un de ses collègues aux Etats Unis l’avait entraîné dans une folle aventure pour échapper aux paparazzi qui n’arrêtaient pas de leur courir après. Cara, you’re finally here ! I looked for you for hours ! A l’entente de son prénom, cette dernière releva la tête, tout en la gardant légèrement penchée sur le côté. Elle bien plus lourde qu’elle ne l’imaginait. You absolutely need to meet Jane Grayson, she’s casting director, and she’s certainly something for you, maybe you should talk with her about it? Enfin elle détourna le regard vers la personne qu’on lui présentait, et son dos se redressa inconsciemment, l’alcool lui donnant paradoxalement un coup de fouet, alors qu’elle aspirait à une fin de soirée détente autour d’une nouvelle coupe de champagne. Manqué. Son sang n’avait fait qu’un tour en entendant le nom des Grayson, qu’elle ne connaissait que trop bien, et son sourire se fana par la même occasion. Le hasard, toujours là pour mal faire les choses, celui là. It’s a great idea, but no thanks, I don’t think we have something to tell each other. I'm overwhelmed, but it’s nice, thank you, répéta t-elle, histoire de tuer dans l’substance jaune dégoulinante sur les cheveux de Caro les prémices d’une discussion embarrassante. Badiner avec la grande sœur de Gaby, son ex, ce n’était pas sûr qu’il s’agisse d’un tremplin dans sa carrière.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 162
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Mer 24 Mai - 13:46

Venir à ces awards shows quand on est directrice de casting, c'est purement et simplement profiter de sa position. Et se faire un peu mousser, quand même. Oui, oui, j'ai casté Happy Valley, dont Sarah Lancashire, qui vient de remporter le trophée de la meilleure actrice. Mais, je vous en prie, appelez-moi. Du networking, avec le champagne à volonté et les discours plus ou moins sincères en bonus.  L'occasion de sortir une jolie robe et de s'assurer qu'on continuera à être embauchée. Pas que j'ai franchement de problème de ce côté là, mais quand la mention « casting by Jane Grayson » s'affiche sur des séries et des films qui gagnent des awards, ça ne fait jamais de mal. J'ai donc eu l'occasion de sourire à des têtes connues, me faire enlacer joyeusement par la grande gagnante et afficher mon joli badge 50:50, en faveur de l'égalité dans les offres de rôles pour les hommes et les femmes. Pas une mince à faire, mais bon, si des gens comme moi ne s'engagent pas pour les femmes et les minorités, on continuera à voir des types blancs et maigrichons à la télé. No offense Tom Hiddleston, The Night Manager was great and all.

Je discute justement de la nécessité de proposer plus de rôles non genrés, avec un mec qui n'a clairement jamais rencontré de problème de discrimination dans sa vie, mais qui semble avoir une bonne nature. « I mean if I'm casting for a cop show and I've got a take no shit type and a dodgy type, why do we need to specify if they're male or female or none of the above? Can't we just try things out, find the right chemistry? » Il opine du chef, soit parce qu'il n'a pas l'habitude des after parties et que le bar à volonté fait son effet, soit parce qu'il est d'accord avec moi. « You are so right. » Option 2 donc. J'en suis ravie et m'apprête à étayer un peu plus mon argument, quand le garçon s'agite soudainement, hélant une fille un peu plus loin. Comment a-t-il dit qu'elle s'appelait? Lara? Je me laisse entraîner vers ce qui semble être une actrice brune, qui me paraît de plus en plus familière. Shit. It wasn't Lara. Cara. Cara Gallagher. En effet, nous ne nous connaissons que trop bien. Je n'ai pas pour habitude de mélanger vie privée et professionnelle, mais ce cas précis, ça risque d'être un peu compliqué.

Je me raidis un peu, tâchant de conserver un sourire poli, tandis que celle qui a ruiné Grey's Anatomy essaie d'expliquer à son enthousiaste ami/agent/collègue que vraiment, ce n'est pas la peine de nous présenter. Malheureusement pour elle comme pour moi, c'est un peu tard pour ça. « Nonsense, she's right here and was just telling me how important it is for her to hire women. » Je continue à étirer mes lèvres de façon un rien forcée, ce qui passe toutefois inaperçu au milieu de cette foule de menteurs professionnels. « Indeed I was. But you see, Cara and I have met before and I'm sure she knows exactly where I stand. » On this and on other things. « But yes, we were talking about how we need to do better and, you know, simply find the right person for the part. No matter their gender or ethnicity or sexual orientation. » J'attrape une coupe de champagne au vol et en avale une longue gorgée, avant de reprendre de façon un peu abrupte. « But as we all know, sometimes things are just not meant to happen. » La subtilité Grayson dans toute sa splendeur. Je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour le pauvre hère qui a voulu bien faire en nous "présentant." Buckle up kid, you're in for a ride.


Dernière édition par Jane Grayson le Ven 27 Oct - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Dim 9 Juil - 17:45

Cara passait pourtant jusqu’à présent une bonne soirée. Pourquoi venir la gâcher avec Jane Grayson dans les parages ? Une chose en entraînant une autre, lorsqu’elle s’était séparée avec Gabrielle, elle avait perdu le contact avec le reste de la fratrie, et ce n’était peut-être pas plus mal comme ça. Pas besoin de faire un dessin vis à vis des raisons. Elle s’était intégrée à cette famille pour le moins atypique à cette époque, après tout, la sienne, bien que plus restreinte, était loin d’être conventionnelle. Elle n’avait pas seulement dit au revoir à Gaby, mais aussi au reste de sa famille, et elle en avait été longtemps attristé… C’était ironique de se dire qu’en allant chercher sa mère au fin fond des Etats Unis, elle avait placé derrière elle des gens eux aussi bien réels qu’elle avait fini par considérer comme les siens.

Elle n’était en tout cas clairement pas ici ce soir pour réparer les pots cassés à coup de remarques larmoyantes. Gaby avait été suffisamment assassine avec elle pour avoir une rancœur, justifiée ou pas, auprès de toute la famille Grayson. Et voilà. Il n’avait suffi que du visage de Jane pour ruiner sa soirée, et le seul et unique souvenir qu’elle allait en garder par la suite. Son sourire restait figé dans une expression tellement crispée qu’elle se demandait qu’elle n’allait pas rester coincée avec ce faciès pour toujours. Ses dents parvinrent à se desserrer toutefois lorsqu’elle choisit de retrouver l’usage de la parole. Oh yeah, I agree, obviously. Maybe other people need to think like you do, and the world would be better. Malgré ses efforts pour paraître aimable, Cara regretta d’avoir laissé transparaître une pointe d’ironie à travers sa voix. En même temps, qui ne l’aurait pas été face à la oh tant parfaite Jane Grayson ? Elle détourna la tête, dans l’espoir une fois encore de clore la discussion.

Cela aurait pu en rester là, après tout. Oh mais non, surtout pas pour Jane qui en avait besoin de plus, toujours plus. La brune ne sut pas vraiment si sa dernière réflexion était teintée de sous entendus ou pas, mais la paranoïa aidant, elle la prit personnellement, et de plein fouet. Yes, you’re so right again. I forgot, judging it's your favorite activity, isn’t it? Oh no, of course, it’s your job too. It's much easier than being human like us. But you do a very great job and you found your way, you’re very lucky, finally. Elle reprit ce sourire contraint, la pilule passait mieux de cette manière, et puis comment en vouloir à quelqu’un qui vous targue de grands sourires ? Puisque Jane avait décidé de s’engager dans cette direction, Cara ne comptait pas la laisser la malmener, juste parce que sa petite sœur était venue verser quelques larmes dans ses jupons. Elle pouvait aussi se mêler de ses affaires, accessoirement. More champagne? Demanda t-elle à l’attention de leur troisième compatriote, pris bon gré mal gré entre leurs feux. Avide de crêpage de chignons en règle, ou trop éméché pour prendre la fuite, nul ne le saurait jamais. Elle lui mit d’office une coupe dans les mains, avant d’en saisir une nouvelle pour elle-même. Cheers! Dit-elle en trinquant bruyamment contre le verre de l’homme, et de Jane. Il allait lui falloir au moins ça pour survivre à cet after.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 162
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Ven 27 Oct - 18:58

J'inspire lentement par le nez et expire par la bouche, essayant de retrouver un peu de calme. Ce n'est pas mon genre de m'énerver. Peu de choses parviennent à me faire perdre mon calme et ma douceur. Je suis le genre de personnes qui fait faire des séminaires sur la communication et organise des exercices de team building pour ses employés. Je préconise toujours la discussion, ai forcé plusieurs fois mes frères et soeurs à s'asseoir face à face et à s'enlacer avec respect pour résoudre des conflits. Mais je suis aussi un être humain tout à fait ordinaire, qui ne peut pas toujours résister à ses mauvais élans. Et quand il s'agit de ceux qui ont fait du mal à ma famille, je n'ai pas de place pour la demi-mesure. Cara est sans doute quelqu'un de bien, dans le fond. Gabrielle a très certainement sa part de responsabilités dans leur histoire. Mais il n'y qu'à voir comme le simple fait de la revoir l'a chamboulée pour que je comprenne que Gaby n'a pas tourné la page, qu'elle a encore de la peine. Le fait qu'elle refuse d'en parler, en plus de tout ce qui se passe dans la famille en ce moment, n'arrange rien. Alors, oui, je reconnais que c'est immature et pas très sain, mais je porte la rancoeur de ma petite soeur avec moi et je ferais preuve de toute la mauvaise foi nécessaire pour la défendre bec et ongles.

Néanmoins, la mine meurtrie et l'attaque mesquine - un mécanisme de défense évident - de la brune me procure un petit pincement au coeur. C'est quelqu'un que j'ai apprécié, que j'ai considéré comme faisant partie de ma famille pendant un temps. Que je pourrais tout à fait comprendre, si j'acceptais de l'écouter un instant. Mais je ne peux pas trahir ma soeur. C'est parfaitement ridicule et déraisonnable et immature. Mais c'est ainsi. Je prends donc sur moi et continue à afficher un sourire de plus en plus forcé. Je devrais peut-être arrêter, personne n'y croit et je vais avoir mal aux joues. J'essaie de garder un ton casual, mais le malaise est grandissant. Ce pauvre gamin qui s'est mis au milieu de cette affaire, il va pas être déçu du voyage. « I don't judge anyone you know, it's a common misconception actors have about us. We need to find the right person for the part we are handed, it really has nothing to do with the talent. It's a cliché but, you can be the best actress, if it doesn't click, you won't get it. It's a lot of small factors to take into consideration. My point was more about combatting discrimination than the ins and outs of my profession, that I've taken quite some time to master. » Ma seule manière d'être cordiale sans faire montre de mon pétillant et ma chaleur naturelle est apparemment d'être condescendante.

J'hésite à adoucir mon ton, tendre la main vers Cara, mais elle propose un toast inattendu et je trinque donc, comme par réflexe. « Cheers. » Un silence un rien pesant s'installe et le pauvre homme se sent obligé de faire la conversation, de la façon la plus maladroite qui soit. « Yes, cheers to you Cara, you may not have won but I thought you were wonderful and you really deserved to, didn't she Jane? » Ne voit-il pas la tension latente? Est-il inepte socialement ou ivre à ce point? Nouveau sourire forcé. Je n'ai pas vu la performance de Cara. Je n'ai rien vu d'elle depuis un sacré bout de temps. Ce qui n'est pas très professionnel. Ma gêne devient palpable, visible sans doute aux plaques rouges dans ma nuque. « Well I haven't had time to see it, but I'm sure you were great. These awards, it's all luck and politics anyway. » Voilà que la maladresse du garçon se fait contagieuse. Ca va mal finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Sam 28 Oct - 17:22

Les règles qui régissaient la vie en société, et surtout ce monde de strass et paillettes empêchait Cara de laisser éclater un scandale. C’était tout à son avantage, car celui-ci lui évitait sans doute de ruiner sa carrière, uniquement parce qu’elle avait eu le malheur de sortir un jour avec la sœur de Jane Grayson, et que d’une façon ou d’une autre, elle était maintenant obligée dans payer le prix cher. A croire qu’il lui était impossible d’échapper à cette famille où qu’elle aille. Elle dévisagea Jane en même temps qu’elle écoutait ses explications, se demandant si elle avait eu le temps d’entendre vent de sa dernière rencontre avec Gabrielle, ce qui n’était pas impossible. Qu’est-ce que ça pouvait faire de toute façon ? Elle refusait de craindre cette énième blonde au sourire ravageur, mais le lynchage public n’était pas dans ses projets non plus, et dieu savait de quoi elle était capable. Une fois de plus la jeune femme se sentit dans le rôle de celle obligée de justifier ses actes, sans même que son interlocutrice ne le lui demande. Est-ce que c’était cela le problème, le principal reproche qu’on pouvait lui faire, avoir un jour eu des instants privilégiés avec Gaby ? Ce n’était pas ce qu’elle ressentait. Des couples se faisaient et se défaisaient tous les jours, et si en l’occurrence dans c’était encore différent, elle n’était pas sûre d’encaisser une nouvelle attaque frontale.

L’alcool paraissait être une bonne solution pour y faire face. L’envie de planter ses deux acolytes étaient tentante, et en même temps, elle ne pouvait pas nier ni l’importance ni le poids de Jane dans ce milieu, la contraignant à être moins rude qu’elle ne l’aurait voulu. C’était idiot au fond, non, de faire payer à la grande sœur Grayson, l’altercation de l’autre soir avec la jeune, avec une forme prévoyance comme si Jane allait finir par montrer les crocs. Ce n’était en tout cas que des suppositions qui faisaient leur petit bout de chemin dans l’esprit de la brune, toujours sur la défensive, que les faits soient fondés ou pas. Elle noya les compliments du garçon avec une bonne gorgée de champagne, pas certaine d’avoir en plus de ça l’énergie de supporter du léchage de pompes. S’il était honnête, c’était la perche tendue à Jane pour y aller de son petit commentaire, et elle se prépara par avance à accuser le coup. « Maybe the next time, I guess », finit-elle par répondre malgré tout par diplomatie. « I will continue to save the world meanwhile. » tenta t-elle sur la plaisanterie en faisant référence à la série dans laquelle elle jouait. « So Jane, you think all this people have won because of this invisible strings instead their talent ? » Cara essayait encore de déterminer s’il s’agissait ou non d’une tentative maquillée de paraître sympathique. Au fond elle n’était pas naïve et une part de ce qu’affirmait Jane était un fondement de vérité à n’en pas douter. Elle ne voulait juste pas croire que cela se résumait uniquement à ça. « Anyway, I don’t chose projects thinking about that, all this fake smiles and friendships. Most say Greay’s Anatomy isn’t a fantastic show, and maybe they’re right. But it’s an amanzing experience and I think it will be decisive for my next roles. » C’était toujours difficile de défendre son cas lorsqu’on jouait dans une série télévisée qui était suivie par des millions de téléspectateurs dans le monde, mais qui paradoxalement n’était pas réputée pour avoir le meilleur scénario.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 162
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Dim 29 Oct - 0:26

J'ai beau me sentir de plus en plus nerveuse, le tournant que prend la conversation me détendrait presque. Une conversation que j'ai eu cent fois, un cadre rassurant. Ma vie professionnelle a toujours fait office de sanctuaire, aussi bizarre que cela puisse paraître. C'est un monde impitoyable, dont j'ai vu bien des rouages en passant d'assistante de production à agente à directrice de casting. Mais je m'y sens à mon aise, j'y navigue avec naturel et calme. Ca fait plus de dix ans que je croise les mêmes gens ou presque, vais aux mêmes soirées, entends les mêmes discours. C'est rassurant et je sais comment cela fonctionne. Ce n'est pas comme devoir appréhender l'ex de sa petite soeur de façon courtoise et juste. Alors parler boulot, parler de ce monde commun plutôt que de nos relations communes m'aide à garder mon calme, à trouver mes mots.

J'avale une gorgée de champagne, histoire de vraiment me donner du courage, puis réponds de bonne grâce à la question de Cara. Je ne sais pas si c'est une pique, mais cela ne me vient même pas à l'idée. Ce changement de ton et de direction dans la conversation me semble être une issue salvatrice, alors je m'y engouffre à toute allure. « Oh not at all, everyone here tonight is immensily talented. But you know as well as I do that timing is everything in this business. And you need the reviews, the ratings, the charisma... Then you've got all the behind the scenes, the producers that make magic happen. It's a complicated process and, as an actor, you can only do your best work and surround yourself with a smart team to take care of all that nonesense. » C'est un conseil que j'ai martelé plus d'une fois, surtout quand je gérais de jeunes talents. Il faut avoir une équipe loyale, qui travaille vraiment dans votre intérêt et qui sait comment s'y prendre. Les momagers, les agents débordés, les producteurs qui n'en ont qu'après l'argent et les assistants trop bavards, les vrais ennemis du bon acteur. Combien sont-ils à trimer dans des rôles un peu minables, à mériter tellement plus et à ne pas l'obtenir, sans vraiment comprendre d'où ça vient?

Peut-être que Gallagher lit dans mes pensées, puisqu'elle enchaîne en défendant son rôle actuel. Elle n'a pas tout à fait tort, Grey's Anatomy est un vétéran de la télévision, en déclin depuis plusieurs saisons. Mais ça reste une institution. Presque malgré moi, je cherche à la rassurer un peu. « Well, I actually think that Grey's has produced some pretty great television. I'm not gonna lie, I haven't watched much of the later seasons and it's always been a bit over the top and soapy. But, casting wise, it's a stellar show. The talent is incredible and you're right, it's a good thing to have under your belt. Doing a show like that, you make connections, you do a bit of comedy as well, it proves you can do long hours and be part of an ensemble, it's a nice asset for demo reels and everything. Plus, you're working for Shonda Rhimes, the queen of television herself, nobody in their right mind would say no to that. » Je me tais finalement, termine ma coupe un peu trop vite, tandis que le gugus hoche joyeusement la tête. Il a l'air juste heureux d'être là. C'en est presque touchant.

De meilleure humeur, j'esquisse un sourire presque sincère et enchaîne le plus naturellement du monde, comme si je parlais à n'importe quelle actrice. « And I'm sure you have plans for bigger and better things, you're not one to stay in one place and play it safe. » Une fois les mots sortis, je me rends compte du sous-texte qu'ils peuvent prendre. Cela partait toutefois d'une bonne intention. Espérons que la brune le voit comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Dim 29 Oct - 14:18

Si on ne prenait pas en compte les à priori de Cara vis à vis de Jane, elle avait le souvenir d’une femme avec la conversation contrastée et intéressante. Avec tout l’alcool qu’elle avait déjà ingurgité auparavant, ainsi que la pression descendante, elle se sentit plus libre de participer à la conversation, tout comme d’y apporter à son tour son point de vue. « The promotion is much more difficult, you need to be perfect all the time. Without speaking about TV shows and interviews where your face is always happy and the more funny you are, the better is. I can understand because of the viewers, we really need them with this job, but it’s so exhausting sometimes to be in the best conditions all the time. » De plus, elle devait admettre qu’elle se reconnaissait particulièrement dans les propos de celle avec qui elle avait pratiquement été de la même famille. « I remember after my first success with the teenagers all the teams that I met was so rude with me. I don’t like to talk about this period, it was hard times. » Mais disons que le liquide doré qui pétillait dans son verre aidait à délier les langues. Elle se souvenait très bien se demander si elle allait justement réussir à quitter cette image qui lui collait à la peau, qui paradoxalement l’avait propulsé sur le devant de la scène et l’avait aidé à se faire connaître. Elle avait conscience qu’à présent, elle pouvait s’estimer heureuse, puisqu’elle était l’une des rares à avoir réussi à faire cette transition, et casser les stéréotypes dont on l’avait pendant trop longtemps affublé. Apparemment, pour les gens, être l’actrice star des enfants équivalait à être réduit uniquement à son personnage, et surtout à rester figé dans le temps. Son rôle dans GA allait sûrement provoquer le même résultat, mais elle se sentait plus à même aujourd’hui de gérer la situation, et aussi comme Jane l’avait si bien souligné, s’entourer des bonnes personnes. C’était après tout sur un tournage qu’elle avait croisé Gabrielle pour la première fois.

La tournure des événements fit baisser sa garde à Cara. L’orage avait grondé mais n’avait en fin de compte pas explosé, pour s’évaporer plus loin. Cela ne l’empêcha pas d’accueillir de plein fouet la nouvelle réflexion de Grayson, sans toutefois parvenir à lui sauter dessus comme une tigresse enragée, ce qu’elle ne se serait pas gênée de le faire au début de leur rencontre. Elle se mit à pianoter nerveusement sur sa coupe, partagée entre prendre la remarque personnellement, ou alors ne pas s’y attarder et montrer de cette façon que ça ne l’atteignait pas. « I love new challenges, it’s so exciting and inspiring. I just don’t know if I am ready. New projects are a kind of new sacrifices sometimes and they’re not always for the best… » elle avait totalement oublié leur troisième compère qui s’effaçait de plus en plus, un fantôme pouvait assurément être de meilleure compagnie.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 162
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Mar 31 Oct - 15:29

J'écoute Cara parler, opinant du chef avec une mine concentrée, approuvant ses dires sur l'infernale et complexe machine médiatique, qui fait partie intégrante de notre industrie. C'est une chose à laquelle on ne pense pas tout de suite, quand on veut devenir acteur. On voit les interviews de nos stars préférées, on les regarde parader sur le tapis rouge, toujours le mot pour rire, à raconter des anecdotes incroyables et un rien embarrassantes, un verre de vin à la main, sur le canapé rouge de Graham Norton. Mais on ne s'imagine pas les rouages qu'il y a derrière, le temps que cela prend, les équipes entières qui se dévouent pour le bon déroulement de ces événements. Et trouver la bonne équipe, celle qui vous dira quand vous arrêter, vous aidera à gérer le stress, trouvera la bonne audition pour votre talent, fera décoller votre carrière sans vous exploiter. Il semble évident que les managers, agents et autres producteurs ont vos intérêts à coeur. La réalité est autre malheureusement, et Cara en a fait les frais.

Je ne peux m'empêcher d'avoir une certaine sympathie pour elle, de la compassion. C'est une bonne actrice, une fille instable qui a brisé le coeur de ma soeur mais qui n'est pas un monstre. Mes antennes d'ex-agent ne peuvent donc s'empêcher de se dresser. « The media circus sure can be exhausting, fun at times, but exhausting for sure. But tell me, who's representing you now? Did you find good people? » La brune va peut-être s'imaginer que je veux lui soutirer des informations, pour je ne sais quel plan machiavélique. A vrai dire, je ne saurais même pas comment utiliser ces informations à des fins néfastes. Du moins, pas sans me mettre dans une situation délicate. J'aimerais simplement savoir qu'elle n'est pas entre de mauvaises mains et lui conseiller quelqu'un le cas échéant. Je ne suis pas certaine que Gabrielle approuverait, mais je ne vais pas me transformer en furie parce que je croise son ex. Mais je ne vais pas non plus trop copiner. Je hais ces circonstances.

D'ailleurs, Cara ne manque pas de répliquer avec force de sous-entendus elle aussi. Je suis un peu prise de court par ses propos et cette cinq ou sixième coupe de champagne que je descends joyeusement ne m'aide pas à y voir clair. Regrette-elle d'avoir quitté Gaby? Ou considère-t-elle que ce sacrifice en valant la peine, malgré tout? Ou bien, ne parle-t-elle absolument pas de ça. Alors que je réfléchis à une pirouette, histoire de ne pas la soumettre à un interrogatoire en règle, notre third wheel trouve finalement une excuse pour s'envoler. « Oh Eleanor darling ! Excusez-moi mesdames, ravies d'avoir papoter avec vous, mais j'ai à faire. » Il nous adresse un sourire et un geste de la main, avant de s'agripper à cette fameuse Eleanor. Son départ laisse une tension dans l'air et je parviens finalement à poursuivre la conversation sans trop d'awkwardness, je l'espère. « Indeed, new beginnings can be hard. But what do you have planned next then? » Je souris, un peu nerveusement. Je ne suis pas certaine de pouvoir maintenir cette balance polie bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Sam 11 Nov - 16:24

La mise en abyme était ironiquement de rigueur ce soir, puisque Jane et Cara parlaient des rouages du métier, pourtant, n’était-ce pas précisément ces courbettes qu’elles étaient en train de réaliser ? Avec plus ou moins de délicatesse. « Oh, I guess. The man of the situation is Hugh Graham. I trust him. » cet amérivain avait la tête sur les épaules, et l’agent pouvait s’avérer être un vrai requin. Ils leur arrivaient parfois de se prendre la tête à cause de désaccord, mais dans l’ensemble Cara savait qu’il ne faisait rien pour la desservir, et elle devait beaucoup à cet homme de l’ombre aux multiples talents. Ce qui devait arriver arriva, puisque les deux jeunes femmes perdirent pour de bon leur troisième camarade, que Cara ne chercha pas à retenir, et pourtant son départ ne manqua pas d’alourdir l’ambiance. La brune se sentit plus à même de tenir face à Jane, mais notamment grâce à l’alcool qui avait sûrement eu tout le loisir d’imbiber ses veines. Mais peut être pas assez pour oublier qui était la blonde qui se trouvait en face d’elle. « Britain’s Got Talent take all my time in England for now. It’s good to be back at home. Then… I have some plans in a few months. Hope it’s gonna be great. » en effet, elle n’était pas sûre de vouloir en révéler autant à Jane.

Le silence qui suivit fut des plus désagréable. C’était sans doute tout ce qu’elles avaient à se dire, elle n’allait pas tarder à pouvoir prendre congé, comme elle avait pu le craindre au début de leur confrontation. Etait-ce une stratégie tordue de la part de Jane, elle ne sut le dire, mais le calme se prolongeant, elle ressentit malheureusement le besoin de se justifier. « Jane, I’m glad to see you tonight and talk with you like that despite the circumstances. I don’t want drama you know, there are enough in Grey’s Anatomy anyway. It’s cool to spend my time with you because it’s like the good old days. However, I don’t think it’s a good idea for the next time… well… you know… » termina t-elle de manière moins assurée. Après tout, elle ne voyait pas comment elles auraient pu lutter contre des événements passés certes, mais qui avaient eu lieu dans tous les cas. Jane était la grande sœur de Gabrielle, il aurait été étonnant dans tous les cas qu’elle ne prenne pas parti. Et puis, c’était des Grayson dont on parlait.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 162
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Sam 18 Nov - 16:48

Cara ne semble pas avoir perdu toute estime pour ma personne, puisqu'elle me révèle sans rechigner le nom de son agent. Pas que ce soit une information difficile à obtenir de toute façon, mais ça prouve qu'elle veut bien me faire un minimum de conversation, que nous pouvons au moins être courtoises. Hugh Graham... Je passe en revue mon large répertoire mental, mais le nom ne fait pas sonner d'alarmes particulières. Je n'ai jamais rencontré l'individu, mais ça fait quelques années que je ne suis plus agent, les choses évoluent. Et Cara ayant principalement travaillé sur des séries US ces dernières années, j'imagine qu'elle es représentée outre-Atlantique plutôt qu'au pays. Cela dit, s'il était vraiment un sale énergumène, j'aurais enregistré son identité, pour pouvoir l'éloigner au maximum de ceux - et surtout celles - que je rencontre. Les agents véreux, prêts à envoyer de jeunes filles naïves et pleines d'espoir droit dans la gueule du loup - ou du producteur libidineux, plus réalistement - ça ne manque pas malheureusement. Mais Cara n'est pas une débutante, loin de là. Et elle semble avoir trouvé la personne qu'il lui fallait. Je m'en réjouis sincèrement. « That's great, I'm glad you have someone with your best interests at heart. »

Cette conversation tourne vite en rond et le départ de notre cinquième roue du carrosse ne fait que peser un peu plus sur l'ambiance déjà tendue. Elle me parle de ses projets, vaguement. Je la comprends, on ne révèle pas ses cartes aussi facilement, surtout à quelqu'un qui peut potentiellement influencer le déroulement de la partie. Alors je la félicite, un peu platement peut-être. « Oh yeah, I only saw a bit of the show but the numbers are great, I've been told. I'm sure you'll do grand in whatever you decide to dwell in next. » Je ne sais pas si elle saisit la petite perche que je tends ou si le silence qui suit lui semble trop dur à supporter, mais elle se lance dans un petit discours auquel je ne m'attendais pas. Il me faut quelques secondes pour tout assimiler et je ne peux m'empêcher d'éprouver un pincement au coeur. Tout ce cirque pour une histoire qui aurait dû être terminée il y a longtemps. Ou qui n'aurait jamais dû l'être, et c'est bien là tout le problème. On aurait jamais dû en arriver là, à faire des simagrées et attendre que la tension culmine au point de non retour. On devrait être en train de boire du champagne et rire des choix stylistiques les plus audacieux, conspirer pour qu'elle rencontre un réalisateur qu'elle admire ou une productrice avec qui elle veut travailler. Les erreurs et les non-dits du passé sont franchement décidé à me hanter en ce moment.

Je prends donc une grande inspiration et serre doucement l'épaule de Cara, essayant de lui montrer une certaine affection, teintée de nostalgie. Lui expliquer, sans rien dire, que je n'ai pas oublié et que même si je me dois de lui en vouloir du mal que Gaby et elles se sont fait, je ne suis pas bornée au point de croire qu'elle est seule responsable. Mais il n'y a qu'un camp possible dans ce scénario, même si cela me porte peine. « I'm very glad I ran into you Cara, not matter how weird or awkward it's been. I truly am sorry it has to be like this but... well, the past may be the past but we all have to live with the consequences. And as much as I would like to make things better for everyone, there isn't much I can do. So yes, we should probably just politely say hello if this happens again and make an excuse to leave. Just know that it's not because I hate you, because I don't. And I wish you all the best in life, I really, honestly do and I hope you can believe that. » Je souris à nouveau, dépose une de ses fausses bises de starlette près de sa joue et ajoute doucement. « Bye-bye Cara, take care. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 314
▪ dispo pour un rp ? : Yes !
▪ avatar : Malese Jow
▪ âge : 32 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   Dim 26 Nov - 12:14

En mettant fin avec sa relation avec Gabrielle, Cara était devenue orpheline de tout une grande famille, à laquelle elle s’était plutôt bien intégrée dès le départ. Elle se souvenait d’ailleurs des angoisses de Gaby à ce sujet, et finalement, il était apparu évident qu’elle était elle aussi une Grayson, et rien d’autre. Il n’y avait cependant rien pour remplacer les liens du sang, avec toute la bonne objectivité du monde, c’était les règles du jeu, et elle les avait acceptés au moment même où elle était entrée dans le game. Ne plus voir Chris, Jane, elle réalisait que ce n’était pas ce dont elle avait envie, spécifiquement alors qu’elle était en train d’expliquer à cette dernière qu’il valait mieux qu’elles ne se retrouvent plus dans des situation awkward, comme celles-ci. Le regard de Cara s’échappa quelques instants, dans l’espoir de retrouver une tête connue, ce qui n’était honnêtement pas très difficile parmi tout ce beau monde qui les entourait. Tandis que Jane répondait à l’affirmative à son tour, la brune se dit qu’elle n’avait pas uniquement bouleversé son propre univers, mais que l’effet papillon s’était propagé aux uns et aux autres, et malheureusement, elle en revenait encore et toujours au même point de départ. Ce sentiment d’avoir faits les choses justes, de répéter l’opération au besoin, et pourtant d’être portée par les regrets. « I suppose it’s life. Things happen. » Cette forme de fatalité ne lui ressemblait pas habituellement, mais force était de constater que concernant cette histoire avec Gaby, c’était le cas. Au moins, Jane avait eu l’intelligence de ne pas lui sauter dessus comme une furie, comme elle s’était potentiellement figurée le cas lorsqu’elles s’étaient retrouvées en face à face. Ce qui était une bonne chose, mais ne rendait pas les événements moins faciles. La grande sœur Grayson aurait peut-être eu mieux fait de monter sur ses grands chevaux, l’enguirlander, déclencher une scène autour de tout ce beau monde. C’était tellement plus facile de rétorquer à ce type d’attaques, se défendre, s’agacer à son tour et comme apogée finale, faire preuve de dédain. Se laisser aller aux limbes de la haine était la solution de facilité, celle qui permettait de taire les remords, les laisser s’étrangler avec les autres nostalgies, ceux qu’on cherche à ignorer jusqu’à ce qu’ils terminent définitivement dans l’oubli.

Jane ne lui laissa pas cette opportunité, c’était aussi bien comme ça. Elle voyait déjà pleuvoir les articles dans la presse à scandale, sur les site internet pour adolescente qui lui inventait des rivalités avec d’autres actrices qu’elle n’avait parfois jamais rencontrées. Inutile de nourrir ces rapaces avec des drama dont ils ne saisissaient même pas la véritable valeur. Elle salua Jane à son tour, répondant à son geste, mais ses pensées vagabondant un peu plus loin que prévu. Ses dernières paroles s’exprimèrent naturellement. « I hope Gabrielle is alright. » Comment pouvait-elle faire preuve de bienveillance avec tout ce qui s’était dernièrement produit, elle-même était en train de se dire qu’elle était enfermée dans un délire masochiste, et qu’elle allait devoir s’extirper de ce mélange de sentiments malsains. Les deux femmes se séparèrent finalement. Cara sentit son cœur s’alléger, celui-ci enfin soulagé d’abandonner cette patinoire sur laquelle il avait encore du mal à évoluer. Elle n’était pas complètement satisfaite pour autant. Dire au revoir à tout un pan de sa vie n’était jamais chose facile.


Topic terminé !  heart

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Grayson peut en cacher un autre ◊ Jane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» Une menace peut en cacher une autre
» Une voiture peut en cacher une autre (rp privé Ayou)[Avorté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: westbound to eastbound :: piccadilly line :: mayfair-
Sauter vers: