Tired of Being Alone (Jane/Jaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 152
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always. (en cours - the gang, Alec, Cara, Lizzie's Bday, Isaiah)
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Jeu 18 Mai - 23:29

Deuxième bière pour Jaya et c'était un jeune homme qui venait de gagné une partie de billard qui s'empressait de la lui offrir. Elle n'eut rien le temps de dire qu'il sortait déjà un vieux porte-feuille en cuir noir de la poche arrière de son jean, et en tirait quelques billets froissés. Puis il remit ce vieux truc en cuir dans sa poche, avant de s'installer sur le tabouret juste à côté du sien, comme si en lui payant sa bière il payait aussi le droit de lui tenir compagnie. Il avait l'air très fière de lui, peut-être trop, mais Jaya préféra garder pour elle ses remarques et se contenta de le remercier, restant charmante, voir presque charmeuse. Après tout, vu le chaos qu'était sa vie amoureuse en ce moment, elle n'allait pas l'envoyer balader tout de suite. Mal rasé, légèrement serré dans sa chemise froissée, il se rapprocha un peu plus de la jeune femme, en gigotant sur son tabouret. Il lui lança un sourire voulu charmeur, alors qu'il venait attraper de sa main droite la pinte de bière que le barman venait de poser devant lui, pour en prendre une gorgée. Une cigarette coincée derrière son oreille, qui lui donnait un petit côté beauf, il reposa bruyamment sa pinte sur le comptoir tout en lâcha un petit soupire satisfait. Il expliquait aimer les bières, presque autant que les femmes. Et après cette remarque douteuse, il lâcha enfin son verre pour venir poser sa main tout près de celle de Jaya et se rapprocher dangereusement. Approche voulu subtile, voir romantique (?) mais qui, vu son taux d’alcoolémie, et son charme inexistant, ne l'était pas. Machinalement le regard de la jeune femme se posa sur ces doigts, légèrement velus et sales, certainement noircis par un travail de mécano ou par une passion pour les voitures (voir même les deux). Doigts qui s'approchaient un peu plus des siens, jusqu'à ce que sa main soit sur la sienne. Il empestait un étrange mélange de tabac froid, de gazole et d'eau de Cologne qui piquait un peu le nez. Il s'arrêta net, avant de venir frotter nerveusement sa main sur son jean, visiblement presque mal à l'aise que la jeune femme le détaille ainsi du regard. Il expliqua qu'il travaillait dans un garage non loin. Elle lui répliqua qu'elle l'avait déjà deviné et il prit ça comme un compliment, pensant qu'elle s’intéressait vraiment à lui, ou simplement trop bête pour comprendre qu'elle était trop bien pour lui, trop perspicace, et qu'elle avait depuis longtemps vu clair dans son jeu. C'était une évidence, même le barman qui nettoyait ses verres derrière son comptoir devait se demander ce qu'un mec comme lui faisait là, à parler avec elle. Et surtout, pourquoi elle ne l'envoyait pas balader. Elle était belle comme tout, même dans ce petit pull léger plutôt décontracté et ce slim noir qui ne payait pas de mine. Elle sentait bon le parfum, était maquillée et avait de jolies mains propres et manucurées. Mais aux yeux de Jaya il avait tout ces chances. Elle avait certainement perdu toute estime de soi après sa dernière relation sérieuse... ou alors elle s'était habituée à ce genre de fréquentation.
Il était rentré aux bras d'une blonde une heure plus tôt, mais elle était partie après qu'il l'ai laissé tombé pour jouer au billard. À cette heure de la soirée, il se rabattait donc sur Jaya, qui était assise là depuis un petit moment, se surprenant à suivre le match de foot qui était diffusé sur un écran au dessus du bar. Elle était venue pour décompresser après le boulot et fêter ce début de week-end. Seule, mais dans l'espoir de trouver quelqu'un. Évidemment, il n'était pas ce qu'elle espérait, mais elle avait cessé de faire la difficile. Encore un autre verre et elle ne verrait pas la différence entre lui et un autre. Elle prit quelques gorgées de sa bière, avant de se forcer un peu à faire la conversation, se répétant intérieurement de ne pas être si froide, d'arrêter de se méfier autant. C'était que pour un soir, histoire de ne plus se sentir seule, le temps d'une nuit, elle n'épouserait personne et certainement pas lui. ''Prendre le premier venu'' voilà ses mots d'ordres de la soirée. Tant pis s'il s'agissait d'un mécanicien auto, qui ne connaissait pas le savon et qui, maintenant qu'il retroussait ses manches, avait une horrible pin-up, dès plus sexiste, tatouée sur l'avant-bras droit. Encore quelques gorgées de bière et elle le laisserait peut-être passer sa main sale dans ses cheveux.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Want You Back + And I had a fear of forgiveness, I was too proud to say I was wrong. All that time is gone, no more fearing control, I'm ready for the both of us now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 155
▪ dispo pour un rp ? : sure, get in line babes (lizzie, chris, grayson fam², caitlin, cara, elea, jonathan)
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Ven 19 Mai - 17:26

Attablée devant une portion de frites au prix exorbitant - sérieusement, il y a des marchés qui proposent des frites de patates douces pour moins cher que ça - je ris à gorge déployée aux plaisanteries de mes collègues. Tous les membres de l'agence sont de sortie, pour un petit afterwork bien mérité, nous a dit la directrice. Il faut dire que nous avons tous fait signer de bons deals à nos clients cette semaine et une bonne vingtaine d'acteurs qui trouvent du boulot la même semaine, ça se fête. Croisant le regard de Jakub, je jette mes cheveux en arrière, un mince sourire aux lèvres. Il me le rend, buvant sa pinte d'un air espiègle. Je ne connais pas très bien ce garçon, je sais juste qu'il fait très bien son boulot et traite ses protégés avec beaucoup d'empathie. Et qu'il a le sens de l'humour. C'est un bon début. Ajoutons tout de même qu'il est beau comme un dieu, pour avoir une version plus complète du tableau.

Je grignote et papote joyeusement, puis tourne les yeux vers le bar, essayant d'évaluer si c'est le bon moment pour aller chercher une nouvelle tournée. J'aperçois alors une silhouette qui me semble familière. La cascade de cheveux bruns, les traits ciselés et l'apparente mauvaise compagnie. Jaya Poddar, à n'en pas douter. Je ne l'ai pas revue depuis une éternité, à part les quelques fois où je l'ai croisée en allant rendre visite à Gaby. De ce que me dit ma soeur, elle a trouvé du travail et ça se passe bien à ce niveau là. Mais pour le reste, il semblerait qu'elle conserve de mauvaises habitudes. Je plisse le nez, hésitante. Ca ne me regarde pas. C'est une grande fille. Qui pourrait être ma soeur. Qui ferait tout aussi bien d'être ma soeur, vu le nombre d'heures qu'elle a passé chez nous, toutes les fois où mes robes ont atterri sur son dos par l'entremise de Gaby, tous les tupperware que j'ai déposé à leur coloc. Alors, non sans un dernier regard pour Jakub et ses fossettes adorables, je me lève « Je viens de voir une amie que j'ai pas vu depuis un siècle, je vais lui dire bonjour, je reviens. » Bientôt, je l'espère.

Tout sourire, je m'immisce entre Jaya et son prétendant nauséabond. Seriously girl. Ce n'est vraiment pas si compliqué de trouver des gens qui se douchent. « Hey baaaaaabes ! » Je l'enlace chaleureusement, accordant à peine un regard au rustre à ses côtés. « Comme tu vas depuis le temps? Dis-donc, ça fait une éternité hein? Faut absolument que je te payes un verre et que tu me dises un peu ce que tu deviens. » Je souris au tatoué, qui a l'air vraiment beaucoup trop vieux et mal rasé pour essayer de draguer une fille aussi jeune et jolie. Je ne juge pas mon prochain et l'amour n'a pas d'âge, mais il a un odorat. Et un radar à pervers. « Désolée mon pote, mais tu sais ce que c'est de retrouver de vieux amis, tellement de trucs à se raconter! » C'est franchement pas subtil, mais je pense qu'il faudra bien ça pour qu'il comprenne le message. Enfin, si Jaya ne fait pas des siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 152
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always. (en cours - the gang, Alec, Cara, Lizzie's Bday, Isaiah)
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Sam 20 Mai - 12:41

Il était vraiment loin de l'idée qu'elle se faisait du prince charmant, mais à quoi bon chercher un idéal inexistant quand ce pervers voulait bien d'elle. Sois pas difficile, sois pas difficile. Puis c'était que pour un soir, juste une nuit, sans attache, sans romance. Elle  n'avait pas besoin de connaître sa vie, ni même son prénom. Elle enchaînait les gorgées de bière, alors qu'il se la jouait séducteur, venant poser sa main sale sur sa cuisse, caressant lentement le slim noir de la jeune femme tout en la dévorant des yeux. Et alors que l'alcool faisait un peu son effet et que Jaya en oubliait presque les fautes d'anglais de son prétendant, une blonde s'incrusta entre eux. Jane Grayson, sœur aînée de Gabrielle, et, avec le temps, également de Jaya. Elles ne se connaissaient que trop bien et à l'époque du lycée, Jaya la voyait presque tout les jours tant elle passait du temps à traîner chez les Grayson. Puis ses années à Oxford les avaient éloigné un peu, jusqu'à son retour à Londres. À présent, elle la croisait de temps en temps, quand celle ci venait voir Gabrielle à la colocation, elles se parlaient moins qu'à l'époque du lycée, mais reprenaient tranquillement contacte.
Jaya la fusilla du regard en la voyant s’immiscer entre elle et ce qui était sa seule interaction prometteuse de la soirée. La main velu du mécano se retira lentement de la cuisse de la plus jeune, alors que Jane venait enlacer Jaya. Si d'autre, plus pervers, aurait pu voir ça comme une opportunité pour un plan à trois, lui semblait plutôt refroidi par l'arriver soudaine de cette tornade blonde qui, débitait à tout allure. Jaya ne cachait pas son mécontentement : L'air blasé elle regardait Jane piétiner ses chances de finir la soirée avec quelqu'un qui voulait bien d'elle. Merci la grande sœur et bonjour la solidarité féminine. Enfin... à moins que ce sabotage soit sa façon d'être solidaire avec Jaya. « Une éternité ? » répéta t-elle à voix basse, alors que Jane était déjà retournée vers le prétendant de Jaya. « Je t'ai croisé ya tout juste deux semaines... » râla t-elle, toujours à voix basse, comme si elle se parlait à elle même, puisque de toute façon Jane ne l'écoutait pas vraiment. Tout sourire elle annonçait au pervers, sans trop de détour, qu'elle comptait réquisitionner Jaya pour une bonne partie de la soirée. En entendant ça la brune posa ses deux coudes sur le bar, avant d'enfouir sa tête dans ses mains, laissant ses longues mèches brunes retomber sur le bois sali du comptoir. Elle échappa un long soupire alors qu'elle pouvait sentir du mouvement juste à côté elle. Elle resta comme ça une longue minute et lorsqu'elle redressa la tête pour regarder à sa gauche, c'était sans grande surprise qu'elle constata que son potentiel plan-cul était parti et qu'il ne restait que Jane, un petit air satisfait collé au visage. « T'es sérieuse ?! » pesta t-elle, passant rapidement une main dans ses cheveux pour dégager les mèches qui lui tombaient devant le visage. « Tu débarques comme une fleure et tu me pourris ma soirée ? » Elle reporta son attention sur sa pinte de bière qui était presque vide, échappant un autre soupire. C'était une question rhétorique évidemment, puisqu'elle avait déjà la réponse : Oui elle lui avait pourri sa soirée et il faudrait un miracle pour qu'elle trouve quelqu'un pour remplacer celui qui venait de retourner à son billard à l'autre bout du pub. « Fuck my life » soupira t-elle enfin, récupérant sa pinte pour boire ce qu'il restait au fond.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Want You Back + And I had a fear of forgiveness, I was too proud to say I was wrong. All that time is gone, no more fearing control, I'm ready for the both of us now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 155
▪ dispo pour un rp ? : sure, get in line babes (lizzie, chris, grayson fam², caitlin, cara, elea, jonathan)
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Dim 21 Mai - 12:46

Mademoiselle n'est pas contente. Je n'en attendais pas moins, dès que je l'ai entendu marmonner dans mon dos pendant que je rembarrais notre pervers du jour. Jaya a toujours été impétueuse, la grande gueule du groupe, avec la personnalité explosive et la vie ô combien mélodramatique. Je ne suis pas au courant de tout bien sûr, mais je suis assez proche de Gaby pour avoir une assez bonne idée. Et assez proche d'elle, même. Cette gamine a passé une bonne partie de son adolescence dans notre salon, il est bien normal que je m'inquiète de son sort, non? Puis je n'y peux rien. S'il est dans son tempérament de s'acoquiner avec des types louches, il est dans le mien de vouloir aider les autres. Je ne suis pas complètement novice cela dit, on peut dire qu'avoir six frères et soeurs forge l'expérience. Je ne compte pas la sermonner, lui faire de grande leçon de morale, ça ne marche pas. Et ce n'est pas vraiment le style Grayson. On croit beaucoup qu'il faut faire ses propres erreurs pour mieux apprendre chez moi. Avec le filet de sécurité confortable qu'est la fortune familiale et le soutien moral indéfectible que nous nous portons, bien sûr. Et pour le coup, Jaya les a faites - et bien faites - les erreurs. Il ne me paraît donc pas mal venu de lui donner un petit coup de main pour la partie apprentissage.

Après un geste de la main et un sourire un peu condescendant pour le bonhomme qui retourne à son billard, je me tourne vers la brune, affalée sur le bar dans une pose très dramatique. Je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire, malgré le sérieux relatif de la situation. Je manque de lever les yeux au ciel tant ses enfantillages m'amusent. Mais évidemment, pour elle, c'est la fin du monde. Son ton mélodramatique me fait craquer et j'éclate franchement de rire. Voyant le barman passer par là, je parviens à l'interpeller, la voix encore rieuse. « Hey, vous pouvez nous en remettre deux s'il vous plaît? Merci! » Je reporte finalement mon attention sur Jaya, essayant à peine de camoufler mon sourire en coin. « J'ai pourri ta soirée? Child, please. Je l'ai sauvée oui. Franchement Jaya, ce type sentait la sueur rance et le tabac froid, ils avaient les mains dégueulasses et à peu près autant de charme que le tabouret sur lequel il était assis. » J'observe le mobilier, en bois rustique et élégant et me reprend. « Encore que, au moins la chaise est propre et a un peu de style. Sérieusement chaton, tu peux trouver mieux que ça hein. Même si c'est qu'un coup d'un soir, faut un minimum de standing, à commencer par l'hygiène corporelle et dentaire.»

Le barman dépose alors nos pintes sur le comptoir, avec un sourire charmeur que je lui rends. « Thanks love. » Je donne ensuite un léger coup de coude à Jaya et lui montre d'un geste de la tête le postérieur bien modelé du jeune homme, qui s'éloigne à l'autre bout du bar. « Pourquoi tu ne le dragues pas lui? Il est beau gosse, il est propre et il a accès à de l'alcool gratuit. Perso, je trouve que c'est un meilleur calcul que mister bedaine là bas. » Qu'elle veuille s'envoyer en l'air sans soucis du lendemain, je ne peux que le cautionner. C'est là tout l'intérêt d'avoir 25 ans. Mais il faut mettre un peu de coeur à l'ouvrage sinon, autant rester chez soi à regarder Grey's Anatomy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 152
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always. (en cours - the gang, Alec, Cara, Lizzie's Bday, Isaiah)
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Lun 22 Mai - 15:15

Excessive ? De mauvaise foi ? Oui, après quelques bières Jaya pouvait être terrible, pire qu'une ado qui fait une crise existentielle parce que ses parents refusent de la laisser sortir. Drama queen en puissance, elle redressait la tête pour voir Jane, qui gloussait, visiblement amusée par le comportement de la plus jeune. Ça avait le dont de l'énerver un peu plus. La blonde demanda au barman deux nouvelles pintes, avant de reporter son attention sur Jaya qui jouait avec son verre vide. Elle marquait quelques points, même si Jaya était trop fière pour l'admettre. Il puait, avait les mains sales et aucun charme, elle le savait, c'était un trois, mais après deux bières il était devenu un bon cinq et qui sait, si Jane n'était pas venue aussitôt, elle aurait pu boire jusqu'à ce qu'il soit un … six et demi ! Presque machinalement Jaya suivit le regard de Jane, détaillant du regard le fameux tabouret, hochant même légèrement la tête lorsque la blonde se reprenait, précisant que lui avait un peu de style comparé au gros beauf qui était entrain de rire à gorge déployée autour du billard. Il fallait donc un minimum de standing, même pour une coup d'un soir, Jaya échappa un soupire en entendant ça. « Parfois on est trop désespérée pour chercher mieux.... » lâcha t-elle, à mi-voix. Puis a quoi bon chercher mieux, se compliquer la tache, quand tout ce qu'elle voulait c'était ne pas passer la nuit totalement seule.
Le barman posa deux pintes bien pleines sur le comptoir et un léger sourire se dessina sur les lèvres de Jaya à l'idée de s'enfiler une autre bière. Au moins elle oublierait peut-être cette soirée minable et l’interversion de Jane. Puis clairement c'était la seule chose intéressante dans ce pub, puisque le match de foot retransmit sur l'écran télé au dessus du bar était ennuyeux à mourir. Zéro-zéro après une éternité à courir sur ce terrain... what's the point ? Elle attrapait sa pinte, la tirant lentement vers elle, et manqua d'en renverser quand Jane lui mit un coup de coude. Elle tourna rapidement la tête vers la blonde, la fusillant premièrement du regard puis elle finit par suivre son regard pour tomber sur le derrière bien rebondi du barman. Elle ne pu s'empêcher d'étouffer un petit rire. Était-ce l'alcool, la fatigue, ou simplement ce petit plaisir qu'était de mater un mec bien roulé ? Ou alors un mélange des trois. Quoi qu'il en soit, la vu de ce magnifique postérieur lui remonta un peu le moral. Elle prit quelques gorgées de sa bière, comme pour cacher ce léger sourire qui étirait ses lèvres et qui risquait de faire croire à Jane qu'elle ne lui en voulait pas. « J'ai aucune chance avec lui, he's way out of my league. » concluait-elle après l'avoir longuement regardé. Elle reporta son attention sur sa bière, soulevant sa pinte à deux mains pour la porter à ses lèvres, les coudes posés sur le comptoir. Elle en prit deux grosses gorgées avant de la reposer bruyamment. « C'est pour ça que je me contente des vieux pervers, qui ''aiment autant les femmes que la bière'' ! » lâcha t-elle en imitant plus ou moins la voix d'un homme, avec un accent voulu du nord, même si avec son léger accent indien, on y croyait pas trop. Elle reporta son attention sur Jane, la détaillant du regard, puis regarda une nouvelle fois le barman. « Toi, par contre, je pense que t'as tes chances. »



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Want You Back + And I had a fear of forgiveness, I was too proud to say I was wrong. All that time is gone, no more fearing control, I'm ready for the both of us now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 155
▪ dispo pour un rp ? : sure, get in line babes (lizzie, chris, grayson fam², caitlin, cara, elea, jonathan)
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Mer 24 Mai - 15:37

La mine et les propos un rien désespérés de Jaya me serre le coeur, en vérité. C'est triste d'être aussi jeune, aussi belle, vive et sympathique et d'en arriver à un stade où l'on se contente d'un mec pareil. A quel moment en sommes-nous arrivés là? Qu'est-ce qui, dans ce bas monde, a bien pu mettre en doute la confiance en elle de Jaya Poddar? La lycéenne qui squattait ma chambre avec Gabrielle pour se préparer avant les soirées n'aurait jamais toléré de passer plus de trois secondes avec un tel individu. Elle aurait secoué sa chevelure parfaite, servi un sourire lumineux et serait partie conquérir le monde, ou du moins, le dernier club à la mode. La mort de M. Poddar y est bien entendu pour quelque chose, mais je crois aussi que la manière dont notre société traite les adolescentes n'y est pas pour rien. A abreuver les jeunes filles de messages qui leur font bien comprendre qu'elles ne sont pas assez minces, pas assez blanches, qu'elles parlent trop et occupent une place menaçante, elles finissent par y croire. Je rage intérieurement de tout ce qui a pu saper la force intérieure de Jaya et de centaines d'autres filles, pourtant si talentueuses et superbes. Mais je ne crois pas que me lancer dans une tirade féministe sur la puissance millénaire des jeunes femmes et la pourriture de notre monde patriarcal soit bien utile. D'abord, parce que la brune vit avec ma soeur, ce n'est donc pas un discours nouveau. Ensuite, parce que là, maintenant, tout de suite, ça ne changerait rien.

Je préfère donc boire de bonnes gorgées de bière, histoire de me remettre les idées en place et de changer celles de Jaya. Mais elle continue sur une ligne d'auto dépréciation qui m'arrache un soupir. Okay then, pep talk time. Je passe outre le commentaire glaçant, probablement une citation directe du vieux pervers. Men are trash. « Alors écoutes-moi bien. De un, tu es une des plus belles filles que j'ai jamais rencontré et je veux pas dire mignonne, je veux dire vraiment, incroyablement, belle. Je suis en train d'essayer de draguer un type du boulot depuis à peu près trois semaines et ça se passait bien, sauf qu'il vient de capter à qui je parlais et je pense que je peux faire une croix là dessus. » Je désigne Jakub du menton, toujours assis au milieu de ma tablée de collègues et détaillant clairement la belle de haut en bas. Je ne le blâme pas. J'ai vu Jaya grandir, aussi je ne peux avoir qu'une affection toute sororale pour elle, mais ça ne m'empêche pas d'avoir des yeux. Toutefois, je préfère ne pas m'attarder sur ce point plus longtemps. Cela me met plutôt mal à l'aise.

J'enchaîne donc, plus enflammée que jamais. « De deux, tu es intelligente, drôle, charmante, tu as une excellente conversation et un style impeccable. Tu es une force de la nature, tu as eu ton lot de mésaventures et traversé ta crise d'ado à retardement, c'est bon, c'est fait. Tu peux aspirer à mieux. Tu as le droit de ne pas te satisfaire du premier type, nana ou job venu. Tu as la vie devant toi et tu peux exiger qu'elle soit à la hauteur. You deserve the best, okay? » Emportée par mon propre discours, je serre un peu son avant-bras, la mine déterminée et on ne peut plus sérieuse. Je doute que cela soit suffisant pour la sortir de sa torpeur. Elle risque fort de m'envoyer bouler. Mais je me répéterai autant que nécessaire, jusqu'à ce que ça finisse par payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 152
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always. (en cours - the gang, Alec, Cara, Lizzie's Bday, Isaiah)
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Ven 26 Mai - 16:38

Jaya reportait son attention sur sa bière, allant même jusqu'à échapper un petit soupire lorsque la blonde lui assura qu'elle était ''incroyablement belle.'' Cette tirade de compliments était adorable, vraiment, et ce serait mentir que de dire que ça ne flattait son petit ego. Pourtant elle n'arrivait pas à y croire. Vingt-quatre ans et elle était déjà blasée par l'état de sa vie amoureuse. Qui sait, dans quelques années peut-être qu'elle reprendrait confiance en elle, qu'elle arrêterait de craquer pour les mauvais garçons, ou qu'elle tirerait un trait sur sa vie amoureuse pour se concentrer sur son boulot. Mais pour le moment, ce nouveau job à Holland Park ne suffisait pas à lui faire oublier ce qui c'était passé à Oxford et l'état dans lequel cette dernière relation l'avait laissé. Il lui fallait a rebound, une autre relation, moins pourrit que la précédente mais moins importante, qui lui donnerait simplement l'impression d'être encore aimé, encore désiré et de ne pas être seule. C'était ce qui lui fallait, mais elle n'était visiblement pas doué pour la trouver.
Jane évoqua un collègue qu'elle draguait depuis près de trois semaines. Elle l'indiqua discrètement d'un petit signe de tête et Jaya le trouva assez facilement puisque, effectivement, il regardait dans sa direction. Elle esquissa un petit sourire lorsqu'elle croisa le regard du jeune homme, avant de reporter son attention sur Jane. Ok, c'est vrai, ça lui remontait un peu le moral, ça lui redonnait confiance en elle, mais ça la mettait aussi légèrement mal à l'aise de se dire qu'elle ruinait, sans le vouloir, ce sur quoi Jane bossait depuis de longues semaines. Mais ça ne semblait pas gêner la blonde plus que ça puisqu'elle poursuivit son petit speech, plus déterminée que jamais, enchaînant les compliment alors que Jaya reprenait une gorgée de sa bière, levant les yeux au ciel en entendant tout ça. « Arrête un peu, on croirait entendre ma mère, mais avec un accent anglais... » souffla t-elle enfin avant de planter une nouvelle fois ses yeux dans les prunelles vertes de Jane. « C'est vraiment gentil de vouloir me remonter le moral comme ça et... quelques part ça marche un peu. » elle marqua une courte pause et ajouta à mi-voix :« ça fait presque mal de l'admettre. » puis elle reprit normalement : « Et tout ces compliments... well, j'y crois pas trop parce que cette fille charmante et intelligente c'est pas celle que je vois le matin dans le miroir. Mais merci d'essayer, c'est adorable, really. Après pour les conseils... c'est plus facile à dire qu'à faire. Et puis je pense que plus je serais exigeante moins j'aurais de choix... » Pessimisme quand tu nous tiens ! Jaya avait le dont pour craquer pour les gros douchebag et finir avec le cœur brisé, ou en tout cas c'est ce qu'elle c'était persuadée après ses mésaventures à Oxford et les quelques hook-up ratés depuis son retour. Elle se voyait plus comme une fille limite naïve en amoure, une cruche qui donne tout pour ne rien avoir en retour et qui ne savait pas choisir le bon garçon. « Après je dis pas que je finirais seule. » finit-elle par ajouter, presque dans la crainte que Jane ne reparte dans une longue tirade pour la convaincre qu'il y avait de l'espoir. « Je trouverais bien quelqu'un un jour, mais là, dans l'immédiat ... je prend ce qui passe.»


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Want You Back + And I had a fear of forgiveness, I was too proud to say I was wrong. All that time is gone, no more fearing control, I'm ready for the both of us now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 155
▪ dispo pour un rp ? : sure, get in line babes (lizzie, chris, grayson fam², caitlin, cara, elea, jonathan)
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Dim 28 Mai - 12:07

Je ne peux m'empêcher de sourire devant la comparaison de Jaya. J'imagine très bien Mrs Poddar sermonner sa fille sur un ton similaire, avec son accent chantant et ses expressions faciales inimitables en bonus. C'est une femme en or, qui forçait régulièrement sa fille à nous ramener des montagnes de nourriture délicieuse quand elle restait dormir à la maison. Des fois, son tikka masala me manque. Martha est certes une cuisinière hors pair, mais je ne suis pas certaine qu'elle achète ses épices au bon endroit et il lui manque les années d'expérience. J'avale une gorgée de bière, histoire de ne pas laisser mon esprit s'aventurer sur cette pente culinaire. Sinon, je vais être obligée de faire un détour chez mon indian take-away favori et ingurgiter autant d'épices en soirée, c'est mauvais pour mon métabolisme plus blanc que blanc.

Je reporte donc mon attention sur Jaya, qui accepte ma pluie de compliments, mais peine toujours à y croire. C'est quand même bien triste. Si les filles comme elles ne croient pas en leur pouvoir et leur beauté, c'est mal parti pour le commun des mortels. Je secoue donc la tête avec virulence, refusant tout simplement le défaitisme qui s'est abattu sur la belle brune. Je comprends qu'elle se sente seule, salie peut-être même par cette tortueuse relation qu'elle a entretenu pendant trop longtemps et qui s'est conclu dans les larmes. Si moi-même je suis peinée de ma rupture, pourtant très mature et saine, je ne peux qu'imaginer la douleur de mon amie. Surtout que sa fibre dramatique est beaucoup plus exacerbée que la mienne, ce qui ne compte pas pour rien.

Je pose donc ma pinte sur le comptoir avec un bruit sourd et lance un regard déterminé à Jaya. Je ne tolérerai pas qu'elle s'apitoie sur son sort comme ça. C'est tout simplement inadmissible. « Ah Jaya, si même toi tu revois tes standards à la baisse et perds confiance en toi, c'est la fin des haricots! » Visiblement, mon estomac me taraude toujours. « Sérieux, ce n'est pas parce qu'on cherche juste un coup d'un ou deux soirs qu'on ne doit pas faire un minimum de tri sélectif. Faut avoir des points non négociables, genre une hygiène correcte et une misogynie minimale. Je ne pense pas que ce soit si insurmontable. » Je refais un signe de tête en direction de la table de mes collègues et ajoute. « D'ailleurs, je peux te présenter Jakub si tu veux. Il sent le savon, donc point un validé. Il a dit à une de ses clientes ne pas prendre un rôle dans un soap que je ne peux nommer pour des raisons juridiques, parce que c'était dégradant pour elle, donc point deux franchi. J'ajouterai qu'il va à la synagogue tous les samedis avec sa grand-mère et qu'il est bénévole dans un refuge pour animaux. » Je lève les yeux au ciel, me rendant parfaitement compte que ce garçon est ridiculement propre sur lui. C'en est presque suspect. « Je sais, je sais, c'est presque chiant, mais il est drôle et disons-le, bien fait de sa personne. Donc tu vois, c'est parfaitement faisable. Qu'est-ce que tu en dis? » Si je peux m'expurger de ce crush, qui commence à s'éterniser sans aller nulle part et faire une bonne action, on peut dire que je n'aurais pas perdu ma soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 152
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always. (en cours - the gang, Alec, Cara, Lizzie's Bday, Isaiah)
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Dim 28 Mai - 15:55

Visiblement, Jaya n'arrivera pas à lui faire lâcher l'affaire. Jane était déterminée et bien qu'elle ne soit pas de mauvaise compagnie, Jaya préférerait être seule plutôt que de finir la soirée avec elle... En faite elle préférait même passer la soirée avec un gars se pensant sortit de la cuisse de Jupiter, plutôt qu'avec Jane. Elle était adorable, elle pensait à bien, mais elle jouait les grande sœur ultra protectrice, pensait certainement lui donner des tuyaux avec ses conseils de ''tri sélectif'' et ça avait le dont de fatigué un peu Jaya. Certainement parce qu'elle n'avait pas l'habitude d'avoir une grande sœur sur son dos, et ce même si elle connaissait Jane depuis de nombreuse années. Et puis parce que faire un tri c'était compliquer la recherche. Recherche qu'elle voulait simple et rapide. Elle ne voulait pas faire passer des testes à tout ceux qu'elle rencontrait pour s'assurer qu'ils avaient un minimum de savoir-être, elle voulait juste quelqu'un, un être humain, avec deux bras, deux jambes et si possible, une être humain avec un faible pour elle. C'était peu demander. Trop peu aux yeux de Jane. La brune se contenta donc de hocher la tête face aux conseils de la blonde. « Hygiène correcte et misogynie minimale. C'est noté. » lâcha t-elle à mi-voix, presque comme un ronchonnement. Ça lui faisait mal d'admettre que Jane avait raison, qu'elle valait mieux qu'un sexiste qui ne se lave qu'une fois par semaine, qu'il fallait qu'elle soit plus exigeante avec ses conquêtes, même si c'était pour un soir. Alors elle restait sur ses positions et sur sa technique de sélection franchement laxiste.
Jane revint rapidement à la charge avec son collègue, jouant les perfect wingwoman. Jakub, de son prénom, sentait le savon, était plutôt féministe, juif, proche de sa grand-mère et amoureux des bêtes. « Arf... » soupira la brune en entendant ça. C'était d'un ennui à ses yeux, ce qui expliquait certainement pourquoi elle craquait pour les bad boys. Elle préférait un mec plus dangereux, quelqu'un qui l’entraînerait dans des aventures folles, pas un garçon qui sortait avec sa grand-mère. Jane se rendit visiblement vite compte à quel point ce portrait pouvait paraître chiant, et s'empressa d'ajouter qu'il était également drôle et bien foutu. Jaya reporta son attention sur le jeune homme, le détaillant du regard sans gêne (merci la troisième bière). Il était pas mal, c'est vrai, charmant même. Jaya resta silencieuse un moment, avant de se retourner vers sa bière, buvant quelques gorgées de bière tout en regardant la télévision au dessus du bar. « T'essaies de me caser... » soupira t-elle. « Tu devais être une grand-mère indienne dans une autre vie. » Elle reposa sa pinte avant de planter ses yeux dans ceux de Jane. « Tu veux bien faire, c'est gentil, mais … je vais me contenter de ma bière ce soir. Et puis... Jakub est fait pour toi, pas pour moi. »



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Want You Back + And I had a fear of forgiveness, I was too proud to say I was wrong. All that time is gone, no more fearing control, I'm ready for the both of us now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 155
▪ dispo pour un rp ? : sure, get in line babes (lizzie, chris, grayson fam², caitlin, cara, elea, jonathan)
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Lun 29 Mai - 14:42

Mon petit laïus a l'air de passer loin au dessus de la tête de Jaya, mais elle m'en répète tout de même les points principaux, plus pour que je lui fiche la paix que parce qu'elle approuve, je présume. Ceci dit, je sais que dans le fond, elle est d'accord avec moi. C'est la meilleure amie de Gaby. Et s'il y en a bien une dans la famille qui est taillée dans le même moule féministe que moi, c'est bien elle. Lizzie n'est pas en reste, bien sûr, mais il est impossible pour la brune de fréquenter mon autre petite soeur et rester insensible à son message d'empowerement.

Tristement, cela ne veut pas dire qu'elle apprécie les gentils garçons et je sens bien que ma description flatteuse de Jakub ne l'emballe pas plus que ça. Il manque un peu de panache, comme ça au premier abord, je le concède volontiers. Un vrai bon garçon de derrière les fagots comme lui, ça ne court pas les rues et forcément, on a du mal à en voir l'attrait. Surtout quand on est plus habituée aux raclures de bidet, pour rester polie. Jaya soupir et je retourne à ma pinte, consciente que mon plan ne prend pas la tournure espérée. Sa comparaison me fait sourire. Une vieille dame connue pour se mêler de la vie de toute sa famille et oeuvrer sans grande subtilité pour ce qu'elle imagine être leur bonheur. Ca me correspond bien, en vérité. J'incline donc la tête avec un sourire et lève mon verre dans sa direction, lui cédant ce point. J'apprécie moins qu'elle décide de se tourner vers la boisson, mais mieux vaut une gueule de bois en solo qu'un réveil avec Mister Cambouis. Je trinque donc à cette résolution.

« Pour la précision, je ne cherche pas à te caser, je veux dire, draguer un mec dans un bar, ce n'est pas signer un contrat prénuptial hein. Puis ce cher Jakub a l'air plus intéressé par toi que par moi en l'occurrence, donc on le laissera décider de ça. » J'adresse un sourire et un petit geste de la main au jeune homme, qui se doute sûrement qu'on parle de lui, puis me retourne vers le bar et m'y accoude avec nonchalance. « Mais très bien, je n'insiste pas plus. Je te proposerai juste de revenir à la table avec moi, si tu n'as pas envie de rester toute seule avec ta bière. Je veux pas te sur-vendre notre soirée, mais on a une sauce au piment d'Espelette qui déchire pour aller avec nos frites. » Je lui fais un petit clin d'oeil, accompagné d'un sourire amusé. Je suis prête à jeter l'éponge pour ce soir, mais je ne peux pas non plus l'abandonner au bar en bonne conscience. Lui proposer nourriture et compagnie me semble donc être un bon compromis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 152
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always. (en cours - the gang, Alec, Cara, Lizzie's Bday, Isaiah)
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Lun 29 Mai - 17:23

Une fois de plus Jane marquait un point : draguer un mec dans un bar ne voulait en aucun cas dire qu'elle allait devoir finir sa vie avec lui. Mais ça n'empêchait rien au fait qu'elle essayait de caser Jaya, ne serait-ce que pour la soirée et cette idée agaçait légèrement la plus jeune. À croire que son temps passé loin de Jane, à Oxford, lui avait fait oublier ce que ça faisait d'avoir une grande sœur qui fourrait son nez dans ses affaires. Il fallait que Jaya essai de se mettre à la place de la blonde, qu'elle s'imagine en face d'une amie proche qui passait son temps à saboter ses propres chances en amour. Gaby par exemple : Et si elle faisait la même chose ? Si elle aussi sortait avec la première venue ? Non, vraiment Jaya n'arrivait pas à imaginer cette situation, surtout que Gabrielle était terriblement heureuse en amour dernièrement, tellement que ça rendait la jeune Poddar presque malade.

Jane se retourna vers Jakub lui adressant un sourire et un signe de la main. Vu la discrétion des deux jeunes femmes, il n'y avait aucune doute : il savait qu'elles parlaient de lui. Et comme la description, presque trop parfaite du jeune homme n'avait pas fait fondre le petit cœur brisé de Jaya, il allait devoir faire son choix entre elle et Jane. Peut-être qu'il renoncera à la brune en voyant qu'elle n'était pas vraiment intéressée par un mec bien et qui cherche certainement à se ranger. Jane reporta son attention sur Jaya, pour enfin déclarer forfait. Enfin, à première vu, puisque l'invitation qui suivit sonnait presque comme un piège aux oreilles de la brune. Elle plissa d’ailleurs légèrement les yeux, prenant un regard méfiant alors que Jane lui proposait de la rejoindre à leur table. Et, évidemment, elle s'apprêtait à refuser, à affirmer qu'elle voyait clair dans son jeu et qu'elle n'allait pas venir s'asseoir à côté de ce gars qui la fixait depuis que la blonde était venue la rejoindre. Jusqu'à ce que Jane n'évoque la sauce au piment d'Espelette. Bon c'était pas aussi piquant que le tabasco que Jaya gardait dans son sac à main, mais c'était terriblement tentant, au point que l'espace d'un instant elle reporta son attention sur la fameuse table et Jakub qui lui souriait. Elle grogna un peu, avant de tourner la tête vers Jane et de lâcher un court soupire. « Ok, je viens... ça me forcera à me sociabiliser un peu. Rencontrer des personnes qui sont ni profs, ni …de gros misogyne. » Lâcha t-elle enfin, baissant sa garde. C'était un grand pas en avant, mais l'alcool et cette histoire de sauce avait eu raison d'elle. Tant pis si elle allait regretter de finir la soirée entourée d'inconnus, ou si elle allait se faire draguer par le collègue, un peu trop parfait, de Jane. « Mais je viens surtout pour la sauce. »


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Want You Back + And I had a fear of forgiveness, I was too proud to say I was wrong. All that time is gone, no more fearing control, I'm ready for the both of us now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 155
▪ dispo pour un rp ? : sure, get in line babes (lizzie, chris, grayson fam², caitlin, cara, elea, jonathan)
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   Mar 6 Juin - 16:13

La Jaya bougonne que je traîne à notre table me rappelle l'adolescente haute en couleurs que j'entendais râler au bout du couloir et cette pensée me fait sourire. Elle a vécu des moments très difficiles et semble posséder un talent particulier pour choisir ceux qui lui briseront le coeur, mais c'est somme toute une jeune femme resplendissante, qui mérite bien de s'amuser un peu. Sans avoir à recourir à un vieux pervers fagoté comme l'as de pique. Je fais un geste au barman pour commander une tournée à toute la tablée, puis glisse mon bras sous celui de la brune « Allez viens et arrête de râler! »

Je l'entraîne rapidement vers mes compagnons, pour ne pas lui laisser le temps de changer d'avis et, une fois à leur hauteur, je lance « Hey tout le monde, voici Jaya, une amie de ma soeur. Elle est prof d'anglais et nous rejoint principalement pour avoir de la sauce piquante. » Je ris un peu, puis fais un rapide tour de table, plus pour la forme qu'autre chose. « Voici Annette, Blake, Kenzie, Alisha, Jamie et Jakub. » Je doute qu'elle se souvienne de leurs prénoms, surtout dans son état d'ébriété actuel. Je l'installe, subtilement, à côté de Jakub. Et loin de Blake, surtout. Parce que lui, il a le potentiel de lui plaire avec son bonnet de hipster et ses tendances machos du dimanche. Je le vois déjà reluquer Jaya, son petit sourire en coin déjà accroché aux lèvres. Je lève les yeux au ciel et pique quelques frites, que j'éponge avec de bonnes gorgées de bière. « Et que personne essaie de la recruter hein, si un jour elle a besoin d'un agent, elle sait déjà qui appeler. » De petits rires éclatent autour de la table, montrant bien l'humour du métier. Je souris à mon amie, espérant qu'elle puisse rencontrer du monde et passer une bonne soirée. Et penser à autre chose que sa vie sentimentale, après tout, il serait dommage que l'existence de quelqu'un d'aussi accompli soit définie simplement par ses relations amoureuses. Singles have more fun, tout ça. Voilà une bonne occasion de le lui prouver. « Bon les gens, qui est partant pour un karaoké après? »

sujet terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tired of Being Alone (Jane/Jaya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tired of Being Alone (Jane/Jaya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» Jane, la gaffe ... (pv Isabell / Libre)
» [Fiche d'île] Jaya
» maddi jane wyman-jones ► minka kelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2010 :: northbound to southbound :: jubilee line :: the charles dickens pub & restaurant-
Sauter vers: