elea ▬ nothing more important than family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: elea ▬ nothing more important than family    Jeu 18 Mai - 23:05

Les résultats de Charlie sont arrivés, négatifs, ce qui permet à Adrian, sans aucun doute, d’avoir le cœur un peu plus léger – et moins coupable, surtout. Parce qu’il n’a pas transmis la maladie à son fils simplement par envie d’être le père biologique d’un de leurs enfants. Charlie ira bien, et c’est un soulagement énorme, qui ne suffit certes pas à éclipser l’angoisse qu’il ressent à l’idée d’être malade, mais qui le réconforte tout de même. Surtout quand il pense à ce bébé adorable qu’il est encore, leur petit dernier, enjoué et maladroit, dans la lune. Adrian redoute désormais le temps des annonces. Il va falloir le dire aux Grayson – seule Jane est au courant. Et si son père à lui n’a pas estimé utile de faire une pause dans ses activités professionnelles pour venir épauler son fils, il y a fort à parier que les Grayson dans leur intégralité prendront la nouvelle avec gravité. Il va faire s’abattre sur la famille une ambiance pesante et gênée, attristée, et l’idée l’oppresse un peu – mais il fera avec, il n’a pas le choix de toute façon. Pour l’heure, il a rendez-vous avec sa tante – c’est drôle d’ailleurs, l’idée qu’Elea, à peine plus âgée que lui, soit sa tante. Il n’a pas de plans quant à l’annonce qu’il doit faire, il ne sait pas vraiment ce qu’elle en sait, ce qu’elle en pense. C’est de sa famille que ça vient, après tout, peut-être qu’elle s’est inquiétée, à un moment donné. Il n’en sait rien, tout ça ne lui a ni traversé ni préoccupé l’esprit avant aujourd’hui.

Il n’est même pas sûr qu’il trouvera le courage de lui dire. Il s’en réserve la possibilité, s’il est assez fort – il avisera en fonction. Le voilà qui enfile un manteau et attrape un parapluie, le mauvais temps se déchainant sur Londres depuis quelques jours, pour rejoindre un petit café où ils ont leurs habitudes – c’est idiot mais c’est comme ça, Adrian a pris l’habitude de se rattacher à tous les membres de sa famille qui ne considèrent pas que leur présence est optionnelle dans sa vie. Il met vingt bonnes minutes à arriver, mais arrive en avance, comme toujours – la vie d’Adrian est ainsi, pour l’instant en tout cas. Il s’installe à une petite table isolée, au fond, et commande un thé pour patienter, et on lui dépose juste sous le nez quand il voit arriver une chevelure rousse qui n’est pas sans lui rappeler celle de sa mère. Le voilà qui s’arme d’un sourire – et qui l’avise, oubliant un instant ce qui le préoccupe constamment depuis quelques semaines. « Hello Auntie », il lance, amusé. « I’m sorry I ordered some tea already – it’s freaking cold outside », il précise en se levant pour l’embrasser avant de se rassoir à sa place. Il fait signe au serveur pour qu’il vienne vite prendre la commande de sa tante et prend une inspiration. « So. How are you doing ? » Les dîners de famille sont un peu passés à la trappe ces derniers temps, par souci d’évitement, sans doute.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 58
▪ dispo pour un rp ? : overbooked (Jane, Adrian, Moira, Alec, Lise, TC)
▪ avatar : jessica chastain
▪ âge : 39 ans
▪ statut : célibataire
▪ occupation : directrice de AC Models

MessageSujet: Re: elea ▬ nothing more important than family    Sam 20 Mai - 0:17


Nothing more important than family
Adrian & elea


Heureusement que le rendez-vous qu’a fixé Adrian à Elea n’est pas trop loin de Westminster, et donc de ses bureaux, autrement elle n’aurait probablement pas pu se libérer pour le voir. Si elle s’était écoutée, et si ça avait été n’importe qui d’autre, elle aurait annulé il y a bien longtemps pour mieux se concentrer sur son travail. On peut croire, comme ça, que gérer des mannequins, des photoshoots et des défilés toute la journée, c’est une partie de plaisir et à la portée de tous, mais c’est ne pas avoir vu à quoi ressemble le quotidien de miss Moriarty. Non seulement ses modèles, pour peu qu’ils commencent à avoir un peu de renommée, lui en font voir des vertes et des pas mûres ; mais elle doit en plus déployer une énergie folle à contenter toujours plus les attentes et exigences extravagantes de ses partenaires, créateurs ou médias.
Le téléphone collé à l’oreille, la rousse parle avec son assistante pendant tout le trajet en taxi qui la sépare du café. « He wants … what ? Ok, fine, try to find one… But tell him we haven’t got any superpower yet… » Elle raccroche en soupirant, juste à temps pour payer le chauffeur et sortir de la voiture, sous la pluie battante. Ne prenant pas la peine de déployer son parapluie pour parcourir les 5 mètres qui la séparent de la porte, elle fait de grandes enjambées en faisant attention de ne pas poser ses escarpins dans des flaques.

La douce chaleur du salon de thé la gagne alors même que son iphone vibre dans sa poche, déjà. Elle aperçoit Adrian, au fond de la pièce, mais reste là, juste à l’entrée, pour répondre à Molly. Ses doigts pianotent à la vitesse de l’éclair et elle envoie son texto en deux temps trois mouvements. Lentement, elle se dirige vers la table de son neveu, sans lever les yeux de l’écran, relisant l’échange ‘au cas où’. « Hello Auntie » Elle détourne enfin son attention pour regarder Adrian et répond, en levant les yeux au ciel, faussement agacée : « Oh please, not again with that… You know I hate it when you call me auntie. Makes me feel older than I am. » Elle est sa tante, effectivement, il ne sert à rien de la nier. Elle est, oui, la sœur de sa mère, mais plus de douze années séparent les deux femmes alors qu’Adrian n’a que 5 ans de moins qu’Elea. « I’m sorry I ordered some tea already – it’s freaking cold outside » Elle sourit, franchement cette fois, et s’assied après l’avoir embrassé. « Of course, love. » Aussitôt, il demande au serveur de prendre ma commande, comme pour s’excuser, ou pour que j’attende le moins possible. La rousse ne prend pas la peine de regarder le garçon et, tout en enlevant son manteau, demande : « Afternoon tea with a splash of soy milk. No sugar, but honey instead. Thanks. » C’est plus pour qu’il comprenne qu’elle en a fini avec lui que par pure politesse qu’elle le remercie à la fin de sa phrase, mais ça a le mérite d’avoir l’effet escompté. « So. How are you doing ? » Elle n’a pas le temps de répondre que le vibreur fait trembler la table. « Argh, insanely busy, as you can tell. » Machinalement, elle déverrouille l’engin et lis en diagonale le nouveau message de Molly. Cette fois ci, elle ne prend pas le temps d’y répondre, et pousse le téléphone loin d’elle, presque dans les mains de son neveu. « Sorry… Sorry. I’m all yours, look. » Elle ajoute ensuite, en passant une main dans ses cheveux, se débarassant des dernières gouttes d’eau qui s’y sont logées : « You would never believe what they want us to find tod… » Pour la première fois, Elea regarde Adrian, mais le regarde vraiment, et pas juste furtivement, entre deux coups d’œil. Ausitôt, son souffle est coupé, et son élan avec. « Adrian… What’s wrong, love? »

AVENGEDINCHAINS

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: elea ▬ nothing more important than family    Lun 5 Juin - 20:56

La façon qu'a Elea de commander son thé fait sourire Adrian - et l'emplit aussi d'une certaine fierté qu'il éprouve de toute façon pour tous les membres de sa famille, et surtout pour les femmes. Mine de rien, les femmes de la famille de sa mère ont sacrément la tête sur les épaules - et sacrément de fierté aussi. Adrian est profondément reconnaissant envers sa mère, parce qu'elle l'a élevé pour devenir l'homme qu'il est maintenant. Pas une seule seconde, l'idée de lui en vouloir pour des secrets dissimulés ou une hérédité difficile ne lui a traversé l'esprit, la seule chose qu'il ressent, c'est de la tristesse de la savoir triste, elle. Il aimerait lui éviter ça et c'est tout ce à quoi il peut penser en ces temps difficiles. Autrement, Adrian ne peut que penser du bien de sa mère, c'est elle qui l'a élevé toute seule, pendant que son père était trop occupé à sauver le monde - ou quelque chose du genre. D'ailleurs, Eric n'est toujours pas rentré. Il croit avoir entendu une quelconque promesse passer, celle de rentrer rapidement pour les soutenir, les aider, et les aimer, mais il n'en n'a toujours pas vu la couleur. Adrian ne s'attendait pas vraiment à autre chose - mais il dissimule difficilement la déception qu'il ressent en y pensant, surtout parce qu'il aimerait que quelqu'un soit là pour Lise, des épaules solides qu'il sait que son père possède. Peu importe.

Il n'a pas vraiment plus de temps pour s'interroger sur l'opportunité de se taire ou de se confier à sa tante, parce que, si elle tente un moment donné de lui faire la conversation pour lui raconter sa vie - tout le monde parle énormément dans cette famille, et sa mère et sa tante ne font pas exception. Lui parle moins, peut être parce qu'il a plus de difficultés à se confier, mais il n'en reste pas moins qu'il écoute sa tante - si l'on peut l'appeler ainsi - et esquisse une grimace quand elle finit par comprendre que quelque chose ne va pas et par lui poser ouvertement la question. Le voilà qui tremble un peu et redessine le bord de sa tasse du bout des doigts, parce qu'il sait qu'elle va immédiatement changer de regard, pour habiller ses yeux clairs de tristesse, d'incompréhension - et il n'a pas vraiment envie de ça.  « I need to talk to you about something », il dit finalement en haussant une épaule un peu défaitiste. Ses mains quittent la tasse brulante pour venir pianoter sur la petite surface en bois de la table. « Ever heard about Huntington disease ? » il demande, se raclant un peu la gorge au passage - elle fera le lien toute seule, sans aucun doute, à partir de cette simple question qui veut tout dire.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 58
▪ dispo pour un rp ? : overbooked (Jane, Adrian, Moira, Alec, Lise, TC)
▪ avatar : jessica chastain
▪ âge : 39 ans
▪ statut : célibataire
▪ occupation : directrice de AC Models

MessageSujet: Re: elea ▬ nothing more important than family    Mar 20 Juin - 1:16


Nothing more important than family
Adrian & elea


Elea a beaucoup de mal à se détacher de sa vie professionnelle. Son téléphone sonne sans arrêt et son esprit, quelle que soit la situation, finit toujours par la ramener aux impératifs de son métier. Il faut dire aussi qu'au vu de la quantité de relations publiques qu'elle est contrainte de faire et l'importance des événements mondains dans les contrats qu'elle décroche, la frontière entre l'agence et sa vie privée se fait de plus en plus mince. Pourtant elle essaye, aussi fort qu'elle peut, de se consacrer pleinement à sa famille quand elle est avec eux, et c'est ce qu'elle s'est promis de faire aujourd'hui. Son téléphone, aussi agité qu'il puisse être, restera retourné sur la table.

Le silence qui s'installe, même pour quelques instants, réveille des instincts de panique dans la tête de la rousse. Elle n'est pas douée avec les mauvaises nouvelles et le « I need to talk to you about something » d'Adrian ne la rassure pas. Ce sont les maux que personne ne veut entendre. Ceux qui n'annoncent rien qui ne vaille, des ruptures, des problèmes, des catastrophes.  « Ever heard about Huntington disease ? » Elle serre les dents. Bien sûr qu'elle connait cette maladie, elle a binge-watché assez d'épisodes de Dr. House lors de ses nombreuses insomnies pour en avoir même une idée précise. Ses doigts se crispent autour de sa tasse, beaucoup trop chaude pour être confortable, et ses phalanges blanchissent, dans un effort de garder une mine stoïque. Elle n'aime pas les scènes, les effusions de sentiments. « Is it the kids? Jamie, Charlie ? »

Son attention se porte forcément en premier sur le dernier né de la famille. Mais les rouages tournent vite et Eleanor se souvient rapidement que Huntington fait partie de cette longue liste de maladies génétiques héréditaires. « Wait... » Elle gagnée par un vent de confusion. Elle connecte les liens, un à un. Elle le saurait si ça venait des Moriarty, alors elle écarte immédiatement cette éventualité. « Your Father? The Graysons? » Elle se surprend à penser à Jane plutôt qu'à Chris à cette idée, mais écarte immédiatement cette réflexion. Elle ne cherche pas quelqu'un à blâmer - même si elle ne serait pas contre avoir quelques charges de plus à ajouter sur le dos d'Eric - mais plutôt à comprendre. Son esprit logique a besoin de réponses, un peu un mécanisme d'auto-défense. Si on pense, on ne ressent rien. Mais si elle laissait parler son neveu, elle serait plus éclairée.
AVENGEDINCHAINS

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: elea ▬ nothing more important than family    Mer 21 Juin - 18:04

Elea semble se débattre avec l'information, mène son enquête, et l'espace de quelques secondes, Adrian se trouve figé dans sa propre stupeur, incapable de répliquer, de fournir l'explication qu'elle attend. Il pousse un léger soupir de soulagement quand elle évoque les enfants - surtout Charlie. Jamie avait les bons gênes, tout était sûr, pour lui, les Grayson ne trimbalent pas de sales maladies dans leurs valises. Mais ils ont réellement craint pour Charlie, par contre. Charlie, ce petit garçon si maladroit, parfois gauche, parfois absent, cet enfant qu'il a créé lui-même quand il ne savait pas. Si Adrian avait su avant, il n'aurait jamais pris le risque - mais si les quelques jours d'attente des résultats ont été absolument atroces, si la culpabilité a rongé les moindres recoins de son coeur et de son cerveau pendant l'attente du verdict, aujourd'hui, il ne regrette pas d'avoir un fils qui vienne de lui. Parce que maintenant que Charlie est sain et sauf, que sa maladresse ne fait plus partie que de ces détails mignons qui font le charme de sa personnalité, Adrian a bon espoir qu'il représente de l'espoir pour Chris, quand ils devront traverser des périodes difficiles, quand il sera l'heure de parler de la fin.

« No. The kids are fine, and so are the Graysons. Dad as well », il murmure. Son père va tellement bien que c'en est presque offusquant. Eric Fletcher n'a pas daigné remettre un pied à Londres malgré la maladie de son fils - et Adrian s'est promis de lui téléphoner, ne serait-ce que pour lui dire de revenir pour Lise, pour sa mère qui souffre seule et en silence avec cette annonce laborieuse. « It's me », il finit par ajouter, courageusement, et aussi parce qu'elle ne mérite pas le suspens insoutenable qu'il lui fait vivre. « I've been diagnosed a few weeks ago. We didn't want to talk about it before receiving Charlie's results cause of course, we had him tested as he's my son... » il explique, ses mains rejoignant maladroitement la tasse de thé devant lui. « Your grand-father had it, apparently, it runs in the family. You might want to get tested yourself », il poursuit, notamment parce qu'il n'a pas envie de disserter des heures sur sa propre situation, qu'il préfère évacuer. « Mum knows, and so does Chris - but nobody else yet », il précise. La vague d'annonce programmée l'épuise d'avance, surtout parce qu'il est conscient de la peine qu'il s'apprête à causer, des angoisses qu'il va réveiller.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: elea ▬ nothing more important than family    

Revenir en haut Aller en bas
 
elea ▬ nothing more important than family
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Dans la vie , il est important de savoir perdre que de savoir gagner. A 70 ans ,
» L'important n'est qu'un détail, mais les détails sont importants selon Monsieur
» Eric de Branford [Un PERSONNAGE IMPORTANT dans la nouvelle vie de Megan] [LIBRE]
» LES PROCHAINS JOUR (TRES IMPORTANT À LIRE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: westbound to eastbound :: hammersmith & city line-
Sauter vers: