(Jaya) - Baby I'm preying on you tonight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: (Jaya) - Baby I'm preying on you tonight   Lun 15 Mai - 19:12

L'objectif de l'appareil photo se fait discret dans la nuit, se cadre parfaitement sur le visage de cette jeune femme au cheveux de jais qui se prépare sans se douter que dans l'ombre se cache un homme photographiant le moindre de ses gestes. Un léger sac à dos pend sur une de ses épaules. Accroupi non loin de chez Jaya, Thomas attend patiemment qu'elle sorte de chez elle pour pouvoir y pénétrer à son tour, profitant de ce temps libre pour prendre quelques clichés de la jeune femme. En rentrant chez lui, il allait pouvoir choisir celle qu'il allait accrocher sur le mur, juste à côté de ce portrait qu'il avait fait d'elle. Un mouvement le surprend mais ce n'est qu'un chat qui vient se frotter contre son genoux. Il rit légèrement, comme si c'était évident que ça ne pouvait être qu'un félin. Tom lui gratte l'arrière des oreilles "C'est le grand soir mon beau" Le chat se lèche les babines comme seule réponse. "Ah" Il se redresse pour se concentrer sur Jaya qui sort de chez elle,sac à main sur l'épaule. D'après les informations qu'il avait pu récolter, elle ne reviendrait pas avant un moment. Il la regarde s'éloigner au loin et attend quelques instants afin d'être sur que la voie est libre. "C'est parti !" Thomas caresse une dernière fois le chat comme un au revoir, assis dans l'herbe il le regarde partir. Devant la porte, il sort de son sac un kit de crochetage qu'il avait fait lui même avec les moyens du bord. Il lui fallait généralement dix bonnes minutes rien que pour pouvoir ouvrir une porte. Lorsqu'elle daigna s'ouvrir enfin, il jeta un oeil autour de lui pour être sûr que personne ne le regardait.

Il pénétra dans les lieux et la première chose qu'il fit c'était d'inspirer un bon coup cet air vivifiant dans lequel elle s'était déplacée. L'odeur de son parfum était encore présent et se mélangeait à une délicieuse odeur de propre, de frais. Il regarde autour de lui avec attention, prenant mentalement note de tout ce qu'il voit. Arrivé dans la cuisine il ouvre le frigo machinalement, sûrement la faim qui commence à lui tirailler l'estomac, à moins que ce soit l'adrénaline qui lui procure cette sensation au ventre. Rien ne l’intéresse ici, il porte donc son dévolue sur le salon. Au passage Thomas ouvre une porte mais là non plus il ne trouve pas son bonheur, à moins qu'il ne décide de porter ses manteaux. Le salon est moderne, est-ce ses goûts ou ceux de sa colocataire ? Un mélange des deux peut-être... Il s'approche d'une petite table où trône une photo de la jeune femme le sourire jusqu'au oreille, son amie à ses côtés. Il la sort de son cadre, déchire la photo en deux pour ne garder que le côté qui l’intéresse et caresse du pouce les cheveux de Jaya en laissant tomber l'autre. Perdu dans ses pensées, il n'entend pas la porte d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 181
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always.
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: (Jaya) - Baby I'm preying on you tonight   Lun 15 Mai - 21:17

La nuit était entrain de tomber et Jaya sortait enfin le nez de son bouquin, ne pouvant de toute façon plus distinguer les lignes tant il faisait à présent sombre dans le salon. Elle échappa un court soupire en refermant son bouquin, forcée de s'arrêter au milieu d'un chapitre. Elle avait été invitée à une soirée, organisée par ses collègues, pour fêter l'anniversaire de l'un d'entre eux. Mais au dernier moment elle c'était dégonflée, peut-être encore trop déprimée, même si ça elle ne l'avouera jamais. Elle passa une main dans ses longues mèches brune avant de se tirer du canapé, remettant le plaide douillet qui la recouvrait sur l'accoudoir de celui ci avant de se diriger vers la cuisine. Une légère pression du bout des doigts sur un interrupteur, un coup d’œil à l'heure qui s'affichait sur le micro-onde et presque au même moment son ventre se manifesta, comme pour lui indiquer qu'elle avait oublié de manger. Il était déjà tard et Gabrielle ne rentrerait pas ce soir. Elle ouvrit le frigo, légèrement éblouit par la lumière à l’intérieur de ce dernier, avant de constater que les restes qui y étaient stockés ne lui plaisait pas. Des légumes trop salés que Gabrielle avait cuisiné la veille, des yaourts et des bières, alors que Jaya mourrait d'envie d'un bon plat dont sa mère avait le secret. Elle repoussa la porte du réfrigérateur d'un air nonchalant avant de retourner vers le canapé sur lequel traînait son téléphone. En quelques cliques elle commanda à manger dans une restaurant indien non loin, puis monta dans sa chambre pour se changer. Rapides retouches maquillage, ajout d'une petites vestes, elle récupéra son sac à main avant de descendre quatre à quatre les escaliers et de sortir, en prenant soin de fermer la porte à clef derrière elle.
Elle pressa le pas en voyant, au bout de la rue, le bus approcher, puis une fois à l'arrêt, monta rapidement à bord de ce dernier. Deux arrêts plus-tard elle en redescendit marchant un peu avant d'entrer dans un restaurant. Elle ne passa pas plus de cinq minutes à l’intérieur, sa commande étant déjà prête. Elle en ressortit avec un sac rempli de bon petit plat avant de faire demi-tour pour rentrer chez elle.
Les clefs dans la serrure, Jaya tourna son trousseau machinalement, avant d'abaisser lentement la poignet. Elle s'arrêta net en entendant un bruit dans les buissons non loin. Elle plissa les yeux comme pour tenter d'y voir quelques chose dans l'obscurité, finissant par apercevoir un chat. Elle échappa un petit soupire amusé, puis entra avant de pousser la porte d'un coup de hanche. Elle alluma la lumière de l'entrée, retira ses chaussures, puis déposa son sac à main aux pieds des escaliers, en sortant son téléphone. Puis gardant le nez collé sur ce dernier elle se dirigea vers la cuisine. Elle posa le sac qui contenait sa nourriture sur le plan de travail de la cuisine, tout en pianotant sur son téléphone pour noter les services du restaurant.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Too Good At Goodbyes + I'm never gonna let you close to me Even though you mean the most to me 'Cause every time I open up, it hurts. So I'm never gonna get too close to you Even when I mean the most to you In case you go and leave me in the dirt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: (Jaya) - Baby I'm preying on you tonight   Mer 17 Mai - 16:20

Un sourire se dessine légèrement sur ses lèvres avant de mettre la moitié de photo dans la poche arrière de son jean. Il balaye la maison du regard, cette pièce n'est pas assez personnel pour lui. Il cherche celle qui l’intéresse vraiment : la chambre. Un escalier monte à l'étage, pas besoin d'être un génie pour comprendre qu'elle s'y trouve. Il les monte deux à deux et se dirige sans hésitation vers une porte. Déjà venu faire quelques repérages, il sait laquelle lui appartient, il l'avait déjà vu danser dans l'une d'elle depuis le buisson. La main sur la poignée, Thomas laisse durer le suspens quelques instants. Depuis le temps qu'il la prend en photo, il allait enfin découvrir son petit cocon.

Lorsqu'il ouvre la porte, il fut agréablement surpris. Pour dire vrai,
il ne s'attendait pas à ça mais plutôt à une décoration girly, cocooning. Ce n'était pas pour lui déplaire, sans le savoir Jaya le surprenait encore. Au lieu de ça, il entra dans une pièce au style industriel tout en restant très féminin. Sans surprise tout était propre et rangé. Il avance lentement vers une commode, ouvre le premier tiroir et jette un œil, des pyjamas, des maillots de bain. Bien que ce soit très joli il referme sans y porter plus attention. Le second quant à lui était rempli de dessous, de petites culottes, des strings et des soutiens gorge. Encore ici, tout était parfaitement rangé, plié et organisé. Ses yeux se posent sur une culotte en dentelle, Tom s'en empare et l'apporte à son visage pour toucher le tissu et sentir l'odeur de la lessive. Il n'a jamais aimé le vulgaire, préférant l’élégant et le féminin. Il fouille encore un peu, lit quelques passages du livre posé sur une table de chevet puis se laisse tomber sur le lit. Allongé sur le dos il regarde le plafond. Peut-être pourrait-il dormir un peu ? Thomas ne sait pas pourquoi, mais contrairement à ses nuits passés chez lui, les petites heures de sommeils qu'il avait eu chez ces femmes se passaient incroyablement bien, un sommeil reposant et réparateur, sans cauchemars et sans sueur froide. Alors que le sommeil l'emportait peu à peu, un bruit le fait sursauter. Quelqu'un était rentré, ce n'était pas prévu. Les bruits de pas se font de plus en plus proche. Il se lève, ouvre l'immense dressing et se cache à l’intérieur avant de le refermer et de surveiller la pièce entre les lattes de la porte.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 181
▪ dispo pour un rp ? : Yep, always.
▪ avatar : Priyanka Perfect Chopra, Queen of India. (ouais rien que ça !)
▪ âge : 29/04/86 (31 ans en 2017 - 23, 24 ans en 2010 - 19, 20 ans en 2006)
▪ statut : Célibataire en 2017 et en 2010, en couple avec un connard qui lui brisera le cœur en 2006.
▪ occupation : Hot English teacher at Holland Park.

MessageSujet: Re: (Jaya) - Baby I'm preying on you tonight   Mer 17 Mai - 21:37

Elle reposa son téléphone sur le plan de travail, allumant la lumière de la cuisine avant de s'installer pour manger. Quelques secondes le temps de sortir les boites qui contenaient sa nourriture du sac en papier, de trouver une fourchette et en quelques bouchées elle se sentait presque de retour chez sa mère. Elle se perdit un moment sur instagram tout en mangeant, puis après une bonne dizaine de minute elle rangea les restes au frigo, se débarrassa du sac en papier avant de glisser son téléphone dans la poche arrière de son jean et de quitter la cuisine. Récupérant son livre et son sac à main, et après avoir éteint toute les lumières du rez-de-chaussé, elle monta à l'étage pour rejoindre sa chambre. La porte de cette dernière était déjà ouverte mais ça ne l'interpella pas plus que ça. Elle posa son sac à main sur la chaise de son bureau, avant d'ouvrir le capot de son macbook qui était déjà allumé. L'écran éclairait la pièce d'une faible lumière, alors qu'elle prenait le temps de répondre au mail d'un étudiant, lisant à voix basse le contenu du message, échappant un court soupire avant de taper rapidement une réponse. Puis elle mit un peu de musique histoire de casser ce silence pesant, laissant son bouquin à côté de son ordinateur, avant de retirer sa veste et de la poser sur le dossier de sa chaise de bureau. Elle releva ses longues mèches brunes pour les attachées en une couette un peu bâclée, puis partit vers la salle de bain. Elle brossa ses dents, se démaquilla avant de se passer de l'eau sur le visage, et de s'essuyer tout en chantonnant la chanson de Beyoncé qui s'échappait des haut-parleurs de son ordinateur. Rangeant tout derrière elle, elle retourna dans sa chambre, tout en retirant son pull. Elle plia se dernier en s'approchant de son lit pour prendre son pyjama qui était rangé sous son oreiller, et s'arrêta net. Elle fronça légèrement les sourcils, en observant la forme de ses draps à la lumière de son ordinateur, avant de venir allumer sa lampe de chevet pour y voir un peu plus clair. Les draps de son lit étaient froissés, comme si quelqu'un s'y était assit ou allongé, alors qu'elle n'était pas venue ici depuis ce matin. Elle resta un moment à regarder ses draps, réfléchissant un peu, tout en serrant conte elle son pull. Tout un tas de scénario lui traversait l'esprit, puis elle finit par en déduire que Gabrielle avait dû venir, fouiller dans son placard, et poser sur son lit tout un tas de fringue avant de les re-ranger. Et comme pour se prouver cette hypothèse, elle se tourna vers sa penderie pour ouvrir l'une des portes en bois. Elle rangea son pull, puis elle ouvrit la seconde porte, comme pour s'assurer que Gabrielle n'avait pas foutu le bordel dans ses affaires.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Too Good At Goodbyes + I'm never gonna let you close to me Even though you mean the most to me 'Cause every time I open up, it hurts. So I'm never gonna get too close to you Even when I mean the most to you In case you go and leave me in the dirt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Jaya) - Baby I'm preying on you tonight   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Jaya) - Baby I'm preying on you tonight
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M/LIBRE) JAMIE DORNAN ≈ baby, i'm preying on you tonight.
» Baby I'm preying on you tonight [Flashback 2024 Maundra ♥]
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2010 :: westbound to eastbound :: district line :: chiswick-
Sauter vers: