long time no see

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 151
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: long time no see   Mar 9 Mai - 18:00

Les brunchs. Quelle merveilleuse invention. a) personne n'est obligé d'organiser un dîner hors de prix où personne n'a envie de venir b) les invités ne dépendent plus des horaires du métro et ne sont pas forcés de partir en courant à 23h45 c) on peut tous dormir à une heure décente d) on peut picoler en journée comme des tatas alcooliques à un repas de famille. Vraiment, je ne sais pas quand exactement ce changement de méthode s'est produit dans notre industrie, mais je ne peux que m'en réjouir. Après tout, je vieillis et j'ai mieux à faire de mes soirées que du networking. C'est à dire, boire du champagne poliment et échanger à demi-mots avec des producteurs qui feront semblant de ne pas se souvenir de vous quand vous leur renverrai un mail dans une semaine. Ou dans mon cas, essayer d'esquiver les gens qui veulent me parler de ma mère et me soutirer des informations sur les projets de mon frère. Oui, je casterai sûrement son prochain film. Non, je ne peux pas promettre un rôle à votre petite fille qui fait sa transition du mannequinat au cinéma et que je connais absolument pas. Non, je n'ai pas de cartes à vous laisser. Si le brunch convient plus à mon métabolisme vieillissant, il est aussi le terrain favori des vétérans du milieu. On ne peut pas tout avoir.

Je parviens finalement à m'extirper des griffes de Caroline Lyttelton, vicomtesse de Chandos, au demeurant charmante mais persuadée que son titre et l'argent qu'elle dilapide dans le cinéma britannique lui donne le droit de vous tenir la jambe pendant une demi-heure. Et le pire, c'est qu'elle n'a pas franchement tort. J'inspire, expire et attrape une coupe de mimosa sur un plateau qui passe par là. J'empile quelques amuse-bouches dans une serviette en papier, déambulant gracieusement parmi la foule. S'il y a une chose que Maman nous a appris, c'est d'avoir toujours l'air élégant même - voire surtout - quand on essaie d'éviter quelqu'un. Après un sourire poli et un hochement de tête sympathique, je m'éclipse derrière une petite porte et me trouve dans une petite antichambre, complètement déserte. Avec un soupir d'aise, j'enlève rapidement mes superbes escarpins qui me scient les pieds et me laisse tomber dans un fauteuil moelleux. J'ai beau être une créature extravertie, qui se nourrit d'interactions sociales et puisent son énergie chez les autres, j'ai besoin d'une pause. Peut-être est-ce les bulles à 11h du matin ou la verve de Mrs Lyttleton, mais il me faut un temps calme.

Dans ma plénitude de pouvoir me détendre un peu, je n'ai pas remarqué que quelqu'un avait déjà investi ce charmant espace. Pieds sur la table et un toast à l'avocat plein la bouche, je ne me laisse pas démonter et sourit à pleine dents, après avoir terminé ma bouchée bien sûr. Maman nous a aussi appris à ne pas parler la bouche pleine. « Hi there. Toi aussi tu esquives les vieux trésors de l'industrie cinématographique britannique? » Je penche un peu la tête sur le côté, persuadée de connaître cette jeune femme. Cela me revient rapidement, après tout, j'ai toujours relativement bien fait mon travail. « On se connaît non? Jamie. Jones? » J'ai l'impression d'avoir été son agent il y a une éternité de ça. Mais on n'oublie pas ses clients comme ça, surtout quand ils ont trempés dans des histoires aussi rocambolesques que cette pauvre fille. Je suis les petites affaires du milieu de loin, grâce à mes stagiaires principalement, mais dans ce cas précis, je me suis tenue informée correctement. J'hésite donc à enchaîner, mais je ne veux pas non plus la traiter différemment parce que je sais certaines choses. Alors je me lance. « Qu'est-ce que tu deviens? » Libre à elle de me dire ce qu'elle veut.


Dernière édition par Jane Grayson le Mer 17 Mai - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: long time no see   Lun 15 Mai - 13:23


Mon agent m’a dit que ce serait bon pour mon image de me rendre à cet événement. Je cherche un peu n’importe quel projet en ce moment alors je me suis dit pourquoi pas. C’est pas comme si j’avais un agenda remplis comme un ministre. Je me suis habillée de manière décontracté, après tout c’est un brunch, pas une soirée. J’ai quand même mis une robe pour faire bonne impression, même si ce n’est pas ce dans quoi je suis le plus à l’aise. Je discute avec quelques personnes, le small talk c’est vraiment pas ma tasse de thé. Je récupère deux ou trois carte de visite. J’aurai des coups de fils à passer dans la semaine. Mon téléphone sonne et je vois un message de mon agent qui me dit qu’un certain monsieur Rudford serait présent et que je devrais lui parler de mes récents projets dans la musique, ça peut l’intéresser pour un film. Moi qui aurait préféré des projets dans les comédies musicales, je dois dire qu’un film avec de la musique en plus, pourquoi pas. Maintenant il me reste plus qu’à le trouver ce monsieur Rudford. Je m’efforce de discuter avec d’autres personnes et je demande à tout hasard s’ils le connaissent, j’ai de la chance, apparemment c’est bien le cas. Je me dirige donc vers la dite personne et j’attends qu’il ne soit plus en train de parler avec son interlocuteur pour me présenter. Effectivement il est intéressé par une compositrice pour son prochain film. Ca m’intéresse bien évidemment et cette fois c’est moi qui lui donne ma carte, espérant qu’il me rappellera ou qu’il m’envoie un petit email. Je compte bien lui envoyer ce que j’ai fait musicalement parlant pour voir si ça serait ce qu’il recherche. La conversation est assez concluante, il me quitte pour parler à d’autres personnes. Il a l’air d’être très demandé ce monsieur Rudford. Je sors mon téléphone portable et je commence à envoyer un SMS à mon agent, puis je décide de lui téléphoner, mais pas ici. Ca ferait tâche. Je me trouve une petite pièce libre et je passe mon coup de fil. Une fois fait je me perds un peu sur les réseaux sociaux et je tourne la tête vers la porte quand quelqu’un arrive. Je ne suis pas dérangé. Je souris quand elle me dit que j’esquive certaines personnes.

« C’est presque ça… J’avais un coup de fil à passer et puis j’ai un peu regarder mes notifications. »

J’hausse les sourcils quand elle dit mon prénom et je me penche un peu plus pour la voir un peu mieux, mais oui ! C’est bien Jane !

« Jane ! Je t’avais pas reconnu sur le moment. »

Elle me demande ce que je deviens et je fais un signe assez vague de la main.

« J’essaie de bosser un peu plus dans la musique que dans le cinéma mais comme je suis un peu en manque de projets ces derniers temps alors on m’a dit de venir à ce genre d’événements, pour mon plus grand plaisir. »

Je suis bien évidemment ironique.

« Et toi comment ça va depuis le temps ? Toujours agent ? T’as qui sous ton aile maintenant ? »

Je me tourne un peu mieux pour discuter avec elle. On est plutôt bien dans cette petite pièce, je n’ai pas réellement envie de retourner là bas.

« Je vois que t’as prévu un petit encas. Bien vu. »

Je lui fais un petit clin d’oeil.

« J’aurai dû faire de même. Je commence à avoir faim, j’ai pas arrêté de parler, j’ai pas mangé un petit four. Heureusement je suis passé au Starbucks avant de venir. »

J’ai pris un venti chocolat caramel, mon préféré. Ca m’a bien rempli l’estomac.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 151
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: long time no see   Mer 17 Mai - 15:54

Elle a l'air en forme, comme ça au premier abord. Mais bon, s'il y a des gens à qui on ne peut pas faire confiance pour vous dire la vérité, ce sont les acteurs. Ils pourront être dans la pire galère financière, sans un projet décent en vue, mais ils vous feront quand même un grand sourire et vous assureront que tout va pour le mieux. Tout en espérant secrètement que vous ayez quelque chose d'intéressant à leur proposer. C'est un des gros problèmes de cette industrie, tout n'est que paraître et manoeuvres en tout genre pour obtenir un boulot. Cela génère un manque de communication parfois difficile à gérer. S'il y a une partie de mon travail d'agent qui ne me manque pas, c'est bien de devoir composer avec les petits mensonges et les élans de désespoir de mes clients. Sans compter ceux qui ont un penchant pour la bouteille ou ceux qui n'ont tout simplement pas de bol. Ou ceux qui, comme Jamie, ont été entraînés dans des plans marketing douteux. Elle en a payé le prix et j'ai le sentiment que cette transition vers la musique n'est pas complètement innocente.

Je lui adresse néanmoins un large sourire encourageant, heureuse de voir qu'elle a toujours la niaque. Quand on perd sa rage de vaincre dans ce métier, on peut préparer sa réorientation immédiatement. Et même si ça semble compliqué, elle a encore à coeur de plaisanter, ce qui est toujours bon signe. « Oh oui, c'est tellement drôle de faire des ronds de jambe et hocher la tête poliment en espérant que quelqu'un vous rappelle. » Je ris un peu et me redresse tout de même, histoire d'être un minimum présentable. Il ne faudrait pas faire mauvaise impression sur mes anciens clients. Il ne manquerait plus qu'il répète que je suis devenue une vieille aigrie qui fuit les mondanités et met les pieds sur la table. Je doute que ce soit le genre de Jamie, mais on ne sait jamais.

Toujours polie et sympathique, elle s'enquiert de mon parcours. Ce serait trop long de tout lui expliquer, alors je lui fais la version courte. « Et ben en fait non, je ne suis plus agent, j'ai un peu évolué. Je suis directrice de casting maintenant. On reste dans la même branche, mais au lieu de trouver des auditons aux gens, je les fais passer. Je dois dire que c'est moins fatiguant et plus gratifiant, même si j'aimais beaucoup ce que je faisais hein. » Qu'elle ne s'imagine pas que c'était une corvée de m'occuper d'elle et des autres. Mais j'ai passé une grande partie de ma vie à materner les autres, à les guider et les aider à voler de leurs propres ailes, que ce soit personnellement ou professionnellement. Cela ne me déplaît donc pas de pouvoir prendre des décisions et avoir mon mot à dire dans le processus créatif. Et, accessoirement, de décider de mes horaires, mes employés et mon lieu de travail, ce qui est quand même très agréable.

J'enfourne un petit gâteau, précisément quand elle se dit envieuse de ma petite provision. C'est tout naturellement que je lui fais passer ma petite sélection - vegan bien sûr - « Sers-toi va, j'ai prévu large! Bon, c'est sans viande, sans poisson et sans fromage, mais tu devrais pouvoir trouver ton bonheur. » Je me cale dans le fauteuil, dépliant les pans de ma longue robe fleurie pour glisser mes jambes sous moi et mieux faire face à mon ex-cliente. Je me sens d'ailleurs basculer dans mes vieilles habitudes d'agent et ne peux m'empêcher de la questionner un peu plus. « Et du coup tu as pu parler à des gens intéressants? Sinon, si jamais ça t'intéresse, je suis en train de caster une série qui a le potentiel de bien marcher. On cherche des gens un peu plus jeunes que toi pour les personnages principaux, mais il y a un rôle de grande soeur pour lequel tu pourrais être pas mal... Tu joues d'un instrument? » Tout en parlant, je fouille dans mon sac et griffonne mon mail professionnel et mon numéro personnel sur un bout de papier. « Tiens, si tu m'envoies rapidement un mail je peux te faire passer les détails. Et la clause de confidentialité, ils sont un peu paranos. » J'en ai presque un peu trop dit d'ailleurs, mais bon, je décide de faire confiance. « Et ça c'est mon numéro perso. Si jamais tu veux boire un café à l'occasion. »

Je lui adresse un petit clin d'oeil, hésite un instant, mais enchaîne finalement. « Mais assez parlé boulot, on va faire que ça pendant une heure! Racontes-moi des trucs plus intéressants que le travail. » Je tends peut-être la perche de manière trop évidente, mais ce n'est pas vraiment un mensonge. Après tout, je vais passer le reste de mon après-midi à travailler, j'aimerais profiter de cette pause déjeuner impromptue pour en savoir plus sur Jamie, même si c'est juste ses dernières vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: long time no see   

Revenir en haut Aller en bas
 
long time no see
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)
» Long, long time ago. [Katina] - Terminé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: