A little party never killed nobody [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 245
▪ dispo pour un rp ? : Oui
▪ avatar : Peter Does dirty
▪ âge : 30
▪ statut : Marié à Ezra Barckley
▪ occupation : vendeur de space pizzas

MessageSujet: A little party never killed nobody [LIBRE]   Ven 14 Avr - 0:19

A ton entrée, une musique assourdissante te donnerait presque envie de rebrousser chemin, claquer la porte et monter dans ta voiture pour rentrer chez toi, pendant que tu es encore en état. Sauf que ça y est, tu es dedans, pris au piège. Qu’est-ce que tu étais venu faire là ? Si tu avais lu un peu la presse à scandales, tu aurais su que tu aurais dû commencer à boire avant de venir. C’est trop tard maintenant, tu vas être obligé de t’emparer d’une des nombreuses bouteilles qui semblent pousser comme les plants de cannabis, et t’en servir quelques verres. Je ne peux que te recommander de ne jamais quitter ta boisson du regard, on ne sait jamais qui peut trainer chez le célèbre Elliot Barckley, surtout pour la plus grosse rave party de l’année.

Tout le quartier déteste Elliot Barckley. On ne peut pas dire que les habitants de Mayfair aient l’habitude de voir défiler une armée de jeunes de tous horizons qui s’engouffrent dans le club privé et improvisé qu’est l’appartement du musicien en top des ventes. Tu trouveras tout ce dont tu rêves ici, tant que tu ne cherches pas de l’ordre ou de la tranquillité. Ah, et tu peux fumer à l’intérieur, n’aies crainte. Tu ne connais personne ? Tu rencontreras vite du monde, l’hôte non plus ne connait pas la moitié des trop nombreux invités. Où est-il d’ailleurs ? Soit en train de défendre son titre dans un tournoi de Guitar Hero endiablé, soit en train de taguer l’un de ses murs, ou alors il teste l’énorme bong dont il vient de faire l’acquisition. Ah non, il est debout sur une table, une bouteille de vodka à bout de bras, un joint coincé entre les lèvres. Un discours ?
« ENJOY, BORDEL! ET FUCK LA POLICE! ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Ven 14 Avr - 2:31

il n'a absolument rien a foutre là. quinze piges. trop grand, dans un pantalon trop court, et avec un oeil au beurre noir, vestige d'une enième bagarre non cautionnée par la morale. car la morale qu'il ne comprends pas, dont il ne voit pas toujours l'utilité est peut-être bien la seule mère qui lui reste. l'alcool coule a flot, et bien que pas en âge de boire, il a déjà descendu quelques verres. pas comme si qui que ce soit allait demander sa carte d'identité. son corps vibre, c'est quelque chose d'étrange à vivre, la musique a un volume pareil, et la fumée, et il s'obstine à rester près des baffles qui continuent de cracher leur son. et il s'allume une cigarette, empruntée - pour ne jamais être rendue - a un type absolument inconnu.

il ne connaît pas vraiment qui que ce soit. ou peut-être que si, mais il a perdu ses quelques compagnons de soirée, du lycée, après être arrivée. et il y a assez de personnes ici pour remplir un immeuble, si tout le monde n'était pas si compressé. un illuminé monte sur une table, ce n'est pas le premier. hurle, et on lui prête plus d'attention qu'au clampin lambda. sans vraiment suivre, jonas comprends que c'est le propriétaire des lieux. il comprends aussi que la nuit va durer. tant mieux, il ne comptait pas rentrer chez lui, dans un apartement encore vide. silencieux. mort un peu. et quoi de mieux que la nuit pour se trouver un nouveau lit. un à partager, peu importe le prix. ou juste un endroit où squatter. un qui soit un tant soi peu vivant. il ne se joint pas aux cris divers, à l'approbation générale, lauriers posés sur la tête de ce 'fuck the police' absolument magistral. non, il se sert juste du chaos général pour récupérer une bouteille, pas encore ouverte. la sienne maintenant, si personne ne la réclame. et si personne ne le voit la descendre, personne ne la réclamera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 65
▪ dispo pour un rp ? : yassss.
▪ avatar : Dan Smith.
▪ âge : 31 (ptdr)
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Marchand de glace chelou - écrivain

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Sam 15 Avr - 4:43

Ça avait pris à peine deux mois, deux mois et Ezra traînait déjà avec n’importe qui. Il avait pensé qu’en déménageant seul à Londres, il aurait de nombreux instants rien que pour lui, qu’Eileen ai le temps de lui manquer. Et puis non. Pas du tout en fait, loin de là. Entre Noah qui l’invitait à manger quasiment tout les jours, ses incroyables colocs et évidemment, Elliot. Comme très souvent ces derniers temps, Ez prit le métro jusqu’à Mayfair et se retrouva bien vite devant l’appartement luxueux, impossible de se tromper, on entendait de la musique depuis le bout de la rue. Il avait toujours trouvé ça amusant, ce quartier, cet appartement, rien de tout ça ne ressemblait à Elliot.


La porte d’entrée était grande ouverte, Ezra se fraya un chemin jusqu’au salon, renversant quelques verres et trébuchant à maintes reprises par la même occasion. Impossible de reconnaître des têtes connues tant il y avait de monde au mètre carré, il aperçut néanmoins le maître des lieux, debout - on ne sait pas comment - sur une table en train de hurler dieu sait quoi à des invités très réceptifs. Ez haussa les yeux aux ciels, esquissant un sourire, il le faisait bien marrer Elliot quand même, fallait l’avouer. Il se mit en quête de quelque chose à boire, réussissant à atteindre le frigo après une bonne dizaine de minutes de bousculades. Ezra trouva enfin un coin à peu près tranquille, parfait pour s’allumer une cigarette…et il n’avait pas de briquet évidemment. Il se tourna vers la personne la plus proche, un petit type tout frêle et silencieux. « Hey t’aurais un feu ? » Ez fit, criant presque pour se faire entendre par dessus la musique. « T’es pas un peu jeune pour être là ? » Il ajouta, fronçant les sourcils. Après tout, les soirées d’Elliot n’avaient ni liste d’invités ni règles, il fallait s’attendre à croiser tout le monde et n’importe qui.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
 FADE TO GREY
One man on a lonely platform, one case sitting by his side, two eyes staring cold and silent show fear as he turns to hide. We fade to grey.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 25
▪ dispo pour un rp ? : Ouiiiiii
▪ avatar : Cara Delevingne
▪ âge : 28 ans
▪ statut : Fiancée
▪ occupation : Jet-setteuse

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Mer 19 Avr - 6:56


L’avantage de venir d’une famille extrêmement riche était que l’on pouvait se permettre de ne jamais travailler et de profiter de la vie. Depuis son retour au pays des scones, Calliope avait eu l’occasion de renouer avec ses anciennes connaissances. Pas celles de l’université. Non, les Oxfordiens étaient pour la plupart toujours à fond dans leurs bouquins, soit ils avaient un travail, une femme ou un mari, parfois des gamins, le genre de choses qui te ruinaient la vie et t’attachent à tout jamais. Non, en débarquant à Londres, l’Autrichienne avait trouvé le réconfort, suite aux (pas si) agréables surprises qu’elle avait pu avoir, dans son cercle extra-universitaire.

C’est pour ça qu’elle s’était retrouvée à Mayfair, dans une des soirées d’Elliot Barckley. Elle s’était appropriée quelques verres déjà, elle était bien. Elle s’agitait au rythme de la musique. Lorsque l’hôte des lieux prononça son discours, elle s’était approchée. Elle avait vu au bout de ses lèvres quelque chose qui l’intéressait grandement. « Elliot !! », cria-t-elle en agitant les bras. Peine perdue. Entre le boucan, l’alcool et la drogue, difficile d’être attentif à tout. La blondinette râla et s’approcha un peu plus pour lui taper dans la jambe et signaler sa présence. « ELLIOOOOOOT ! », hurla-t-elle, un peu comme une fan en délire – elle était effectivement un peu dans un délire, et pourtant elle n’avait encore rien fumé. Elle attendit d’avoir enfin l’attention de Môsieur Elliot pour gueuler sa demande. « Fais tourner ton joint bordel ! » Sois pas égoïste, Barckley, partage ta drogue, elle en a besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 57
▪ dispo pour un rp ? : Pas pour le moment
▪ avatar : Bella Heathcote
▪ âge : 29 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Photographe mode

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Jeu 20 Avr - 22:03

Depuis que le blog marchait bien en France, j'avais eu de belles opportunités dont la plus grande était sûrement l'interview de la rockstar du moment, Elliot Barckley. Je l'avais rencontré il y a deux semaines environ et le courant était bien passé entre nous, c'est ainsi que j'ai été invité à une "petite fête" chez lui. J'avais d'abord hésité, il faut dire depuis que je suis arrivé à Londres il y a quelques mois, je passe le plus clair de mon temps à travailler mais après tout sortir est essentiel pour se faire des amis. C'est dans cet état d'esprit que je suis arrivée à Mayfair.

En arrivant chez le jeune phénomène musical, ce qui me frappait en premier c'était que des personnalités de tout horizon différent sont de la fête, apparemment pas besoin d'invitation pour venir danser chez Elliot Barckley. De mon côté j'avais un style banal au possible, la seule chose qui faisait qu'on pouvait me remarquer c'était l'appareil photo autour de mon cou, en effet j'avais dans l'idée d'écrire un article sur les soirées londoniennes mais en entrant dans la maison j'avais déjà compris que j'allais pouvoir écrire bien plus qu'un article... Je ne sais par quel mouvement de foule je me suis retrouvé devant l'hôte de la soirée debout sur une table, j'étais tellement captivée par ce que je voyais que j'ai oublié de le photographier. Entourée d'inconnus dans une soirée peu fréquentable me donnait envie de me lâcher pour une fois mais l'habitude d'être sage que j'avais repris depuis mon arrivée à Londres m'a poussé à allé me poser dans un coin pour observer la scène plutôt que d'y participer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 70
▪ dispo pour un rp ? : uiiiiii
▪ avatar : A. Vikander
▪ âge : 30
▪ statut : discutable
▪ occupation : Etudiante en réalisation

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Sam 29 Avr - 17:00

C'était à peine une façon métaphorique de le dire ; Zoey se nourrissait de l'énergie vitale des autres. Sans avoir besoin de boire leur sang ou de se nourrir de leur chair, Dieu merci, il s'agissait simplement du fait qu'elle ne se sentait vivre que si elle était entourée. Elle avait encore du mal à apprécier le temps qu'elle passait seule, mais se réchauffait doucement à l'idée. Mais mince, elle pouvait rester vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec des gens sans jamais avoir besoin d'une minute seule ou de ressentir la moindre fatigue. Elle avait toujours été comme ça -ses années à vivre dans un bus avec ses collègues n'avaient pas amélioré sa façon de gérer son besoin d'interaction constante. Maintenant qu'elle était à Londres, les fêtes étaient les seuls moments où elle pouvait avoir autant de monde à portée de main -en particulier les fêtes d'Elliot, qui étaient toujours à moitié remplies de parfaits inconnus. Elle arrivait en retard, en robe en hiver comme en été et en arborant fièrement ses jambes pleines de bleus -ça faisait partie du métier-, et profitait de l'offre en alcool, avec le manque de modération qui était attendu des invités de Barckley.
Elle rentra dans la grande pièce déjà dans un état pitoyable, et noire de monde, pile au bon moment ; c'est-à-dire celui qu'avait choisi un Elliot déjà bien éméché pour monter une table, joint à la main, avec visiblement des choses à dire. Au moins il s'amusait bien sans elle ; elle commença à se frayer un chemin vers la table bardée d'alcools tout en dévisageant soigneusement toutes les personnes dont elle apercevait le visage. Elle reconnut des collègues, et fronça les sourcils en se disant que la moitié d'entre eux auraient la gueule de bois le lendemain, mais aussi des connaissances de lycée, et deux ou trois semi-célébrités du coin. Au détour de la table où Elliot s'était mis à lâcher un discours carrément difficile à comprendre du fait de son ton décousu et tonitruant, Zoey reconnut une journaliste qui avait interviewé Elliot il y avait quelques semaines plus tôt. Ça ne lui paraissait pas particulièrement malin d'inviter des journalistes à ce genre de fêtes -déjà qu'il n'avait pas la plus familiale des réputations, s'il prenait l'envie à cette fille de déballer deux ou trois éléments sympas sur le chanteur, cette histoire allait mal finir. Zoey décida de s'assurer que rien ne fuiterait, et s'approcha de la journaliste ;
-Hey, lança-t-elle avec un léger sourire.
Elle marqua une pause, puis reprit :
-OK, donc je sais pas si tu me reconnais mais je travaille pour Elliot, j't'ai vue quand t'es venue l'interviewer. Zoey. Ça va ? Tu veux boire un verre ? Tu t'es déjà servie ?
Zoey pria pour qu'elle réponde par la négative, parce qu'elle-même ne s'était pas servi un verre et elle en avait bien envie.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
    when i was young & stupid


    Bye bye baby blue, I wish you could see the wicked truth, caught up in a rush it's killing you, screaming at the sun you blow into ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 76
▪ dispo pour un rp ? : of course ! (wilabel, jeby, elliot, lauren)
▪ avatar : mila kunis
▪ âge : vingt-neuf ans
▪ statut : célibataire
▪ occupation : hôtesse d'accueil

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Mer 3 Mai - 22:23

Elle avait entendu parler de cette soirée par deux jeunes qui étaient venus au café, ce boulot qu'elle avait eu en sortant du centre, c'était l'un de ses objectifs premiers, trouver un travail en sortant du centre. Et elle avait réussi, elle avait trouvé ce boulot qui lui plaisait un peu, mais qu'elle ne pourrait pas supporter trop longtemps. Alors elle cherche activement pour le moment, mais elle espère qu'elle trouvera rapidement parce qu'elle risque de ne pas vraiment supporter cela trop longtemps. Tant pis, elle attendra, supportera ça le temps qu'il faudra. Quoiqu'il en soit, pour le moment, elle est devant son dressing et elle opte pour une tenue assez sobre, et pas très provocante, on ne sait pas de quoi cela sera fait et elle ne veut pas attirer le loup dans la bergerie. Quand elle prend le métro, elle se fait alpaguer par un type auquel elle lui répond par un magnifique doigt d'honneur, puis elle sort du métro, se retrouve à l'endroit indiqué, elle a le cœur qui bat un peu trop vite, se demande si c'est une bonne idée et elle envoie un message à sa colocataire pour la prévenir qu'elle risque de ne pas rentrer ce soir, ou de rentrer trop tard, ou accompagné, ce qui est une possibilité. Mais elle verra, elle verra bien, elle entre alors dans l'endroit et la musique qui émane de l'endroit, la met tout de suite dans l'ambiance, elle attrape un verre de vodka qu'elle vide d'une traite et elle cherche l'homme à l'origine de cette soirée du regard. Il paraît qu'on ne peut pas le louper, et c'est certainement la vérité parce qu'elle le voit directement, à hurler fuck la police . Elle sourit, s'qpproche de la table, et se rapproche d'Elliott, et est coupée par une fille qui lui demande le joint « j'allais te demander la même chose, faut faire tourner la chose, c'est bien de faire tourner. » Elle attrape alors le joint et tire dessus avant de recracher la fumée avant de le tendre à la fille à ses côtés « Hey salut, je m'appelle Jezabel, enchantée, profite, je pense que c'est de la bonne. » Et elle attrape deux shots de vodka avant d'en tendre un à la fille à ses côtés « A la tienne ! »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
SUN AND MOON. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 154
▪ dispo pour un rp ? : toujours !
▪ avatar : evan peters
▪ âge : 24
▪ statut : célibataire
▪ occupation : fier fabriquant de parapluies

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Jeu 4 Mai - 23:38

Tonight is the night, comme ils disent si bien. Et Fab a retenu cet adage. Ses mates et lui trainent dans une boîte privée surplombant Canary Wharf, les lumières des gratte-ciels miroitant sur la Tamise. Les baies vitrées sont si large, le corps de Fab les embrasse, la douce peur d'être défenestré étant surplombé par l'ardeur de l'adrénaline. C'est comme baiser et avoir peur de tomber en amour : la chute, aussi vertigineuse soit-elle, vaut le tressaillement du risque. Surtout pour un adolescent. Surtout pour un ado tel que Fab. Sa baise avec la vue achevée, il rejoint son groupe d'amis et les garçons s'avancent vers la piste de danse. Voilà ce qu'offrent les richesses de ce monde : une luxueuse et vomissante extase. Soudain, le cellulaire de Fab vibre et l'invitation est lancée. Il s'écrit.

« Non ! Les gars, on a été invité à un party chez Elliot Barckley ! »

Si les gosses ne partagent pas son enthousiasme pour l'invitation à faire la java chez le musicien, Fab s'en moque. Il les abandonne à leurs festivités et se dirige vers le tube le plus près. Wolfgang, en parfait acolyte le suit. Ils voyagent jusqu'à Mayfair et débarquent au milieu d'une fête déjà animée, la musique criant tous les accords qu'elle veut. Comme à leur habitude, ils se divisent parmi les danseurs dont le petit attroupement s'additionne. Au passage, quelqu'un fourre un pétard dans la bouche de Fab et celui-ci baile parmi les convives, pris de ce jeune délire qui lui est caractéristique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 245
▪ dispo pour un rp ? : Oui
▪ avatar : Peter Does dirty
▪ âge : 30
▪ statut : Marié à Ezra Barckley
▪ occupation : vendeur de space pizzas

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Mer 24 Mai - 9:37

Elliot avait des invités chaque soir. Bien sûr, ce n'était pas tout le temps autant le chaos que ça l'était aujourd'hui, mais il avait coutume de laisser sa porte ouverte à tout visiteur potentiel, pour peu que ceux-ci connaissent au moins son prénom et apportent un peu d'alcool ou drogue. Ce n'était pas rare que des mineurs participent à ses rave parties, il en voyait un peu partout au milieu des convives, des gringalets en pleine croissance et des minettes déshabillées, et se réjouissait de voir qu'il y avait encore des sales gosses pour faire le mur dans ce monde.
Au milieu de tous ces visages, jeunes et moins jeunes, qu'il n'avait jamais vu ou dont il ne se souvenait plus, il aperçu tout de même quelques connaissances. En descendant de la table, déjà, il était sur d'avoir reconnu la coiffure déglinguée d'Ezra. A moins qu'il ne l'est juste imaginé à force de le voir quasiment tous les soirs ? Concentré, il le cherchait du regard pour être certain de sa vision, mais un coup plus marqué que les autres bousculades qu'il reçut en pleine jambe attira son attention.
Un large sourire de dessina sur ses lèvres en découvrant les boucles blondes qu'il connaissait si bien, sourire tellement large qu'il laissa échapper le-dit joint de ses lèvres. Il eût tout juste le temps de le ramasser, obligé de poser une main au sol en se penchant pour ne pas choir lamentablement, avant qu'on ne le lui arrache des mains.
Se frottant la tête, il regarda la nouvelle tête brune mélanger sa bave à la sienne autour du filtre mordillé. Son regard trouble se perdit dans la contemplation de son domicile. Il y avait du monde, beaucoup de monde, trop de monde. Perdre le contrôle? Boarf, il n'était plus vraiment à une descente de flics près, et les quartiers de riches avaient l'avantage d'avoir des maisons très bien isolées du bruit. La magie des double-vitrages! Sans ça, il serait déjà passé à travers sa porte-fenêtre depuis longtemps. Il devait tout de même trouver un coin plus tranquille, pour quelques minutes.

Après les avoir laissé tiré, il récupéra son pétard qu'il fourra dans la bouche du premier gamin venu, avant de hurler d'une manière qui se voulait discrète:

"J'ai bien mieux les filles, suivez moi"

Il traversa la pièce avec difficulté, régulièrement arrêté par des fans en état d'ébriété avancé. Sur le chemin, il enlaça sa régisseuse sans doute déjà éméchée, en train de discuter avec une fille qu'il ne reconnut pas vraiment mais qu'il serra également longuement dans ses bras sans se poser de questions. C'était pas souvent que sa queen se faisait des amies!

"On va prendre le dessert en haut!"

Il pensait le chuchoter, mais le leur avait en fait tout simplement hurlé dans les oreilles. Comme quoi les concerts et la musique trop forte font des ravages.
Quelques mètres plus loin, en bas des escaliers, il se heurta à Ezra. Il n'avait donc pas rêvé ! Il le prit lui aussi un peu trop chaleureusement dans ses bras avant de lui gueuler sauvagement dessus.

"On passe au dessert en haut!"

Sans vérifier qui le suivait, il attrapa la rampe pour enjamber les marches trois par trois, et s'arrêter à la porte d'en face. C'était étonnamment la seule pièce fermée à clés de la demeure, mais il l'avait quelque part cette maudite clé... ah, là. Il entendait des voix, sentait des yeux curieux derrière son dos. Sûrement plus de monde que prévu les avait suivi. Il déverrouilla la porte de sa chambre, qui, malgré les tas de fringues et les quelques tags sur les murs, était la seule pièce réellement habitable de la maison. Un immense lit dans lequel beaucoup de monde avait déjà dormi, y compris parmi les personnes entrant en ce moment dans sa chambre, faisait face à une allée de guitares flambants neuves.
Fièrement, il souleva son oreiller pour attraper un sachet bien garni de poudre blanche d'une main, et une guitare d'une autre, qu'il installa comme table improvisée par-dessus les draps. Il prépara soigneusement quelques rails de coke avec un billet qu'il avait sorti aléatoirement d'une poche, en sniffa deux d'entrée de jeu avant de faire passer avec un grand sourire.

"La soirée se passe plutôt bien, nan?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 25
▪ dispo pour un rp ? : Ouiiiiii
▪ avatar : Cara Delevingne
▪ âge : 28 ans
▪ statut : Fiancée
▪ occupation : Jet-setteuse

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Mer 7 Juin - 17:32


Finalement, ce n’était pas Elliot qui lui fournit ce qu’elle voulait, mais une brunette qui s’était approchée et qu’elle n’avait pas entendu. « Barckley a le don pour toujours avoir la meilleure de tout le pays, on peut y aller les yeux fermés avec lui ! », commenta-t-elle. Elle s’empara rapidement du tube de drogue et s’empressa de le porter à ses lèvres. L’autre fille se présenta sous le nom de Jezabel. C’était original. « Callie, enchantée ! », lâcha-t-elle en expirant. Probablement qu’elle aurait oublié ce prénom d’ici quelques minutes, maintenant que les vapeurs de la drogue tapissaient ses poumons et pénétraient dans son sang. La blonde attrapa le verre de vodka que la brune lui tendait et fit s’entrechoquer les deux shots avec un sourire. « Prost ! », lança-t-elle en laissant couler l’intégralité du liquide dans sa bouche et en l’avalant d’une traite. Elle posa le récipient vide sur la table sur laquelle s’était dressé Elliot qui avait fini par descendre. Une invitation glissée avec toute la discrétion de Barckley – à savoir beugler à qui pourrait l’entendre – finit d’étirer le sourire de Calliope. « Oh oui !! » Elle sautillait comme une enfant à qui on venait d’annoncer qu’elle irait à Disneyland pour Noël. Si Elliot disait qu’il avait mieux, c’était sûrement vrai.

Le plus difficile dans l’histoire, c’était de suivre l’artiste avec la marée de personnes amassées dans l’appartement. L’Autrichienne le suivait de près et avait attrapé ce qu’elle pensait être la main de Jezabel pour ne pas la perdre non plus – l’avenir nous dira si c’était effectivement la main de la brune ou celle d’un sombre inconnu. Elle passa devant un certain nombre de personnes qu’Elliot connaissait – mais Elliot connaissait tout le monde et personne à la fois. Certains suivaient, d’autres non. D’autres encore venaient s’incruster en entendant les mots bénis des Dieux : « dessert en haut ».

Ce n’est qu’une fois arrivés à l’étage que la blondinette se rendit réellement compte de l’impact du mot « dessert » sur les convives. Elle se laissa entrer dans la chambre d’Elliot qu’elle connaissait déjà et s’installa, attendant impatiemment la suite qui ne tarda pas. Elle fut la suivante à profiter du dessert, attrapant l’instrument la main tremblante d’excitation. Elle approcha son nez de la guitare et inspira profondément pour faire disparaître un rail. Elle se redressa brusquement dans un soupir avant de répondre au maître des lieux. « Tes soirées sont toujours au top, Elliot, tu le sais. », lâcha-t-elle en levant les yeux au ciel. Si la soirée ne se passait pas bien, il n’y aurait pas autant de monde dans l’appartement que le premier jour des soldes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 57
▪ dispo pour un rp ? : Pas pour le moment
▪ avatar : Bella Heathcote
▪ âge : 29 ans
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Photographe mode

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Mar 27 Juin - 22:59

Assise dans mon coin, j'observais tout ce qui se passait, spectatrice d'une fête d'un genre nouveau que je n'avais jamais connu auparavant, la fête chez une star. En réalité, je n'étais pas sûre du tout qu'Elliot connaisse ou même reconnaisse la totalité de ses invités. C'est en me faisant cette réflexion que je remarquais qu'une personne dont le visage me disait vaguement quelque chose s'approchait vers moi. Alors que j'essayais de me rappeler d'où je la connaissais elle se présentait de son propre chef, j'ai hoché la tête avant de lui répondre. "Salut! Ca va super bien, non je viens d'arriver, je n'ai pas encore eu le temps de prendre un verre." J'ai souri contente que quelqu'un vienne me parler. L'appareil toujours autour du cou je regardais furtivement autour de moi pendant que Zoey me servait un verre mais à peine le temps qu'elle me le donne que le roi de la soirée venait vers nous. Ce dernier prit mon interlocutrice dans les bras mais plus étonnant, il me prit dans les bras ensuite ce qui eut pour effet de me faire rire en regardant Zoey.

Lorsqu'Elliot me lâchait, il nous invitait à monter mais je riais encore de ce câlin un peu long pour quelqu'un avec qui j'avais parlé à peine deux heures dans un cadre purement professionnel. Il commençait à s'éloigner et je pris pour résolution de le photographier la prochaine fois que je l'aurais si près de moi. "Je crois qu'on est demandées par l'hôte de la soirée" avais-je dit à Zoey avant de suivre Elliot, appareil en main, déterminée à le photographier -avec son consentement bien sûr- durant la suite de la soirée. Alors que les escaliers que je venais de monter s'engorgeaient de monde, je suivais toujours la rock star dans ce qui semblait être sa chambre. Avant que les fêtards ne l'envahisse et ne la retourne j'eus le temps de la photographier avec son occupant de dos qui prenait une guitare pour faire je-ne-sais-quoi. Me sentant surveillée, je me retournais pour voir qu'en effet, Zoey me regardait faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 65
▪ dispo pour un rp ? : yassss.
▪ avatar : Dan Smith.
▪ âge : 31 (ptdr)
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Marchand de glace chelou - écrivain

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   Mar 4 Juil - 12:56

Ezra n’eu même pas le temps de faire connaissance plus longtemps avec qui que ce soit qu’il se retrouvait déjà dans les bras d’celui dont la joueuse finira sécestrée par des parasies . Comme à chaque soirée ici, son pote était beaucoup trop enthousiaste et il était impossible d’échapper à ses étreintes où on crevait limite d’étouffement. Ça ne le dérangeait pas, bien au contraire. Ces temps-ci, Ez trouvait tout ce que faisait celui dont la joueuse finira sécestrée par des parasies hilarant, il passait les meilleurs moments de sa vie depuis la fac avec lui. Mais bon, trainer avec lui ça voulait aussi dire faire absolument n’importe quoi, c’est pourquoi il ne broncha pas quand il fut traîné à l’étage pour le dessert.

Il entra avec quelques autres invités dans la chambre d’celui dont la joueuse finira sécestrée par des parasies qu’il avait déjà fréquenté quelques fois et s’installa sur le lit. Ezra restait un peu silencieux, il était encore trop sobre pour se laisser aller complètement, c’est pourquoi il accueillit avec grand plaisir la drogue gratuite qui se présentait devant lui. C’était aussi ça l’avantage quand on trainait avec quelqu’un qui flambait son fric comme celui dont la joueuse finira sécestrée par des parasies , ça faisait bien longtemps qu’Ez n’avait pas dépensé un centime dans une soirée et ça l’arrangeait bien. Vivre à Londres quand on a pas de boulot fixe s’avérait beaucoup plus difficile que prévu.

Le nez bien plein, Ezra laissa aller sa tête en arrière et inspira profondément. Il se sentait déjà beaucoup mieux. C’est à cet instant que le jeune homme repéra l’appareil photo. Il se leva brusquement du lit et s’approcha, les mains tendues comme s’il voulait s’en saisir. « Wow…quelle beauté ! » fit-il. « Tu devrais faire attention, un petit vol à l’arrachée est si vite arrivé » Ez conseilla en détachant son attention de l’appareil pour rencontrer le regard de son propriétaire. Une jolie fille d’à peu près son âge qui paraissait beaucoup trop propre sur elle pour trainer dans un endroit pareil, néanmoins, il avait vite appris que l’apparence des invités ne comptait pas du tout chez celui dont la joueuse finira sécestrée par des parasies , on y trouvait vraiment tout le monde et n’importe qui - n’importe quoi aussi d’ailleurs -.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
 FADE TO GREY
One man on a lonely platform, one case sitting by his side, two eyes staring cold and silent show fear as he turns to hide. We fade to grey.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A little party never killed nobody [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A little party never killed nobody [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I.03 A little party never killed nobody. (Pv. Luke Castellan) [Terminé]
» A little party never killed nobody | &Marley Mayers + Déesse Artémis
» A little party never killed nobody
» a little party never killed nobody (maxia)
» [Mai 96] A little party never killed nobody (Fe. Alex)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2010 :: westbound to eastbound :: piccadilly line :: mayfair-
Sauter vers: