Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 242
▪ dispo pour un rp ? : Oui
▪ avatar : Peter Does dirty
▪ âge : 30
▪ statut : Marié à Ezra Barckley
▪ occupation : vendeur de space pizzas

MessageSujet: Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)   Ven 31 Mar - 19:36

Il avait mis un jean à sa taille, une chemise propre, une boucle d'oreille argentée et un peu de gel dans ses mèches désorganisées. Ce soir, il ne se prendrait pas de râteau. Tout simplement parce qu'il n'avait pas le choix: son colloc à qui il devait au moins deux mois de loyer l'avait mis à la porte pour le week-end et il ne pouvait pas protester. Il ne restait plus qu'à trouver quelqu'un chez qui passer la nuit.
C'était loin d'être la première fois, il le faisait environ chaque semaine. Mais ce soir, sa maigre confiance en lui était encore un peu plus ébranlée que d'habitude. À sa dernière sortie, il s'était pris un râteau magistral. Un petit con probablement blindé de thunes et en plein complexe sur sa sexualité atypique. Un crétin de première qui l'avait chauffé toute la soirée avant de le planter sans même un frôlement de lèvres. Une tête à claques qu'il n'avait pas intérêt à recroiser.

Il appuya sur la sonnette du bus et en descendit, mains dans les poches, frissonnant sous ses légers vêtements. Le vent ébouriffa ses cheveux qu'il décoiffa machinalement un peu plus. La nuit était bien avancée, et quelques types bourrés chancelaient déjà dans les grandes rues de Soho, non loin de l'entrée d'une célèbre boite gay londonienne: Heaven.
Ses amis, ou plutôt ses connaissances, étaient déjà amassés dans la file d'attente assez conséquente, qui patientaient plus ou moins sagement pour se faire fouiller et dépouiller de leur argent par les videurs. Cette fichue nuit allait encore lui coûter de la thune qu'il ne possédait pas.
Quelques visages familiers, quelques nouvelles têtes, il serra brièvement chaque torse un à un comme l'exigeait la tradition, jusqu'à s'arrêter net en se tournant vers le prochain mec, dans un mélange déconcertant de surprise, de honte, d'effroi, d'excitation et de colère. Qu'est-ce que ce connard faisait là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)   Dim 9 Avr - 20:00

Chris passait la soirée à l'extérieur dans un bar gay de Soho avec une toute nouvelle bande d'amis qu'il avait rencontré à la Central Film School, et avec qui il avait pris l'habitude de sortir le week-end quand Adrian préférait rester étudier à Oxford. Il y avait été traîné la première fois par ses colocataires, puis l'habitude s'était installée et ils s'y retrouvaient tous très souvent, même en semaine. Dans son élément pour la première fois depuis bien longtemps, Chris buvait joyeusement, découvrant l'indépendance que pouvait lui offrir sa nouvelle vie loin des envahissants Graysons et des commentaires homophobes qu'il avait essuyé en terminale. Le lycée n'avait pas été une période facile pour Christopher, principalement parce que les mœurs n'étaient pas aussi évoluées qu'elles le sont désormais. Il avait longtemps caché son homosexualité, menti sur ses sentiments pour son meilleur ami, puis complètement lâché prise à quelques mois de la fin de l'année scolaire en faisant son coming out et en entamant une relation avec Adrian Fletcher. Le tout avait considérablement métamorphosé sa vie sociale, et c'était avec l'idée de prendre un nouveau départ et de s'assumer qu'il avait rencontré tous ses nouveaux amis et perdu de vue ses anciens camarades de lycée. Sa vie plus débridée entrait parfois en conflit avec la relation longue distance qu'il entretenait depuis la fin du lycée, mais jusque là, malgré la difficulté de la chose, il avait réussi à gérer, à rentrer avant de trop boire ou de déraper, mais surtout avant de ruiner tous ses efforts pour maintenir son couple à flots sur les dernières longueurs.

Quelques jours auparavant en revanche, il avait du éconduire un des amis de son nouveau colocataire lors de sa crémaillère. L'alcool n'ayant pas vraiment joué en sa faveur ce soir là, il avait certainement montré un peu plus d’intérêt qu'il ne l'aurait voulu, ce qui l'avait fait culpabiliser énormément évidemment. Il avait fait de son mieux pour ne plus y penser et s'était de nouveau rendu dans leur bar favori pour passer du bon temps. Bien sur, par une ironie assez tragique, il avait fallu qu'il tombe sur le même type le soir suivant. Comme rien ne s'était vraiment passé entre eux, Chris prit le parti de faire comme de rien était. Il accueillit le nouveau venu avec un sourire un peu crispé certes, mais amical. Après tout ils étaient amenés à se revoir si Elliot était ami avec son coloc. « Hey... »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 242
▪ dispo pour un rp ? : Oui
▪ avatar : Peter Does dirty
▪ âge : 30
▪ statut : Marié à Ezra Barckley
▪ occupation : vendeur de space pizzas

MessageSujet: Re: Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)   Lun 17 Avr - 16:41

Sur une échelle de 1 à 10, le niveau de fierté d’Elliot chancelait entre le -1 et le -2. Il n’empêchait qu’au moment de saluer ce type dont il ne connaissait pas le nom, mais dont il gardait un vif souvenir, il avait bien entendu quelques ricanements siffler à ses oreilles. En plus de l’avoir gaiement remballé, il l’avait fait comme quelqu’un d’éméché : fort et sans délicatesse. Inspirer à fond, dire silencieusement bonjour, tourner le dos. Fini, ce n’était pas si compliqué.
L’éviter était parfaitement possible en plus : danser toujours à l’opposé, parler à des gens à qui il ne causait pas, ne pas regarder dans son dos en allant pisser… Il ne pouvait même pas lui rentrer malencontreusement dehors au coin fumeur puisque fumer dedans était encore parfaitement banal et autorisé à cette douce époque des boites de nuit aquarium. Sauf qu’il arrive toujours un moment où les groupes se reforment, attirés par le trop plein d’alcool déjà ingurgité, l’excès d’amour que procure cet état flou, et puis par Mickael qui payait sa tournée. Et les voilà côte-à-côte, sans préavis, le petit con sans nom en train de chauffer un nouveau mec même pas de la bande à un pas. Etait-ce de la folie, de l’insolence ou de la stupidité ? Un peu de tout surement, et voilà un jeune Elliot, haut sur pattes mais maigrichon, en train de taper sur l’épaule de l’interlocuteur de râteau-man. C’était pour son bien.

« Tu devrais te méfier, il embrasse même pas à la fin de la soirée, alors baiser, n’y pense même pas. »

Un grand sourire aux lèvres, un verre plein porté à ses lèvres, un clin d’œil narquois, et le voilà qui tourne les talons en lâchant sa cigarette aux pieds (sur les pieds ?) de Christopher.

« Bonne soirée les puceaux, have fun. »

Son niveau de conneries était bien plus élevé que son niveau de fierté, et l’aiguille pointait presque les 10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)   Lun 17 Avr - 16:58

Chris avait bu, beaucoup bu. Alors tout naturellement, comme ce n'était pas un grand nerveux, il avait basculé dans son mode bisounours et un peu trop tactile qu'on lui reprochait pas mal en soirée. Il avait un mec, et il essayait de garder cette info dans un coin de son cerveau tout au long des soirées qu'il fréquentait, mais malheureusement sans pour autant exceller dans l'art d'avoir l'air ne pas y toucher. C'était un peu son problème à Chris. Il était avenant, tactile, et pas désagréable à regarder. Avec pas mal de bières au compteur, c'était tout à fait possible de s'imaginer qu'il cherchait plus qu'une conversation friendly autour d'un nouveau verre et c'était mal interpréter les signaux certes ambigus qu'il envoyait. C'était d'ailleurs exactement ce qui s'était passé avec ce type qui visiblement avait pris la chose un peu mal. Chris le regarda laisser tomber sa cigarette sur lui d'un air rageux sans trop comprendre l'acharnement dont il était la triste victime. Le pauvre Chris était passé à autre chose depuis bien longtemps alors le Grayson se demanda pourquoi tant de haine envers sa pauvre personne. Il le dévisagea alors un instant comme un gosse qui découvrirait que le père Noël n'existe pas un 25 décembre. « Je t'ai dit que j'avais un mec la dernière fois en même temps, c'est pas ma faute si t'es fait des films. » Répliqua Chris en se servant un nouveau verre un peu vexé lui aussi. « Pas la peine de le prendre comme ça. » ajouta t-il en chassant la cendre de sa chaussure.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 242
▪ dispo pour un rp ? : Oui
▪ avatar : Peter Does dirty
▪ âge : 30
▪ statut : Marié à Ezra Barckley
▪ occupation : vendeur de space pizzas

MessageSujet: Re: Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)   Mer 3 Mai - 14:05

La fidélité était un concept tout à fait abstrait pour le musicien en herbe. Il ne comprenait pas cet étrange désir de s'emmerder à coucher avec une seule et même personne quand on pouvait très bien mentir pour se taper n'importe qui. Alors il l'avait mal pris, oui, de s'être fait remballer. Que ce type lui indique être en couple était un fait, mais qu'il lui rappelle que tout le monde n'acceptait pas aussi bien que lui l'adultère était agaçant. Du coup il avait passé la nuit seul comme un con. Mais avec son sourire d'ange, l'autre type n'avait pas galéré à trouver une nouvelle proie à décevoir pour la soirée. Tout du moins, jusqu'à l'intervention d'Elliot, après celle-ci, la conquête potentielle s'était rapidement éclipsée en sentant l'huile s'approcher du feu.

« Tu me payes un verre pour te faire pardonner ? »

En fait, Chris n'eut pas le temps de répliquer, positivement ou négativement. Elliot s'était penché à sa hauteur et avait attrapé d'un geste adroit le portefeuille qu'on devinait dans la poche de râteau-man. Il faut dire que le jeune Barckley avait l'habitude, autant de tirer de l'argent que de se prendre des râteaux. Slalomant entre les badauds sur la piste de danse, il se fraya un chemin jusqu'au comptoir où il commanda à la volée deux verres d'alcool fort. Avant d'être rattrapé, il vida le porte-monnaie de ses quelques billets pour remplir ses poches vides.

« Calme toi, pourquoi tu t'énerves ? »

Disant cela, il jeta le portefeuille bien allégé à son propriétaire et attrapa un verre dans chaque main, déterminé à partir avec les deux boissons et l'argent l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)   Sam 13 Mai - 19:26

Pour se faire pardonner de quoi au juste ? D'avoir dit non ? Chris s'empêche de relever l'ironie de la chose, puisque de toute façon le type prénommé Elliot a déjà dépassé ce stade et ne se gêne pas pour lui piquer son portefeuille dans la poche de sa veste en jean. Et comme il a bu, il se contente de lever les yeux au ciel en se disant qu'un bon ami de son coloc se satisfera de se faire plaisir sur sa commande mais lui restituera ses papiers d'identités et sa carte bleue en revenant avec son alcool. A croire qu'il sous estime grandement le spécimen en face de lui. Ça arrive même aux meilleurs, et Chris bourré n'est de toute façon pas des plus attentifs, cela lui a d'ailleurs déjà joué quelques tours. Lorsqu'il revient ledit Elliot lui dit de se calmer ce qui est une fois de plus un brin ironique sachant qu'il vient de le voler et de lui jeter sa cigarette dessus comme sur la dernière des merdes et que malgré tout, le blond n'a pas tellement bronché. En a t-il seulement eu le temps ? Il récupère son portefeuille au passage et commente par extension. “Ça va tu t'es fait plaisir au passage ?” Repositionnant son bien au plus près de ses fesses dans la poche arrière de son jean, il espère qu'il y restera cette fois-ci. Loin d'en avoir terminé avec l’énergumène en revanche, il attrape adroitement l'un des verres qu'il a payé en répliquant : “T'es gentil, mais un cocktail à ce prix là, tu m'excuses mais je veux en voir la couleur.” Il avale une gorgée et grimace un peu en découvrant la base vodka de sa boisson. Tout ça lui rappelle son adolescence et les excès qui vont avec de façon un peu trop désagréable. “J'aurais préféré du gin. M'enfin...” Il ne se laisse pas abattre cependant et continue de boire. Quelques gorgées de plus et il oubliera qu'il pourrait potentiellement le regretter le lendemain matin.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 242
▪ dispo pour un rp ? : Oui
▪ avatar : Peter Does dirty
▪ âge : 30
▪ statut : Marié à Ezra Barckley
▪ occupation : vendeur de space pizzas

MessageSujet: Re: Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)   Mer 19 Juil - 0:07

Jamais Elliot n'aurait pu avoir ce problème puisque sa carte était bloquée depuis plusieurs semaines faute de fonds suffisants. Mais celle du type qui l'attendait au tournant, ou plutôt à l'entrée de la piste de danse, fonctionnait à merveille. C'était cool pour une fois de ne pas avoir à négocier ou s'engueuler avec les barmans. On lui avait même fait un sourire. Bon, évidement, il fallait ensuite quand même batailler un peu avec la victime volée après ça.
Justement, pas de chance, celle-ci le guettait toujours. La poisse. À peine tourna-t-il les talons qu'on lui arracha les papiers des mains, puis un verre. Heureusement qu'il avait eu le temps de vider la plupart de son contenu en petite monnaie.

"Fallait bien que je trouve un autre moyen d'avoir du plaisir."

Il s'en foutait bien de ce qu'il préférait puisque les deux boissons étaient pour lui à la base.

"Tu t'en repayeras un autre si ça te plait pas"

Sans attendre, il récupéra plus adroitement qu'il s'en pensait capable le verre encore bien plein et s'empressa de s'éloigner de sa portée. Vite, l'offrir à un beau gosse, ça c'était une bonne idée. Relevant le nez, il se mit en quête d'une nouvelle conquête a l'air suffisamment éméché pour accepter de boire puis faire n'importe quoi.

"Hey, je peux te payer à boire?"

Le verre déjà à celui qui ne serait bientôt plus un inconnu, un sourire angélique aux lèvres... il avait déjà presque oublié Christopher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)   Lun 24 Juil - 15:36

Chirs roula des yeux à son commentaire désagréable à peine déguisé. Il avait beau avoir de l'alcool dans le sang, Elliot arrivait à le blaser quand même avec sa frustration mal placée. Il y avait des tas de types avec qui il aurait pu potentiellement s'envoyer en l'air, juste Chris ne faisait pas partie des intéresses ce qui pouvait en toute honnêteté se comprendre vu le spécimen. Ce sont de toute évidence des choses qui arrivent et avec lesquelles il faut composer. Pourtant des deux, c'était sûrement le Grayson qui avait le moins entendu le mot non de sa vie. Et puis quand bien même il aurait été célibataire, il n'était pas trop porté sur les drogués pickpockets, ça aussi ça pouvait se comprendre. Chris, c'était plus martini gini pris en terrasse après une comédie musicale sympa dans le West End. Pour faire bref, ils n'avaient ni les mêmes centres d’intérêt, ni les mêmes valeurs, pas de quoi en faire un tout un drame en soi. « Grand bien te fasse. » Il rétorqua donc avant de rassembler ses affaires pour être sûr que cet abruti n'avait pas embarqué autre chose comme son permis de conduire, ou autre document qui lui serait bien utile pour rentrer chez lui et continuer sa vie comme s'il n'avait jamais eu le malheur de tomber sur lui. Une fois rassuré, il s'avança vers le bar pour continuer sa soirée au calme et sans trouble fête, l’énergumène en question étant déjà bien occupé à faire chier quelqu'un d'autre pour le moment.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shame is worse than death (Cristofur & El Yacht)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2006 :: westbound to eastbound :: piccadilly line :: west end & soho-
Sauter vers: