Partagez | 
 

 jac ‹ wildest dreams.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: jac ‹ wildest dreams.   Mar 28 Mar - 23:08

jacquelyn purdey potter
résumé
Née dans le Kent, Jac a grandi à Douvres entourée de ses quatre frères. Elle a fait sa scolarité à Londres, en pension, où elle a rencontré ses meilleurs amis. Elle est ensuite allée à l’université de Westminster pour y suivre des cours de journalisme, son rêve ayant toujours été de faire quelque chose d’important de sa vie. Elle est fiancée depuis six mois à son petit-ami de longue date mais leur relation se dégrade de jour en jour, notamment à cause du fait qu’elle soit au chômage et qu’elle le vive bien alors que lui est un grand carriériste. C’est une amie fidèle, un vrai cœur d’artichaut et, bien qu’on lui reproche souvent sa grande douceur, n’est pas aussi frêle et naïve qu’on pourrait le penser.


quick info
▬ âge : trente ans
▬ nationalité : anglaise
▬ métier : au chômage
▬ habite à : little venice, londres
▬ orientation sexuelle : hétéro
▬ statut : fiancée
▬ groupe : single ticket
▬ avatar : felicity jones

en 2006en 2010aujourd'hui
Sous la forme que vous souhaitez, dites où où en est votre personnage dans la vie en 2010.

Jac tourna la clé dans la serrure et entra dans son nouvel appartement le cœur battant, Matthew sur ses talons. « Où est-ce que tu veux que je pose ça ? » demanda-t-il en désignant du menton les deux cartons qu’il portait à bout de bras. « Hummm… » réfléchit-elle « tu n’as qu’à les mettre dans le coin-bureau, je les rangerai plus tard ! ». Tandis qu’il s’exécutait, Jac embrassa du regard son petit salon mansardé. C’était le premier appartement qu’ils louaient à deux. Ils n’avaient pas les moyens de s’offrir un palace au centre ville, mais Jac avait eu un coup de foudre pour ce lieu dès qu’ils avaient mis les pieds dedans. Elle se laissa tomber dans leur vieux canapé qui grinça sous son poids et s’imagina déjà passer de folles soirées avec ses amis, avant de se rappeler qu’aucun d’entre eux n’appréciait Matt. C’était la seule ombre sur le tableau de sa vie. La première fois qu’elle le leur avait présenté, c’était à sa première remise de diplôme. Fidèles à eux-mêmes, Jac et ses amis avaient bu plus que de raison tandis que Matt était resté de marbre, dardant sur eux un regard perplexe et un brin condescendant. Après cette soirée, le gang l’avait surnommé « le suce-glaçons » et lui ne parlait jamais d’eux et mettaient un point d’honneur à ne jamais se rappeler de leurs prénoms lorsqu’elle les évoquait. Depuis Jac avait pris soin de les voir sans Matt et redoutait leur prochaine rencontre. « Ça va ma chérie ? » demanda-t-il en s’asseyant à ses côtés, provoquant de nouveaux grincements. Elle lui sourit et hocha la tête en chassant ses idées noires. Le lundi suivant, elle commencerait un travail en intérim au Londoner et Matt rejoindrait le cabinet de son père, alors franchement, il n'y avait pas de quoi se plaindre. 
Sous la forme que vous souhaitez, dites où où en est votre personnage dans la vie aujourd'hui.

Le bruit du rideau tiré violemment la réveilla une demi-seconde avant que les rayons du soleil n’heurtent son visage. Elle grogna et se réfugia à l’autre bout du lit. La place de Matt était déjà froide. Il avait l’habitude de se lever à l’aube pour avoir le temps de pratiquer toute sorte d’activités avant d’aller travailler. Jac, elle, cherchait le réconfort de son lit autant qu’elle le pouvait. Elle ouvrit un œil et aperçut Matt dans la salle de bain, en train de nouer sa cravate. « Quelle heure il est ? » marmonna-t-elle, la bouche engourdie. Il lui jeta un regard exaspéré dans le miroir. « Il est neuf heures et demi Jacquelyn. Tu ne devrais pas dormir autant. » Elle grimaça, tant à cause de l’utilisation de son prénom qu’à cause du reproche. Depuis quelques temps, Matt ne l’appelait plus que par son prénom entier et elle avait la nette impression qu’il tentait de mettre de la distance entre eux. Elle ne répondit pas et attendit qu’il sorte de la chambre pour se redresser. Elle n’était pas sûre de la cause du naufrage de leur relation, mais elle savait que ça ne pouvait plus durer. Il fallait qu’elle rattrape le tout, ou qu’elle y mette un terme. Elle enfila sa robe de chambre et se traina jusqu’au salon où lui était déjà emmitouflé dans son manteau en laine. Alors qu’il vérifiait le contenu de sa mallette, il dit « N’oublie pas que ce soir nous allons boire un verre avec les collègues pour la soirée de Noël de l’entreprise. Tu nous rejoins au bar ? Ça ne te gênera pas de sortir prendre l'air au lieu de passer ta journée enfermée ? » Elle redressa vivement la tête de son bol de céréales, touchée par le cynisme suintant de la voix de Liam. Il n’avait jamais approuvé son manque ambition et ses petits boulots à répétition, mais il ne le lui avait jamais reproché aussi clairement que ces derniers jours. Il la fixait d’un regard sans émotion, et, une boule dans la gorge, elle bafouilla « Non, t’inquiète. Je t’y attendrai à vingt heure. » Il hocha la tête et s’approcha d’elle pour l’embrasser. Elle tourna imperceptiblement la tête, si bien que ses lèvres entrèrent en contact avec sa joue. Il ne sembla pas s’en préoccuper et disparut dans un courant d’air.

À vingt heures quinze, Jules poussa la porte du Carling et laissa échapper un soupir de bien être en sentant la chaleur l’envelopper. Elle ôta rapidement écharpe, gants et bonnet avant de chercher Matt des yeux. Six personnes étaient assises autour d’une table, et Jules vit Matt qui se tenait dos à elle. Elle se faufila jusqu’à eux, posa sa main dans le dos de son petit ami et se fendit d’un large sourire accompagné d’un « Bonjour ! » sans conviction. « Ah ! te voilà enfin ! » s’exclama Matthew avec le ton d’un père agacé. « Les amis, voici Jacquelyn, Jacquelyn, mes collègues dont je t’ai déjà parlé. Vous savez déjà une chose à son sujet, la ponctualité n'est pas son fort ! » Alors que des rires gênés s'élevaient, Jac se rendit compte qu’elle n’avait aucune idée de qui étaient ses gens. Deux femmes qui avaient l’air plutôt gentilles, un homme à lunettes qui avait toujours le nez sur son téléphone et un grand blond aux yeux perçants. Une ribambelle de noms évoqués au cours des repas -elle n’écoutait d’ailleurs que d’une oreille les longs monologues de Matt-, mais pas une fois au cours des six mois que Matt avait passé dans sa boîte elle ne les avait rencontrés. Elle eut soudain l’impression de ne plus faire partie de sa vie et se rendit compte que ça ne l’affectait pas plus que ça. Elle s’excusa rapidement et se fraya un chemin jusqu’au bar où elle commanda un gin tonic. La soirée se déroula rapidement. Elle sympathisa avec les deux collègues féminines de Liam et son regard fut constamment attiré par le blond dont elle avait déjà oublié le prénom. Lorsque ce dernier se leva et enfila sa veste, elle s’empressa de faire de même pour le suivre à l’extérieur. Il sortit un paquet de cigarettes, en porta une à ses lèvres et le tourna vers elle pour lui en proposer une. Sans aucune hésitation, elle en prit une et l’alluma à l’aide du briquet qu’il lui tendait. Ils restèrent silencieux une minute, à grelotter dans le froid, puis il prit la parole : « Alors, ça n’a pas l’air d’être la folie avec Matthew… » Jac laissa échapper un petit rire « Ça se voit tant que ça ? » Il hocha simplement la tête. Un nouvel ange passa, durant lequel elle le dévisagea sans vergogne. Une chaleur familière qu’elle n’avait pourtant pas ressenti depuis longtemps s’installa au creux de son ventre. « Comment tu t’appelles déjà ? » « Evan. » Fourmillement dans le dos. « Pourquoi tu restes avec lui si tu ne l’aimes plus ? » Elle prit un instant avant de répondre « Je n'ai pas dit ça... On est ensemble depuis si longtemps... On est fiancés tu sais ? Je ne saurai plus vivre seule je crois. » Il pouffa « C’est des conneries. Tout le monde sait faire ce qu’il faut pour être heureux. » Elle leva les yeux vers lui. Il la fixait avec curiosité. « Tu as peut être raison. » finit-elle par marmonner. Il fallait qu’elle y réfléchisse au calme, sans ce géant blond qui la troublait tant à côté. Elle savait qu’elle ne pouvait plus continuer à s’accrocher à Matt juste par habitude, mais elle ne se sentait pas le courage de tout arrêter. Elle se sentait un peu perdue et n’avait qu’une envie : courir jusqu’à son lit. « Je rentre, tu viens ? » Elle se tourna vers Evan qui lui tenait la porte du bar, la tête penchée sur le côté. Le lit attendrait, elle entra dans l’établissement en frôlant le torse du jeune homme. Nouveaux fourmillements.
Sous la forme que vous souhaitez, dites où où en est votre personnage dans la vie en 2006.

Jac poussa un soupir tout en coinçant son téléphone entre son épaule et son oreille. A l’autre bout du fil, sa mère tenait un monologue virulent depuis plus de vingt minutes. Si elle avait été attentive au début de la conversation, la jeune fille s’était vite détournée de son téléphone pour vaquer à d’autres occupations -en l’occurence le pliage de son linge. « Jacquelyn ? Tu m’écoutes ? » Jac se redressa et repris l’appareil en main. « Oui m’man. Désolée mais je vais devoir y aller, j’ai un groupe d’étude ce soir. » Elle entendit sa mère râler puis marmonner « Encore ? Tu ne trouves pas que tu travailles trop ? Tu prends le temps de sortir quand même ? » Jac lâcha un nouveau soupir. Sa mère devait être la seule maman au monde à s’inquiéter de ce genre de choses. Pourtant, Jac avait toujours été une élève appliquée et qui faisait passer son travail avant tout le reste, après tout ce temps ses parents auraient pu en prendre l’habitude. « Mais oui m’man. D’ailleurs ce soir, je sors avec le groupe. Je te laisse ok ? On se rappelle dans la semaine. Bisous m’man, embrasse p’pa et les garçons aussi. » Elle raccrocha avant que sa mère n’ait eu le temps d’enchainer. Elle s’affala sur le lit de sa chambre d’étudiante et entreprit de fourrer ses livres dans son sac. Elle allait bientôt terminer sa deuxième année de journalisme et était à ce jour la plus diplômée de sa famille. Ses trois frères aînés avaient rejoint dans l’entreprise de pêche de leur père, et le plus jeune n’était encore qu’au lycée. Tous les quatre vivaient encore à Douvres, chez leurs parents. Malgré le fait que sa ville natale ne se trouve qu’à une heure de Londres, Jac ne rentrait que pour les grandes occasions, comme les fêtes de fin d’année ou les anniversaires. Londres l’avait totalement adoptée.

En sortant de son groupe d’étude, Jac aperçut ce garçon étudiant en droit qu’elle avait déjà remarqué. Il était appuyé à un mur et lisait A Midsummer Night's Dream. Elle hésita, laissant le temps au groupe de la distancer, puis s’approcha de lui d’un pas timide. « Salut » dit-elle d’une voix mal assurée. Le jeune homme leva les yeux de son livre et lui adressa un sourire surpris. « Salut » répétat-il « Je peux t’aider ? » Jac se racla la gorge, un peu gênée. Ce n’était pas son genre d’aborder les gens comme ça, encore moins les garçons mignons. « Heum, désolée de te déranger… Je m’appelle Jac et… je me demandais si tu accepterais de venir boire un verre avec moi. » Elle grimaça en entendant son discours décousu. Elle allait sûrement passer pour une folle, une psychopathe, il allait fuir et la dénoncer à la police universitaire. Contre toute attente, son sourire s’élargit et il répondit avec nonchalance « Moi c’est Matthew, enchanté. » Il lui tendit une main qu’elle s’empressa de saisir pour la serrer avec enthousiasme. « J’accepte ton invitation. Après toi Jac. » Alors qu’elle le précédait hors du bâtiment en direction du bar du campus, elle eu l’impression qu’elle rayonnait. Elle se sentait différente, plus sûre d’elle. Son cœur s’emballa lorsqu’il lui proposa son bras. Elle leva les yeux vers lui, vers sa mâchoire carrée, ses yeux bleus et son nez droit, et elle fut certaine qu’ils feraient un bon bout de chemin ensemble.

behind the screen
─ pseudo/prénom : natte. ─ âge : 24 ans. ─ fréquence de connexion : tous les jours.  ─ comment avez-vous découvert ticket to ride et qu'en pensez-vous ?       . ─ inventé ou pévario ? inventé.  ─ code : okkkkk   . ─ crédits : edinburgh.


Dernière édition par Jac Potter le Dim 16 Avr - 19:47, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 208
dispo pour un rp ? : yas, si t'es patient/e. (ec : jaya)
avatar : emeraude toubia.
age : twenty-nine.
occupation : underemployed.
relationship status : single lady.
MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mar 28 Mar - 23:16

Reeeeeeeeeee, mon keur

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

So I've been doing a good job of makin' 'em think I'm quite alright, better hope I don't blink. (...) If I smile with my teeth, Bet you believe me. If I smile with my teeth, I think I believe me. • (fake happy, paramore)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mar 28 Mar - 23:18

ma lemon à moi d'amouuur
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 62
dispo pour un rp ? : yes, free as a bird. (3/3)
avatar : emma watson.
age : 26 ans, almost old but not quite yet.
occupation : Bookshop keeper, booktuber, blogger.
relationship status : single, way too interested in fiction to care about real life.
MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mar 28 Mar - 23:21

NAT D'AMOUR

Welcome home

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Life is tough my darling, but so are you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mar 28 Mar - 23:27

MARIETTE tu es toujours là inlovee
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 789
dispo pour un rp ? : yeah
avatar : aaron tveit
age : 34
occupation : réalisateur
relationship status : marié
MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mar 28 Mar - 23:41

NATTEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 164
dispo pour un rp ? : sure babes
avatar : johanna braddy
age : 36
occupation : directrice de casting
relationship status : single, ready to settle?
MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mer 29 Mar - 0:14

naaaaaatte en plus felicity quoi
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 143
dispo pour un rp ? : toujours !
avatar : timothée chalamet
age : 24
occupation : étudiant en histoire de l'art
relationship status : célibataire
MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mer 29 Mar - 0:42

rebienvenue on est frère et soeur de titre de fiche de présa en plus
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 1177
dispo pour un rp ? : yes, always
avatar : caspar lee
age : vingt-quatre ans (24/04)
occupation : youtuber and unofficial business student at westminster
relationship status : célibataire
MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mer 29 Mar - 10:00

NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAATH je suis partie avant la fin des négociations mais ohlala, t'es si belle avec Felicity eT PUIS LE PSEUDO WHAT A FACE ! rebienvenue à la maison

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
you can count on me ♡ If you're tossin' and you're turnin' And you just can't fall asleep, I'll sing a song beside you And if you ever forget how much you really mean to me, Every day I will remind you. Oh, We find out what we're made of When we are called to help our friends in need. You can count on me like 1, 2, 3 I'll be there And I know when I need it I can count on you like 4, 3, 2, You'll be there 'Cause that's what friends are supposed to do
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mer 29 Mar - 10:06

A yy, Felicity, j'allais la proposer pour un pré-lien à venir mais c'est trop coul de la voir. Et rebienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mer 29 Mar - 19:50

mes bébés chats inlovee
là pour le coup, je regrette pas du tout du tout d'être revenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 346
dispo pour un rp ? : Yes !
avatar : Malese Jow
age : 32 ans
occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent
relationship status : Célibataire
MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mer 29 Mar - 21:20

Heyyy j'adore ce pseudo, cet avatar, vivement la suite

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mer 29 Mar - 23:14

merci merci inlovee inlovee
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Jeu 30 Mar - 21:20

le pseudo + l'avatar
bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mer 5 Avr - 18:10

bienvenue parmi nous !
Jac va t-elle finir par franchir le pas ?    en tout cas, je viendrai sûrement te proposer un lien avec un de mes comptes    inlovee

Tu es officiellement l'un/e des nôtres, félicitations ! Tu peux dès à présent poster ta fiche de liens (c'est d'ailleurs là que ton petit résumé en haut de la fiche te servira !) et fouiner dans celles des autres. Tu peux également aller regarder notre partie aide à la recherche de liens, où sont réunis les différents bottins concernant les jobs, études et logements. Si jamais tu as besoin de ta bande de potes ou de ta famille, tu peux poster tout ça dans les pré-liens (il te faudra par contre commencer à rp avant de poster ton premier pévario). Tu as également notre bénédiction pour ouvrir une ligne téléphonique (ou tout autre outil de communication) en 2017, en 2010 ou même en 2006. Sur TTR, on a même notre petit réseau Facebook si jamais ça t'intéresse Et bien sûr, on te donne rendez-vous dans la chatbox et dans le flood ! A tout de suite



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   Mer 5 Avr - 18:29

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: jac ‹ wildest dreams.   

Revenir en haut Aller en bas
 
jac ‹ wildest dreams.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes poèmes (By Dreams-of-poetry)
» Live your dreams
» DB Dreams !
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Eva « Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: FICHES SEPTEMBRE 2017-
Sauter vers: