airport w/ Souhir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 35
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Michelle Pfeiffer
▪ âge : 55 ans
▪ statut : Mariée
▪ occupation : Critique de cinéma

MessageSujet: airport w/ Souhir    Dim 26 Mar - 19:53

Trois semaines au soleil. Le paradis. Les colliers de fleurs – dont un qui orne son cou en ce moment même, d’ailleurs – maillots de bain, soleils et cocktails toute la journée. Karaoké le soir et danses déchainées dans la boîte de nuit du club. Ils sont jeunes dans leur tête, les parents Grayson – et Vivian aime son mari malgré les années qui passent. Ils se sont si bien trouvés, des années auparavant, sur les bancs du lycée. Ils n’ont jamais arrêté de s’aimer, de cet amour qui vous prend aux tripes et vous donne le courage de franchir des montagnes, de faire un nombre déraisonnable d’enfants et de mener la vie d’une famille entière de main de maître. Vivian est très fière de ce qu’elle a construit et de ce qu’elle a fait. Elle est fière du bien être dont elle a entouré les siens. Elle est fière aussi d’être une mère à laquelle ses enfants peuvent se confier sans avoir peur d’être jugés ou menacés. Certes, à de nombreux égards, son éducation semble laxistes aux plus intolérants – mais elle elle sait que même si elle a fait d’eux une tripotés de privilégiés, qu’ils n’ont pas toujours la réalité en face, elle a fait le mieux qu’elle pouvait pour leur donner le plus important de tout – le bonheur.

Elle va d’ailleurs les retrouver, dès ce soir, autour d’un dîner Cap Verdien qu’elle a demandé à Martha, sa femme de chambre en quelque sorte, son bras droit et l’ancienne nourrice des enfants surtout, de préparer pour leur retour. Son retour, en réalité. Parce que son mari a dû prendre un taxi directement à l’arrivée de l’avion pour aller gérer une urgence au travail, alors elle est esseulée à l’aéroport, sa valise à la main et celle de son mari dans l’autre, sac sur l’épaule. Sa robe ne la couvre pas suffisamment pour qu’elle puisse prétendre avoir chaud mais tant pis – Souhir est là, un peu plus loin. Les amis de ses enfants sont formidables. Elle a une chance inouïe. « Souhir, sweetheart ! » elle s’exclame, grand sourire aux lèvres. « Thanks a lot for coming. I really can’t count on them all – and when I think about the fact I gave them birth… all of them. Dear God ! » Elle abandonne les sacs quelques instants et ouvre ses bras à la jeune femme. « Brought you and your parents a few gifts but let’s have a proper drink at home ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 206
▪ dispo pour un rp ? : yas, si t'es patient/e. (en cours : rose, chris, vivian, the gang, lizzie's bday)
▪ avatar : emeraude toubia.
▪ âge : twenty-nine.
▪ statut : single lady.
▪ occupation : underemployed.

MessageSujet: Re: airport w/ Souhir    Dim 26 Mar - 21:15

Un dimanche plutôt tranquille. Petit-déjeuner, moment beauté couplé avec un karaoké à distance avec mon fellow musicals enthusiast Christopher, et déjà l'heure du déjeuner. Je me retrouve à table avec mes parents, on discute de tout et de rien, comme d'habitude. La conversation est animée, les langues parlées se mêlent, se mélangent. Ma mélodie préférée. Et puis mon père sort les cadeaux qu'on avait choisis pour ma mère : les boucles d'oreille qu'elle avait hésité à acheter à notre dernière sortie shopping, une écharpe et son parfum préféré. Elle est touchée, mon père et moi sommes ravis et quelque peur fiers d'avoir réussi à la surprendre. On s'installe enfin devant la télé, conchas et thé à la menthe sur la table. On est bien.

Par réflexe, je sors mon téléphone pour faire un tour sur les réseaux sociaux. Et au détour d'un statut Facebook, je remarque un appel à l'aide que je ne peux ignorer. Mama Grayson est de retour et elle n'a personne pour la ramener de l'aéroport. Odd. Sans hésiter, je lui propose d'aller la chercher. Je promets à ma mère que ce ne sera pas long. Et en quelques minutes, je suis partie.

« Souhir, sweetheart ! » Elle m'accueille, avec un grand sourire. Et je ne peux que lui sourire en retour, franchement ravie de la revoir. Vivian, c'est un peu la tante que je n'ai jamais eu. « Thanks a lot for coming. I really can’t count on them all – and when I think about the fact I gave them birth… all of them. Dear God! » Je ris alors qu'elle me prend dans ses bras. « Of course, no worries! And I'm sure they have good reasons. » Je l'aide à prendre ses bagages pour partir.  « Brought you and your parents a few gifts, but let’s have a proper drink at home. » Un sourire aux lèvres, je lui réponds : « Aw, thank you so much, you didn't have to. And sure, I'm always up for a drink. Let's get going, you must be exhausted!» Sacs en main, nous nous dirigeons vers la sortie de l’aéroport. « Sooo, how was the vacation? »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
so no one told you life was gonna be this way your job's a joke, you're broke, your love life's d.o.a. it's like you're always stuck in second gear


Dernière édition par Souhir Haddad le Lun 29 Mai - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 35
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Michelle Pfeiffer
▪ âge : 55 ans
▪ statut : Mariée
▪ occupation : Critique de cinéma

MessageSujet: Re: airport w/ Souhir    Dim 16 Avr - 0:06

Oui, ses enfants sont indignes. Aucun d’entre eux n’a daigné faire le déplacement, et comme son mari est le digne père de ces fameux enfants indignes et qu’il est indigne lui même, il l’a laissée en plan pour qu’elle attende seule les bagages et qu’elle les ramène seule à la maison. Vivian trouve ça absolument atroce, ce concept de tapis roulant à bagages. D’abord, elle trouve que n’importe qui pourrait avoir envie de tripoter sa valise, ou même pire, de l’emporter dans son dos - et dieu sait que sa valise contient des choses précieuses. Ensuite, elle trouve aussi qu’attendre ainsi une valise est vraiment idiot – mais bon. Comme elle n’a pas le choix, elle patiente, et retrouve finalement Souhir avec soulagement et reconnaissance.

« Reasons or not they’re not here so I don’t really care, you know me », elle souligne d’un haussement d’épaule amusé. Elle enfile ses lunettes pour dissimuler les cernes qui lui habillent sans doute les yeux – Souhir vient de lui dire qu’elle doit être épuisée, c’est qu’elle doit en avoir l’air – et la suite à l’extérieur de l’aéroport, à la fois nostalgique et heureuse d’être rentrée.

« The trip was amazing. The landscapes are amazing and our hotel was just fantastic », elle répond, réellement enthousiaste. Elle y retournera sans aucun doute, d’ailleurs elle projette d’y emmener tous ses enfants ingrats un de ces quatre. Ils ne manquent pas de moyens, ils pourraient sans doute se le permettre, son mari et elle. Peut être même qu’elle proposera à Lise et Adrian, et peut être même à Souhir aussi. Tous au Cap Vert. Elle adore l’idée. « I’ll show you the pictures they’re amazing. And of course I bought an entire suitcase of souvenirs », elle ajoute en riant un peu.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 206
▪ dispo pour un rp ? : yas, si t'es patient/e. (en cours : rose, chris, vivian, the gang, lizzie's bday)
▪ avatar : emeraude toubia.
▪ âge : twenty-nine.
▪ statut : single lady.
▪ occupation : underemployed.

MessageSujet: Re: airport w/ Souhir    Mar 30 Mai - 0:52

« Reasons or not they’re not here so I don’t really care, you know me. » Je ris, alors que Vivan met ses lunettes d'un geste dramatique, comme ils font dans les films. La mère de Gabrielle a toujours eu ce don, elle rend les choses les plus ordinaires glamour, digne des plus grandes productions. C'est ce qui m'a le plus fascinée chez elle quand j'étais plus jeune. Peut-être est-ce son métier qui a fait qu'elle soit ainsi, ou peut-être que c'est un sens de la théâtralité inné qui l'a poussée vers la critique du cinéma. En tout cas, ça m'a toujous amusé de la regarder être, tout simplement.

Nous marchons jusqu'à la voiture de ma mère, que j'ai garé assez près dans le parking. « The trip was amazing. The landscapes are amazing and our hotel was just fantastic», me raconte Vivian. « I’ll show you the pictures they’re amazing. And of course I bought an entire suitcase of souvenirs. » Je me joins à son rire. « Well, I hope you'll keep a great souvenir of the trip. » Oui, jeu de mots à deux balles digne de Noah. Over the years, I spent too much time with that boy. De base, j'aime les puns. Mais là, c'est abusé. Je blâme Gaby aussi. « Sorry, had to use that pun. It's bad, I know. » dis-je en grimaçant. Je déverrouille les portes du véhicule alors que nous arrivons à sa hauteur. « Anyway, it's been a while, hasn't it? How have you been? How's work? »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
so no one told you life was gonna be this way your job's a joke, you're broke, your love life's d.o.a. it's like you're always stuck in second gear
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: airport w/ Souhir    

Revenir en haut Aller en bas
 
airport w/ Souhir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les travaux de modernisation de l'Aéroport vont bon train
» SUJET TERMINÉ ✱ Archive tes sujets ici
» HUB : Cape Town International Airport
» Airport Guy ? (+Lucas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: westbound to eastbound :: circle line :: kensington-
Sauter vers: