family tree w/ Graysons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 33
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Michelle Pfeiffer
▪ âge : 55 ans
▪ statut : Mariée
▪ occupation : Critique de cinéma

MessageSujet: family tree w/ Graysons    Dim 26 Mar - 13:59

Est-ce que vous avez la moindre idée de la difficulté représentée par la réunion d’une famille aussi gigantesque que celle des Grayson ? Vivian était tranquillement installée dans son canapé rose pâle de l’énorme salon familial pendant que Martha s’activait à dresser la table. Rentrée dans la matinée du Cap Vert, elle était rentrée, avec son mari, les bras chargés de cadeaux et en manque certain de la compagnie de ses enfants, bien que les trois semaines passées au soleil sur les transats lui aient objectivement fait le plus grand bien. Noix de coco, livres, cartes, alcools locaux, ses enfants repartiraient de ce dîner les bras plein de cadeaux divers et variés et Vivian en éprouvait une certaine fierté que son mari ne comprenait pas toujours – mais depuis le temps, il avait un peu arrêté de chercher.

Elle avait convoqué les enfants avant de prendre l’avion, exigeant qu’ils se présentent le soir-même pour un dîner cap verdien – elle n’avait rien rapporté mais Martha s’était chargée des recettes et ingrédients. Viendrait qui pourrait mais au moins, le retour de vacances serait moins amer.

Elle se leva d’un bond en entendant la porte s’ouvrir pour la première fois et se précipita dans le hall d’entrée, sa gigantesque robe blanche à fleurs – un achat local complètement hors saison pour le temps certes plus doux mais encore frais de Londres – volant derrière elle. Elle riait aux éclats quand elle ouvrit la porte, rayonnante, sautant au cou du plus ponctuel de ses enfants – une qualité qu’il ne tenait pour sûr pas d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 88
▪ dispo pour un rp ? : yep
▪ avatar : rj king
▪ âge : 24
▪ statut : fraîchement célibataire
▪ occupation : en doctorat en littérature

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Dim 26 Mar - 18:41

Jonathan est l'incarnation de la flemme. Ou plutôt l'incarnation du type qui fait la fête toute la nuit et n'assume absolument pas le déjeuner de famille du lendemain. Il avait été prévenu du retour de ses parents pourtant, de leur intention d'organiser un repas africain avec le reste de la fratrie. Mais il avait fallu qu'il profite d'avoir la maison pour lui tout seul, repousse un peu plus chaque jour la deadline de la chambre rangée, pire encore de la prise en charge très critique de la pile de vaisselle qu'il avait laissé s'accumuler toute la semaine. Avec l'aide de Martha, il avait réussit à redonner forme humaine au spatieux quartier général Grayson, mais tout ça l'avait fatigué, alors il était retourné se coucher et ne s'était pas réveillé avant 18h30. Monsieur prenant clairement son temps dans la salle de bain, il n'y avait aucun doute sur le fait qu'il ne serait jamais prêt pour l'heure du dîner fixée par sa mère, d'autant plus que sortir de sous les couettes semblait mission impossible à la petite tête blonde qui dépassait d'un grand lit qui trônait au milieu de l'énorme pièce. Facebookant mollement de son oreiller, il entendit la sonnette de la porte retentir et il grogna un peu. Ils n'avaient qu'à monter le réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 431
▪ dispo pour un rp ? : always
▪ avatar : TSwift
▪ âge : thirty one on paper, still twenty nine when asked verbally
▪ statut : casually doing her thing on Tinder, hooking up with friends and hating on her ex, basic stuff really
▪ occupation : journalist for a feminist webmagazine, blogger on the side, living the life

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Dim 26 Mar - 21:05

Gaby avait passé l'après-midi à plancher sur une excuse pour éviter d'aller chez ses parents. Fêter leur retour de vacances n'avait rien d'une occasion particulière et elle aurait volontiers passé son tour mais l'inspiration n'était pas au rendez-vous. Et, bon, la dernière chose qu'elle désirait, c'était voir sa mère étaler sur son mur Facebook toute la tristesse de ne pas l'avoir couvée le temps d'une soirée avec le reste de la tribu. La culpabilité et le refus d'être au centre des moqueries de ses collègues dans les jours à venir expliquaient donc pourquoi elle avait fini par enfiler une robe et accrocher à ses oreilles le dernier cadeau en date de mummy dearest. Les boucles n'étaient pas tellement à son goût mais elles ne manqueraient pas d'être remarquées. Et ce serait peut-être suffisant pour qu'on ne lui tienne pas rigueur d'être absente la prochaine fois, tiens.

Elle s'arrêta un instant devant la porte, clés et portable en main, pour un dernier appel au secours via Whatsapp, et écrasa machinalement la sonnette. Dumb move. Elle ne vivait plus là depuis un moment, certes, mais elle était encore chez elle. Toutefois c'est avec de grands éclats de rire que sa mère l'accueillit et Gaby ne put retenir un sourire. Home sweet home, ou quelque chose comme ça. « Maman, souffla-t-elle en l'embrassant, tu es... bronzée » Et bien trop légèrement vêtue pour le climat londonien mais il était de notoriété publique que Vivian Grayson ne faisait rien comme les autres, aussi Gaby garda-t-elle le commentaire pour elle. « bonjour Martha ! » ajouta-t-elle un peu plus fort, l'intéressée étant sans nul doute dans les parages. Probablement aux fourneaux. « Vous avez fait bon voyage ? Oh pendant que j'y pense, Jaya t'embrasse et le reste de mes colocs attend de pied ferme mon retour avec un tupperware. Ça sent super bon d'ailleurs » Suffisamment bon pour qu'elle ait momentanément oublié son peu d'entrain à l'idée de venir. « Je suis la première ? Enfin, sauf si Jon est dans le coin. Il est debout au moins ? » ricana Gaby en haussant un sourcil.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
WONDERING IF I DODGED A BULLET OR LOST THE LOVE OF MY LIFE ♡ ♡ I thought that I've been hurt before but no one's ever left me quite this sore. Your words cut deeper than a knife, now I need someone to breathe me back to life. Got a feeling that I'm going under but I know that I'll make it out alive if I quit calling you my lover. Move on?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 33
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Michelle Pfeiffer
▪ âge : 55 ans
▪ statut : Mariée
▪ occupation : Critique de cinéma

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Dim 26 Mar - 22:47

Une délicieuse odeur se répandait dans la maison mais, au grand désarroi de Vivian, malgré une sonnette retentissante et le bruit sourd de la porte qui s’ouvre et se referme – sur Gabrielle, d’ailleurs – son fils chéri, enfermé dans sa chambre pour, le soupçonnait-elle tendrement, cuver une gueule de bois qui n’était pas sans rapport avec une certaine rupture pas si aisée qu’elle n’en n’avait l’air, n’avait pas sorti la tête de son lit. Pas question qu’une rupture, ou même qu’une gueule de bois, ne vienne gâcher sa fête de retour. Vivian voulait profiter de ses enfants et ils avaient clairement intérêt à ramener leurs jolies fesses pour les asseoir autour de la table dressée par Martha s’il ne voulait pas qu’elle cultive sa vengeance dans son coin. Rien n’était aussi important que la famille. Elle avait toujours tout passé, l’alcool, les drogues, le sexe, les mauvaises notes, les insultes, les crises d’ado, les grasses matinées et les fêtes à la maison, vases cassés et sols salis. Mais éviter sa fête ? Ca, non.

« Gaby chérie », lança-t-telle en embrassant sa fille qui s’approchait, profitant de la coller contre elle quelques instants supplémentaires pour remplir son réservoir de câlins – les chakras ou quelque chose du genre, sans doute. « Le voyage était formidable. Je t’ai rapporté du rhum local avec tes noix de coco, tu verras, c’est merveilleux. Et bien entendu pour le tupperware, Martha te préparera ça enfin ! » plaça-t-telle en riant – ce n’est pas comme si elle savait vraiment faire la cuisine elle-même. « Donne-moi une minute », ajouta-t-telle à sa fille pour s’approcher de la cage d’escalier. « JONATHAN GRAYSON » se mit-elle à hurler aussi fort que possible. « JE TE DONNE DIX MINUTES POUR DESCENDRE GOUTER LE RHUM CAP VERDIEN APRES AVOIR PRIS UNE DOUCHE SINON JE TE JURE QUE TU VAS LE REGRETTER ». Elle reprit sa respiration et réajusta sa jolie robe sur ses épaules bronzées, attrapant une bouteille de rhum décorée à destination de sa fille – outre les deux noix de coco-maillot de bain trouvées sur un marché. « Excuse moi. Il n’a pas quitté sa chambre depuis que je suis rentrée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 153
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Mar 28 Mar - 19:54

Un repas de famille que je n'ai pas eu à savamment orchestré pendant trois mois pour avoir une chance qu'au moins la moitié d'entre nous soit là. On croit rêver. Mais je ne peux que m'en réjouir, il faut croire que la spontanéité maternelle peut encore faire des merveilles. Il faut dire que Maman a un talent naturel pour que les choses se passent tout simplement comme elle le désire. Je suis intimement persuadée qu'elle a réussi à élever sept enfants simplement par la force de sa volonté. Elle veut un dîner estival pour fêter son retour à la grisaille londonienne, donc elle l'aura.

Je gribouille un mot sur le tableau noir de la cuisine à l'intention de ma colocataire, bien trop vieille pour avoir le réflexe WhatsApp. On ne se refait pas à 36 ans révolus. Je suis sans doute un peu en retard mais la notion de ponctualité est toute relative dans ma famille, je ne m'affole donc pas et agite la tête au rythme de la musique, observant les gens sur le quai du Tube sans les voir.

Je glisse mes clés dans la serrure, la maison familiale restant à jamais notre foyer. Et j'ai donc le plaisir de tomber sur ma chère maman en train de vociférer pour que Johnatan se douche et sois sociable. Bloody typical. J'esquisse un sourire, enlace ma petite soeur et lui dépose une bise sur la joue. « Coucou mon chat. » Je me tourne ensuite vers Maman, les bras grands ouverts et la serre longuement contre moi. « Bienvenue à la maison Maman! » Je jette un oeil à sa bouteille de rhum colorée et ajoute avec un rire léger. « On dirait que tu as bien profité du Cap Vert dis donc. » Taquine, je passe un bras dans le dos de Gaby et échange un regard complice avec elle. « Il y en a assez pour nous au moins? » Mon large sourire refuse de disparaître et je me rends compte que je ne me suis pas sentie aussi bien depuis des jours. La famille, y a que ça de vrai.


Dernière édition par Jane Grayson le Ven 14 Avr - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 431
▪ dispo pour un rp ? : always
▪ avatar : TSwift
▪ âge : thirty one on paper, still twenty nine when asked verbally
▪ statut : casually doing her thing on Tinder, hooking up with friends and hating on her ex, basic stuff really
▪ occupation : journalist for a feminist webmagazine, blogger on the side, living the life

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Ven 14 Avr - 11:13

L'ambiance à la maison n'avait guère changé, du moins si on ne regardait que sa mère ─ mais après tout, Vivian Grayson était le cœur un peu fou et aventurier de cette famille, alors elle était sans nul doute le témoin le plus parlant. Dans tous les sens du terme, d'ailleurs. Gaby l'embrassa à son tour, tâchant de ne pas se noyer dans les informations que mummy dearest envoyait dans sa direction. Le voyage, ok, le tupperware, ok, les noix de coco ─ oh shit, elle était donc sérieuse avec cette photo postée sur son mur Facebook. Au moins, il y aurait du rhum pour faire passer ça. Et, dans le fond, ça n'était pas bien grave, c'était même drôle. Du moins, ce serait drôle tant qu'elle ne la forcerait pas à porter ce bikini douteux. « Génial, merci maman » eut-elle le temps de dire avec un sourire sincère, avant que sa mère n'appelle Jon, à grands cris. Littéralement. Gaby fronça le nez à la mention de la douche obligatoire. Était-il bien nécessaire de le lui rappeler ? Que Lizzie plaisante là-dessus semblait normal mais entendre leur mère en parler, si menaçant en plus de ça, rendait la chose bien moins drôle. « J'ose même pas imaginer l'odeur là-dedans » commenta-t-elle lorsque sa mère lui apprit que le dernier de ses frères n'avait pas bougé de sa chambre depuis le retour des parents. Nice.  

Jane fit son apparition juste derrière et Gaby lui rendit son étreinte avec un « hey » et un soupir de soulagement. Good, il y aurait au moins quelqu'un d'autre pour partager cette bouteille qui n'annonçait rien de bon, sinon un bon mal de crâne pour tout le monde. « Je suis à peu près sûre qu'elle en a ramené plus d'une, souffla-t-elle à sa sœur, en désignant le rhum en question d'un bref signe de tête, on va peut-être prendre des verres et passer au salon, non ? Histoire de ne pas fêter tout ça dans l'entrée » proposa-t-elle en abandonnant négligemment son manteau sur la patère, geste qui transpirait l'habitude. Comme quoi, même si elle feignait la douleur et le désespoir chaque fois qu'un repas de famille se profilait à l'horizon, Gaby revenait systématiquement, toujours secrètement ravie de retrouver la maison.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
WONDERING IF I DODGED A BULLET OR LOST THE LOVE OF MY LIFE ♡ ♡ I thought that I've been hurt before but no one's ever left me quite this sore. Your words cut deeper than a knife, now I need someone to breathe me back to life. Got a feeling that I'm going under but I know that I'll make it out alive if I quit calling you my lover. Move on?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 33
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Michelle Pfeiffer
▪ âge : 55 ans
▪ statut : Mariée
▪ occupation : Critique de cinéma

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Sam 15 Avr - 23:59

Vivian était satisfaite de voir sa tribu se réunifier de la sorte – ne manquait que Lizzie et son imbécile de mari qui avait dû filer directement au boulot, mais celui là ne perdait rien pour attendre. En réalité, elle éprouvait pour lui un amour limpide qui ne se laissait pas questionner et elle se fichait pas mal de savoir qu’il devait travailler – mais pour le principe, elle s’engageait à râler un peu quand il reviendrait se coucher auprès d’elle s’il n’arrivait pas à temps pour le dîner. Après tout, il n’était par exemple pas aussi absent que pouvait l’être Eric Fletcher, le mari de sa meilleure amie, qui passait son temps ailleurs qu’en Angleterre et ne rentrait même pas pour les urgences. Celui là avait quand même réussi à râter l’avion de retour pour le mariage de son fils Adrian – avec le fils de Vivian d’ailleurs. « Où est Chris ? » demanda-t-elle à ce propos en penchant la tête comme pour analyser si elle avait oublié de le saluer ou s’il était purement et simplement en retard.

Ou pire. Absent.

Elle s’empara de son téléphone pour lui envoyer un message, en profita pour réitérer ses menaces auprès de Jonathan par texto au cas où il n’aurait pas bien compris que dans dix minutes de ça elle serait capable de monter le chercher directement dans sa chambre puis abandonnant l’engin électronique pour se concentrer sur ses deux beautés de filles. « Vous me connaissez, enfin. J’ai toujours trouvé que si les parents initiaient eux mêmes leurs enfants à l’alcool il y aurait beaucoup moins de problèmes avec la jeunesse – j’ai rapporté une bouteille par enfant, évidemment, et c’est du très bon rhum, croyez-moi. Votre père se rappelle encore de la première soirée qu’il l’a goûté, à l’hôtel », elle ajoute dans un clin d’œil mystérieux – histoire de justifier qu’elle ne va pas raconter la suite de l’histoire. « Comment vont mes filles ? » demanda-t-elle enfin, les entrainant au salon ou des verres attendaient déjà.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 35
▪ dispo pour un rp ? : oui
▪ avatar : Dominic Sherwood
▪ âge : 29 ans
▪ statut : Bientôt marié
▪ occupation : Patron d'un club de strip

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Lun 8 Mai - 1:57

D'habitude bien plus en retard qu'il ne l'est aujourd'hui, il se retrouve devant la maison familiale des Grayson. Sa maison d'enfance, dans laquelle il a toujours eu tout ce qu'il voulait et où il s'est souvent chamaillé avec ses frères et sœurs. Un sms de sa mère revenant du Cap vert, lui priant de venir à un dîner familial, l'avait décidé de passer une chemise et faire le trajet jusqu'ici. Il descend de sa moto et enlève son casque, révélant sa chevelure blonde, si caractéristique des Grayson. Il se passe une main dans les cheveux pour réparer les dégâts qu'a causés son casque sur sa coiffure durement préparé devant le miroir de sa salle de bains. Il avait voulu être un minimum présentable pour ne pas inquiéter sa mère, passant ses nuits a son club de strip-tease, l'alcool n'aidant pas vraiment. L'âge devait le rattraper, il n'avait plus ses dix-huit ans quand il pouvait encore écumer tous les bars, toute la nuit et se pointer à l'université frais comme un gardon. Le club marchait bien et il s'en réjouissait, c'est pour cela qu'il y consacrait toute son énergie. C'était bien la première fois, pour lui, qu'un projet l'intéressait autant. Bien sûr, il ne pouvait pas tout révéler à sa famille. Il ne pouvait pas vraiment dire à sa mère, qu'il avait quitté son métier de mannequin, celui qu'elle avait trouvé pour lui, pour ouvrir un club illégal ou des femmes dansaient pour des clients fortunés.

Son plan ? Il est sous ses yeux : Mona. Derrière lui, il lui fit un petit sourire. C'était bien la première fois qu'il présentait officiellement une de ses conquêtes, -hommes ou femmes- à sa famille nombreuse. Alors, annoncer ses fiançailles avec elle. Le stress, l'avait plus ou moins déjà envahi, il ne savait pas comment sa famille allait réagir à cette annonce. Il était sûr en tout cas, qu'ils apprécieraient tous Mona. Bien qu'elle fût peut-être perdue pendant quelques années, -disons le, à cause de lui- elle essayait vraiment de changer de vie. « Prête ? » Lui demande-t-il en lui tendant la main avant de rentrer dans la grande maison. Il s'avance et s'immobilise devant la porte d'entrée. « J'ai oublié de te donner un truc. » Le truc en question, une boite noire qu'il sort en hâte de la poche de sa veste. Il l'ouvre dévoilant son contenu : une bague de fiançailles sertit d'un diamant. Zach n'avait pas fait les choses à moitié. « Si tu veux toujours m'épouser bien sûr ? Peut-être qu'un autre Grayson te fera tourner la tête ? » Lui demanda-t-il sur le ton de la plaisanterie. Soyons, sérieux, aucun de ses frères n'était aussi charmant que lui. Avec cette bague, il lui prouve qu'il est sérieux dans sa demande, bien que sa proposition, Zach l'avait faite alors qu'il avait trop bu.

Le blond pousse la porte sans même sonner et dépose ses affaires dans l'entrée tout en criant : « Maman ? T'es là ? » Il entre dans le salon, découvrant, ses deux grandes sœurs, ainsi que sa mère discutant et buvant déjà des cocktails. Il en avait bien besoin d'un lui aussi. Avant d'embrasser sa mère et lui demandait comment son voyage, c'était passé, il décide de présenter Mona. « Je vous présente Mona, ma petite amie. » Pour le moment, il ne dévoile pas ses fiançailles. Toute la famille n'était pas présente, il n'avait pas spécialement envie de le répéter cinquante fois. Le fait de la présenter comme sa petite-amie officielle était déjà une grande étape, sa famille n'étant pas vraiment habituée à le voir en couple sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 153
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Mar 9 Mai - 17:04

Comme Gaby me le fait remarquer, il ne fait aucun doute que notre chère maman a prévu largement assez de rhum pour tout le monde. J'ignore royalement le sous entendu un rien salace de ma mère et, histoire de ne pas avoir à retourner chez le psy, m'empare d'une des bouteilles qui trônent sur le buffet de l'entrée et suit ma petite soeur et ma mère au salon, où tout est bien sûr déjà prévu. Un jour, il faudra vraiment augmenter Martha. Et lui offrir une retraite digne d'une ancienne diva des 90s. Genre, île privée et cuisinier personnel. Ce serait la moindre des choses.

Maman pose une question piège, d'un air faussement curieux, qui est en vérité une menace. Chris. Bonne question. J'échange un bref regard avec Gabrielle, qui n'a pas l'air beaucoup plus informée que moi. J'hausse une épaule, tâchant d'être aussi évasive que rassurante. « Je ne lui ai pas parlé de la journée, mais je ne doute pas qu'il viendra. » Il sait après tout ce qui est dans son intérêt, après toutes ses années. Alors que Jonathan lui, n'a pas encore vraiment compris l'ampleur du pouvoir maternel. La part malicieuse de mon esprit de grande soeur aimerait qu'il ne descende pas, histoire d'avoir le plaisir de voir Maman le tirer par la peau des fesses.

Cette pensée m'arrache un sourire, mais avant de divaguer trop, je me dirige vers le chariot à cocktails pour nous concocter un petit apéritif, saveur rhum donc. « Ecoute Maman, ça va plutôt bien perso, je rentre pas de vacances au Cap-Vert, mais sinon ça roule! » Je ris un peu et passe un bras affectueux autour de ses épaules, avant de la servir. « Non, mais sérieusement, tu me connais. Boulot, boulot, les copines, des soirées... Ca me fait plaisir que vous soyez rentrés en tout cas, en plus il y a une chouette expo qui devrait te plaire à la Saatchi Gallery. »

Alors que je m'apprête à me lancer dans une grande discussion dont on a le secret dans cette maison, je suis - fort heureusement? - interrompue par l'arrivée étonnante de mon frère. Il n'y a rien d'étonnant à ce qu'il vienne, même s'il n'est pas le Grayson qui respecte le plus ses obligations familiales. Non, ce qui est très surprenant, c'est qu'il ne soit pas seul. Et qu'il présente sa compagne comme sa petite amie, sans détour, sans ambiguïté. Abasourdie, je ne dis rien pendant une seconde, preuve ultime de ma sincère surprise. Je ne me souviens honnêtement pas de la dernière fois qu'il nous a présenté quelqu'un. Ou si c'est déjà arrivé. Un bref silence s'installe, nous sommes toutes un peu sous le choc il faut croire.

Mais nous finissons par nous ressaisir et je me lève, tout sourire et plante une bise sur chacune des joues de la charmante jeune fille. « Bonsoir Mona, moi c'est Jane. Pour te repérer, je suis la plus vieille. » Je lui fais un petit clin d'oeil, histoire de détendre l'atmosphère et lui signaler que ce n'est pas très grave si elle ne nous situe pas vraiment. Il faut un peu de temps pour avoir tous les numéros dans l'ordre, mais la combinaison est gagnante, en général. « Enchantée en tout cas, je te sers un verre? » In true Grayson fashion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Mer 10 Mai - 19:01

Je n'ai pas eu à vivre l'épreuve de la rencontre avec la belle-famille depuis des années et il faut avouer qu'à quelques secondes d'entrer chez les Grayson, je ne suis pas très rassurée. Une fois le seuil franchi, le plan sera en marche, for real. Finie la plaisanterie. C'est la première fois que nous avons à jouer les jeunes fiancés et je prie pour que nous ayons l'air à peu près crédibles.

Je lisse les plis inexistants de mon chemisier pour la millième fois depuis notre départ de l'appartement. J'ai les mains moites et je suis presque sure d'avoir des auréoles peu gracieuse sous les aisselles. Paradoxalement, je suis rassurée de voir que Zach est aussi nerveux que moi. Avant d'entrer il s'arrête, se tourne vers moi et me demande si je suis prête. J'essaye d'avoir l'air confiante mais quelques tremblements dans ma voix me trahissent. « Allons-y ! ». C'est alors qu'il ouvre et me tend une petite boite noire contenant une bague, et quelle bague ! J'ai beau savoir que tout ça, c'est du flan, je ne peux m'empêcher d'avoir le souffle coupé quelques secondes. « Zachary Louis Grayson, quand vous planifiez un faux mariage, vous ne faites pas les choses à moitié ! » Il lance une plaisanterie à laquelle je m'empresse de répondre avec un clin d’œil « Qui sait ? Au moins je resterai dans la famille ! » Il passe la bague à mon doigt et nous reprenons notre marche vers l'entrée.

En voyant ses sœurs et surtout sa maman, je glisse ma main dans la sienne. Impossible de dire si c'est pour plus de réalisme  ou pour me rassurer. Il choisi de me présenter comme sa petite amie et je m'empresse de cacher la bague. J'ai pourtant l'impression de porter un rocher à cette main, comme s'il était impossible que les trois femmes ne remarquent pas le bijou. Quelle parano, surtout qu'elles sont visiblement immobilisées par le choc de l'annonce. Je leur adresse néanmoins un sourire en ajoutant :  « Je suis ravie de vous rencontrer. »

C'est Jane qui s'avance la première pour se présenter et me proposer un verre. J'en aurais bien besoin je pense. « Enchantée également ! Oui pourquoi pas. Tu bois quelque chose Honey ? » demandais-je à Zach. En d'autres circonstances, j'aurais pouffé de rire en m'entendant l'appeler ainsi et j'ai presque envie de lui mettre un coup de coude dans les côtes pour lui faire remarquer la blague. Mais je m'abstiens et garde la plaisanterie pour le retour à la maison.

J'ai l'étrange sensation de déjà connaître les Grayson. Je connais Zach depuis des années et bien entendu, il nous est arrivé de parler de nos familles. Comme je n'ai plus de contact avec la mienne et que du côté Grayson les histoires à raconter ne manquent pas, j'ai pu repérer quelques uns de ses frères et sœurs. La précision de Jane sur son statut d’aîné n'était cependant bien utile pour mettre un petit peu d'ordre dans cet impressionnant arbre généalogique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Sam 13 Mai - 21:19

Chris ne peut pas vraiment pas dire non à sa mère pour autant venir à ce dîner va s'avérer compliqué pour le couple qui attend les résultats des analyses de Charlie avant d'informer leur entourage de la situation. Chris sait que c'est loin d'être évident pour Adrian. Les Grayson sont une famille imposante et même si ils n'en ont pas forcément conscience, annoncer la nouvelle revient à faire une annonce officielle à une dizaine de personnes et à table ce qui est pour l'instant au dessus de leurs forces à tous les deux. Chris lace les chaussures de Charlie et soupire un peu. “Je peux décommander, dire qu'on est fatigués...” Il commence, mais est vite interrompu par Jamie qui proteste. “Mais papa, moi je veux y aller!!” Les bonbons et les chocolats, évidemment. Il jette un regard à Adrian qui est presque prêt de toute façon. Charlie intervient lui aussi et très vite il n'est plus tellement possible de faire marche arrière. Ils décident de sortir et Chris attrape les clés de la voiture qu'il a décidé de conduire jusqu'à la maison familiale non sans oublier les fleurs pour sa mère. Ils sont un peu en retard, ce n'est pas dans leur habitudes, mais il prend le temps de s'assurer que les enfants ne vont pas vendre la mèche par précaution. Ce serait une façon bien pitoyable d'amener la situation. “Si vous êtes sages on ira au cinéma demain et on commandera du popcorn. En attendant on inquiète pas Nan promis ?” Les deux garçons hochent la tête et Chris sourit en les voyant dans le rétroviseur. Le chantage reste une arme efficace. Il caresse doucement la main d'Adrian et les dépose devant l'allée de la maison de ses parents. Les gamins sautillent et Jamie et Charlie se ruent sur pour aller appuyer en premier sur la sonnette. Chris prends la main d'Adrian dans la sienne. “Ca va aller ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 75
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Eddie Redmayne
▪ âge : 35 ans
▪ statut : Marié & père deux fois
▪ occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Sam 13 Mai - 21:28

Adrian termine de boutonner sa chemise, un peu anxieux à l’idée de la soirée qui se profile. Il adore les Grayson, ils sont tous comme sa propre famille, le prolongement naturel des Fletcher. Lise ne sera pas là, et c’est tant mieux, Adrian n’étant pas convaincu qu’ils parviendraient à garder le secret bien longtemps s’ils étaient trois dans la confidence – et la soirée n’est pas propice à l’annonce d’une nouvelle qui de toute évidence teintera leurs yeux de pitié et leurs esprits de tristesse. Le retour de vacances de Vivian est un moment joyeux où elle rappelle ses troupes à l’ordre pour partager un instant festif, hors du temps – d’ailleurs, les enfants ont très envie d’assister à cette réunion de famille, ce que Jamie ne manque pas de leur rappeler quand Chris émet l’idée d’annuler. Adrian soupire un peu, glisse une main maladroite dans les cheveux de son fils et presse l’épaule de son mari. « Mais non, on y va », il déclare en soulevant Charlie pour le prendre dans ses bras. « En plus », précise ce dernier avec son léger zozotement qu’Adrian a toujours trouvé adorable – sauf peut être maintenant qu’il y voit un signe de la contamination de son fils – « tu as promis que si je faisais les examens à l’hôpital j’aurais plus de bonbons », il note, fier de lui. Adrian grimace et regarde Charlie d’un air tendre. « On a promis aussi qu’on ne parlera pas de ça », il ajoute et Charlie hoche la tête. Une fois la famille prête, Adrian attrape la main de Chris et les mène tous dehors. « Ca va aller. Ca nous fera du bien, en plus ».

Ils prennent la voiture et se retrouvent bien rapidement sur le perron, Charlie ne leur laissant pas vraiment le temps de se composer une mine de circonstance car il appuie bien vite sur la sonnette. Adrian serre la main de Chris et hoche la tête doucement. « Bien sûr », il lance en embrassant sa joue. « Ta famille est formidable. Ca nous changera les idées, et les enfants sont ravis », il précise en tentant de se convaincre lui même que tout va bien se passer. « Je t’aime », il précise tandis que la porte s’ouvre à la volée.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 33
▪ dispo pour un rp ? : Ouiii
▪ avatar : Michelle Pfeiffer
▪ âge : 55 ans
▪ statut : Mariée
▪ occupation : Critique de cinéma

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Sam 13 Mai - 23:05

Vivian s’affaire avec ses filles quand elle entend la porte s’ouvrir – c’est ça, quand vous avez trop d’enfants, vous ne savez plus lesquels manquent à l’appel et lesquels sont là. Bien entendu, Vivian se souvient très exactement et très précisément de chacun de ses enfants – d’ailleurs, elle se souvient parfaitement que Jonathan est toujours planqué dans sa chambre – ce qui est vraiment mal élevé, et comme c’est elle qui l’a élevé, voilà quelque chose qu’elle ne peut tolérer – et que Chris manque encore à l’appel – tout comme Zach, qui justement, passe la porte de la maison et l’appelle. Vivian délaisse Jane et Gabrielle un instant, non sans avoir déplié deux petits parasols en papier qu’elle colle dans les verres de ses filles pour les mettre dans l’ambiance encore un peu plus. Elle se précipite vers son fils, qu’elle accueille dans le salon familial à bras ouverts – mais la voilà qui se fige sous l’effet de l’annonce qu’il balance comme ça – Zach n’est pas seul. Il est là avec une jeune femme absolument ravissante qui le suit et – c’est vraiment très étrange. Vivian observe la jeune fille un instant, regrette de ne pas être restée près de Gabrielle et Jane auxquelles elle aurait pu donner un coup de coude absolument discret pour s’assurer qu’elle ne rêvait pas – puis laisse tomber ses bras le long de son corps bronzé et s’arme d’un gigantesque sourire. Jane s’approche pour saluer la jeune femme et Vivian, elle, s’approche de son fils, le fixe, puis l’écarte d’un petit coup de main pour qu’il laisse entrer sa… compagne. « Bonjour darling », elle lance, ses bras s’ouvrant à nouveau mais pour accueillir Mona cette fois-ci. « Alors là, je suis sur les fesses. J’ai toujours cru que tu ne nous ramènerais jamais personne qui soit suffisamment présentable », elle lance à son fils – pour rire, bien sûr, tous ses enfants méritent d’être heureux avec qui ils veulent. « Bienvenue dans la famille alors, Mona, quel prénom ravissant – je suis enchantée. Appelle moi Vivian, je t’en prie », elle précise pour ne pas rendre l’instant trop formel.

La porte d’entrée qui sonne fixe la fin de cet instant étrange et Vivian s’absente du salon pour aller ouvrir à son premier fils – Christopher est là avec son mari Adrian, qui est comme son fils, et ses petits-enfants. « Mes amours ! » elle s’exclame en s’agenouillant pour embrasser les enfants. « Vous m’avez tellement manqué ! » Jamie et Charlie lui sautent dessus, et elle les prend chacun d’un côté de ses bras. « Entrez mes chéris », elle suggère à Chris et Adrian, qui font une drôle de tête – Vivian jette un œil en biais à son fils. Elle espère qu’ils ne traversent pas une crise. Assez de crises dans leurs vies. Elle les laisse entrer, puis se précipite dans le couloir, les petits garçons toujours dans les bras. « Allez vous servir, et les enfants, il y a des cadeaux pour vous dans ma chambre ». Vivian pose les garçons et s’étire un peu, attrapant le bras de Chris pour rejoindre le salon. « Zach est venue avec sa petite-amie, tu te rends compte ? » elle demande d’un éclat de rire. « Quelle merveilleuse journée ». Un instant, elle oublie Jonathan qui ne met pas de la bonne volonté à les rejoindre pourtant.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 431
▪ dispo pour un rp ? : always
▪ avatar : TSwift
▪ âge : thirty one on paper, still twenty nine when asked verbally
▪ statut : casually doing her thing on Tinder, hooking up with friends and hating on her ex, basic stuff really
▪ occupation : journalist for a feminist webmagazine, blogger on the side, living the life

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Mer 21 Juin - 19:19

Force était d'admettre que leur mère rayonnait et si elle était d'abord venue à reculons, Gaby ne pouvait être qu'attendrie devant le sourire qu'elle affichait en leur dispensant une autre leçon de sagesse maternelle, à base de première fois et d'alcool ─ presque un classique ─ tout en pianotant sur son portable, sans doute inquiète par le presque-retard de Chris et Adrian. Ils allaient bien finir par arriver de toute façon. On ne pouvait pas faire partie de cette famille et sécher pareilles retrouvailles. Jane semblait tout aussi confiante et, après un échange furtif, Gaby hocha la tête pour appuyer son aînée, ravie de rester un rien en retrait. Elle se contenta d'un bref « ça va » lorsque leur mère s'enquit de leur bien-être, peu décidée à entrer dans les détails de son passionnante quotidien de chômeuse aigrie. Et, dans le fond, ce n'était pas vraiment un mensonge. Elle allait bien, oui. Elle ne nageait simplement pas dans le bonheur et elle n'avait absolument pas envie d'en parler pendant des heures. Sa mère ne manquerait pas de la rassurer, de lui dire que tout finirait par s'arranger et, tiens, qu'elle pouvait même lui avoir un entretien avec tel ou tel type important mais Gaby n'avait pas envie d'entendre tout ça.

Et, comme un cadeau du ciel, avant qu'elle ne se retrouve forcée de mentir à sa mère et à Jane ─ parce qu'il était hors de question de leur dire que le fait le plus marquant de son existence ces derniers temps se résumait à être parvenue à regarder un épisode complet de Breaking Bad ─ Zach fit son apparition, accompagné. C'était bien la première fois qu'il venait avec quelqu'un chez eux et, ok, ça n'avait rien d'étonnant. Gaby elle-même avait attendu de longs mois avant de présenter Cara à la tribu Grayson. Ce qui était étonnant, en revanche, c'était, well. Il s'agissait de Zach et personne ici n'avait l'habitude de l'entendre parler d'une fille comme de sa petite-amie. Gaby se contenta donc de froncer les sourcils tandis que Jane se faisait plus avenante, suivie de près par leur mère qui ne chercha pas une seule seconde à dissimuler sa surprise. Avant de pouvoir se retenir, Gabrielle ricana, toute tension et autres appréhensions concernant la curiosité maternelle oubliées. « Désolée mais je suis quand même un peu d'accord avec maman, souffla-t-elle, s'insérant dans la conversation avec aisance, comme si elle n'avait pas passé les deux derniers minutes à dévisager son frère et la nouvelle venue avec suspicion. Vous vous connaissez depuis longtemps tous les deux ? Oh, je suis Gaby by the way, désolée. Et Janie dear, ne perds pas la main et serre-moi donc un verre aussi » ajouta-t-elle à l'intention de sa sœur. Sa requête se perdit dans les rires de ses neveux qui déboulèrent sans prévenir ou presque, suivis de leurs parents. En d'autres circonstances, Gaby aurait certainement été agacée mais on ne pouvait absolument pas en vouloir aux deux garçons, bien trop adorables pour être tenus responsables de quoi que ce soit. Ceci dit, cette distraction était la bienvenue et après s'être laissée attendrir quelques secondes par Jamie et Charlie dans les bras de leur grand-mère, Gaby se rapprocha de Jane. « Il faut que je le dise mais Zach a ramené une fille. Une fille qui a l'air sympa et qui, en plus, est super jolie. Et elle ne s'est pas encore enfuie à toutes jambes. Il l'a trouvée où ? Je veux la même, murmura-t-elle à l'oreille de son aînée, jetant des regards fréquents et, il fallait l'admettre, un peu envieux au jeune couple. Ugh, j'ai besoin d'un verre » Ou deux, peut-être.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
WONDERING IF I DODGED A BULLET OR LOST THE LOVE OF MY LIFE ♡ ♡ I thought that I've been hurt before but no one's ever left me quite this sore. Your words cut deeper than a knife, now I need someone to breathe me back to life. Got a feeling that I'm going under but I know that I'll make it out alive if I quit calling you my lover. Move on?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 153
▪ dispo pour un rp ? : sure babes
▪ avatar : johanna braddy
▪ âge : 36
▪ statut : very single
▪ occupation : directrice de casting

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Ven 23 Juin - 19:22

Elle l'a appelé honey. Une fille qui semble polie et qui se douche visiblement régulièrement a appelé mon petit frère Zachary Louis Grayson honey. Devant nous tous, comme si c'était normal. Pas que Zach déroge au patrimoine génétique flatteur des Grayson ou qu'il ne soit pas un garçon charmant. Mais bon, il ne m'a jamais semblé vouloir d'une relation suffisamment sérieuse pour infliger les présentations familiales à la prétendante. Notre chère maman, allègrement secondée par Gaby, ne manque pas de manifester sa surprise. Je suis partagée entre le rire et la réprobation, ne voulant ni faire fuir la demoiselle, ni décourager mon frère de se lancer dans des relations saines et stables. Je tâche donc de me montrer un peu moins ouvertement choquée que le reste des blondes dans la pièce et demande à Mona en souriant « On est parties sur du punch, en souvenir du Cap Vert, ça t'irait? » Elle est certes courtoise et ravissante, mais je ne suis pas barmaid. Et avec ma fratrie, quand on commence à faire le service, il faut savoir s'arrêter avant de passer sa soirée une bouteille à la main. Et pas dans le bon sens du terme. J'ai à peine le temps de servir mon frère et sa compagne - je ne sais vraiment pas si je vais m'habituer à cette idée - que le débarquement de mes neveux noient toute tentative de conversation. Un large sourire se dessine sur mes lèvres quand je vois Maman les enlacer. Ils sont vraiment trop adorables. Littéralement, ça leur causera du tort un jour d'être aussi mignons dans une famille aussi nombreuse et encline à leur céder.

Je salue rapidement Chris et Adrian d'un geste de la main, parvient à obtenir une brève embrassade des garçons avant qu'ils convolent vers les fameux cadeaux promis par Nan. Ils vont vraiment finir encore plus gâtés que Liz et Jon. Gaby se glisse à mes côtés et revient sur cet événements des plus épatants. Je ris un peu, profitant de cet instant de complicité pour me laisser aller à mon propre étonnement. « I know right. Je suis sur les fesses, comme dirais Maman. Mais bon, je suis contente pour lui, j'espère que ça va marcher pour eux. » Je m'affaire tout en parlant et remplis généreusement le verre de ma petite soeur, avant de lui serrer le bras avec affection. « Et t'en fais pas, on te trouvera la femme idéale. Franchement, Zach a ramené une fille. Tout peut arriver. » Je lève mon propre verre vers Gaby et lui fais un petit clin d'oeil. « En attendant notre heure, aux tatas célibataires. »

Je me tourne ensuite vers Zach et Mona, ma curiosité plus que jamais aux aguets. Il a ramené une fille. Une jolie fille. Forcément, il faut qu'on en sache plus. « Mais maintenant qu'on est à peu près tous là, dis-nous Mona, comment tu en as été réduite à fréquenter cet énergumène qu'est notre frère? » J'esquisse un sourire taquin en direction de l'intéressé, la plaisanterie étant bien trop évidente pour que j'éprouve le besoin de la préciser. Ceci dit, j'aimerais tout de même savoir comment ils ont fini ensemble. Qui sait, ça donnera peut-être des pistes à Gaby.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 35
▪ dispo pour un rp ? : oui
▪ avatar : Dominic Sherwood
▪ âge : 29 ans
▪ statut : Bientôt marié
▪ occupation : Patron d'un club de strip

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    Ven 23 Juin - 21:54

L'annonce qu'il fait dès leurs arrivées à l'air d'avoir scotché tout le monde. La main de Mona qui se glisse dans la sienne le rassure. D'un petit mouvement, il la sert un petit peu pour lui assurer que tout se passe bien, elles sont justes un peu étonnées par la nouvelle qu'il vient de faire. Sa famille est complètement ouverte et ils se fichent complètement avec qui il peut bien être du moment qu'il est heureux. Pour ça, il n'y a aucun problème. Sa sœur Jane est la première à réagir et ce n'est pas vraiment étonnant. Elle est toujours là pour tout le monde, comme une deuxième maman, elle s'assure toujours que tout le monde est à l'aise. Vivian, sa mère, est la deuxième à venir, elle l'embrasse et lui dit bonjour avant de le pousser pour qu'elle puisse embrasser sa future belle-fille. Il rit à la remarque de sa mère, lui-même n'y croyait pas vraiment. Présenter quelqu'un pour lui, c'était que la relation était sérieuse. Pour le moment, il n'avait pas trouvé la personne avec qui il passerait toute sa vie. À vrai dire, il n'en avait pas vraiment envie. « Il faut croire que j'ai trouvé la perle rare. » Il répond avec un petit clin d'œil complice pour Mona. Il faut surtout croire que boire un coup de trop, fait avoir une nouvelle future femme. Alors qu'il se croit tranquille pour quelque minute, Gaby en rajoute une couche. Elle n'a pas l'air très convaincu par le couple nouvellement formé depuis deux minutes par Mona et Zach. « On se connaît depuis la fac. » Il lui répond avec un peu de désinvolture, espérant que cette réponse lui cloue un peu le bec.
Jane propose à boire à Mona et celle-ci lui demande s'il boit quelque chose. Bien sûr qu'il boit quelque chose. Un sourire s'étend sur ses lèvres quand elle l'entend l'appeler honey, il manque presque de rire, mais se retient et il se rapproche de sa petite amie et lui fait un bisou sur la joue. « Bien sûr, chaton. » A cet instant, il se dit que c'est un atout qu'il ait joué dans une série, même pour adolescente. Pour lui, il n'était pas si mauvais acteur. Même si sa famille le connaît très bien, il pourrait bien les berner un peu. Zach, il a toujours fait des folies dans sa vie, alors, sa famille devrait être habituée à ses exubérances et ne pas vraiment se poser de questions. Et puis Mona, ce n'est pas n'importe qui, ce n'est pas une actrice qu'il aurait pu payer pour jouer ce rôle.

La sonnette sort le blond de ses rêveries, il devine que c'est Christopher et Adrian qui sont arrivés en entendant les enfants débarquer en criant. Adrian et Christopher arrivent dans le salon au côté de Vivian qui décide d'annoncer au passage qu'il a amené sa petite amie. Sa mère, avait peut-être dû à cette heure-ci prévenir toute la famille Grayson que son fils avait enfin présenté une femme à sa mère. Christopher, son grand-frère, cela faisait un moment que le blond n'avait pas eu l'occasion de le voir. Avant, il le croisait surtout lors de ses soirées, mais maintenant qu'il avait sa petite famille. Zach salut les nouveaux arrivant tout en reprenant ensuite sa place à côté de Mona. « Ne t'inquiète pas, j'ai l'impression que tu leur plais bien. » Lui glisse-t-il à l'oreille discrètement, alors que tout le monde est occupé à discuter à droite et à gauche de la pièce. Alors, qu'il se croyait tranquille, tout en sirotant son verre que Jane lui avait gentiment rempli, celle-ci commença l'interrogatoire. Il ne manqua pas de lui retourner son sourire en entendant la fin de sa phrase. Elle avait bien raison, comment Mona pouvait-elle bien le fréquenter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: family tree w/ Graysons    

Revenir en haut Aller en bas
 
family tree w/ Graysons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» YOUR FAMILY TREE - RPG
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» YOUR FAMILY TREE - RPG (♥)
» 04. You're bringing new life to your family tree now [Finn/Kurt/Andrew]
» MAISON TARGARYEN ▲ feu et sang [0/3 Libres]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2017 :: westbound to eastbound :: circle line :: kensington-
Sauter vers: