Partagez | 
 

 vagabond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: vagabond   Mar 21 Mar - 15:13

MOHAMMED EHSAN DIER
résumé
ehsan est né à sheffield en janvier 1988. en 2006, il a dix-huit ans et il sait où il va. son père est flic, sa mère était dans l’armée, il a toujours su qu’il allait être comme eux. il va être un bon gars et rejoindre l’académie de police. en 2010, il a vingt-deux ans et il sait que ça va mieux. il n’a jamais fini sa formation; il est parti à londres sans prévenir personne, à la recherche d’un avenir. maintenant, il est en deuxième année de littérature à l’université. il fait ce qu’il aime, il respire (enfin). en 2017, il a vingt-neuf ans et il ne sait plus rien. c’est un névrosé, un faux anarchiste, un raté, une épave. il a perdu sa soeur et sa vivacité avec. il rôde passivement dans les rues de londres. un vagabond.


quick info
▬ âge : il a vingt-neuf ans et il se demande où tout ce temps est passé. parfois, il entend la trentaine lui dire qu’elle s’approche et ça le fait frissonner. le futur, ça l’a toujours déstabilisé.
▬ nationalité : anglais par naissance et par les parents. sa famille paternelle est de liverpool, sa famille maternelle est de karachi au pakistan. il est né et a grandi à sheffield.
▬ métier : depuis ses vingt-trois ans, il a un peu tout fait. il a nettoyé des tables dans des bars miteux, livré des pizzas sur une moto inconfortable, livré des lettres d’expulsion soigneusement enveloppés et a promené des chiens surexcités. depuis un an il est préposé à l’hôpital. il ne sait pas vraiment où il va alors il avance un peu aveuglement là où il trouve du boulot.
▬ habite à : morden, il n’aime pas tellement le rythme incessant de la métropole. ça ne l’intéresse pas de vivre dans de beaux appartements, un lit à même le sol ça lui suffit. et puis y’a pas de starbucks, ça l’arrange de pas avoir cette horreur autour de lui.
▬ orientation sexuelle : hétérosexuel, aux dernières nouvelles.
▬ statut : célibâtard, il parait.
▬ groupe : au fond de la poche de son jean, y'a une oyster card.
▬ avatar : riz ahmed

en 2006en 2010aujourd'hui
VINGT-DEUX

elle lui avait dit qu’elle allait arriver vers six heures du coup il avait laissé la porte de l’appartement ouverte. contrairement à elle, il trouvait un certain malaise dans le confinement. elle lui avait interdit de venir la chercher à l’aéroport à cause de l’examen qu’il devait préparer et il hésitait encore à lui désobéir. lorsque l’odeur florale lui chatouilla les narines, il sut qu’elle était là. ses cheveux normalement si long étaient coupés court et ses jambes étaient plus musclées mais il la reconnaissais. sa baba. il ne l’avait pas revu depuis un an quand elle l’avait accompagné à son premier cours dans l’université qui était auparavant la sienne.
“c’est le bordel”, elle rit et il la prit dans ses bras. ce n’était pas un reproche, il le savait. au contraire, ça la rendait heureuse. elle était organisée mais dans le désordre de son frère, elle voyait la vie, la passion, l’inspiration, l’espoir. elle voyait des livres qui masquaient presque le sol, des paquets de feuilles sur la table basse, des textes sans fin ou qui s’arrêtaient en pleine phrase. elle voyait ehsan. le vrai.
“tu te plais ici, uh?” elle demanda en posant sa valise. quelques jours plus tôt, il lui avait annoncé qu’elle dormirait dans sa chambre et qu’il passerait la nuit sur le canapé du salon et elle avait accepté sachant très bien qu’il n’allait pas changer d’avis. le lit est parfaitement fait, le sol propre, les meubles sans aucune trace de poussière. il avait même déposé une bouteille d’eau et quelques chocolats sur la table de nuit. elle ouvrit la bouche pour le remercier et lui dire qu’il était complètement fou de s’être donné autant de mal mais il répond déjà. “tellement, j’ai vraiment l’impression d’avoir trouvé ma place, tu sais. je lis, j’écris, j’ai même pu prendre quelques cours de maths. la dernière fois on a même-“, il continue de parler mais elle a du mal à se concentrer. quand il avait frappé à la porte de sa chambre d’étudiante quatre ans plus tôt, elle s’était promise de veiller sur lui. elle le connaissait si bien; c’était un rêveur, un optimiste qui refusait de voir la réalité dans son intégrité, un gamin perdu. elle lui avait trouvé un petit appartement à wembley et, pendant deux ans, il eu plusieurs jobs pour pouvoir économiser. il n’avait pas voulu retourner à sheffield, là où son but paraissait si loin et inaccessible. “je suis vraiment heureuse pour toi, san”, elle ne s’était pas rendu compte qu’elle l’avait interrompue.
VINGT-NEUF

lorsqu’il arrive, ehsan se dit qu’il n’a jamais fait aussi beau à sheffield. il sent les rayons de soleil caresser ses bras nus, les fleurs vacillent légèrement au rythme du vent, le silence est occasionnellement brisé par le son des oiseaux. il connait le chemin par coeur; il vient ici dès qu’il est en ville. lorsqu’il la voit, il a un petit sourire. “salut baba”, il s’accroupie avant d’effleurer la tombe et de souffler. il dépose une fleure et s’assied par terre. “il fait vraiment beau aujourd’hui”, il lui dit en plissant les yeux, la tête tourné vers le soleil. “je- tu me manques”, il a un petit rire, “je dis ça à chaque fois que je viens ici, désolé. j’ai vraiment du mal à m’en remettre, tu sais. que tu sois plus là ça me- je me retrouve à parler tout seul.” il prend sa tête entre ses mains, c’est toujours la même chose. il a toutes ces choses à lui dire mais il a du mal à s’exprimer, il n’arrive plus à parler ou écrire. “je travaille encore à l’hôpital. je prends soin des patients, je range leurs chambres, livre les plats. il y a cette vieille femme, madame genkins, que tu aurais aimé. chaque matin elle fait les mots croisés et me demande de fermer la porte”, sa voix se brise mais il ne pleure pas. ça fait six ans, mais ce n’est pas plus facile. il hésite toujours à lui raconter sa vie de raté, elle qui disait si souvent savoir qu’il allait faire de grandes choses. il vie dans un petit appartement à morden avec sa collection de vieux livres, un lit à même le sol, plusieurs paquets de cigarettes et une pair de clés qui appartient à sa vieille voiture poussiéreuse. plus il vient, plus le silence est long. il dure des minutes, parfois des heures. “je sais plus- je sais pas quoi dire. je t’aime baba. j’aurais aimé te le dire plus souvent. j’aurais aimé te dire merci.” il se lève parce que son train part bientôt, et dans sa tête il entend sa voix,

ça va aller.
DIX-HUIT

début 2006.
“baba! baba! ouvre!”, il est trois heures du matin. la lettre en main, ehsan s’est directement dirigé vers sa chambre; quand il avait une nouvelle à annoncer c’était toujours là qu’il trouvait refuge. il entend la clé tourner mais il ne s’arrête pas de frapper contre la porte. l’excitation fait battre son coeur si fort qu’il a du mal à respirer. lorsqu’elle ouvre la porte, elle ne pose même pas de questions et se contente de lui rendre son sourire. lorsqu’il rentre dans la pièce, elle referme la porte derrière lui. elle avait horreur des portes ouvertes.  
“ça a du se mélanger au reste, je l’ai trouvé dans la cuisine.” elle analyse le logo de l’académie de police d’angleterre sur l’enveloppe avant de relever la tête vers lui. “je vais y aller, baba”, il ne pouvait pas s’arrêter de sourire. elle ne l’a jamais vu si heureux. c’était ce qu’il avait toujours voulu. quand il était gosse, il ne pouvait pas s’endormir sans le badge de flic de son père. il voulait combattre les méchants, être un bon gars. elle lui avait répété d’étendre ses options et d’envoyer son dossier aux universités mais il ne l’avait pas écouté. il avait joué le tout ou rien.
“c’est génial ehsan.” elle ne disait jamais ehsan, tout comme il avait renoncé à l’appeler areeba depuis que bébé, il avait décidé que baba était plus facile à prononcer. elle ne savait pas cacher ses émotions. il savait que l’idée ne lui plaisait pas mais il espérait qu’elle fasse semblant d’être heureuse pour lui.
“je vais y aller.” son ton est tellement froid et confiant que ça la fait frissonner. “je sais.” d’un coup, il est en colère. il avait toujours été impulsif. “il est où le problème alors?”
“tu le sais très bien. c’est pas toi. t’es pas un flic. t’es jeune, t’es naïf, t’es idéaliste, tu crois que le monde est noir et blanc. t’es un bon gars, t’as pas besoin de le prouver avec un badge. je te vois quand tu étudies. t’aimes ça, t’aimes lire, t’aimes écrire. tu vas faire quoi maintenant? apprendre à utiliser un flingue et passer ta vie à te voiler la face? t’es pas comme ça.”
“je suis pas comme lui, c’est ça?”
“qui?”
“papa.”

il y a une seconde de silence. ou peut-être que c’est une minute. ou plusieurs.
“c’est pas ce que j’ai dis.”
“pas besoin, je sais très bien ce que tu penses.”
“san, je-“
“non. tu nous prends de haut. tu penses que parce que tu étudies le droit, tu es au dessus de nous. tu crois qu’on est des brutes parce que papa est flic et que maman était dans l’armée. si tu crois que ton diplôme signifie que tu vaux mieux que nous, les ratés, j’ai une nouvelle pour toi, on s’achète pas une nouvelle famille.”

il ne lui laisse pas le temps de répondre, il n’a plus envie d’être à ses côtés.

fin 2006.

“BABA!”, il crie au dessus de l’edm des couloirs du dortoir. il tape si fort sur la porte qu’il a l’impression qu’en pressant son corps dessus, il pourrait l’enfoncer. lorsqu’elle ouvre, elle a un piercing au septum. il ne l’a pas vu depuis qu’elle était à la maison pour les vacances et qu’il était parti à l’académie de police.
“san? qu’est-ce que tu fous ici?” il n’était pas censé finir sa formation avant la fin de l’année.
“‘j’suis parti.”
il rentre et ils ne se disent rien pendant une heure. elle ne l’oblige jamais à parler. dans son silence, il trouve son réconfort. la seule présence de sa grande soeur le calme. mais quand finalement elle se tourne vers lui, le regard perplexe, il sait qu’il lui doit des explications.
“j’suis pas un flic. c’est pas la vie que je veux.”
“les parents sont au courant?”
“je sais pas.” il prend sa tête entre ses mains avant d’expirer fortement. “j”suis parti ce matin, j’ai pris le train jusqu’ici. c’est juste- c’est juste pas ce que je pensais. je croyais sauver le monde, je me suis retrouvé avec certains qui s’en foutaient pas mal. je généralise- c'est juste pas pour moi. tu dois obéir aux ordres, faire tout ce qu'ils te disent. j’veux pas être un pantin.”  il sort des feuilles de son sac à dos. “j’ai imprimé ça avant de venir.”
un coup d’oeil au dossier de candidature et elle a déjà deviné. “oxford? tu veux venir ici?”
“littérature ou mathématique et philosophie. j’suis pas encore décidé.”
“bas dis donc, t’es déjà sûr d’être accepté.”
“si t’as eu une bourse, pourquoi pas moi?”
elle rit et il rit avec elle.
“tu m’aides?”
“ouais.”
“merci.”
“eh, san?”
“ouais?”
“ça va aller.”

behind the screen
─ pseudo/prénom : ─ âge : bientôt vingt. ─ fréquence de connexion : je suis toujours sur mon ordi, c'est ridicule.  ─ comment avez-vous découvert ticket to ride et qu'en pensez-vous ? sur bazzart. ça fait un bout de temps que j'ai envie de m'inscrire. j'ai l'impression que l'activité est assez basse, c'est dommage parce que j'adore l'idée et le concept du forum bilingue ─ inventé ou pévario ? inventé.  ─ code : patrick. ─ crédits : Odistole et tumblr.


Dernière édition par Ehsan Dier le Jeu 23 Mar - 13:27, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 474
dispo pour un rp ? : always
avatar : taylor swift
age : thirty one on paper, still twenty nine when asked verbally
occupation : journalist for refinery29 uk, blogger on the side, living the life
relationship status : casually doing her thing on tinder, hooking up with friends and not getting over her ex, basic stuff really
MessageSujet: Re: vagabond   Mar 21 Mar - 15:19

je suis trop contente de voir Riz sur TTR, omg bienvenue parmi nouuus j'espère que tu te plairas ici n'hésites pas à nous faire signe si tu as besoin de quoi que ce soit ou juste envie de papoter (on est souvent sur la chatbox btw). Bon courage avec ta fiche

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
WONDERING IF I DODGED A BULLET OR LOST THE LOVE OF MY LIFE ♡ ♡ I thought that I've been hurt before but no one's ever left me quite this sore. Your words cut deeper than a knife, now I need someone to breathe me back to life. Got a feeling that I'm going under but I know that I'll make it out alive if I quit calling you my lover. Move on?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: vagabond   Mar 21 Mar - 17:06

ravie que riz plaise
merci beaucoup à toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 78
dispo pour un rp ? : Ouiii
avatar : Eddie Redmayne
age : 35 ans
occupation : Professeur de littérature à Oxford, écrivain
relationship status : Marié & père deux fois
MessageSujet: Re: vagabond   Mar 21 Mar - 17:26

Bienvenue sur le forum & bonne chance pour la fiche

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 787
dispo pour un rp ? : yeah
avatar : aaron tveit
age : 34
occupation : réalisateur
relationship status : marié
MessageSujet: Re: vagabond   Mar 21 Mar - 18:19

Bienvenuuue cutie:
Un compatriote de Morden, (y'a rien là bas )

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: vagabond   Mar 21 Mar - 18:44

meerci à vous deux
mais si chris, y'a des bgs
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 208
dispo pour un rp ? : yas, si t'es patient/e. (ec : jaya)
avatar : emeraude toubia.
age : twenty-nine.
occupation : underemployed.
relationship status : single lady.
MessageSujet: Re: vagabond   Mar 21 Mar - 23:33

Ce prénooooom Et puis ce perso promet, hâte de lire la suite
Bienvenuuuue

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

So I've been doing a good job of makin' 'em think I'm quite alright, better hope I don't blink. (...) If I smile with my teeth, Bet you believe me. If I smile with my teeth, I think I believe me. • (fake happy, paramore)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: vagabond   Mer 22 Mar - 12:08

Riz l'amour de ma vie, j'étais en train d'écouter Englistan là et je me disais que ce serait. tellement. trop bien. de le voir. sur le forum. DONC VOILA. C'est cool. ( et si tu veux des avatars fais moi signe, j'en ai 778.0258 en réserve depuis rogue one, faut que j'me calme.). ENFIN.
bienvenue ici, super début de fiche, t'écris vraiment bien, et au plaisir de te voir validé vite!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: vagabond   Mer 22 Mar - 14:14

meerci ahala vous êtes tous beaux/belles par ici
rudy, pareil j'l'aime tellement puis sa mixtape quoi zic j'avais peur que personne ne le connaisse je suis contente haan ouaais j'ai tellement de mal à trouver des jolies avatars de lui  
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: vagabond   Mer 22 Mar - 19:28

ah non, j'ai un poster de lui dans ma chambre, toussa, je pourrais pas mieux le connaitre ( suis irrécupérable, il parait ). et je te les enverrais alors, faut juste que j'uploade mon bordel
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 318
dispo pour un rp ? : Yes !
avatar : Malese Jow
age : 32 ans
occupation : Actrice dans GA, et juré dans Britain's got talent
relationship status : Célibataire
MessageSujet: Re: vagabond   Mer 22 Mar - 19:29

Heeeey bienvenue beau gosse  

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Even if you fulfill your hearts desire, by sacrificing something important, you may not necessarily be happy. Happiness doesn’t come in one form, it determined by your own heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 104
dispo pour un rp ? : always
avatar : jesse williams
age : trente-cinq ans
occupation : the carling's manager
relationship status : on post proposal disaster probation but still very much in love with Rose Foster
MessageSujet: Re: vagabond   Jeu 23 Mar - 12:26

bienvenue parmi nous !
Ton français est superbe, ne t'en fais pas ta fiche est très touchante et même si j'étais préparée à la mort de sa sœur en lisant le résumé, ça m'a fait un peu mal au cœur quand même. J'ai adoré lire tout ça et j'ai hâte de suivre l'évolution d'Ehsan sur nos trois timelines

Tu es officiellement l'un/e des nôtres, félicitations ! Tu peux dès à présent poster ta fiche de liens (c'est d'ailleurs là que ton petit résumé en haut de la fiche te servira !) et fouiner dans celles des autres. Tu peux également aller regarder notre partie aide à la recherche de liens, où sont réunis les différents bottins concernant les jobs, études et logements. Si jamais tu as besoin de ta bande de potes ou de ta famille, tu peux poster tout ça dans les pré-liens (il te faudra par contre commencer à rp avant de poster ton premier pévario). Et bien sûr, on te donne rendez-vous dans la chatbox et dans le flood ! A tout de suite




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
and i will wait for you
Well, I came home Like a stone And I fell heavy into your arms. These days of dust Which we've known Will blow away with this new sun. But I'll kneel down, Wait for now. And I'll kneel down, Know my ground (i will wait | mumford and sons).
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: vagabond   Jeu 23 Mar - 13:31

meerci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Elliot J. Barckley
le sécestré infernal

messages : 247
dispo pour un rp ? : Oui
avatar : Peter Does dirty
age : 30
occupation : vendeur de space pizzas
relationship status : Marié à Ezra Barckley
MessageSujet: Re: vagabond   Jeu 23 Mar - 23:07

J'avais raté ton arrivée! OMG, je veux un lien Bienvenue en tout cas, j'espère que tu te plairas parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: vagabond   

Revenir en haut Aller en bas
 
vagabond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PERHAPS F X CANICHE/GRIFFON 9 ANS (59) ASSO VAGABOND & CO
» [Officiel] Nicodemus, L'Eternel Vagabond.
» Daren Abyssea [Vagabond]
» Zebron. [Vagabond et voleur]
» Alteor Seveach [ Mage Vagabond ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: FICHES SEPTEMBRE 2017-
Sauter vers: