take shelter // ezroah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 69
▪ dispo pour un rp ? : yassss.
▪ avatar : Dan Smith.
▪ âge : 31 (ptdr)
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Marchand de glace chelou - écrivain

MessageSujet: take shelter // ezroah    Dim 12 Mar - 0:13

Ça fait à peine quelques semaines qu’Ezra a déménagé et il ne tient déjà plus. Habitué à sortir tout les soirs, il s’ennuie ferme depuis quelques jours et ne trouve personne pour l’accompagner. Dans ses mains, un flyer qu’il a trouvé dans un magasin pas loin de chez lui, une soirée comme il les aime. Qu’à cela ne tienne, il ira tout seul. Le jeune homme quitte sa chambre alors que la nuit est déjà bien avancée et ses colocataires plus ou moins endormies. Il se met en quête de l’endroit, ce n’est pas bien compliqué, mais assez pour se perdre quand on ne connait pas le quartier. Ez a bien pris soin de chercher l’adresse sur internet et après s’être débattu avec les transports un petit moment, il se retrouve dans la queue, au milieu d’une bonne vingtaine d’inconnus. Peu importe, c’est aussi ça qui lui plaisait dans ces soirées, une fois que la musique démarre, plus personne n’existe autour de lui, alors seul ou accompagné, il ne voit pas vraiment la différence.

C’est enfin à son tour d’entrer, Ezra pénètre dans le lolac réaménagée en club pour la nuit. Il se dirige instantanément vers les toilettes où quelques billets froissés lui offrent une bon début de soirée, l’alcool s’occupera du reste. Incapable de résister une seconde de plus, Ez se retrouve sur la piste de danse. Instantanément revigoré, il se sent presque renaître de bouger comme ça à nouveau, comme avant qu’elle parte. Il ne sent plus sa main dans la sienne mais c’est presque comme si elle était là, quelque part, au milieu de toute cette foule. Alors en attendant de la retrouver, il passe de corps en corps, se laissant porter par le mouvement et le rythme des basses assourdissantes. Et tout va mieux.

Soudain, il est bien plus tard et Ezra a beaucoup plus d’alcool dans le sang, ses pas sont de plus en plus lourds et ses oreilles bourdonnent mais il se sent presque voler. Il ne pense plus à rien d’autre qu’à la musique, tellement qu’il en oublie tout le reste. C’est presque trop. Et puis le rythme ralenti et le volume redescend, le jeune homme peine à reprendre ses esprits. Trois pilules et tout ces verres c’était peut être un peu trop pour une seule soirée. A la sortie du club, Ez sait plus trop où il habite mais il est très heureux d’être là, enfin, plus pour longtemps.

La descente de MD est rude. Quelques minutes plus tard et le voilà en panique, incapable de se souvenir par où il est arrivé, comment il est arrivé et pourquoi il a voulu sortir alors que finalement, il n’en tire rien de bien intéressant. Les mains tremblantes, Ezra cherche son téléphone au fond de sa poche, il ne connait pas grand monde ici et refuse de réveiller ses colocs qu’il ne connait encore pas très bien. Il fait presque jour après tout. Son pouce se pose sur le numéro de Noah, en voilà une idée qu’elle est brillante. Les ‘biiiip’ dans son oreille déjà bien fatiguée le font presque souffrir et paraissent interminable. Enfin le son agressif s’arrête pour laisser place à un sobre répondeur. Tant pis, Ez rappelle encore, et encore, jusqu’à se lasser et laisser un message. « Noah ? Right, okay, fuck, sorry…Can you like… come get me? I don’t know where I am, I’m freaking out. It’s somewhere in Hampstead I think, I don’t even know, it’s a nightclub I think » Il bredouille, tentant d’être le plus clair possible. Ez retrouve alors par chance le flyer dans une des poches de sa veste et articule de son mieux le nom de l’endroit à un Noah encore endormi avant de raccrocher, espérant de tout son coeur que son ami finira par entendre son message.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
 FADE TO GREY
One man on a lonely platform, one case sitting by his side, two eyes staring cold and silent show fear as he turns to hide. We fade to grey.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: take shelter // ezroah    Mer 15 Mar - 8:23


Réveil matin, 7h...ah non. Il est 5h, Paris s’éveille. Probablement. Vu qu'il est 4h à Londres. Qui dort encore, enfin pas tout le monde, manifestement. Appelez ça l'instinct, ou une suite d’appels intempestifs ayant gagné la guerre contre son sommeil, mais Noah s'était éveillé.Non pas comme une fleur au petit matin, bercée par les rayons du soleil, mais plutôt comme un diable dont on ouvre la boîte. Soudainement. Une sorte de omgsmthingishappening brutal, amplifié un instant par la vue des appels manqués, détendu par le contenu du message. Pas de morts, trop d'alcool. Pas mal de gens auraient ressentis quelque chose comme de la colère suite à un réveil aussi brutal enchaîné avec une requête. Pas facile de sortir de la couette après tout. Mais Noah, même si il aurait préféré dormir, enfilait déjà un jean (on avait beau être à Londres, pas question de sortir en slip), le téléphone coincé entre l’épaule et l’oreille. «yeah it’s me, stay where you are, I'm coming, in about 20min.» C'était son quartier après tout, il y avait passé son enfance, même si il entrait pas dans les boites à cet âge, et globalement le reste de sa vie. Alors il savait parfaitement aller chercher Ezra, même à pieds, ne prenant pas la voiture because reasons.

Noah avait toujours été capitaine de soirée. Non pas qu'il n'aimait pas boire ou s'amuser, au contraire, mais il fallait bien quelqu'un pour ramener les copains à la raison/maison, et le jeune homme n'ayant jamais été très versé dans l'excès s'était vu attribuer ce rôle sans que ça le dérange plus que ça. Ce n'était donc pas la première fois qu'il partait à la recherche du pote bourré-perdu dans Londres (on ne mentionnera pas la fois où il avait dû décrocher une de ses amies des grilles de Westminster car elle avait un drunk crush sur Kate et voulait la rencontrer, et ce avant l’arrivée de gardes.)
Quoi qu'il en soit, à l’inverse du lapin d’Alice, pas de retard. Il avait dit 20 minutes, 20 minutes ce fut. Il remarqua assez facilement son ami au loin et lui fit signe
«Hey bro, I'm here.» puis s’approchant, lui posant une main pour l'épaule pour le saluer, il se prit dans la face les effluves de tout ce qui avait été absorbé pendant la nuit «oh god...how high are you ? Wanna crash at my home ?» Noah n’avait même pas besoin d'entendre la réponse pour lui faire signe de le suivre, car peu importe cette dernière, il était hors de question de laisser Ezra dehors avant qu'il ait dormi, prit un café...et une douche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 69
▪ dispo pour un rp ? : yassss.
▪ avatar : Dan Smith.
▪ âge : 31 (ptdr)
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Marchand de glace chelou - écrivain

MessageSujet: Re: take shelter // ezroah    Sam 25 Mar - 22:32

Quand Noah fut enfin sur place, une éternité semble s’être écoulée et Ezra s’était presque endormi, assis sur un petit muret, ses genoux serrés contre sa poitrine. Quand il sent la main de son ami sur son épaule, un frisson lui parcourt le corps et le fait sursauter et ouvrir les yeux instantanément. Rassuré quand il aperçoit un visage familier, le jeune homme se contente d’hocher la tête à la question et se met debout, difficilement. Quelques minutes auparavant, il ne se rappelait même plus où il habitait alors dormir chez quelqu’un d’autre semble être la meilleure solution et puis, pour être tout à fait honnête, il a tout sauf envie d’être seul à cet instant précis. Ez s’aggripe de toutes ses forces à Noah pour marcher le plus droit possible et ne pas trébucher, il a comme l’impression de marcher sur le sol d’un chateau gonfable, c’est assez désagréable mais il fait de son mieux pour garder la face.

Noah et Ezra se connaissent depuis longtemps mais on ne peut pas dire qu’ils soient vraiment proches, surtout après tant de temps sans nouvelles l’un de l’autre. Néanmoins, nouveau dans une si grande ville, le jeune enseignant est surement la personne en laquelle il a le plus confiance. « Why…. » Ez murmure, à peine audible. C’est un peu pour lui même, un peu pour son ami. « Why on earth did I think that this was a good idea? » Il continue, un peu plus fort cette fois, puis lâche un très long soupir. Il regrette déjà la soirée, plus jamais, c’est certain. En y repensant, quelle tristesse de se mettre dans des états pareils tout seul, il n’a même pas une drôle d’histoire de one night stand à raconter, ça c’est un truc qui ne lui arrivera surement jamais. Ezra glisse tant bien que mal une main à sa poche de veste et en sort un paquet de cigarettes très âbimé, il en porte une à sa bouche et tente de l’allumer mais ses mains tremblent tellement qu’une tâche aussi simple lui paraît tout à coup insurmontable. « Sorry…Can you help ? » Il demande, tendant son briquet à Noah.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
 FADE TO GREY
One man on a lonely platform, one case sitting by his side, two eyes staring cold and silent show fear as he turns to hide. We fade to grey.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: take shelter // ezroah    Mar 28 Mar - 16:02


Ezra était vraiment dans un état pitoyable, et si Noah n'avait pas eu l'habitude de ramasser ses amis sur le trottoir (toujours une meilleure habitude qu'être celui qui s'y retrouve), il en aurait presque craint pour la santé de son ami. Mais maintenant qu'il avait quelqu'un pour le guider, il n'y aurait normalement pas plus de danger. Le lendemain matin allait toutefois être difficile.



Ezra était-il cependant réellement un ami ? C'était plus complexe que ça. Des lettres, ils s'en étaient envoyés des tonnes, avant de se rencontrer vraiment. Mais il en fallait peu pour devenir un ami de Noah, et comme il était un peu le group Dad, il serait venu en aide à n'importe qui dans cet état, même un inconnu, au risque que ça tourne mal. Maintenant que nous avons établi que Noah avait gagné sa place au paradis, retournons à notre situation.




"Well, Satan's hiding at the end of every bottle, isn't he ?"
lâcha-t-il vaguement devant la question faussement existentielle. On se demandait toujours pourquoi. On jurait toujours de ne pas recommencer, et la semaine d'après, on roulait sous la table en enlaçant sa bouteille de Guinness, cela ne voulait rien dire. La drogue, probablement prise, non plus. Ils étaient jeunes après tout. Voyant que Ezra voulait fumer, sans réussir, Noah, ayant localisé un banc à proximité, l'y guida. Mieux valait éviter de tester les capacités motrices multiples de son comparse. Une fois assit à ses côtés, il lui alluma sa cigarette "can we share it ?" C'était la dernière du paquet. Noah ne fumait quasiment pas, de temps en temps, quand l'occasion se présentait, et que ça faisait scénaristiquement nice. C'était pas ça qui allait le tuer. "You're kinda lucky it was me and not some bobby who found you, because, it would have been a long night in a police station." Jamais essayé, pas vraiment tenté, mais Noah ne le souhaitait à personne pour autant. "Just...try not to throw up on my shoes please?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 69
▪ dispo pour un rp ? : yassss.
▪ avatar : Dan Smith.
▪ âge : 31 (ptdr)
▪ statut : Célibataire
▪ occupation : Marchand de glace chelou - écrivain

MessageSujet: Re: take shelter // ezroah    Ven 31 Mar - 0:03

Ah, s’il n’y avait que la bouteille. Ezra se laisse tomber lourdement sur le banc et étend ses jambes sur les genoux de Noah, question de confort. Il tire longuement sur sa cigarette, le parfum mentholé le ravivant quelque peu, sa tête commence à ne plus tourner, c’est bon signe pour le chemin du retour. Bon, à vrai dire, il n’est pas vraiment sur de l’adresse de la maison, peut être qu’ils marcheraient encore pendant plusieurs minutes voir pire, une heure. Rien que d’y penser, Ez laisse échapper un petit gémissement de douleur. « Sure babes. » articule-t-il du mieux qu’il peut tant sa bouche était encore engourdie avant de tendre la cigarette à son ami.

Il fait encore froid en ce début de printemps et la différence de température entre le club et la rue se fait ressentir. Ezra retire sa veste pour s’en servir de couverture de survie et frissonne légèrement. Il a l’impression d’être un enfant, ce qui expliquerait plutôt bien son comportement de ces dernières semaines. Heureusement que ce soir, Noah avait répondu présent, lui empêchant de passer la nuit sur un trottoir dégueulasse. Il ne se souvenait plus pourquoi lui et Noah avait arrêté de s’écrire des lettres mais ce n’était pas pour autant qu’il avait oublié son existence et c’était la première personne a qui il avait pensé en arrivant à Londres, surpris de le trouver à la même adresse que des années auparavant.

« I’d love to get arrested, like once, just to see what it’s like. » Ezra répond en haussant les épaules. Il parle très lentement, le temps que son cerveau mette ses idées en places, si bien qu’il est impossible de prendre quoi que ce soit qu’il raconte au sérieux. Le jeune homme esquisse un sourire à Noah et hoche la tête, lui promettant de laisser ses chaussures tranquille. Il se sent simplement engourdi et un peu vide, rien de bien méchant. Ez réquisitionne sa cigarette, presque terminée désormais, et pose sa tête sur l’épaule de son ami, il a besoin de juste quelques instants avant de repartir.  «I kinda missed your letters you know» murmure-t-il.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
 FADE TO GREY
One man on a lonely platform, one case sitting by his side, two eyes staring cold and silent show fear as he turns to hide. We fade to grey.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: take shelter // ezroah    Ven 12 Mai - 15:46


Deux bouffées, pas plus. Noah n'aime pas trop le gout du tabac. Il aime juste la sensation d'avoir quelque chose dans la bouche, d'inspirer la fumée chaude pour la recracher en petits nuages blancs qui tranchent avec la nuit, reflétant les lumières des lampadaires. C'est un rêveur, ce genre de choses lui plaisent. L'instant présent est d'ailleurs comme figé dans le temps. Ils pourraient être dans un film, dans une pièce de théâtre, entre deux actes de Beckett, assis sur un banc à attendre quelque chose qui ne viendra jamais.
Le froid est perçant, une nuit à l'aube du printemps reste une nuit au crépuscule de l'hiver. Noah avait toutefois prévu le coup, mais son visage n'étant pas protégé, le piquant de la fraîcheur vient s'abattre sur sa peau.

C'est là qu'Ezra lance sa réflexion sur la police, qui arrache un long rire à Noah
" really ? i'm pretty sure you'll be sleeping in a dark cold cell with other drunken dudes. you'll probably sleep best at my place tho." L'idée de passer une nuit en garde à vue n'était pas forcément ce qui faisait se lever Noah le matin, honnêtement. Et puis pour quel type de prof passerait-il se cela arrivait ? " I can still call them, if you reaaaally want to try" lâche-t-il finalement, avec une petite touche d'ironie, sachant que même si son ami le suppliait de le faire, il ne décrocherait pas son téléphone avant retour à la sobriété.  Quand Ezra mentionne les lettres, Noah sourie de mélancolie. Il s'en souvient comme si c'était hier, alors que ça fait peut-être dix ans qu'ils n'en échangent plus vraiment. "Well, i still have all yours at home. I remembered when i got the first time. All the other kids thought that writing to some stranger was lame, but i was really interested. And i was you at the other side. I guess i was lucky." C'était une amitié différente, différée, par les délais de la poste, qui était née entre eux. Et pourtant elle avait tenu à travers les années, et même après avoir traversé une longue période de silence, elle renaissait, en tête à tête cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: take shelter // ezroah    

Revenir en haut Aller en bas
 
take shelter // ezroah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description de Cait Shelter
» I Want To Shelter You •• Delilah
» 30 pwojè sou pye lan Komisyon Enterimè pou Bati Ayiti.
» Konpayi saa monte yon modèl kay pou Ayiti an mwens ke 1 è d tan.
» Petit RP en groupe !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2010 :: northbound to southbound :: Northern line :: hampstead-
Sauter vers: